Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service

Une nouvelle étude évalue les effets de Masimo Patient SafetyNettm sur les flux de travail dans les salles de soins généraux


Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd'hui les résultats d'une étude publiée dans le Journal of PeriAnesthesia Nursing dans laquelle le Dr. Mashasi Ishikawa et le Dr. Atsuhiro Sakamoto de la Nippon Medical School à Tokyo ont évalué l'utilité et l'impact de Masimo Patient SafetyNettm en interrogeant les infirmières avant et après sa mise en oeuvre.1 Les chercheurs ont constaté que l'utilisation du système de surveillance et de notification clinique à distance réduisait le nombre d'évaluations physiques nécessaires, ce qui se traduisait par une réduction de la charge de travail du personnel infirmier ; ils ont également recommandé l'utilisation de la surveillance continue de la fréquence respiratoire et de la saturation en oxygène (qui avait été mise en oeuvre en tant qu'élément du système) après une anesthésie générale, pour la sécurité du patient.

Notant l'importance d'une évaluation respiratoire postopératoire fréquente, en particulier chez les patients sous opioïdes, les chercheurs ont formulé l'hypothèse que l'utilisation de Patient SafetyNet, qui affiche en temps quasi réel les informations en provenance des moniteurs connectés au chevet du patient dans des postes de surveillance centraux/à distance, pouvait faciliter ces évaluations « sans complications majeures pour le patient. » Afin d'étudier les effets de l'adoption d'une telle solution, ils ont mis en oeuvre Masimo Hospital Automationtm avec Patient SafetyNet et Masimo Radical-7® Pulse CO-Oximeters® au chevet des patients dans toutes les salles de soins généraux. Après la mise en oeuvre, la saturation en oxygène (SpO2) et la fréquence respiratoire acoustique (RRa®) des patients ont été surveillées continuellement à leur chevet, et les données transmises aux postes de visualisation Patient SafetyNet centraux. Des notifications d'alarme à distance ont été programmées pour les conditions suivantes : SpO2 : < 90 % pendant > 10 secondes ; bradypnée : < 8 respirations/minute pendant > 2 minutes ; tachypnée : > 30 respirations/minute pendant > 2 minutes. Lorsque l'une de ces limites physiologiques était dépassée, les infirmières effectuaient un contrôle respiratoire manuel (qui consistait typiquement à utiliser un stéthoscope et un oxymètre de pouls).

Afin de mesurer l'impact du système Patient SafetyNet avec la surveillance continue de la fréquence respiratoire acoustique, les chercheurs ont réalisé une enquête auprès de 75 infirmières 3 mois avant et 1 mois après la mise en oeuvre, en leur posant des questions sur une variété de méthodes et de problèmes liés à la surveillance respiratoire postopératoire avant/après l'utilisation du système ; sur l'utilité d'un système de surveillance centrale/à distance ; et sur les effets de Patient SafetyNet sur leur charge de travail. Parmi d'autres résultats, le pourcentage d'infirmières qui trouvaient la surveillance à distance centrale utile a augmenté, passant de 78,7 % avant la mise en oeuvre à 89,3 % après la mise en oeuvre, et le pourcentage d'infirmières qui trouvaient la surveillance continue utile a augmenté, passant de 88,0 % à 98,7 %. 96 % des infirmières ont signalé qu'elles pouvaient se trouver au chevet des patients dans la minute suivant le déclenchement de l'alarme. Les problèmes signalés dans l'enquête étaient les fausses alarmes liées à la tachypnée, déclenchées lorsque le patient parlait, et la tendance à éviter une ambulation précoce en raison du fait qu'il était continuellement surveillé.

Les chercheurs ont également collecté des données rétrospectives à partir des dossiers des patients, au sujet du nombre de contrôles respiratoires postopératoires dont chaque patient avait fait l'objet pendant 3 mois avant et 3 mois après la mise en oeuvre du système. Ils ont constaté que la fréquence moyenne d'examens cliniques se réduisait, passant de 11,0 ± 2,3 à 5,1 ± 1,3, ce qui représentait une réduction de 61,3 % de la charge de travail des infirmières relative à l'évaluation respiratoire postopératoire.

Les chercheurs ont conclu : « Le système Patient SafetyNet présentent les avantages de favoriser une détection précoce lorsque l'état respiratoire s'aggrave et d'évaluer les causes de détérioration de l'état respiratoire à partir des valeurs numériques et des formes d'onde. Le système Patient SafetyNet convient donc aux cas nécessitant des perfusions continues de sédatifs et d'opioïdes, et présentant un mauvais état général ou des niveaux de conscience altérés. La surveillance continue de la fréquence respiratoire et de la SpO2 après une anesthésie générale est recommandée pour la sécurité des patients. En outre, le système Patient SafetyNet peut réduire le nombre d'évaluations respiratoires des patients postopératoires dans les salles de soins généraux, réduisant ainsi la charge de travail des infirmières. »

@Masimo | #Masimo

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est une société de technologie médicale mondiale qui développe et produit une large gamme de technologies de surveillance leaders du secteur, y compris des mesures innovantes, des capteurs, des moniteurs de patients et des solutions d'automatisation et de connectivité. Notre mission est d'améliorer les résultats thérapeutiques des patients et de réduire le coût des soins, en introduisant la surveillance non invasive dans de nouveaux sites et de nouvelles applications. L'oxymétrie de pouls Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusiontm, introduite en 1995, s'est avérée surpasser les autres technologies d'oxymétrie de pouls dans plus de 100 études indépendantes et objectives.2 Masimo SET® a également démontré sa capacité à aider les cliniciens à réduire la rétinopathie sévère de la prématurité chez le nouveau-né,3 améliorer le dépistage de la cardiopathie congénitale critique (CCC) chez le nouveau-né,4 et, lorsqu'utilisée dans le cadre d'une surveillance continue avec le Patient SafetyNettm de Masimo dans les salles post-chirurgicales, à réduire les activations des équipes d'intervention rapide, les transferts en USI et les coûts.5-8 On estime que Masimo SET® est utilisé sur plus de 200 millions de patients dans de grands hôpitaux et autres établissements de soins de santé à travers le monde9 et qu'il constitue l'oxymétrie de pouls principale dans 9 des 10 plus grands hôpitaux répertoriés dans le U.S. News and World Report Best Hospitals Honor Roll de 2020-21.10 Masimo continue de perfectionner SET® et, en 2018, a annoncé que la précision de SpO2 sur les capteurs RD SET® dans des conditions de mouvement avait été significativement améliorée, rassurant encore plus les cliniciens que les valeurs SpO2 sur lesquelles ils comptent reflètent exactement le statut physiologique d'un patient. En 2005, Masimo a lancé la technologie de CO-Oxymétrie de pouls, rainbow®, permettant la surveillance non invasive et continue des composants sanguins qui, auparavant, ne pouvaient être mesurés que par des procédures invasives, notamment l'hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène (SpOCtm), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®), l'indice de variabilité de la pleth (Pleth Variability Index, PVi®), RPVitm (rainbow® PVi) et l'indice de réserve d'oxygène (ORitm). En 2013, Masimo a lancé la plateforme de surveillance et de connectivité du patient, Root®, construite du tout au tout pour être aussi flexible et extensible que possible, afin de faciliter l'ajout d'autres technologies de surveillance Masimo et tierces ; les ajouts Masimo clés comprennent la surveillance de la fonction cérébrale Next Generation SedLine®, l'oxymétrie régionale O3® et la capnographie ISAtm avec les lignes d'échantillonnage NomoLine®. La gamme de Pulse CO-Oximeters® de surveillance continue et ponctuelle, de Masimo, inclut des appareils conçus pour être utilisés dans divers scénarios cliniques et non cliniques, notamment la technologie sans attache, portable, telle que Radius-7® et Radius PPGtm, les appareils portables, tels que Rad-67®, les oxymètres de pouls de bout du doigt, tels que MightySat® Rx, et les appareils utilisés à l'hôpital et à domicile, tels que Rad-97®. Les solutions d'automatisation et de connectivité hospitalières de Masimo sont centrées sur la plateforme Masimo Hospital Automationtm, et comprennent Iris® Gateway, iSironatm, Patient SafetyNet, Replicatm, Halo IONtm, UniView®, UniView: 60tm et Masimo SafetyNettm. Un complément d'information sur Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com. Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles sur www.masimo.com/evidence/featured-studies/feature/.

ORi et RPVi n'ont pas obtenu l'autorisation 510(k) de la FDA et ne sont pas en vente aux États-Unis. L'utilisation de la marque de commerce Patient SafetyNet est sous licence de l'University HealthSystem Consortium.

Références

  1. Ishikawa M, Sakamoto A. Patient SafetyNet for the Evaluation of Postoperative Respiratory Status by Nurses: A Presurvey and Postsurvey Study. J PeriAnesth Nursing. DOI : https://doi.org/10.1016/j.jopan.2020.03.005.
  2. Les études cliniques publiées sur l'oxymétrie de pouls et les avantages de la technologie Masimo SET® peuvent être consultées sur notre site Web à l'adresse http://www.masimo.com. Les études comparatives comprennent des études indépendantes et objectives, composées de résumés présentés lors de réunions scientifiques, et d'articles de revues examinés par des pairs.
  3. Castillo A et al. Prevention of Retinopathy of Prematurity in Preterm Infants through Changes in Clinical Practice and SpO2 Technology. Acta Paediatr. Févr. 2011;100(2):188-92.
  4. de-Wahl Granelli A et al. Impact of pulse oximetry screening on the detection of duct dependent congenital heart disease: a Swedish prospective screening study in 39,821 newborns. BMJ. 8 janvier 2009;338.
  5. Taenzer A et al. Impact of pulse oximetry surveillance on rescue events and intensive care unit transfers: a before-and-after concurrence study. Anesthesiology. 2010:112(2):282-287.
  6. Taenzer A et al. Postoperative surveillance ? The Dartmouth Experience. Anesthesia Patient Safety Foundation Newsletter. Printemps-Été 2012.
  7. McGrath S et al. Surveillance surveillance Management for General Care Units: Strategy, Design, and Implementation. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety. Juillet 2016;42(7):293-302.
  8. McGrath S et al. Inpatient Respiratory Arrest Associated With Sedative and Analgesic Medications: Impact of Continuous surveillance on Patient Mortality and Severe Morbidity. J Patient Saf. 14 mars 2020 DOI: 10.1097/PTS.0000000000000696.
  9. Estimation : Données d'archives Masimo.
  10. http://health.usnews.com/health-care/best-hospitals/articles/best-hospitals-honor-roll-and-overview.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles au sens de l'article 27A de la loi Securities Act de 1933, de l'article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles comprennent, entre autres, des déclarations concernant l'efficacité potentielle de Masimo Patient SafetyNettm, Radical-7®, SET®, et RRa®. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes actuelles relatives aux événements futurs qui nous concernent et sont assujetties à des risques et à des incertitudes, tous difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté, et susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats réels par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en réponse à divers facteurs de risques, y compris, sans limitation : les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de Masimo, y compris Masimo Patient SafetyNet, Radical-7, SET®, et RRa, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité des patients ; les risques liés à notre conviction que les percées médicales non invasives de Masimo apportent des solutions rentables et des avantages uniques ; les risques liés au COVID-19 ; ainsi que d'autres facteurs abordés dans la section « Facteurs de risque » de nos rapports les plus récents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, (« SEC »), disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à l'adresse www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont valables qu'à la date d'aujourd'hui. Nous rejetons toute obligation d'actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les « Facteurs de risque » figurant dans nos rapports les plus récents déposés auprès de la Commission des valeurs et des changes (Securities and Exchange Commission, « SEC »), que ce soit en réponse à de nouvelles informations, des événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30
CGI  annonce aujourd'hui qu'elle procède à l'acquisition de Cognicase Management Consulting (CMC), grand fournisseur de services-conseils et de solutions en matière de technologie et de management, qui oeuvre depuis plus de 25 ans, principalement...

à 06:25
Deenova a annoncé aujourd'hui poursuivre sur sa lancée et sur la dynamique de résultats sans précédent née pendant l'épidémie de Covid-19, après avoir remporté cet été deux appels publics à la concurrence relatifs à des dispositifs mécatroniques. Ces...

à 05:00
Un sondage a été mené auprès de plus de 200 entreprises qui participeront au plus gros salon de l'emploi et de la formation continue, organisé par L'Événement Carrières au Palais des congrès de Montréal les 27 et 28 octobre prochains et au salon...

à 02:25
Eurofins (Paris:ERF) : Des tests simples, fiables, de haute qualité et peu onéreux pour le dépistage du SRAS-CoV-2 (COVID-19) sont essentiels pour aider à rouvrir et à maintenir ouverts bien des aspects de la société et des secteurs commerciaux dans...

à 01:30
- L'image est disponible sur AP Images (http://www.apimages.com) - Retards dans le dépistage et le traitement de l'ostéoporose, mode de vie...

à 01:19
Sartorius Stedim Biotech, partenaire majeur de...



Communiqué envoyé le 18 mai 2021 à 16:20 et diffusé par :