Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujets : Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada fait le point sur la COVID-19 chez les Autochtones et dans leurs communautés - semaine du 9 juin


TERRITOIRE TRADITIONNEL ALGONQUIN NON CÉDÉ, OTTAWA ON, le 10 juin 2021 /CNW/ - Services aux Autochtones Canada (SAC) s'est engagé à soutenir les communautés autochtones dans leur réponse à la COVID-19 et travaille en étroite collaboration avec les organisations autochtones et les gouvernements provinciaux et territoriaux.

En date du 7 juin 2021, la vaccination a franchi une étape importante puisque plus de 30 042 916  millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont été distribuées dans tout le pays.

Selon les projections démographiques de Statistique Canada de 2020, en date du 8 juin 2021, plus de 80 % des personnes âgées de 18 ans et plus dans les communautés des Premières Nations, inuites et territoriales avaient reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19. Plus de 72 % des personnes âgées de 12 ans et plus chez les Premières Nations, les Inuits et dans les territoires avaient reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19. De ce groupe, 41 % ont reçu leur deuxième dose du vaccin.

Le leadership autochtone, notamment les conseils offerts par les aînés et les gardiens du savoir, a joué un rôle central pour engendrer la confiance envers le vaccin, pour encourager les communautés à se faire vacciner et pour mettre à la disposition des gens l'information et les ressources nécessaires pour rester en santé et combattre la COVID-19. Dans la plupart des provinces et des territoires, les Autochtones âgés de 12 ans et plus peuvent maintenant s'inscrire pour recevoir leur première dose de vaccin.

En date du 8 juin, 540 581 doses de vaccin ont été administrées à des personnes de 12 ans et plus dans 687 communautés des Premières Nations, des Inuits et des territoires. Différentes approches sont mises en oeuvre à travers le pays, y compris des cliniques à domicile, à l'école, en famille et en voiture, afin de rejoindre les ménages et de favoriser la vaccination. De nombreuses provinces et territoires donnent la priorité à l'administration de la première dose à la population âgée de 12 ans et plus.

Malgré les nombreux défis rencontrés tout au long de la pandémie, il est important de reconnaître la résilience et le travail acharné des communautés autochtones au Canada. Bien que les résultats de la vaccination soient encourageants, les communautés autochtones prennent des décisions pour assurer la santé et le bien-être de leur communauté, tout en reconnaissant qu'il faut rester vigilant, car il y a encore des éclosions. Sur le plan personnel, nous devons absolument veiller à la sécurité de nos proches, de nos communautés et de nous-mêmes. Il s'agit notamment de réduire au minimum les interactions personnelles avec des personnes extérieures à notre foyer immédiat, d'éviter les lieux bondés, de porter un masque et de se laver les mains fréquemment.

En date du 9 juin, les données suivantes concernant les cas de COVID-19 ont été confirmées :

Le gouvernement du Nunavut a fait état le 9 juin 2021 d'un cas actif de COVID-19 à Iqaluit.

Dans le cadre de l'opération VECTOR, qui est l'aide des FAC aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux pour la distribution des vaccins contre la COVID-19, les Rangers canadiens et d'autres membres des FAC aident les autorités provinciales chargées de la vaccination à effectuer des tâches logistiques et de service général dans diverses communautés de la Nation Nishnawbe Aski dans le nord de l'Ontario. Cette action fait suite à une demande d'aide de la part du gouvernement de l'Ontario et des partenaires de l'ORNGE pour l'administration des premières doses du vaccin contre la COVID-19 aux membres de la communauté âgés de 12 à 17 ans.

Dans le cadre de l'opération LASER, qui est la réponse à une situation de pandémie mondiale, les Rangers canadiens sont actuellement mobilisés dans la Première Nation d'Attawapiskat, la Première Nation de Fort Albany, la Première Nation de Kashechewan et la Première Nation de Long Lake 58 en Ontario afin de contribuer aux efforts de lutte contre la COVID-19 dans ces communautés.

Services aux Autochtones Canada (SAC) est au courant d'éclosions de COVID-19 dans les communautés le long de la côte de la baie James, et les surveille de près. SAC participe à des appels réguliers avec les leaders de chacune de ces communautés, l'autorité sanitaire de la région de Weeneebayko (WAHA), le Centre provincial des opérations d'urgence de l'Ontario et d'autres partenaires afin de s'assurer que des mesures immédiates sont prises pour réduire les risques de propagation et de déterminer les fournitures, les ressources et l'aide supplémentaires dont les communautés pourraient avoir besoin pour protéger les résidents et s'assurer que les protocoles de santé peuvent être mis en oeuvre efficacement.

SAC a pris des mesures pour s'assurer que chaque communauté dispose d'une quantité suffisante d'équipement de protection individuelle à l'usage des prestataires de soins de santé communautaires. Le dépistage de la COVID-19, la recherche des contacts et la gestion des cas font l'objet d'une collaboration entre les différentes Premières Nations, SAC, WAHA et la Porcupine Health Unit. Ensemble, les partenaires de la santé travaillent pour s'assurer que des ressources humaines adéquates sont présentes dans les communautés et que des locaux d'isolement sont disponibles pour répondre aux besoins des communautés. SAC a fourni des fonds pour soutenir les stratégies d'isolement et la réaffectation de l'espace selon les besoins des communautés. Afin de mieux répondre aux besoins de ces communautés en matière d'espace d'isolement, SAC a approuvé une demande de financement du Conseil de Mushkegowuk pour un total de 4 389 158 $.

Depuis mars 2020, SAC a versé plus de 5,2 millions de dollars à la Première Nation de Fort Albany, plus de 5,9 millions de dollars à la Première Nation d'Attawapiskat et plus de 8 millions de dollars à la Première Nation de Kashechewan pour soutenir les efforts de lutte des communautés contre la COVID-19.

L'opération Remote Immunity 2.0 de l'ORNGE a été lancée le 31 mai 2021 pour vacciner environ 6 000 jeunes âgés de 12 à 17 ans dans 31 communautés des Premières Nations de l'Ontario accessibles par avion et à Moosonee. L'ORNGE a soutenu les cliniques de Kashechewan et d'Attawapiskat cette semaine, qui ont été organisées conjointement par la WAHA et les communautés individuelles.

Le Canada reconnaît que les Premières Nations et les Inuits sont parmi les plus menacés par la pandémie, en particulier ceux qui vivent dans des régions éloignées ou qui ne peuvent être rejoints que par avion. Un soutien supplémentaire est actuellement offert dans le cadre du Fonds de soutien aux communautés autochtones. Ce fonds aide les communautés et les organisations autochtones à prévenir la COVID-19, à s'y préparer et à y répondre. Il permet également de répondre aux besoins particuliers que les communautés et leurs membres auront définis. Les Premières Nations, les Inuits et les Métis ont également accès à toutes les autres mesures prévues par le Plan d'intervention économique pour répondre à la COVID-19 du gouvernement du Canada. Il s'agit notamment de la Prestation canadienne de la relance économique et de la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants, nouvellement prolongées.  

Liens connexes

Restez branchés

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSanté

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, cliquez sur www.isc.gc.ca/filsRSS.

SOURCE Services aux Autochtones Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:30
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et ses affiliés dans le secteur public (SCFP, SQEES 298, SEPB, UES 800) annoncent que c'est par une très forte majorité de 94% que l'entente de principe conclue en mai dernier avec le...

à 05:00
Les premiers résultats de l'étude sur les anticorps de la COVID-19 intitulée Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath), obtenus après l'analyse de près de 6 000 prélèvements de gouttes de sang séchées recueillis entre le 8 février et le...

à 04:58
Présentation, lors du World Microbe Forum, de données positives de phase 2 aux États-Unis sur l'innocuité et l'efficacité de l'opaganib, un nouveau médicament candidat oral à double mécanisme pour le traitement de la COVID-19 modérée à sévère....

à 04:00
CoreMedica Europe, une compagnie de biotechnologie Suisse basée à Genève, développeur du passeport biologique « mybiopassport » (www.mybiopassport.com) dans les domaines de l'immunité, du sport, de la nutrition et de la longévité, a annoncé hier son...

à 03:35
Hecla Mining Company (Hecla ou la société) a dévoilé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation du premier trimestre 2021. FAITS SAILLANTS Chiffre d'affaires de 210,9 millions de dollars, le deuxième plus élevé en 130 années...

à 03:00
  Nouvelles données relatives à l'innocuité du traitement par COPAXONE® (acétate de glatiramère) chez les mères allaitantes atteintes de sclérose en plaques récurrente : l'étude COBRA est présentée au 7e congrès de l'Académie européenne de...



Communiqué envoyé le 10 juin 2021 à 13:58 et diffusé par :