Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Lois fédérales et d'états, Plaidoyer (politique), CFG, MAT

Santé Canada ignore les faits et les preuves scientifiques en choisissant de surréglementer les produits de vapotage


Les restrictions proposées par le gouvernement à l'égard des saveurs rendront les produits de vapotage moins attrayants pour les fumeurs adultes et feront en sorte qu'ils reviendront à la cigarette.

MONTRÉAL, le 18 juin 2021 /CNW Telbec/ - En annonçant leur intention d'interdire la plupart des saveurs dans les produits de vapotage, à l'exception de ceux au tabac, à la menthe et au menthol, le gouvernement fédéral et Santé Canada ont clairement démontré qu'ils n'avaient pas l'intention d'endosser le concept de réduction des méfaits liés au tabagisme. Ces restrictions proposées relativement aux saveurs, publiées pour consultation aujourd'hui, non seulement risquent de faire revenir les vapoteurs actuels au tabagisme, mais elles diminueront également l'attrait des fumeurs pour une solution de rechange moins nocive* que la cigarette traditionnelle.

« C'est ahurissant de voir Santé Canada introduire une mesure qui rendra le vapotage, qui est une alternative moins nocive que la cigarette, beaucoup moins attrayant que le tabagisme auprès des fumeurs adultes, » a déclaré Eric Gagnon, vice-président, affaires corporatives et réglementaires pour Imperial Tobacco Canada. « Pendant des décennies, on a demandé à l'industrie du tabac de mettre sur le marché un produit moins nocif et, maintenant que nous l'avons fait, Santé Canada fait tout pour empêcher les consommateurs adultes de faire la transition. C'est le monde à l'envers, » a ajouté monsieur Gagnon.

Le vapotage est reconnu par de nombreux groupes de santé crédibles, notamment Santé Canada1, Public Health England2, et la Santé publique France3 comme une solution de rechange au tabagisme moins nocive et l'un des outils les plus efficaces pour aider les personnes qui souhaitent arrêter de fumer4. Cependant, pour que les produits de vapotage atteignent leur plein potentiel de réduction des méfaits du tabagisme, il est impératif que les consommateurs aient accès à différentes saveurs, car la plupart souhaitent s'éloigner du goût du tabac5.  Au sein des juridictions ayant déjà introduit des restrictions sévères quant aux saveurs, comme la Nouvelle-Écosse, les données suggèrent que les ventes de cigarettes ont augmenté6.

« Les gouvernements partout au Canada veulent réduire l'incidence du tabagisme et les données montrent que le vapotage peut aider à atteindre cet objectif », dit monsieur Gagnon. « Si les taux de tabagisme au Canada commencent à augmenter, j'espère que Santé Canada et les groupes antitabac procéderont à une réévaluation honnête de cette décision réglementaire et rectifieront leur erreur. », a ajouté monsieur Gagnon.

L'ACCÈS QU'ONT LES JEUNES AUX PRODUITS EST LE PROBLÈME, PAS LES SAVEURS

Une grande part du débat entourant les saveurs porte sur des préoccupations relativement à l'utilisation des produits de vapotage par les jeunes.  Notre position est claire : les jeunes ne doivent ni vapoter ni fumer, point final. Imperial Tobacco Canada reconnaît que certains jeunes vapotent et qu'il faut y remédier. Cependant, de nombreux groupes de pression antitabac pour la santé se sont servis de la situation actuelle pour faire avancer leur agenda antitabac et demander une réglementation excessive et inappropriée sur le vapotage.

« Le moyen de régler le problème de vapotage chez les jeunes n'est pas de rendre les produits moins attrayants pour les adultes, mais de faire appliquer la réglementation existante », a poursuivi monsieur Gagnon. « Il est déjà illégal de vendre des produits de vapotage aux mineurs et il est également illégal de vendre des produits de vapotage à saveur de confiserie ou de dessert, qui pourraient être considérés comme attrayants pour les jeunes. Quiconque enfreint la loi doit être sévèrement puni. »

De nombreux groupes de santé antitabac qui préconisent l'interdiction des saveurs de vapotage utilisent l'argument selon lequel le vapotage est une porte d'entrée vers le tabagisme pour convaincre les politiciens. Cette tactique alarmiste est inexacte et va à l'encontre de ce que la recherche a démontré7. Au contraire, le vapotage a été utilisé non seulement pour réduire le tabagisme chez les fumeurs actuels, mais aussi comme outil de prévention pour les futurs fumeurs. Bon nombre des pays les plus progressistes, qui ont approuvé le vapotage comme solution de rechange moins nocive au tabagisme, ont vu leur taux de tabagisme diminuer de façon significative8. Fait intéressant, les taux de tabagisme au Canada sont à leur plus bas niveau9.

_________________________

1 Vapoter et cesser de fumer - Canada.ca

2 https://www.gov.uk/government/news/phe-publishes-independent-expert-e-cigarettes-evidence-review

3 cigarette electronique (tabac-info-service.fr)

4 https://www.ncsct.co.uk/usr/pub/Electronic_cigarettes._A_briefing_for_stop_smoking_services.pdf

5 Friedman, A., Xu, SQ. 2020). Associations de l'adoption de la cigarette électronique aromatisée avec l'initiation et l'arrêt ultérieurs du tabagisme. JAMA Netw Open 3(6):e203826. doi: 10.1001/jamanetworkopen.2020.3826. 

6 Matt Brand, Cigarette Sales Increasing in Atlantic Canada, Halifax Today https://www.halifaxtoday.ca/local-news/cigarette-sales-in-nova-scotia-increasing-atlantic-convenience-stores-association-2792516, October 15th, 2021  

7 https://harmreductionjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12954-021-00498-0

8 https://www.academie-medecine.fr/lacademie-nationale-de-medecine-rappelle-les-avantages-prouves-et-les-inconvenients-indument-allegues-de-la-cigarette-electronique-vaporette/?fbclid=IwAR1wATI2m36kCTMf9HfRSQ74eOKlTW6zUSGx29p6hbQ8te9H_-dEvnulcqg

9 Statistics Canada (2020). https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-625-x/2020001/article/00003-eng.htm

 

SOURCE Imperial Tobacco Canada (Français)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:48
Les recherches présentées au cours de la conférence internationale de l'Alzheimer Association® (AAIC®) 2021 suggèrent que la COVID-19 est associée à un dysfonctionnement cognitif à long terme et à une accélération de la pathologie et des symptômes de...

31 jui 2021
Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada pour faire enquête sur une...

30 jui 2021
Les recherches présentées dans le cadre de la conférence internationale 2021 de l'Alzheimer's Association® (AAIC®) suggèrent que les effets secondaires de la COVID-19 entraîneraient un dysfonctionnement cognitif à long terme et l'accélération du...

30 jui 2021
Neptune Solutions Bien-être inc. (« Neptune » ou la « Société ») , une société diversifiée et entièrement intégrée axée sur la santé et le bien-être qui propose des marques végétales et durables, a annoncé qu'elle publiera ses résultats financiers...

30 jui 2021
Nature's Touch Frozen Food Inc. procède au rappel de diverses mangues congelées parce que ces produits pourraient être contaminés par le virus de l'hépatite A. Les produits visés décrits ci-dessous ne doivent pas être consommés.. Les produits...

30 jui 2021
QPS, une société internationale de recherche sous contrat, axée sur la bioanalyse et les essais cliniques, est honorée d'avoir collaboré avec Medigen Vaccine Biologics Corporation pour réaliser les études toxicologiques nécessaires à la mise au point...



Communiqué envoyé le 18 juin 2021 à 16:45 et diffusé par :