Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Négociations dans le secteur public - Les professionnelles en soins lancent des signaux de détresse aux parlementaires


QUÉBEC, le 11 juin 2021 /CNW Telbec/ - Exaspérées de ne pas être entendues ni prises au sérieux par le gouvernement, les professionnelles en soins se sont rassemblées devant l'Assemblée nationale pour signaler leur détresse. Elles sont venues livrer elles-mêmes leur message au gouvernement, mais également à l'ensemble des parlementaires, à l'effet qu'il est urgent de conclure la négociation de la nouvelle convention collective.

Depuis des mois, les professionnelles en soins de partout au Québec envoient des signaux au gouvernement sur la grave pénurie qui engendre des bris de service dans plusieurs unités du réseau, privant les patient-e-s des soins et services essentiels.

La dégradation du réseau de la santé et des conditions de travail s'est accélérée à cause du délestage et de l'exode des professionnelles en soins depuis le début de la pandémie, phénomènes qui ajoutent une pression supplémentaire sur les professionnelles en soins déjà surchargées. La convention collective doit prévoir tous les leviers nécessaires pour s'attaquer à la grave pénurie de professionnelles en soins, sans quoi il serait illusoire de penser renverser la vapeur. C'est un enjeu d'intérêt collectif et tous les parlementaires sont concernés.

«?Les professionnelles en soins en ont assez que leurs professions ne soient pas davantage valorisées ni payées à la hauteur de leur expertise de pointe et de leur niveau de responsabilité professionnelle. Elles en ont plus qu'assez de l'omerta qui les empêchent de dénoncer des pratiques non sécuritaires pour leur patient-e-s. Elles réclament des interventions immédiates pour que cessent la dangereuse pratique du temps supplémentaire obligatoire et un plan robuste d'attraction et de rétention de la main-d'oeuvre. Le succès du plan de reprise des activités post pandémie en dépend. Or, elles ne sont toujours pas entendues par le gouvernement. Terminer la négociation de convention collective, c'est la première étape. Comment le gouvernement espère-t-il s'engager vers la reprise des chirurgies et des autres services dès l'automne sans plan de recrutement robuste?  

Nancy Bédard, présidente, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ.

À propos de la FIQ et la FIQP

La FIQ et la FIQP comptent plus de 76?000 membres infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques oeuvrant dans les établissements de santé aux quatre coins du Québec. Nous sommes une organisation féministe, composées à près de 90 % de femmes, vouées à la défense de leurs membres, mais également à celle des patient-e-s et du réseau public de santé.

SOURCE Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:53
Dans le cadre de la lutte menée par la Chine contre la COVID-19, plus de 39 millions de membres du Parti communiste chinois (PCC) ont combattu le virus en première ligne, tandis que plus de 13 millions de bénévoles ont prêté main-forte à la...

à 18:06
Coeur + AVC félicite la ministre de la Santé, Patty Hajdu, d'avoir mis la touche finale au règlement qui limitera la concentration de nicotine dans les produits de vapotage en réaction aux taux élevés de vapotage chez les jeunes et aux dangers qu'il...

à 18:00
Près de 4 000 membres délégués à la 29e Assemblée générale du Congrès du travail du Canada ont élu aujourd'hui les personnes qui dirigeront cette organisation jusqu'en 2023. Le Congrès du travail du Canada (CTC) est la principale organisation...

à 17:22
Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que malgré un retard dans la prochaine livraison des vaccins de Pfizer, tous les rendez-vous prévus au cours des prochains jours seront honorés. Le MSSS a reçu la confirmation plus tôt...

à 16:45
En annonçant leur intention d'interdire la plupart des saveurs dans les produits de vapotage, à l'exception de ceux au tabac, à la menthe et au menthol, le gouvernement fédéral et Santé Canada ont clairement démontré qu'ils n'avaient pas...

à 16:37
Le gouvernent du Canada a déposé aujourd'hui un projet de règlement visant à abolir les saveurs dans le vapotage comportant une saveur ou un arôme autres que ceux du tabac, de la menthe et du menthol. Si ce projet est adopté, le premier ministre...



Communiqué envoyé le 11 juin 2021 à 11:00 et diffusé par :