Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : MRR

Des chercheurs démontrent que le niveau de scolarité des parents a des effets importants sur la survie des enfants


L'étude est l'une des rares à se pencher sur le niveau de scolarité de la mère et du père, et à identifier les effets protecteurs des deux côtés

SEATTLE, 11 juin 2021 /CNW/ - Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de la faculté de médecine de l'Université de Washington et du Centre for Global Health Inequalities Research (CHAIN) a révélé une réduction importante du risque de décès chez les enfants associée à un niveau de scolarité plus élevé des parents.

Selon l'étude, une seule année de scolarité de la mère réduit de 3 % le risque de décès chez les enfants de moins de 5 ans et les enfants nés de mères ayant 12 ans de scolarité sont plus de 30 % moins susceptibles de mourir avant l'âge de 5 ans que ceux nés de mères sans éducation. Les enfants dont le père a 12 ans de scolarité sont plus de 17 % moins susceptibles de mourir avant l'âge de 5 ans que ceux nés de pères sans éducation.

« Cette recherche est passionnante en raison de la constance des effets positifs de l'éducation selon les régions géographiques et au fil du temps, a déclaré Hunter York, auteur principal de l'étude. Bien que ces données n'aient aucun lien de causalité, elles mettent en évidence une relation qui va au-delà de l'influence des comportements corrélés à un faible niveau de scolarité, comme le tabagisme, ou à des interventions stratégiques qui visent à améliorer la survie des enfants indépendamment du niveau de scolarité des parents, comme les services de planification familiale gratuits. Il s'agit de mécanismes importants qui influencent la relation entre l'éducation et la santé des enfants, mais nos résultats suggèrent une fonction bénéfique de l'éducation en soi. »

Les auteurs de l'étude ont souligné l'importance de poursuivre les recherches sur le niveau de scolarité du père, qui a été beaucoup moins étudié que celui de la mère.

« Même après avoir pris en compte le niveau de scolarité de la mère, celui du père doit aussi être pris en compte, a déclaré la professeure Emmanuela Gakidou, l'une des principales auteures de l'étude. La majorité des études ne portent que sur les années de scolarité de la mère, mais il est essentiel de comprendre et d'analyser le lien entre les deux et de ne pas sous-estimer les effets du niveau de scolarité du père à la survie de l'enfant. »

Plus de 300 études provenant de 92 pays ont été incluses dans l'analyse, ce qui représente plus de trois millions d'enfants nés vivants. Les chercheurs ont constaté que l'effet protecteur de la scolarisation des parents augmente à mesure que l'enfant vieillit, mais qu'il est très important pour tous les groupes d'âges des enfants de moins de 5 ans.

La relation était présente dans toutes les régions et après avoir pris en compte la fortune ou les revenus, le niveau de scolarité du partenaire et le sexe de l'enfant.

« Il faut réduire davantage la mortalité infantile, et il pourrait être essentiel de réaliser des investissements dans l'éducation pour y parvenir, a déclaré le professeur Terje Andreas Eikemo, responsable de l'étude au sein du CHAIN. Il est temps que l'éducation soit inscrite à l'ordre du jour de la politique internationale en tant que facteur déterminant de la survie des enfants à l'échelle mondiale. »

Il est important de noter que l'étude a également révélé que l'impact de chaque année supplémentaire de scolarité sur la survie de l'enfant reste le même pour l'enseignement primaire, secondaire et supérieur. Ceci indique qu'en se concentrant uniquement sur l'éducation primaire, les possibilités de réduire le nombre de décès d'enfants de moins de 5 ans et de leur donner les meilleures chances de survie s'évanouiront.

« Même à travers les générations, l'éducation et la santé sont entreliées, a déclaré Kam Sripada, l'un des auteurs principaux de l'étude. L'accès universel à une scolarisation de qualité doit être une priorité dès les premières années jusqu'à l'enseignement supérieur, pour aider à la fois la génération actuelle à atteindre son potentiel et la prochaine génération à survivre et à prospérer. »

L'étude a été financée par le Conseil norvégien de la recherche, la Fondation Bill & Melinda Gates et la Commission de la Fondation Rockefeller et de l'Université de Boston sur les déterminants sociaux, les données et la prise de décision (commission 3-D).

Personne-ressource : media@healthdata.org

À propos de l'Institute for Health Metrics and Evaluation

L'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) est une organisation indépendante de recherche en santé mondiale de la faculté de médecine de l'Université de Washington qui fournit des mesures rigoureuses et comparables des problèmes de santé les plus importants au monde et évalue les stratégies utilisées pour les résoudre. L'IHME s'engage à faire preuve de transparence et à rendre cette information largement accessible afin que les décideurs disposent des données probantes dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées quant à l'affectation des ressources de façon à améliorer la santé de la population.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1156878/IHME_Logo.jpg

SOURCE Institute for Health Metrics and Evaluation


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:12
Les recherches menées par RIJSWIJK -TNO1 dans une enceinte de laboratoire BSL-3 ont montré que le canon corona avait permis de réduire de 94,9 % le virus Covid -19 après 15 minutes. Dans l'installation de laboratoire, le virus (vivant) était placé...

à 11:00
En vertu de la Loi sur la sécurité civile, le comité exécutif a renouvelé le 18 juin l'état d'urgence pour une durée de 5 jours, à l'égard du territoire de l'agglomération de Montréal....

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, dans les 24 dernières heures, au Québec, font état de : 127 nouveaux cas, pour un total de 373 658 personnes infectées; 360 973 personnes rétablies; 2 nouveaux décès - pour un total de 11 180...

à 10:24
C'est au nom du soutien actif de la cause de milliers de pères de familles et de pompiers, victimes du cancer de la prostate, que les pompiers de Montréal, et leur président, Chris Ross, l'un des ambassadeurs de la Marche du Courage Jean-Pagé, aux...

à 10:21
Huit pôles de vaccination en entreprise offriront aujourd'hui la vaccination sans rendez-vous aux personnes de 12 ans et plus souhaitant recevoir rapidement le vaccin Pfizer, dans les régions de Montréal, de la Capitale-Nationale, de la Montérégie,...

à 10:16
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, a souligné aujourd'hui, au nom du ministre de la...



Communiqué envoyé le 11 juin 2021 à 11:21 et diffusé par :