Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, CPG, DEI

Rapport final de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse - Un groupe d'action interministériel pour la mise en oeuvre des recommandations


QUÉBEC, le 4 mai 2021 /CNW Telbec/ - Dans la foulée du dépôt du rapport final de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, le premier ministre crée un groupe d'action interministériel piloté par le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, pour suivre la mise en oeuvre des recommandations. Le ministre Carmant et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, accueillent ainsi favorablement, au nom du gouvernement du Québec, le rapport déposé le 3 mai 2021.

Dans la foulée du dépôt du rapport, un mandat a été confié au ministre délégué à la Santé et aux Service sociaux pour qu'il pilote un groupe d'action interministériel assurant la mise en oeuvre des recommandations de la Commission par le premier ministre. Ce comité établira les priorités à court, moyen et long terme. Rappelons que le ministre Carmant s'est engagé à déposer un projet de loi modifiant la Loi sur la protection de la jeunesse et qui mettra l'enfant au coeur des décisions.

Rappelons que le premier ministre du Québec avait demandé, au printemps 2019, la tenue d'une grande réflexion portant non seulement sur les services de protection de la jeunesse, mais aussi sur la loi qui les encadre, le rôle des tribunaux, des services sociaux et la coordination entre les partenaires des différents milieux.

Un travail colossal a été accompli depuis. Le rapport de la Commission regroupe 65 recommandations qui se déclinent en près de 250 actions, selon 15 chapitres thématiques.

Les ministères impliqués sont ceux de la Justice, de la Famille, de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur, du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale. Le Secrétariat aux affaires autochtones participera également. D'autres ministères pourront être mis à contribution selon l'avancement des travaux.

Il importe de rappeler que de nombreuses actions ont été déployées au cours des deux dernières années afin de rehausser la qualité et l'accès aux services pour les jeunes en difficulté et leur famille.

Citations :

« Je tiens à saluer le travail exemplaire réalisé par les membres de la Commission ainsi que remercier tous ceux et celles qui ont contribué à cette démarche d'envergure au cours des deux dernières années, notamment en prenant part aux consultations. La mise en oeuvre des recommandations de la Commission Laurent, avec mes collègues des autres ministères, représente un outil additionnel pour répondre à cette volonté de faire plus et mieux pour nos enfants. Soyez ainsi assurés que nous allons répondre avec diligence et rigueur aux recommandations et que j'en assurerai un suivi régulier. » 

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

« Le rapport qui vient d'être déposé représente un immense travail qui vise, une fois pour toutes, à mieux protéger ce qu'on a de plus précieux : nos enfants. C'est d'ailleurs un dossier qui a une signification toute particulière pour moi. Si nous avons eu honte, en avril 2019, nous avons maintenant toutes les recommandations nécessaires pour changer les choses. Aujourd'hui, c'est donc le temps d'agir. Déjà, des gestes ont été posés par notre gouvernement, mais le travail ne fait que commencer. Nous allons tout faire pour améliorer la qualité et l'accès aux services pour nos enfants, pour qu'ils puissent tous vivre l'enfance heureuse à laquelle ils ont droit. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Faits saillants :

Notons que la réussite de ce projet de société repose entre autres sur la mobilisation et la collaboration actives des acteurs concernés.

Le gouvernement entend définir des mécanismes de participation et de collaboration des jeunes et des enfants afin qu'ils soient au coeur des décisions qui les concernent.

Rappelons qu'en décembre 2019 et en novembre 2020, la Commission a publié ses premières recommandations, sur lesquelles les ministères concernés se sont mobilisés, soit :

SOURCE Cabinet du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:05
Au cours d'une année pleine d'incertitudes, les infirmiers et infirmières, qui se sont mobilisés pour soutenir sans faillir un système de santé souvent débordé, se sont révélés être l'une des rares constantes dans le pays. Dans de nombreuses...

à 18:03
À l'occasion du Sommet sur le système préhospitalier d'urgence, qui se tenait aujourd'hui, la Coalition des entreprises de services paramédicaux du Québec (CESPQ) tient à commenter l'allocution du ministre de la Santé et des Services sociaux,...

à 17:00
Dialogue Technologies de la santé inc.  (« Dialogue » ou l'« entreprise »), la plateforme chef de file de soins de santé et de bien-être virtuels au Canada, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et opérationnels pour la période de trois mois...

à 16:39
La CAQ a promis aux Québécoises et aux Québécois qu'ils auraient tous accès à un médecin de famille, qu'ils pourraient consulter en 36 heures au besoin. Malheureusement, depuis 2019, il y a une augmentation de près de 40 % du nombre de personnes en...

à 16:36
La CAQ a promis aux Québécoises et aux Québécois qu'ils auraient tous accès à un médecin de famille, qu'ils pourraient consulter en 36 heures au besoin. Malheureusement, depuis 2019, il y a une augmentation de près de 40 % du nombre de personnes en...

à 16:35
BELLUS Santé inc. (« BELLUS Santé » ou la « société »), une société biopharmaceutique au stade clinique qui développe de nouveaux produits thérapeutiques pour le traitement de la toux chronique réfractaire et d'autres troubles liés à...



Communiqué envoyé le 4 mai 2021 à 11:00 et diffusé par :