Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

Les Thés DAVIDsTEA annoncent leurs résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2021


MONTRÉAL, 15 juin 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Thés DAVIDsTEA inc. (Nasdaq : DTEA) (« DAVIDsTEA » ou la « Société »), l'un des premiers marchands de thé en Amérique du Nord, annoncent leurs résultats du premier trimestre pour la période qui s'est terminée le 1er mai 2021. Tous les montants en dollars sont exprimés en dollars canadiens.

« Nous prévoyons sortir de la LACC comme une organisation transformée et radicalement différente, forte d'une stratégie axée sur le numérique qui a nécessité des changements dans tous les aspects de notre entreprise. Au cours de la dernière année, nous avons tout mis en oeuvre pour trouver de nouvelles façons d'interagir avec les amateurs de thé et pour reproduire notre expérience de découverte du thé en magasin sur de nombreuses plateformes numériques. Bien que la façon dont nous entrons en contact avec nos clients ait changé, notre objectif demeure le même. En tant que premier marchand de thé détenant une marque reconnue, nous cherchons à partager notre passion et notre amour pour le thé avec de nouveaux publics, ainsi que nos mélanges uniques et innovants. Nous avons maintenant jeté les bases pour nous développer et étendre nos activités dans un environnement sans frontières, en Amérique du Nord et dans le monde entier, et nous sommes très enthousiastes pour l'avenir », a déclaré Sarah Segal, chef de la direction et chef de la marque.

« Notre parcours de transformation se poursuit alors que nous affichons un BAIIA ajusté positif pour un autre trimestre, soutenu par une dynamique de vente continue dans les canaux de commerce électronique et de vente en gros. La semaine dernière, le plan d'arrangement en vertu de la LACC a été approuvé par les créanciers, et nous nous attendons à ce qu'il obtienne l'approbation du tribunal de façon imminente. Nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu de nos employés, des locateurs et des autres créanciers. Une fois le processus de la LACC derrière nous, nous pourrons pleinement consacrer notre temps et nos efforts à faire prospérer la pleine valeur et le plein potentiel de la marque Les Thés DAVIDsTEA en tant que Société tournée vers le numérique. Nous croyons que notre situation financière nous permet de soutenir de façon continue l'innovation, de répondre à nos besoins en fonds de roulement et de faire les bons investissements stratégiques pour développer notre activité en vue d'une croissance durable et rentable », a soutenu Frank Zitella, président, chef de la direction financière et chef de l'exploitation.

Résultats d'exploitation du premier trimestre de l'exercice 2021

Trimestre se terminant le 1er mai 2021 comparé au trimestre se terminant le 2 mai 2020

Ventes. Les ventes pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021 ont diminué de 27,9 %, ou 9,0 M$, pour atteindre 23,2 M$, contre 32,2 M$ au trimestre correspondant de l'année précédente. Le 17 mars 2020, en réponse à la pandémie de COVID-19, la Société a fermé temporairement tous ses magasins de détail au Canada et aux États-Unis. Par la suite, au deuxième trimestre de l'exercice 2020, dans le cadre de son plan de restructuration officiel, elle a fermé tous ses magasins, à l'exception de 18 magasins canadiens, qui ont été rouverts le 21 août 2020. Ainsi, les ventes en magasin pour le trimestre ont diminué de 11,9 M$, ou 78,3 %, par rapport au trimestre de l'année précédente, pour atteindre 3,3 M$. Les ventes des canaux de commerce électronique et de vente en gros ont augmenté de 2,9 M$, soit de 17,2 %, pour atteindre 19,9 M$, contre 17,0 M$ au même trimestre l'année précédente. Le commerce électronique et les ventes en gros ont représenté 85,9 % des ventes, contre 52,9 % des ventes au même trimestre l'année précédente.

Bénéfice brut. Le bénéfice brut s'est établi à 10,8 M$ pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, soit une diminution de 3,9 M$, ou de 26,6 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, principalement en raison de la baisse des ventes durant la période. Le bénéfice brut en pourcentage des ventes a augmenté légèrement pour s'établir à 46,3 % pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, contre 45,5 % au même trimestre l'année précédente.

Frais de vente généraux et administratifs. Les frais de vente généraux et administratifs ont diminué de 12,4 M$, ou 57,5 %, pour s'établir à 9,2 M$ pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En excluant l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation pour la période de trois mois se terminant le 2 mai 2020, l'impact des coûts de mise en oeuvre et de configuration des logiciels, et l'impact de la subvention salariale reçue dans le cadre du plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 du gouvernement canadien, les frais de vente généraux et administratifs ajustés ont diminué de 10,5 M$, soit 52,8 %, pour atteindre 9,4 M$ au cours du trimestre se terminant le 1er mai 2021. Dans le cadre de notre plan de restructuration, nous avons résilié les baux de tous nos magasins en Amérique du Nord, à l'exception de 18 magasins canadiens qui ont rouvert le 21 août 2020. En conséquence, les salaires, les traitements et les avantages sociaux ont été réduits de 5,1 M$, les frais relatifs aux autres magasins ont diminué de 1,4 M$ et nos frais d'amortissement ont été réduits de 2,9 M$ en raison d'une baisse de la valeur des droits d'utilisation au début de la période. Les frais de vente généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes ont diminué pour s'établir à 40,4 % ce trimestre, contre 61,8 % au trimestre précédent correspondant de l'exercice précédent.

Résultats des activités d'exploitation. Les résultats des activités d'exploitation se sont élevés à 3,2 M$, comparativement à une perte de 44,4 M$ au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. En excluant l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation pour le trimestre se terminant le 2 mai 2020, l'impact du plan de restructuration annoncé le 8 juillet 2020, la subvention salariale reçue du gouvernement canadien dans le cadre du Plan d'intervention économique pour répondre à la COVID-19 et les coûts de mise en oeuvre et de configuration des solutions logicielles, les résultats ajustés des activités d'exploitation s'est élevé à 1,4 M$ pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, comparativement à une perte de 5,2 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'amélioration des résultats des activités d'exploitation s'explique en partie par une baisse des frais de vente généraux et administratifs nécessaires pour réaliser approximativement 86 % des ventes en ligne et des ventes en gros, et par une marge bénéficiaire brute légèrement meilleure.

Charges financières. Les charges financières se sont élevées à presque rien pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, soit une baisse de 1,6 M$ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les charges d'intérêts sont liées aux dettes de location avec des contrats de location variables et ont diminué par rapport au trimestre de l'année précédente.

Revenus financiers. Les revenus financiers de 55 000 $ proviennent principalement des intérêts sur l'encaisse et ont légèrement diminué par rapport à ceux du même trimestre de l'année précédente.

Bénéfice (perte) net(te). Le bénéfice net s'est établi à 3,2 M$ au cours du trimestre se terminant le 1er mai 2021, comparativement à une perte nette de 45,8 M$ au trimestre de l'année précédente. Le bénéfice (perte) net(te) ajusté(e), qui exclut les activités du plan de restructuration, la subvention reçue du gouvernement canadien dans le cadre du Plan d'intervention économique pour répondre à la COVID-19, la dépréciation des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation, et les coûts de mise en oeuvre et de configuration des solutions logicielles, s'est élevé à 1,4 M$, comparativement à une perte nette de 6,7 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette amélioration de 8,1 M$ s'explique par les mêmes raisons que celles mentionnées ci-dessus dans la section « Résultats des activités d'exploitation ».

Bénéfice (perte) entièrement dilué(e) par action ordinaire. Le bénéfice entièrement dilué par action ordinaire s'est établi à 0,12 $ au premier trimestre se terminant le 1er mai 2021, comparativement à une perte de 1,76 $ au premier trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice entièrement dilué ajusté par action ordinaire, qui correspond au bénéfice net ajusté divisé par le nombre moyen pondéré des actions en circulation entièrement diluées, était de 0,05 $, comparativement à une perte de 0,26 $ par action pour le même trimestre de l'exercice précédent.

BAIIA et BAIIA ajusté. Le BAIIA, qui exclut les éléments sans effet sur la trésorerie et d'autres éléments de la période courante et des périodes antérieures, s'est élevé à 4,1 M$ pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, comparativement à un montant négatif de 40,4 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent, soit une amélioration de 44,5 M$ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté pour le trimestre se terminant le 1er mai 2021, qui exclut l'impact de la charge de rémunération à base d'actions, la dépréciation des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation, les activités du plan de restructuration, nettes, la subvention salariale reçue du gouvernement canadien dans le cadre du Plan d'intervention économique pour répondre à la COVID-19, et les coûts de mise en oeuvre et de configuration de solutions logicielles, s'est élevé à 2,5 M$, comparativement à un montant négatif de 0,9 M$ pour la même période de l'exercice précédent. L'augmentation du BAIIA ajusté de 3,4 M$ est le résultat des efforts de restructuration qui ont mené à la réorientation du modèle commercial vers un modèle de commerce électronique et de distribution en gros.

Liquidités et ressources en capital 

Au 1er mai 2021, nous disposions d'une trésorerie de 31,3 M$, principalement détenue par les grandes institutions financières canadiennes.

Le fonds de roulement, excluant les passifs faisant l'objet d'un compromis s'élevant à 98,4 M$, était de 65,6 M$ au 1er mai 2021, comparativement à 62,7 M$ au 30 janvier 2021. Compte tenu de la mise en oeuvre du plan de restructuration, la Société prévoit utiliser la trésorerie pour payer le règlement des obligations, à la suite de l'approbation du plan d'arrangement par les créanciers le 11 juin 2021, ce qui devrait représenter un montant d'environ 18,0 M$, qui sera payé rapidement à notre contrôleur pour une distribution finale aux créanciers.

Notre fonds de roulement est destiné à l'achat de stocks et au paiement des salaires et autres charges d'exploitation. Nos besoins en fonds de roulement fluctuent au cours de l'année, augmentant au cours des deuxième et troisième trimestres d'exercice lorsque nous prenons possession de quantités croissantes de stocks en prévision de notre saison de vente maximale au cours du quatrième trimestre de l'exercice. Nous finançons nos dépenses d'investissement et nos besoins en fonds de roulement à la fois par l'encaisse et par les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation.

Au 1er mai 2021, la Société avait des engagements financiers liés à l'achat de biens ou de services qui sont exécutoires et qui lient légalement la Société, à l'exclusion des montants supplémentaires liés aux ventes, aux taxes et aux autres coûts. Les obligations d'achat, déduction faite des 7,2 M$ d'avances, qui s'élèvent à 13,0 M$, devraient être acquittées dans un délai de 12 mois.

Données financières consolidées résumées
(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information relative aux montants par action)

 Pour les trois mois clos
        
 1er mai 02-May
 2021 2020
        
Ventes$       23 249  $       32 242 
Coûts des ventes        12 481          17 569 
Bénéfice brut        10 768          14 673 
Frais de vente généraux et administratifs          9 194          21 634 
Activités liées au plan de restructuration, nettes        (1 602         37 400 
Perte d'exploitation          3 176        (44 361)
Charges financières               10            1 667 
Revenus financières             (55)            (240)
Perte nette$         3 221  $     (45 788)
        
        
BAIIA1$         4 126  $     (40 367)
BAIIA ajusté1          2 505             (937)
Frais de vente généraux et administratifs ajustés1          9 395          19 917 
Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e)          1 373          (5 244)
Bénéfice (perte) net(te) ajusté(e)1$         1 418  $       (6 671)
        
        
Bénéfice (perte) de base et entièrement diluée par action ordinaire$           0,12  $         (1,76) 
Bénéfice (perte) entièrement dilué(e) ajusté(e) par action ordinaire1$           0,05  $         (0,26) 
Bénéfice brut en pourcentage des ventes 46,3%   45,5% 
Frais de vente généraux et administratifs en pourcentage des ventes 39,5%   67,1% 
Frais de vente généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes 40,4%   61,8% 
        
        
Trésorerie provenant (utilisée) dans les activités d'exploitation$         1 307  $       (4 056)
Trésorerie utilisée dans les activités de financement           (183)         (4 376)
Trésorerie provenant des activités d'investissement               ?            1 437 
Augmentation (diminution) de la trésorerie pendant la période          1 124          (6 995)
Trésorerie à la fin de la période$       31 321  $       39 343 
        
        
 1er mai 30 janvier 
Aux 2021  2021
Trésorerie $        31 321   $        30 197 
Comptes débiteurs          6 570            6 157 
Dépenses payées d'avance et dépôts        11 578          14 470 
Stocks        29 258          23 468 
Dettes commerciales et autres $          6 154   $          4 152 
        

________________
1 Se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué de presse.

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué comprend des mesures financières « non conformes aux IFRS », en ce qui concerne notamment 1) le BAIIA et le BAIIA ajusté, 2) la perte d'exploitation ajustée, 3) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés, 4) la perte nette ajustée et 5) la perte entièrement diluée ajustée par action commune. Ces mesures financières non conformes aux IFRS ne sont pas définies par les IFRS et peuvent différer des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Nous croyons que ces mesures financières non conformes aux IFRS fournissent aux investisseurs avertis des renseignements utiles sur nos activités passées. Nous présentons ces mesures financières non conformes aux IFRS comme des mesures supplémentaires du rendement parce que nous croyons qu'elles facilitent l'évaluation comparative de notre rendement d'exploitation par rapport à ce rendement présenté selon les IFRS, tout en isolant les incidences de certains éléments qui varient d'une période à une autre, mais non en remplacement des mesures financières selon les IFRS.

Pour un rapprochement avec les mesures financières IFRS, veuillez consulter la rubrique portant sur les mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion de notre formulaire 10-Q.

Note

Le présent communiqué doit être lu conjointement avec le rapport de gestion de la Société, qui sera déposé par celle-ci auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, au www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, au www.sec.gov. Il sera également disponible dans la section Relations avec les investisseurs du site Web de la Société, au www.davidstea.com/ca_fr.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse comprend des énoncés qui expriment nos opinions, attentes, croyances, plans ou hypothèses concernant des événements futurs ou des résultats futurs, et il existe, ou peut être considéré comme existant, des « énoncés prospectifs » au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 (la « Loi »). Les mises en garde suivantes sont faites conformément aux dispositions de la loi et dans l'intention d'obtenir les avantages des dispositions de la « sphère de sécurité » de la loi. Ces déclarations prospectives peuvent généralement être repérées par l'utilisation d'une terminologie prospective, par exemple les termes « croit », « s'attend à », « peut », « fera », « devrait », « approximativement », « a l'intention », « planifie », « estime » ou « anticipe » ou, dans chaque cas, leur forme négative ou d'autres variations ou une terminologie comparable. Ces déclarations prospectives comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques et incluent des déclarations concernant nos intentions, nos croyances ou nos attentes actuelles concernant, entre autres, notre plan de restructuration, la pandémie de COVID-19, notre stratégie de transition vers le commerce électronique et les ventes en gros, les ventes futures au moyen de nos canaux de commerce électronique et de vente en gros, les obligations futures en matière de location, nos résultats d'exploitation, notre situation financière, nos liquidités et nos perspectives, l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'environnement macroéconomique mondial, et notre capacité à éviter le retrait de la cote du Nasdaq des actions ordinaires de la Société en raison de la restructuration ou de notre incapacité à maintenir notre conformité aux exigences de cotation du Nasdaq.

Bien que nous estimions que ces opinions et attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives comportent intrinsèquement une part d'incertitudes et relèvent forcément d'hypothèses à notre sujet, compte tenu des facteurs de risque abordés dans la partie I, « Point 1A. Facteurs de risque » dans notre rapport annuel par le formulaire 10-K pour notre exercice financier se terminant le 30 janvier 2021, déposé auprès de la United States Securities and Exchange Commission et de l'Autorité des marchés financiers, et dans notre rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q, déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et de l'Autorité des marchés financiers le 15 juin 2021, qui pourraient avoir une incidence importante sur notre activité, notre situation financière ou nos résultats futurs.

Information sur la conférence téléphonique

Une conférence téléphonique sur les résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2021 est prévue pour le 15 juin 2021, à 16 h 30, heure de l'Est. La conférence téléphonique sera transmise en webdiffusion, et il sera possible d'y accéder dans la section « Investisseurs » du site Web de la Société, à ir.davidstea.com/fr. La webdiffusion sera archivée en ligne deux heures après la fin de la conférence et sera disponible pendant un an.

À propos de Les Thés DAVIDsTEA
Les Thés DAVIDsTEA offrent une sélection de marques spécialisées de thés en vrac exclusifs de haute qualité, de thés préemballés, de sachets de thé, d'accessoires et de cadeaux liés au thé par l'intermédiaire de sa plateforme de commerce électronique, au www.davidstea.com/ca_fr, du marché Amazon, de ses clients grossistes qui comprennent plus de 2 500 épiceries et pharmacies, et de 18 magasins canadiens appartenant à la Société. Nous offrons principalement des mélanges de thé exclusifs aux Thés DAVIDsTEA, ainsi que des thés et des herbes traditionnels d'origine unique. Notre passion et notre connaissance du thé imprègnent notre culture et prennent racine dans notre désir d'explorer le goût, la santé et le style de vie du thé. En mettant l'accent sur les saveurs novatrices, les ingrédients axés sur le bien-être et le thé biologique, la Société lance des « collections » saisonnières qui visent à rendre le thé accessible et amusant pour tous. Le siège social de la Société est établi à Montréal, au Canada.

Personne-ressource pour les investisseurs Personne-ressource pour les médias
Maison Brison CommunicationsPELICAN PR
Pierre BoucherLyla Radmanovich
514 731-0000514 845-8763
investors@davidstea.commedia@rppelican.ca


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:42
Dockwater BV (« Dockwater ») a le plaisir d'annoncer son partenariat avec ENGIE Fabricom (« Fabricom ») et DENYS NV (« Denys »), pour concevoir et construire l'installation de dessalement Dockwater qui fournira une eau de traitement durable au port...

à 19:45
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) annonce qu'au terme des consultations locales concernant la négociation nationale et regroupée en centre de la petite enfance (CPE), les intervenantes en petite enfance qu'elles représentent ont voté à 95 %...

à 18:09
Participant à une rencontre avec la présidente du Conseil du trésor, madame Sonia LeBel, afin de relancer les négociations dans le but de renouveler les conventions collectives des travailleuses et des travailleurs en services éducatifs à la petite...

à 17:52
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister à une conférence de Jean-François Routhier, commissaire au lobbyisme du Québec, le mercredi 22 septembre 2021 à 11 h 30. La causerie portera sur la forme...

à 17:15
Fidelity Investments Canada s.r.i. a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de septembre 2021 pour sa gamme de FNB factoriels Dividendes élevés, Faible volatilité, Grande qualité et Valeur, ainsi que ses FNB à revenu fixe et à revenu...

à 17:01
Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'une distribution en espèces de 0,0375 $ par part de fiducie du FPI (les « parts ») pour le mois de septembre 2021 sera payable le 15 octobre 2021 aux...



Communiqué envoyé le 15 juin 2021 à 16:10 et diffusé par :