Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Essais cliniques / Découvertes médicales, Personnes âgées, DEI

deCODE genetics : prévision de la probabilité de décès


REYKJAVIK, Islande, 18 juin 2021 /PRNewswire/ -- Des scientifiques de deCODE genetics ont mis au point un indicateur basé sur des mesures de protéines dans des échantillons de sang qui permet de déterminer le temps restant jusqu'au décès (toutes causes confondues) mieux que les facteurs de risque traditionnels.

 

Kari Stefansson and Thjodbjorg Eiriksdottir

 

Dans un article publié aujourd'hui dans la revue « Communications Biology », des scientifiques de deCODE genetics, une filiale d'Amgen, expliquent comment ils ont mis au point un indicateur pour prédire le temps qu'il reste à vivre à une personne.

À l'aide d'un ensemble de données regroupant environ 5 000 mesures de protéines prises chez 22 913 Islandais, dont 7 061 sont décédés au cours de la période d'étude, les scientifiques ont mis au point un indicateur du délai restant avant le décès qui peut surpasser les outils de prévisions basés sur divers facteurs de risque connus. L'indicateur a pu identifier les 5 % les plus à risque dans un groupe de personnes âgées de 60 à 80 ans, dont 88 % sont décédées dans les dix années qui ont suivi, et les 5 % les moins à risque, dont seulement 1 % est décédé dans les dix ans.

Les scientifiques ont examiné comment les protéines individuelles étaient associées à la mortalité et aux différentes causes de décès et ont constaté que la plupart des causes de décès présentaient des profils protéiques similaires. Ils ont notamment constaté que le facteur de croissance/différenciation 15 (GDF15), qui a déjà été associé à la mortalité et au vieillissement, était un indicateur de mortalité important, toutes causes confondues. En outre, ils ont observé qu'en moyenne, les participants présentant un risque élevé de décès à court terme avaient une force de préhension moindre et obtenaient de moins bons résultats lors d'un test de tolérance à l'effort et d'un test des fonctions cognitives, en comparaison avec les participants présentant un risque moindre.

« L'indicateur donne une bonne estimation de l'état de santé général à partir d'une seule prise de sang, » explique Thjodbjorg Eiriksdottir, scientifique chez deCODE genetics et auteure de l'article.

« C'est à la fois vraiment intéressant et effrayant, et, espérons-le, quelque peu utile », déclare Kari Stefansson, auteur principal de l'article. « Cela montre que notre santé générale se reflète dans la protéomique du plasma. En utilisant un seul échantillon de sang par personne, vous pouvez facilement comparer de grands groupes uniformément, par exemple pour estimer les effets d'un traitement lors d'essais cliniques. »

Basé à Reykjavik en Islande, deCODE est un leader mondial dans l'analyse et la compréhension du génome humain. Grâce à son expertise unique en génétique humaine, combinée à une expertise croissante en transcriptomique et en protéomique des populations et à une grande quantité de données phénotypiques, deCODE a découvert des facteurs de risque pour des dizaines de maladies courantes et a fourni des informations clés sur leur pathogenèse. L'objectif de la compréhension de la génétique des maladies est d'utiliser ces informations pour créer de nouveaux moyens de diagnostic, de traitement et de prévention des maladies. deCODE est détenue à 100 % par Amgen (NASDAQ: AMGN).

Contact :
Thora Kristin Asgeirsdottir
Relations publiques et communications
deCODE genetics 
thoraa@decode.is 
354 894 1909

Photo : https://mma.prnewswire.com/media/1535463/deCODE_genetics.jpg
Logo : https://mma.prnewswire.com/media/1535464/deCODE_genetics_Amgen_Logo.jpg

deCODE genetics logo with Amgen

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:22
Cardinal Health Canada a annoncé aujourd'hui une politique de vaccination des employés dans le cadre de ses efforts continus pour protéger ses employés, ses clients et le système de santé canadien contre la COVID-19. Compte tenu des directives...

à 16:00
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, se réjouit des échanges qui ont eu lieu aujourd'hui à l'occasion de la consultation sur l'utilisation des écrans et la santé des jeunes. Cette consultation, tenue à Québec, a...

à 14:50
Altasciences a annoncé aujourd'hui l'élargissement continu de ses installations de formulation, de fabrication et de services analytiques à Philadelphie, en Pennsylvanie. Altasciences, une société de solutions intégrées de développement de...

à 13:00
Bunzl Canada a tenu son 21e tournoi de golf caritatif annuel à l'appui du plus grand centre de recherche sur les tumeurs cérébrales en son genre au monde, soit le Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales Arthur et Sonia Labatt de l'hôpital pour...

à 11:15
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce aujourd'hui qu'un financement de 450 000 $ a été octroyé à l'Association québécoise de la distribution des fruits et légumes (AQDFL) pour sa campagne de promotion d'une saine...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 519 nouveaux cas, pour un total de 408 462 personnes infectées; 390 858 personnes rétablies; 0 nouveau décès, pour un total de...



Communiqué envoyé le 18 juin 2021 à 09:31 et diffusé par :