Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Lois fédérales et d'états, Plaidoyer (politique), CPG, DEI

Dépôt du projet de loi C-32 sur les langues officielles : une volonté de collaboration bien accueillie par le CPQ


MONTRÉAL, le 15 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) adhère aux principes du projet de loi C-32 déposé aujourd'hui par la ministre du Développement économique et responsable des Langues officielles Mélanie Joly. Par ce projet de loi, le gouvernement fédéral franchit un cap important pour protéger et promouvoir le français au pays.

Bien que le CPQ se garde le temps d'analyser le projet de loi au cours des prochaines semaines, d'entrée de jeu, on constate une volonté claire d'Ottawa de travailler de concert avec le gouvernement du Québec afin d'arrimer les deux législations linguistiques. Cette approche de collaboration permet à la fois d'éviter des doublons administratifs pour les entreprises et, surtout, de minimiser le risque de conflits politiques inhérents à ce genre de législation.

« Le fait d'offrir de nouveaux droits de travailler et d'être servi en français au Québec et dans d'autres régions francophones au pays renforce la capacité de faire affaire en français au sein de l'espace économique canadien », selon Karl Blackburn, président et chef de la direction du CPQ.

Parmi les gestes de francisation à noter, le CPQ souligne un meilleur accès à l'immersion française pour les familles anglophones de partout au Canada, la nomination de juges bilingues à la Cour suprême et l'amélioration du soutien offert aux fonctionnaires fédéraux dans l'apprentissage de la deuxième langue officielle.

Le CPQ apprécie particulièrement que les gouvernements du Canada et du Québec semblent être au diapason à l'égard de la protection et la promotion du français au Québec. « Pour les employeurs, cette collaboration fédérale-provinciale sur un enjeu aussi sensible et fondamental que la protection du français est une excellente nouvelle. Nous souhaitons ardemment qu'Ottawa et Québec poursuivent leurs efforts communs afin d'harmoniser les mesures destinées aux entreprises et éviter d'alourdir leur fardeau administratif », ajoute Karl Blackburn.

Pour que cette législation soit un succès, la flexibilité doit être de mise. Dans le contexte de la pénurie de main-d'oeuvre actuelle, alors que les capacités d'embauche sont plus difficiles, il faudra prévoir une forme d'accompagnement et une période de transition pour les entreprises. L'application de la législation devrait notamment tenir compte que trouver des travailleurs capables de servir dans les deux langues officielles pourrait s'avérer ardu.

À propos du CPQ :
Créé en 1969, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70?000 employeurs, de toutes tailles et de toutes les régions, issus des secteurs privé et parapublic.www.cpq.qc.ca

SOURCE Conseil du patronat du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:42
Dockwater BV (« Dockwater ») a le plaisir d'annoncer son partenariat avec ENGIE Fabricom (« Fabricom ») et DENYS NV (« Denys »), pour concevoir et construire l'installation de dessalement Dockwater qui fournira une eau de traitement durable au port...

à 19:45
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) annonce qu'au terme des consultations locales concernant la négociation nationale et regroupée en centre de la petite enfance (CPE), les intervenantes en petite enfance qu'elles représentent ont voté à 95 %...

à 18:09
Participant à une rencontre avec la présidente du Conseil du trésor, madame Sonia LeBel, afin de relancer les négociations dans le but de renouveler les conventions collectives des travailleuses et des travailleurs en services éducatifs à la petite...

à 17:52
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister à une conférence de Jean-François Routhier, commissaire au lobbyisme du Québec, le mercredi 22 septembre 2021 à 11 h 30. La causerie portera sur la forme...

à 17:15
Fidelity Investments Canada s.r.i. a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de septembre 2021 pour sa gamme de FNB factoriels Dividendes élevés, Faible volatilité, Grande qualité et Valeur, ainsi que ses FNB à revenu fixe et à revenu...

à 17:01
Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'une distribution en espèces de 0,0375 $ par part de fiducie du FPI (les « parts ») pour le mois de septembre 2021 sera payable le 15 octobre 2021 aux...



Communiqué envoyé le 15 juin 2021 à 13:40 et diffusé par :