Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Femme, Services aux petites entreprises, DEI

Des contrats totalisant plusieurs millions attendent les entrepreneures du Québec


Un appui de Desjardins au Réseau des Femmes d'affaires du Québec pour accélérer la relance des entrepreneures

LÉVIS, QC, le 11 juin 2021 /CNW Telbec/ - Alors que le Québec entrevoit une sortie positive de la pandémie de COVID-19 et une reprise économique forte, le besoin d'accompagnement à l'ouverture de nouveaux marchés pour les femmes entrepreneures est plus grand que jamais.

C'est dans ce contexte que Desjardins mettra son réseau à contribution pour les appuyer, en favorisant le maillage entre les entreprises et en déployant près de 40 répondants à travers le Québec qui accompagneront les entrepreneures. « Les défis auxquels font face les entrepreneures sont nombreux et ils sont encore souvent plus grands que ceux que doivent surmonter leurs homologues masculins, affirme Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. C'est pourquoi nous sommes en action sur le terrain partout au Québec avec des ressources ciblées pour accélérer le développement de l'entrepreneuriat au féminin. »   

Un projet concret pour faciliter l'accès aux contrats
«?La priorité numéro 1 des entrepreneures pour favoriser la relance économique, c'est l'ouverture vers de nouveaux marchés et l'accroissement de leur clientèle. Le projet Accélérer la relance des entrepreneures permet enfin de mettre en contact les grandes entreprises et les entrepreneures pour l'obtention de contrats! Une stratégie efficace qui a fait ses preuves et qui permet des partenariats gagnant-gagnant pour ces deux types d'entreprises?», lance Ruth Vachon, présidente-directrice générale du Réseau des Femmes d'affaires du Québec (RFAQ).

En collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, l'organisme a lancé il y a quelques mois la plateforme RFAQ+, qui permet aux entrepreneures d'avoir accès à des listes d'appels de propositions pour des contrats de la part de grandes entreprises. Pour Ruth Vachon, ce projet répond à un besoin important : «?Pour les entrepreneures, il n'est pas toujours facile de participer aux appels de propositions des grandes entreprises et c'est pourquoi il est si important de les accompagner dans leur développement d'affaires. On a déjà plus de 57 M$ d'engagement de la part des grandes entreprises pour les entrepreneures et ce montant augmentera rapidement. En mettant son réseau à contribution pour faciliter le maillage interentreprises, Desjardins contribue activement et directement à la relance des entrepreneures. »

«?Donner tous les outils aux entrepreneures pour que leurs projets puissent croître selon leurs ambitions et leurs objectifs, c'est contribuer à créer une économie durable et inclusive. Nous sommes fiers d'appuyer des initiatives aussi porteuses?», ajoute Guy Cormier.

Des priorités claires pour les entrepreneures
Dans un sondage réalisé l'été dernier auprès de femmes entrepreneures canadiennes par le RFAQ et EY1, 79 % des répondantes considéraient que l'accroissement de leur clientèle constituait leur principale priorité. De plus, 56 % des entrepreneures mentionnaient que le développement de leur entreprise passait par l'expansion des canaux de distribution, notamment via le commerce électronique et l'accès à de nouveaux marchés. 

Un aperçu de l'entrepreneuriat au féminin au Québec2

  • Bien qu'elles représentent 50,3 % de la population québécoise, les femmes ne détenaient, en 2019, que 25,2 % des entreprises constituées en société avec employés dans la province.
  • La croissance des entreprises détenues par des femmes a été de 32 % entre 2017 et 2019, contre 3,7 % chez les hommes.
  • L'intention de démarrer une entreprise est passée de 5 % à 17 % en une décennie alors que la proportion des femmes entamant des démarches a atteint 8 % en 2019.
  • Les principaux freins que rencontrent les femmes entrepreneures sont les stéréotypes et biais auxquels elles font face, l'accès au financement, le manque de confiance en soi, l'aversion au risque et la conciliation famille-travail.
    • Cette dernière préoccupation arrive au 6e rang en importance pour les entrepreneures, comparativement au 11e rang chez leurs homologues masculins.
  • Un sondage réalisé entre le 18 février et le 2 mars 2021 par Femmessor et ses partenaires révèle que 66 % des hommes entrepreneurs réalisent un chiffre d'affaires de plus de 1 M$ contre 18 % chez les femmes entrepreneures.

Un nouveau parcours adapté à la réalité des entrepreneures
Par ailleurs, dès juin, un groupe d'entrepreneures du Québec participeront à créer un parcours de développement unique spécialement adapté à leur réalité entrepreneuriale. Ce parcours de développement s'inspirera du programme phare Expérience pionnière de Femmes en mouvement, un regroupement pancanadien pour toutes les femmes chez Desjardins qui a été lancé en février dernier auprès des employés et administrateurs. Développé en collaboration avec L'effet A, son objectif premier était de permettre à toutes les employées et administratrices d'avoir une meilleure conscience d'elles-mêmes, de leur contribution, et de propulser le développement de leur potentiel chez Desjardins.

Femmes en mouvement à travers son parcours à l'intention des entrepreneures accueillera une première cohorte au premier trimestre de 2022.

Pour M. Cormier, lauréat d'un prix de Catalyst Canada en 2020, le projet Accélérer la relance des entrepreneures et l'adaptation de l'Expérience pionnière se situent dans le prolongement d'outils de maillage offerts au profit des 370 000 entreprises membres de Desjardins et des 550 entreprises en portefeuille chez Desjardins Capital. Pour sa part, le Programme de formation en gouvernance des PME vise à augmenter le nombre de femmes dans les conseils d'administration des entreprises pour lesquelles Desjardins Capital est actionnaire.

À propos du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins est la coopérative financière la plus importante en Amérique du Nord et la cinquième au monde, avec un actif de 377,0 milliards de dollars. Il a été nommé parmi les 100 meilleurs employeurs de 2020 au niveau mondial par le magazine Forbes. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l'échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie.

À propos du Réseau des Femmes d'affaires du Québec (RFAQ)
Célébrant ses 40 ans cette année, le Réseau des Femmes d'affaires du Québec a pour raison d'être d'accélérer la croissance des entrepreneures et des femmes d'affaires afin qu'elles connaissent un succès inspirant et qu'elles soient aptes à rayonner dans le monde entier. Pour ce faire, il met en place des initiatives concrètes qui inspirent, connectent et propulsent les femmes vers de nouveaux sommets, amplifiant ainsi leur impact économique.

___________________________________

1 Source: Façonner l'avenir du monde des affaires au Canada. Sondage auprès des entrepreneures, Réseau des Femmes d'affaires du Québec et EY, août 2020

2 Source : Diversité entrepreneuriale : des impacts majeurs pour le Québec et sa métropole, Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Femmessor, 14 avril 2021

 


SOURCE Mouvement Desjardins


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
Fonds Dynamique annonce aujourd'hui la distribution en espèces mensuelle ou trimestrielle de juin 2021 de trois FNB actifs Dynamique, qui sont inscrits à la cote de la Bourse de Toronto. Les porteurs de parts inscrits le 25 juin 2021 recevront le...

à 09:00
La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à M. Francis Cournoyer, ferblantier pour Airex Industries inc., le 11 janvier 2021, à Laval. Chronologie de l'accident Le jour de...

à 09:00
« Avril bénéficie de l'appui financier de Desjardins Capital depuis 2014. Alors que nous planifions l'ouverture de 10 nouvelles succursales au Québec au cours des 5 prochaines années, nous sommes fiers d'accueillir Desjardins Capital comme...

à 08:32
Reprise des négociations pour : Société : New Oroperu Resources Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : ORO Les titres : Oui Reprise (HE) : 9 h 30  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

à 08:26
Les progrès dans le domaine de la médecine sont devenus une priorité mondiale suite à l'impact de la pandémie. Il ne fait aucun doute que la technologie blockchain est très prometteuse. Qu'il s'agisse de faire progresser les principaux services de...

à 08:22
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Nutritional High International Inc. Symbole CSE : EAT Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 7 h 58...



Communiqué envoyé le 11 juin 2021 à 09:00 et diffusé par :