Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Essais cliniques / Découvertes médicales

Nature Aging publie les résultats de la phase II du AADvac1, un vaccin contre la maladie d'Alzheimer ciblant la protéine Tau développé par Axon Neuroscience


AADvac1 présente une forte réponse immunitaire, un excellent profil d'innocuité et des effets très sensibles sur la neurodégénérescence

Preuve d'un effet thérapeutique évident sur la protéine sanguine de la chaîne légère des neurofilaments dans l'ensemble de l'échantillon de l'étude

Chez les patients présentant un profil confirmé de biomarqueurs de la maladie d'Alzheimer (positivité amyloïde et à la protéine Tau), AADvac1 révèle un fort signal d'efficacité, démontré par un ralentissement significatif du déclin clinique et fonctionnel tel que mesuré par le CDR-SB et l'ADCS-MCI-ADL

NEW YORK, 16 juin 2021 /PRNewswire/ -- AXON NEUROSCIENCE SE (« Axon »), une société de biotechnologie en phase clinique à la pointe du traitement et de la prévention de la maladie d'Alzheimer, a annoncé aujourd'hui la publication dans Nature Aging des résultats de son étude de phase II ADAMANT qui évalue son vaccin AADvac1 contre la maladie d'Alzheimer ciblant la protéine Tau.

AXON Neuroscience Lab Technician

L'article intitulé « ADAMANT : a placebo-controlled randomized phase 2 study of AADvac1, an active immunotherapy against pathological tau in Alzheimer's disease » a été publié dans le numéro du mois de juin de cette revue renommée.

L'étude clinique de phase II ADAMANT était un essai multicentrique, randomisé, contrôlé par placebo, de 24 mois, en groupes parallèles et en double aveugle visant à évaluer l'innocuité et l'efficacité du AADvac1 chez des patients souffrant de la forme légère de la maladie d'Alzheimer.

L'objectif principal était la sécurité, avec des objectifs secondaires d'évaluation de l'immunogénicité, de l'efficacité sur les résultats cliniques et des biomarqueurs clés de la neurodégénérescence. 196 patients répartis dans huit pays européens ont été recrutés pour l'étude.

Essai de phase II ADAMANT - Résultats publiés

ADAMANT a atteint avec succès son objectif principal, AADvac1 s'étant révélé sans danger et bien toléré. La réponse exceptionnelle des anticorps dirigés contre la protéine Tau démontrée par le vaccin est particulièrement importante pour le traitement des personnes âgées.

AADvac1 a réduit significativement de 58 % l'accumulation dans le sang de la chaîne légère des neurofilaments (« NfL »), un important biomarqueur du processus neurodégénératif  (valeur p=0,004). Cela a été confirmé par une forte réduction des principaux biomarqueurs de tauopathies et de neurodégénérescence liées à la protéine tau présents dans le liquide céphalo-rachidien (« LCR ») de la maladie d'Alzheimer, notamment le biomarqueur le plus spécifique du LCR, le phosphotau-T217 (valeur p=0,009).

Les effets les plus prononcés du vaccin sur les résultats cliniques et fonctionnels ont été observés dans le sous-groupe de patients présentant un profil de biomarqueurs confirmé de la maladie d'Alzheimer. Dans ce sous-groupe, AADvac1, par rapport au placebo, a significativement ralenti le déclin clinique de 27 %, tel que mesuré par le CDR-SB (valeur p = 0,048) et le déclin fonctionnel de 30 %, tel que mesuré par l'ADCS-MCI-ADL (valeur p = 0,039). Le signal d'efficacité s'est traduit par une forte réduction des mesures de neurofilaments à chaîne légère dans le sang de 62 % (valeur p = 0,010) par rapport au placebo. Ce sous-groupe de patients (n=109) a été identifié en collaboration avec l'Université de Californie à San Francisco en utilisant la classification des images obtenues par IRM multimodale.

L'effet thérapeutique du traitement par AADvac1 sur les mesures cliniques et les biomarqueurs de fluide confirme son efficacité pour traiter et éventuellement prévenir les tauopathies, moteur du déclin clinique des patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Michal Fresser, PDG d'Axon Neuroscience, a commenté : « Notre essai de phase II a démontré avec succès les forces de notre dernier atout, AADvac1, un vaccin ciblant la protéine Tau en passe de prévenir et de traiter la maladie d'Alzheimer. Suite un examen approfondi réalisé par des pairs, nous sommes heureux de publier les résultats dans la revue scientifique Nature Aging. Les résultats confirment l'effet du AADvac1 sur le développement de la maladie et favorisent la progression d'Axon vers une étape décisive du développement clinique. Compte tenu de la récente approbation d'un traitement à base d'amyloïde, nos résultats probants de l'étude portant sur le critère NfL pourraient servir de substitut dans notre prochain développement clinique pour obtenir une approbation accélérée. »

Le score à la CDR-sb, l'évaluation des activités de la vie quotidienne (AVQ) sont des mesures de résultats cliniques largement acceptées pour évaluer le déclin cognitif et fonctionnel dans la maladie d'Alzheimer.

Les neurofilaments à chaîne légère (NfL) sont un biomarqueur sensible et dynamique de la neurodégénérescence. Les NfL sont associés et corrélés aux caractéristiques cognitives, biochimiques et d'imagerie de la maladie d'Alzheimer.

La classification des images obtenues par IRM multimodale combine l'IRM structurelle, la démographie et les modalités cliniques, ce qui permet l'imputation du statut des biomarqueurs amyloïdes et Tau.

À propos de AADvac1

Axon développe AADvac1 en tant que vaccin susceptible d'enrayer la progression de tauopathie dans la maladie d'Alzheimer. Le bénéfice clinique attendu devrait inclure le soulagement des symptômes et la possibilité de prévenir l'apparition de la maladie. AADvac1 est actuellement le traitement anti-Tau le plus avancé sur le plan clinique en cours de développement.

Il se distingue des autres candidats thérapeutiques à base de Tau en ciblant à la fois la formation des protéines Tau pathologiques (formes tronquées et oligomérisées) et la propagation des espèces déjà formées. Le reste du secteur s'est principalement concentré sur la prévention de la propagation des espèces Tau pathologiques déjà formées. Les anticorps induits par AADvac1 distinguent de façon préférentielle la Tau normale de la pathologique, garantissant que seule la Tau pathologique est ciblée, laissant la Tau saine intacte. Par conséquent, le traitement AADvac1 d'Axon devrait être plus efficace et plus sûr.

À propos de tauopathie dans la maladie d'Alzheimer

La protéine Tau pathologique est à l'origine des enchevêtrements neurofibrillaires (ENF). Il a été confirmé que les ENF sont liés à la perte neuronale et à l'atrophie du cerveau. La quantité et la répartition des ENF dans le cerveau sont en corrélation avec la progression de la maladie d'Alzheimer et les symptômes cliniques. Ce phénomène a été découvert par le professeur Heiko Braak en 1991, puis confirmé en 2015 par l'étude de la Mayo Clinic sur plus de 3 000 cerveaux. Les biomarqueurs Tau dans le LCR sont considérés comme les marqueurs directs de taopathies. De plus, de récentes études ont confirmé que la présence du biomarqueur NfL dans le sang reflétait la charge de NFT dans le cerveau.

Norbert Zilka, CSO d'Axon, a déclaré : « La récente approbation d'un traitement à base d'amyloïde est encourageante pour l'ensemble du secteur de la recherche sur la maladie d'Alzheimer. Contrairement à l'amyloïde qui influence la vitesse d'évolution de la maladie d'Alzheimer, il est clairement prouvé que la taopathie est liée à la cause sous-jacente de la maladie. Notre vaccin vise à stopper la formation et la propagation de la tauopathie, ce qui, en fin de compte, pourrait s'avérer plus bénéfique pour les patients atteints de la maladie d'Alzheimer. »

À propos d'Axon Neuroscience

Axon Neuroscience a été fondée en 1999 par le professeur Michal Novak, immunologiste. En 1988, le professeur Novak a découvert que la protéine Tau était le principal composant des enchevêtrements neurofibrillaires dans la maladie d'Alzheimer alors qu'il travaillait au laboratoire de biologie moléculaire du MRC à Cambridge, au Royaume-Uni. Axon dispose désormais de la plus grande équipe au monde exclusivement consacrée à la recherche sur la protéine tau, avec plus de 60 scientifiques et 15 chercheurs chevronnés. Au cours des vingt dernières années, Axon a publié un grand nombre de données démontrant que la protéine Tau pathologique était le principal moteur de la maladie d'Alzheimer.

Demandes des médias

George Salapa
AXON Neuroscience
media@axon-neuroscience.eu 

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1532438/AXON_Neuroscience.jpg 

Logo - http://mma.prnewswire.com/media/485567/AXON_Neuroscience_Logo.jpg

 

AXON Neuroscience Logo

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:45
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) annonce qu'au terme des consultations locales concernant la négociation nationale et regroupée en centre de la petite enfance (CPE), les intervenantes en petite enfance qu'elles représentent ont voté à 95 %...

à 19:35
Biedermann Motech, la société qui a développé la première vis pédiculaire polyaxiale au monde (Système MOSS®) et qui est pionnière sur le marché de la colonne vertébrale depuis plus de 35 ans, a annoncé aujourd'hui que sa Plateforme de vis...

à 17:03
Novavax, Inc. , une entreprise du secteur de la biotechnologie qui met au point et commercialise la prochaine génération de vaccins contre les maladies infectieuses graves, a annoncé aujourd'hui que John J. Trizzino, vice-président exécutif,...

à 16:55
LES INFORMATIONS DE PRESCRIPTION SONT DISPONIBLES À LA FIN DE CE COMMUNIQUÉ RÉSERVÉ AUX MÉDIAS PROFESSIONNELS DU SECTEUR MÉDICAL ET DES SOINS DE SANTÉ Theramex a lancé aujourd'hui Bijuva® / Bijuve® (1 mg d'estradiol / 100 mg de progestérone) dans...

à 16:53
Les représentant.es des médias sont invité.es à un point de presse pendant lequel la coalition pour le maintien du DEC qualifiant en Soins infirmiers interpellera la ministre de l'Enseignement supérieur et le ministre de la Santé et des Services...

à 16:39
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) demande au Parti libéral du Canada et à son chef, Justin Trudeau, de livrer sans délai ses engagements maintenant que la population canadienne, prudente, a reporté au pouvoir le Parti...



Communiqué envoyé le 16 juin 2021 à 02:19 et diffusé par :