Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Groupe BMTC Inc. annonce ses résultats financiers pour le trimestre terminé le 30 avril 2021


MONTRÉAL, le 10 juin 2021 /CNW Telbec/ -

Résultats

Pour la période terminée le 30 avril 2021, le produit des activités ordinaires de la société a augmenté de 76 763 000 $, passant à 177 208 000 $, par rapport aux 100 445 000 $ inscrits pour la période correspondante de 2020, soit une augmentation de 76 %. Pour la période terminée le 30 avril 2021, la société a enregistré un résultat net de 10 479 000 $, comparativement à une perte nette de 12 427 000 $ pour la période correspondante de 2020. Le résultat net par action de base est passé d'une perte nette de (0,36) $ à un bénéfice net de 0,31 $ au 30 avril 2021.

Le programme de rachat d'actions effectué durant la période terminée le 30 avril 2021 a contribué à l'amélioration du résultat net par action de base de 0,01$ alors que pour la période correspondante de 2020, il n'a eu aucun effet sur résultat net par action de base.

La société a satisfait aux critères d'admissibilité à la Subvention Salariale d'Urgence du Canada (SSUC) au cours du trimestre terminé le 30 avril 2021. La société a reçu 1 244 000 $ net d'impôts ce qui a contribué à une amélioration du résultat net de 0,04 $ par action de base.

La société a choisi de fournir aux lecteurs dans ce rapport de la direction, les résultats des périodes comparables se terminant le 30 avril 2019 et 2018 en plus de celle du 30 avril 2020. La direction est d'avis que les résultats de la période correspondante de 2020 ne sont pas représentatifs des résultats usuels de la société. L'impact de la COVID -19 sur la période correspondante 2020 fait en sorte qu'il est difficile de comparer et procéder à une analyse des résultats.

La variation du résultat net ajusté est de 21 662 000 $ ou de 0,64 $ par action de base pour la période terminée le 30 avril 2021 ainsi que les périodes comparables de 2019 et 2018 s'expliquent comme suit:


 (non audités et en milliers de $)




30 avril
2021


30 avril
2020


30 avril
2019


     30 avril
2018









Résultat net

10 479


(12 427)


(3 455)


4 806

Gain sur la vente d'immobilisations (net d'impôts)

-


-


-


(4 522)

Variation du coût des options (nette d'impôts)

-


-


(61)


(138)

SSUC (nette d'impôts)

(1 244)


-


-


-

Résultat net ajusté

9 235


(12 427)


(3 516)


146









Moins: Résultat net ajusté de la période précédente

(12 427)


(3 516)


146


27









Variation

21 662


(8 911)


(3 662)


119

Ces variations des résultats nets ajustés se répartissent comme suit pour les trimestres terminés les 30 avril 2021, 2020, 2019 et 2018 :


(non audités et en milliers de $)


 Augmentation


Augmentation


Augmentation


 (diminution)


(diminution)


(diminution)


 commerciale


investissements


résultat net ajusté







Au 30 avril 2021

5 733


15 929


21 662

Au 30 avril 2020

784


(9 695)


(8 911)

Au 30 avril 2019

(5 586)


1 924


(3 662)

Au 30 avril 2018

1 934


(1 815)


119


Au cours de la période terminée le 30 avril 2021, la société a réussi à améliorer ses résultats commerciaux de 9 515 000 $ ou 6 977 000 $ nets d'impôts.

Informations financières annuelles
(en milliers de $, sauf les données par action)


     31 janvier 
 2021


31 janvier
2020


31 janvier
2019


31 janvier
2018








(13 mois)


$


$


$


$

Produits des activités ordinaires

649 056


720 169


742 474


812 689

Résultat net

54 842


36 034


45 165


49 335

Actif total

450 207


382 040


367 624


312 569









Résultat net par action de base   

1,61


1,05


1,29


1,36

et dilué

Dividendes par action

0,29


0,28


0,28


0,24

Situation financière et dividendes

L'encaisse, nette du découvert bancaire et des placements a augmenté de 55 900 000 $ au cours de la période terminée le 30 avril 2021. Les investissements consistent principalement en des liquidités portant intérêts, des obligations gouvernementales et corporatives et des actions ordinaires qui, à la fin de la période, avaient une valeur au marché de 230 992 000 $ (incluant l'encaisse nette du découvert bancaire). 

Au 30 avril 2021, le fonds de roulement était déficitaire de 31 358 000 $, soit une diminution de 3 248 000 $ par rapport au 31 janvier 2021.  Les capitaux propres de la société ont augmenté, passant de 270 708 000 $ au 31 janvier 2021 à 280 520 000 $ au 30 avril 2021. Au 30 avril 2021, la valeur comptable d'une action atteignait quant à elle 8,29 $, comparativement à 7,99 $ au 31 janvier 2021.

Le nombre d'actions en circulation a fait l'objet de changements au cours de la période terminée le 30 avril 2021, en raison du programme de rachat d'actions mis sur pied le 15 avril 2020 et renouvelé le 15 avril 2021. Conséquemment, 53 100 actions ordinaires ont été rachetées par la société puis annulées. À la suite de ces changements, la société comptait, au 30 avril 2021, 33 826 900 actions ordinaires en circulation.

Au cours de la période terminée le 30 avril 2021, aucune option n'a été octroyée. La société peut encore attribuer aux termes du Régime un total de 5 710 864 options, ce qui représentante 16.88 % des actions émises et en circulation de la société.

Un dividende déterminé semestriel de 0,16 $ par action a été déclaré aux détenteurs d'actions ordinaires inscrits au registre de la société à la fermeture des affaires le 25 juin 2021, payable le 2 juillet 2021.

Résultats trimestriels
(non audités et en milliers de $, sauf les données par action)


30 avril


30 avril


30 avril


30 avril


2021


2020


2019


2018

Produits des activités ordinaires

177 208


100 445


150 310


162 754

Résultat net

10 479


(12 427)


(3 455)


4 806

Résultat net par action








                            de base et dilué

0,31


(0,36)


(0,10)


0,13




















31 juillet


31 juillet


31 juillet




2020


2019


2018

Produits des activités ordinaires



175 973


215 067


220 368

Résultat net



19 579


13 480


16 933

Résultat net par action








                            de base et dilué



0,57


0,39


0,48




















31 octobre


31 octobre


31 octobre




2020


2019


2018

Produits des activités ordinaires



194 352


183 312


184 718

Résultat net



20 775


10 649


11 613

Résultat net par action








                            de base et dilué



0,61


0,31


0,34




















31 janvier


31 janvier


31 janvier




2021


2020


2019

Produits des activités ordinaires



178 286


171 480


174 634

Résultat net



26 915


15 360


11 813

Résultat net par action








                            de base et dilué



0,79


0,45


0,34

Exploitation

BMTC Inc.

La société poursuit le processus de refonte complète de ses sites Web, et la première phase de l'implantation d'une plateforme de commerce électronique distincte pour les bannières Brault & Martineau et EconoMax est terminée et fonctionnelle. Les processus d'implantation se poursuivront au cours de  2021 pour les phases subséquentes de refonte des systèmes pour la bannière Ameublements Tanguay. La société continue de passer en revue tous ses systèmes informatiques afin de les rendre plus performants face au virage du commerce électronique ainsi que de standardiser ses systèmes pour toutes ses bannières. À la suite à cette évaluation, la société a décidé d'investir dans ses systèmes informatiques existants et de les améliorer. Leur intégration et leur implantation sont en cours et se poursuivront sur une période de 3 à 5 ans.

Division Brault & Martineau

La société poursuit le processus de révision de ses sites et magasins actuels pour les modifier ou, dans certains cas, pour les reconstruire à l'image de ce nouveau prototype. Le nouveau magasin de Kirkland est le deuxième magasin de la bannière Brault & Martineau à être modifié. La société anticipe dans les années à venir des coûts importants reliés à la modification et l'amélioration de son réseau actuel.

La société a signé une lettre d'engagement afin de conclure une entente de partenariat pour le développement de sa propriété au 500 boulevard Le Corbusier à Laval en plusieurs tours résidentielles locatives. Le magasin Brault & Martineau cessera ses opérations en décembre 2021 et le développement immobilier débutera en janvier 2022. La direction est d'avis que son réseau de magasins peut couvrir cette région et que la fermeture ne devrait pas affecter de façon importante les ventes de la société.

Analyse de la direction et perspectives d'avenir de la société

Le 11 mars 2020, l'Organisation mondiale de la Santé a confirmé que le COVID-19 avait le statut de pandémie. La société a commencé à ressentir l'impact financier de la COVID-19 dans les premières semaines du mois de mars 2020 avec une baisse de l'achalandage en magasin et par conséquent, une baisse du volume des ventes. Suite à la montée rapide de la COVID-19 dans la province de Québec, notre priorité en ces temps difficiles demeure en tout temps la santé et sécurité de nos employés et de nos clients. Afin de protéger la société québécoise et empêcher la propagation de la COVID-19 en favorisant les initiatives de distanciation sociale recommandées par les deux paliers gouvernementaux, la société a fait le choix le 18 mars 2020, de fermer temporairement ses magasins de tout son réseau de vente soit la filiale Ameublements Tanguay dans la région de Québec et les bannières Brault & Martineau et EconoMax dans la région de Montréal. Quelques jours plus tard, soit le 23 mars 2020, le gouvernement du Québec a annoncé pour ces mêmes raisons la fermeture complète des commerces au détail non essentiel.

Afin de pallier aux effets dévastateurs de la COVID-19 et d'assurer la santé financière à court et à long terme, la société a décidé de préserver ses opérations à un strict minimum, tout en conservant une présence dans notre marché, et en contrôlant la position de ses liquidités. Voici une série d'actions entreprises par la société afin d'assurer le maintien de ses objectifs durant cette crise :

La baisse des produits des activités ordinaires de la société durant la période comparable qui s'est terminée le 30 avril 2020 a été entièrement été causée par les fermetures temporaires des magasins physiques durant cette période. Plus précisément, au cours du premier trimestre 2020, l'ensemble des 32 points de vente de la société ont été fermés pour une période de 43 jours consécutifs, ne laissant que les ventes en ligne opérationnelles, résultant dans une diminution de 52 029 000 $ des produits des activités ordinaires.

Afin d'atténuer la perte des produits des activités ordinaires durant ces périodes de fermeture, la société a aligné de façon proactive sa structure de coûts en conséquence.  La société compte maintenir ces mesures prises durant le premier semestre de l'année financière 2022, afin de protéger la viabilité de la société et de préserver ses liquidités en cette période d'incertitude économique. La direction est d'avis que grâce à ces nouvelles mesures, la société sera en mesure de continuer à produire des résultats opérationnels positifs.

La société a continué à mettre l'accent sur le commerce en ligne qui a connu une augmentation record depuis le début de la pandémie, et ce, en poursuivant activement l'amélioration de ses plateformes numériques, son initiative de clavardage en direct avec les clients en ligne et le perfectionnement de son département de ventes téléphoniques pour l'ensemble des bannières du Groupe BMTC Inc.

La direction est également d'avis que les plateformes numériques des bannières sont essentielles afin de permettre d'une part à la société d'augmenter des parts de marché et également permettre aux clients de débuter en ligne leur expérience de magasinage pour ensuite la compléter en succursale avec l'aide de nos conseillers et conseillères à la vente.

La société a réussi à augmenter de façon importante ses produits des activités ordinaires durant la période terminée le 30 avril 2021 comparativement aux résultats enregistrés pour la période correspondante de 2020 et même celle de 2019 et 2018. En fait, la société a enregistré les produits d'activités ordinaires l'un des plus importants dans son histoire pour un trimestre.  Ceci s'explique en partie par les améliorations de la mise en marché et les mesures stratégiques, le vaste réseau de succursale et la force des plateformes numériques des bannières, ce qui a permis à la société d'augmenter ses parts de marchés au Québec. Par contre, la direction est consciente que cette augmentation provient en partie également du fait qu'elle a bénéficié d'un transfert des dépenses des consommateurs liés aux restrictions imposées par les différents paliers du gouvernement dû à la COVID-19, plus précisément les restrictions liées aux voyages, la fermeture des restaurants et toutes les formes de divertissement culturel et sportif.

Finalement, depuis la mi-juin la société éprouve des difficultés au niveau de ses approvisionnements. Plusieurs fournisseurs, qui eux aussi ont été affectés par les conséquences de la COVID-19, éprouvent des difficultés à honorer et livrer les commandes. Ce problème semble être généralisé dans notre industrie et n'est pas unique à la société. Il est donc possible que ceci puisse avoir un impact négatif sur les résultats futurs, alors que la société a des commandes en main qui risquent de ne pas être livrées due à la pénurie de marchandise.

La société est aujourd'hui confrontée à deux problèmes majeurs. Le 5 mai 2021, le gouvernement fédéral canadien a imposé des tarifs douaniers allant jusqu'à 295 % sur les meubles rembourrés importés du Vietnam et de la Chine, et ce sans aucun délai de grâce soit pour les commandes en productions ou pour les produits déjà en transit vers le Canada, qui peuvent prendre de 3 à 4 mois avant d'arriver au port.

Dans un premier temps, la majorité de ces produits en production et en transit vers le Canada sont déjà vendus à nos clients. Il est impossible pour la société d'ajouter ces nouveaux tarifs au prix de vente de ces produits puisqu'il augmente de plus de quatre fois le prix initialement payé. La société va donc encourir des pertes importantes sur la vente de ces produits afin d'honorer les contrats avec nos clients.

Dans un deuxième temps, la société a réussi à annuler la production des produits affectés par ces tarifs avec certains de nos fournisseurs. Par contre, une partie de ces commandes sont déjà vendus à nos clients alors si la société n'est pas en pas en mesure de remplacer par un produit similaire et à un prix raisonnable, ses ventes devront être annulées. Par conséquent, la société pourrait faire face à une multitude de clients qui doivent annuler leurs commandes.

Les plaintes concernant les produits chinois et vietnamiens à des prix inéquitables existent dans le secteur du meuble depuis un certain temps. Par contre, lorsque le gouvernement fédéral canadien a annoncé qu'il cherchait à uniformiser les règles du jeu avec des tarifs, l'industrie du meuble s'attendait à des tarifs de 10 à 20 pour cent, similaire à ce que les États-Unis ont récemment mis en oeuvre. Les tarifs imposés jusqu'à présent sont préliminaires, ce qui signifie qu'ils peuvent être augmentés, abaissés ou supprimés complètement lorsque le gouvernement aura terminé son enquête sur la question plus tard cet été. 

Il est difficile de prédire le niveau de confiance futur des consommateurs et son éventuel impact sur les ventes du Groupe BMTC Inc., par contre la direction demeure confiante que, grâce à sa gestion efficace durant cette crise, au leadership qu'elle exerce sur le marché et à la solidité de sa structure financière, la société pourra émerger encore plus forte de cette période d'incertitude même dans un marché plus difficile et maintenir ses objectifs qui consistent à accroître ses parts de marché au Québec et sa rentabilité.

Nous aimerions profiter de cette occasion pour remercier tous ceux qui travaillent jour et nuit et qui demeurent profondément dédiés à réduire la propagation de la COVID-19 et à soigner ceux qui en sont atteints. Nos pensées accompagnent également tous ceux et celles qui sont affectés de près ou de loin par le virus.

Avertissement en ce qui concerne les déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives à l'égard de la société. Ces déclarations prospectives se reconnaissent à l'emploi de termes et d'expressions comme « s'attendre à », « anticiper », « planifier », « croire », « estimer », « avoir l'intention de », « viser », « projeter », « prévoir », ainsi que des formes négatives de ces termes et d'autres expressions semblables, y compris les renvois à des hypothèses.

Les déclarations prospectives sont, de par leur nature, assujetties à des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent grandement de ceux envisagés dans ces déclarations prospectives. Les résultats qui y sont présentés peuvent donc différer sensiblement des résultats réels pour diverses raisons, que la société a identifiées à la rubrique « Description narrative de l'activité - Facteurs de risque» de la notice annuelle 2021, ainsi que d'autres risques expliqués en détail de temps à autre dans les documents d'information de la société.

Le lecteur est prié de noter que les facteurs auxquels nous nous référons ci-dessus ne comprennent pas tous les facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur les déclarations prospectives de la société. Le lecteur est également prié d'examiner attentivement ces facteurs, ainsi que d'autres facteurs, et de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives.

Lorsqu'elle a fait des déclarations prospectives dans le présent communiqué de presse, la société a fait un certain nombre d'hypothèses. La société considère que les hypothèses sur lesquelles s'appuient ces déclarations prospectives sont raisonnables.

Ces déclarations reflètent les attentes actuelles concernant des événements et le rendement d'exploitation futurs, elles ne sont pertinentes qu'à la date de publication du présent communiqué de presse et représentent les attentes de la société à cette date. La société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, à l'exception de ce qui est exigé par la loi.

Mesure de rendement non conforme aux normes internationales d'information financière (IFRS)

La société présente le résultat net ajusté, lequel reflète l'inclusion ou l'exclusion de certains montants qui sont considérés comme non représentatifs de la performance organisationnelle et financière de la société. La direction est d'avis que cette mesure est utile dans l'analyse de la performance opérationnelle de la société et plus appropriée pour fournir de l'information additionnelle.

Le résultat net ajusté et les produits d'activités ordinaires comparables ne sont pas des mesures du rendement conforme aux Normes internationales d'information financière (IFRS), n'ont pas de sens normalisé prescrit par les normes IFRS et, par conséquent, il est peu probable que l'on puisse comparer les normes IFRS avec des mesures du même type présentées par d'autres sociétés. Ces mesures de rendement ne doivent pas être considérées isolément ou comme substitut aux autres mesures de performance calculées selon les normes IFRS, mais plutôt comme renseignements complémentaires.

La société présente, à la rubrique « Résultats » du présent communiqué de presse, un tableau faisant état du rapprochement du résultat net avec le résultat net ajusté.

Groupe BMTC inc., dont les actions ordinaires sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto, exerce par l'entremise de sa filiale Ameublements Tanguay inc., et de ses deux divisions Brault & Martineau et EconoMax une importante entreprise de vente au détail de meubles et d'appareils électroniques et électroménagers dans la province du Québec.

SOURCE Groupe BMTC Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
  Nouvelles données relatives à l'innocuité du traitement par COPAXONE® (acétate de glatiramère) chez les mères allaitantes atteintes de sclérose en plaques récurrente : l'étude COBRA est présentée au 7e congrès de l'Académie européenne de...

à 03:00
En quatre ans seulement, l'entreprise s'est positionnée aux côtés des leaders de son secteur grâce au développement d'une plateforme innovante de gestion de la propriété intellectuelle et gère le portefeuille de propriété industrielle de grandes...

à 02:32
SHENZHEN, Chine, 23 juin 2021 /CNW/ - Le dernier écran de cinéma d'Unilumin a récemment passé avec succès les tests de l'Institut de recherche de DMC de l'Université de Keio, une agence agréée par le DCI, et il est officiellement devenu un produit...

à 02:32
Récemment, le dernier écran de cinéma d'Unilumin a réussi les tests de l'Institut de recherche de DMC de l'Université de Keio, une agence agréée par le DCI, et est ainsi officiellement devenu un produit certifié par le DCI. Unilumin est ainsi devenue...

à 02:05
StrongPoint ASA, l'un des principaux fournisseurs européens de solutions dédiées au commerce de détail, présente aujourd'hui sa solution de préparation de commande e-commerce, conçue spécifiquement pour les détaillants recherchant des solutions...

à 02:00
Cette levée de fonds permet à Aircall d'asseoir son rôle de leader dans la téléphonie cloud d'entreprise, connectée aux outils métier. Fondée en 2014 en France, Aircall est une solution SaaS de téléphonie 100% cloud pour les entreprises,...



Communiqué envoyé le 10 juin 2021 à 12:01 et diffusé par :