Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

Résultats du premier trimestre de 2021 de Suncor Énergie


À moins d'indication contraire, toute l'information financière est non auditée, est présentée en dollars canadiens ($ CA) et a été établie conformément aux Normes internationales d'information financière, plus précisément la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire publiée par l'International Accounting Standards Board. Les volumes de production sont présentés selon la participation directe avant redevances, sauf pour les volumes de production liés aux activités de la Société en Libye, qui sont présentés en fonction des principes économiques. Certaines mesures financières du présent communiqué (fonds provenant de l'exploitation, bénéfice (perte) d'exploitation, flux de fonds disponibles, charges d'exploitation décaissées du secteur Sables pétrolifères et charges d'exploitation décaissées de Syncrude) ne sont pas prescrites par les principes comptables généralement reconnus (les « PCGR ») du Canada. Voir la rubrique « Mesures financières hors PCGR » du présent communiqué. Les références aux activités de production et aux charges d'exploitation décaissées des activités du secteur Sables pétrolifères ne tiennent pas compte de la participation de Suncor Énergie Inc. dans Fort Hills et Syncrude.

CALGARY, Alberta, 03 mai 2021 (GLOBE NEWSWIRE) --  « En s'appuyant sur le dynamisme opérationnel du trimestre précédent, Suncor a généré des fonds provenant des activités d'exploitation de 2,1 G$, un montant amplement supérieur à nos dépenses en immobilisations et à nos engagements en matière de dividendes au premier trimestre de 2021, a déclaré Mark Little, président et chef de la direction. Notre excellente performance sur le plan de l'exploitation et les avantages liés aux flux de trésorerie disponibles supplémentaires attribuables à nos investissements stratégiques nous ont permis de réaliser d'importants progrès en ce qui a trait à nos cibles annuelles de réduction de la dette et de rachat d'actions. En fait, au premier trimestre de 2021, nous avons réduit notre dette totale de 1,1 G$ et racheté plus de 300 M$ en actions ordinaires, ce qui représente environ 1 % de nos actions ordinaires en circulation. »

Résultats financiers

Résultat (perte) d'exploitation

Suncor a inscrit un bénéfice d'exploitation de 746 M$ (0,49 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2021, en comparaison d'une perte d'exploitation de 421 M$ (0,28 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au premier trimestre de 2021, les prix obtenus pour le pétrole brut et les produits raffinés ont augmenté par rapport à ceux du trimestre correspondant de l'exercice précédent, qui avaient été fortement influencés par une baisse sans précédent de la demande de carburant de transport en raison des répercussions de la pandémie de COVID-19 et d'une hausse de l'offre de l'OPEP+. L'amélioration du contexte commercial au premier trimestre de 2021 s'est également traduite par un profit net découlant de l'évaluation des stocks, ce qui rend compte d'un profit lié à la méthode PEPS découlant de l'augmentation de la valeur des charges d'alimentation des raffineries, facteurs ayant été en partie contrebalancés par une hausse de l'élimination du profit intersectoriel détenu dans les stocks. Le bénéfice d'exploitation du premier trimestre de 2021 tient également compte de l'augmentation de 46 100 bep/jour de la production en amont par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, ainsi que de la diminution de la charge d'amortissement et d'épuisement et des frais de prospection.

Résultat (perte) net

Suncor a inscrit un bénéfice net de 821 M$ (0,54 $ par action ordinaire) pour le premier trimestre de 2021, en comparaison d'une perte nette de 3,525 G$ (2,31 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. En plus des facteurs ayant eu une incidence sur le résultat (perte) d'exploitation qui sont mentionnés ci-dessus, le bénéfice net du premier trimestre de 2021 rend compte d'un profit de change latent après impôt de 181 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains, d'une charge de restructuration après impôt de 126 M$ et d'un profit latent après impôt de 20 M$ comptabilisé au titre des activités de gestion des risques. La perte nette du premier trimestre de l'exercice précédent tenait compte de pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 1,798 G$, d'une perte de change latente après impôt de 1,021 G$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains, d'une réduction de valeur des stocks d'hydrocarbures après impôt de 397 M$ visant à les ramener à leur valeur nette de réalisation et d'un profit latent après impôt de 112 M$ comptabilisé au titre des activités de gestion des risques.

Fonds provenant de l'exploitation et flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Les fonds provenant de l'exploitation se sont établis à 2,110 G$ (1,39 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2021, ce qui comprend une charge de restructuration après impôt de 126 M$ (0,08 $ par action ordinaire), en comparaison de 1,001 G$ (0,66 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2020. Les fonds provenant de l'exploitation ont subi l'incidence des mêmes facteurs que ceux qui ont influé sur le résultat (perte) d'exploitation et qui sont mentionnés ci-dessus.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, compte tenu des variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement, se sont chiffrés à 2,345 G$ (1,54 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2021, comparativement à 1,384 G$ (0,91 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En plus des facteurs susmentionnés, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation reflètent également une entrée de trésorerie liée au solde du fonds de roulement de la Société au cours de ces deux périodes. L'entrée de trésorerie du premier trimestre de 2021 découle essentiellement de l'augmentation des dettes fournisseurs et charges à payer, y compris une charge de restructuration liée à la poursuite de la réduction des effectifs de la Société, en partie contrebalancée par une hausse des créances et des stocks en raison de l'augmentation des cours des marchandises au cours du trimestre.

Résultats d'exploitation

Grâce à des taux de sortie en amont élevés en 2020, la Société a augmenté la production trimestrielle au premier trimestre de 2021, ce qui reflète une performance fiable dans l'ensemble de ses actifs. La production en amont totale de Suncor s'est établie à 785 900 bep/j au premier trimestre de 2021, en hausse par rapport à une production de 739 800 bep/j au trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui tient compte du deuxième meilleur trimestre de production de pétrole brut synthétique dans l'histoire de la Société.

La production nette de pétrole brut synthétique de la Société est passée de 503 600 barils par jour (« b/j ») au premier trimestre de 2020 à 519 900 b/j au cours du premier trimestre de 2021, en raison de l'utilisation accrue des installations de valorisation. Les activités de Syncrude et du secteur Sables pétrolifères ont enregistré un taux d'utilisation combinée des installations de valorisation de 97 % au premier trimestre de 2021, comparativement à 93 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent, malgré les travaux de maintenance annuelle planifiés à l'installation de cokéfaction de l'usine de base du secteur Sables pétrolifères, qui ont débuté à la fin du premier trimestre de 2021 et se sont achevés après la fin du trimestre. La production de pétrole brut synthétique du premier trimestre de 2021 a également augmenté en raison des transferts internes de l'usine de base du secteur Sables pétrolifères vers Syncrude au moyen des pipelines d'interconnexion, ce qui a accru la production de pétrole brut synthétique à valeur plus élevée.

Les résultats inscrits pour le quatrième trimestre de 2020 et le premier trimestre de 2021 représentent conjointement le meilleur rendement consécutif de l'histoire de la Société au chapitre de la production de pétrole brut synthétique. Cette réalisation marque une nouvelle étape charnière dans la progression soutenue de Suncor vers l'atteinte de son objectif axé sur une fiabilité optimisée et durable. Pour maintenir ce niveau d'opérations sécuritaires, fiables et efficaces, la Société entreprendra les travaux de révision d'une durée de cinq ans à l'unité de valorisation 2 de l'usine de base du secteur Sables pétrolifères, ainsi que les travaux de maintenance planifiés portant sur la principale installation de cokéfaction de Syncrude au deuxième trimestre de 2021. Les prévisions de la Société pour 2021 tiennent compte de l'incidence prévue de ces travaux de maintenance planifiés sur la production.

La production de bitume non valorisé de la Société est passée de 126 500 b/j au premier trimestre de 2020 à 170 700 b/j au premier trimestre de 2021, ce qui comprend la meilleure production trimestrielle in situ de l'histoire de la Société. Le rendement inégalé à ce jour à Firebag reflète le premier trimestre complet d'exploitation après l'achèvement des activités de désengorgement vers la fin de 2020. À MacKay River, la production au trimestre correspondant de l'exercice précédent a été touchée par une interruption survenue à la fin de 2019.

L'augmentation de la production de bitume non valorisé issue des activités in situ a été partiellement contrebalancée par la baisse de la production à Fort Hills, après la décision de réduire la production en 2020 en raison de la baisse des prix du pétrole et un changement dans la stratégie de cadence de production des activités minières. Aux termes de la stratégie de cadence de production révisée, Fort Hills maintiendra la production à un seul train d'extraction primaire tout en exploitant la totalité de la flotte minière afin de réduire la volatilité opérationnelle et les charges d'exploitation. L'actif devrait passer aux deux trains d'extraction primaire et devrait fonctionner à une cadence normale au troisième trimestre de 2021, sans incidence sur la fourchette de prévisions de la production annuelle de Fort Hills.

La production du secteur Exploration et production (« E&P ») s'est repliée, passant de 109 700 bep/j au cours du premier trimestre de 2020 à 95 300 bep/j au cours du premier trimestre de 2021, principalement en raison de la déplétion naturelle. Les résultats des deux périodes ont pâti de l'absence de production provenant de Terra Nova, l'actif étant hors service depuis le quatrième trimestre de 2019.

Le débit de traitement du brut par les raffineries s'est établi à 428 400 b/j et le taux d'utilisation des raffineries s'est chiffré à 92 % au premier trimestre de 2021, contre un débit de traitement du brut de 439 500 b/j et un taux d'utilisation de 95 % au premier trimestre de 2020. La Société a maintenu des taux d'utilisation élevés des raffineries au premier trimestre de 2021 grâce à l'étendue de son réseau de logistique et de commercialisation, et notamment grâce à l'agrandissement de son terminal d'exportation Burrard, qui élargit le choix des circuits de vente dont elle dispose. Les ventes de produits raffinés se sont établies à 548 100 b/j au premier trimestre de 2021, en comparaison de 531 500 b/j pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui reflète un accroissement de plus du double du volume des ventes à l'exportation, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, et un prélèvement sur les stocks de produits au cours du trimestre considéré, partiellement contrebalancés par le fléchissement des ventes d'essence au détail. La Société commencera ses travaux de maintenance planifiés en aval au cours du deuxième trimestre de 2021. Les prévisions de la Société pour 2021 tiennent compte de l'incidence prévue de ces travaux de maintenance.

« Au cours du premier trimestre de 2021, nous avons démontré notre engagement continu envers l'excellence opérationnelle grâce à une utilisation combinée des installations de valorisation de 97 %, à une production in situ record et à une amélioration des coûts en amont, a déclaré Mark Little. Au sein de nos activités en aval, nous continuons de mettre à profit notre expertise commerciale et notre réseau logistique en plus d'optimiser nos niveaux de stocks avant nos travaux de révision du printemps, ce qui nous a permis d'atteindre des taux d'utilisation des raffineries moyens de 92 % et d'afficher de solides résultats financiers pour le trimestre. »

Le total des charges d'exploitation, frais de vente et frais généraux de la Société s'est établi à 2,900 G$ au premier trimestre de 2021, ce qui est comparable au total de 2,936 G$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent malgré des volumes de production plus élevés, puisque l'amélioration des coûts dans le secteur Sables pétrolifères ainsi que les avantages des initiatives de réduction des coûts de la Société réalisées en 2020 ont été partiellement contrebalancés par une charge de restructuration de 168 M$ engagée au premier trimestre de 2021 et par la poursuite de la réduction des effectifs de la Société. Les charges d'exploitation, frais de vente et frais généraux du premier trimestre de 2021 tenaient compte d'une charge de rémunération fondée sur des actions, comparativement à un recouvrement de la rémunération fondée sur des actions au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les résultats du premier trimestre de 2020 ont également été touchés par une réduction de valeur des stocks d'hydrocarbures afin de les ramener à leur valeur nette de réalisation par suite d'une baisse marquée des cours de référence et de la demande de pétrole brut et de produits raffinés attribuable aux incidences de la pandémie de COVID-19.

Mise à jour concernant la stratégie

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, Suncor a travaillé d'arrache-pied pour assurer la sécurité de son personnel et de ses clients, maintenir sa résilience financière, diminuer ses coûts d'exploitation et ses dépenses en immobilisations et réduire son seuil de rentabilité au comptant tout en mettant en place des initiatives stratégiques clés. La Société a la conviction qu'elle est bien positionnée pour dégager d'importants flux de trésorerie disponibles, tant en amont qu'en aval, dès que la vaccination de la population ouvrira la voie à une relance économique et à la remontée attendue de la demande de pétrole brut et de produits raffinés.

La capacité de la Société à mettre en oeuvre ses plans à court terme grâce à l'excellence opérationnelle est un élément essentiel de la stratégie de Suncor. Cette excellence opérationnelle comprend un engagement indéfectible à exercer ses activités de façon sécuritaire, fiable, rentable et respectueuse de l'environnement. En 2021, la Société poursuivra sa transformation numérique au moyen d'améliorations aux processus et aux technologies pour accroître la productivité et la fiabilité, et continuera de tirer parti des réductions de coûts réalisées en 2020. Le fait d'assumer le rôle d'exploitant de Syncrude sera également un point central cette année. Au cours du premier trimestre de 2021, les coentrepreneurs du projet Syncrude ont conclu une entente définitive pour que Suncor prenne le relais à titre d'exploitant de l'actif Syncrude le 30 septembre 2021, ce qui devrait générer des synergies annuelles d'environ 300 M$ pour les coentrepreneurs.

« Au cours de la dernière année, nous avons poursuivi la mise en oeuvre de notre stratégie ? nous avons atteint nos objectifs de réduction des charges d'exploitation et des dépenses en immobilisations et mis en place diverses initiatives stratégiques clés, a fait savoir M. Little. En 2021, nous mettrons l'accent sur l'atteinte de nos plans à court terme, y compris le fait d'assumer le rôle d'exploitant de Syncrude et de poursuivre notre transformation numérique, afin de renforcer davantage nos capacités à générer des flux de trésorerie tout en respectant nos cibles de réduction de la dette et en augmentant le rendement des actionnaires. »

Les dépenses en immobilisations de la Société en 2021 seront dirigées vers la sécurité et la fiabilité des activités de la Société. Le programme de dépenses en immobilisations du secteur Sables pétrolifères est fortement orienté vers le maintien des actifs et prévoit notamment des travaux de maintenance planifiés importants visant les deux actifs du secteur Sables pétrolifères, y compris des travaux de révision d'une durée de cinq ans à l'unité de valorisation 2 de l'usine de base du secteur Sables pétrolifères et des travaux de révision planifiés à la plus grande installation de cokéfaction de Syncrude. Les dépenses en immobilisations planifiées en aval seront axées sur le maintien et l'amélioration continus des raffineries et des activités de vente au détail.

Les dépenses en immobilisations liées aux investissements économiques porteront surtout sur l'atténuation de la diminution de la production, les investissements numériques ainsi que le projet de cogénération à l'usine de base du secteur Sables pétrolifères et le projet de parc éolien Forty Mile, lesquels projets devraient contribuer aux objectifs environnementaux de la Société et à l'objectif de croissance des flux de trésorerie disponibles de 2 G$ d'ici 2025 annoncé précédemment par la Société.

Au cours du premier trimestre de 2021, Suncor a annoncé un placement en titres de capitaux propres dans Svante Inc., une société canadienne de capture du carbone. Avec le soutien de Suncor et d'autres sociétés, Svante prévoit poursuivre le développement de sa technologie pour capter à moindre coût le CO2 rejeté par les procédés industriels. La capture du carbone est un domaine technologique stratégique pour Suncor afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par ses activités de base et à produire de l'hydrogène bleu en tant que produit énergétique.

La santé financière et la résilience de la Société demeurent une priorité pour Suncor en 2021. Suncor continuera de respecter son cadre de répartition du capital, qui est conçu pour réduire la dette, accroître le rendement des actionnaires et investir dans une croissance rentable à long terme. Comme en témoignent les résultats du trimestre, la Société continue d'honorer l'engagement qu'elle a précédemment annoncé pour 2021 et qui vise à affecter les flux de trésorerie disponibles supplémentaires au remboursement de la dette et au rachat d'actions. La direction prévoit d'affecter les deux tiers de flux de trésorerie disponibles supplémentaires au remboursement d'une tranche supplémentaire de la dette et le tiers au rachat de nouvelles actions.

Au cours du premier trimestre de 2021, conformément à sa stratégie de gestion et de réduction de la dette, Suncor a annulé des facilités de crédit bilatérales de 2,8 G$ qui avaient été conclues afin d'assurer l'accès à des ressources financières adéquates dans le cadre de la pandémie de COVID-19. Par ailleurs, Suncor a également exercé les options de rachat anticipé sur ses billets non garantis de premier rang d'un montant de 220 M$ US assortis d'un taux d'intérêt de 9,40 % et sur ses billets à moyen terme d'un montant de 750 M$ assortis d'un taux d'intérêt de 3,10 %. Ces deux ensembles de billets arrivaient à échéance en 2021. Au premier trimestre de 2021, la Société a également émis des billets non garantis de premier rang à 3,75 % d'une valeur de 750 M$ US et des billets à moyen terme non garantis de premier rang à 3,95 % d'une valeur de 500 M$ qui, dans les deux cas, arrivent à échéance le 4 mars 2051.

Dans l'ensemble, la Société a été en mesure de renforcer son bilan et de réduire le total de la dette de 1,1 G$ grâce aux entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation, conformément à son objectif de réduction de la dette annoncé précédemment.

Au cours du premier trimestre de 2021, la Société a augmenté le rendement des actionnaires grâce à des versements de dividendes de 319 M$ et à des rachats d'actions de 318 M$.

Rapprochement du résultat (perte) d'exploitation1)

 Trimestres clos
les
31 mars
 
(en millions de dollars)2021 2020  
Résultat (perte) net821 (3 525) 
(Profit de change latent) perte de change latente sur la dette libellée en dollars américains(181)1 021  
Profit latent sur les activités de gestion des risques2)(20)(112) 
Charge de restucturation3)126 ?  
Dépréciation d'actifs4)? 1 798  
Incidence de la réduction de valeur des stocks visant à les ramener à leur valeur nette de réalisation5)? 397  
Résultat (perte) d'exploitation1),2)746 (421) 

1)        Le résultat (perte) d'exploitation est une mesure financière hors PCGR. Tous les éléments de rapprochement sont présentés déduction faite de l'impôt. Se reporter à la rubrique « Mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR » du présent communiqué.

2)        Au premier trimestre de 2021, la Société a revu son calcul du résultat d'exploitation, qui constitue une mesure financière non conforme aux PCGR, afin d'exclure les (profits latents) pertes latentes sur instruments financiers dérivés qui sont comptabilisés à la juste valeur et d'ainsi mieux harmoniser l'incidence des activités sur le résultat avec les éléments sous-jacents gérés en fonction du risque. Les chiffres de la période comparative ont été retraités pour refléter ce changement.

3)        Représente la charge de restructuration du secteur Siège social comptabilisée au premier trimestre de 2021.

4)        Au premier trimestre de 2020, la Société a comptabilisé, dans son secteur Sables pétrolifères, des pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 1,376 G$ à l'égard de sa quote-part des actifs de Fort Hills et a comptabilisé, dans son secteur E&P, des pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 422 M$ liées à sa quote-part des actifs de White Rose et de Terra Nova en raison d'une diminution des cours prévus du pétrole brut consécutive à une baisse de la demande mondiale attribuable à la pandémie de COVID-19 et des modifications à leurs plans respectifs en matière d'immobilisations, d'exploitation et de production.

5)        Au premier trimestre de 2020, la Société a comptabilisé, dans le secteur Sables pétrolifères, une réduction de valeur des stocks de 177 M$ après impôt dans le but de les ramener à leur valeur nette de réalisation et a comptabilisé, dans le secteur Raffinage et commercialisation, une réduction de valeur des stocks de 220 M$ après impôt par suite d'une baisse marquée des cours de référence et de la demande pour le pétrole brut et les produits raffinés attribuable à l'incidence de la pandémie de COVID-19.

Perspectives de la Société

Suncor a révisé les perspectives de la Société à l'égard des hypothèses sous-jacentes à ses prévisions concernant le contexte commercial pour l'exercice complet comme suit : le Brent Sullom Voe est passé de 55,00 $ US/b à 63,00 $ US/b, le WTI à Cushing est passé de 52,00 $ US/b à 60,00 $ US/b, le WCS à Hardisty est passé de 39,00 $ US/b à 48,00 $ US/b, la marge de craquage 2-1-1 au port de New York est passée de 15,00 $ US/b à 17,00 $ US/b et le taux de change $ CA/$ US est passé de 0,78 à 0,80, à la suite d'améliorations dans la courbe des prix à terme pour le reste de l'exercice. En raison de ces mises à jour, la fourchette de la charge d'impôt exigible pour l'exercice complet est passée de 300 M$ à 600 M$ à une fourchette de 1,0 G$ à 1,3 G$.

La fourchette des redevances à la Couronne au titre des activités du secteur Sables pétrolifères ont été mises à jour, passant de 1 % à 3 % à une fourchette de 4 % à 6 %, alors que la fourchette des redevances à la Couronne au titre de Syncrude est passée de 2 % à 4 % à une fourchette de 9 % à 12 %; l'augmentation des taux de redevances est attribuable aux prévisions à la hausse des prix de référence. En raison des prix de référence attendus plus élevés, Firebag devrait atteindre la phase postérieure au versement avant la clôture de 2021.

Pour des précisions et des mises en garde sur les perspectives de Suncor pour 2021, visitez le suncor.com/perspectives-de-la-societe.

Mesures financières hors PCGR

Certaines mesures financières du présent communiqué (fonds provenant de l'exploitation, bénéfice (perte) d'exploitation, flux de fonds disponibles, charges d'exploitation décaissées du secteur Sables pétrolifères et charges d'exploitation décaissées de Syncrude) ne sont pas prescrites par les PCGR. Le bénéfice (perte) d'exploitation est défini dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport aux actionnaires de Suncor daté du 3 février 2021 (le rapport de gestion) et fait l'objet d'un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR ci-dessus et dans la rubrique « Information financière consolidée » du rapport de gestion. Au premier trimestre de 2021, la Société a revu son calcul du résultat d'exploitation afin d'exclure les (profits latents) pertes latentes sur instruments financiers dérivés qui sont comptabilisés à la juste valeur et d'ainsi mieux harmoniser l'incidence des activités sur le résultat avec les éléments sous-jacents gérés en fonction du risque. Les chiffres de la période comparative ont été retraités pour refléter ce changement. Les charges d'exploitation décaissées du secteur Sables pétrolifères et les charges d'exploitation décaissées de Syncrude sont définies à la rubrique « Mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR » du rapport de gestion et font l'objet d'un rapprochement avec les mesures les plus directement comparables établies conformément aux PCGR à la rubrique « Résultats sectoriels et analyse » du rapport de gestion. Les fonds provenant de l'exploitation et les flux de trésorerie disponibles sont décrits et font l'objet d'un rapprochement, le cas échéant, avec les mesures établies conformément aux PCGR dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion. Ces mesures financières hors PCGR ont été incluses parce que la direction les utilise pour analyser la performance opérationnelle, l'endettement et la liquidité et qu'elles peuvent être utiles aux investisseurs pour les mêmes raisons. Ces mesures financières hors PCGR n'ont pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables avec les mesures similaires présentées par d'autres sociétés et elles ne devraient pas être utilisées hors contexte ni comme des substituts aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Mise en garde ? renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certaines informations et certains énoncés de nature prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs du présent communiqué incluent des références à ce qui suit : la volonté de Suncor d'alléger sensiblement la dette et d'accroître les redistributions aux actionnaires, ainsi que son intention d'affecter les deux tiers des flux de trésorerie disponibles supplémentaires au remboursement d'une tranche supplémentaire de la dette et le tiers au rachat de nouvelles actions, ainsi que la volonté de Suncor de faire en sorte que ses projets ultérieurs de répartition du capital respectent sa stratégie en la matière, laquelle vise à réduire la dette, à augmenter le rendement pour les actionnaires et à investir dans une croissance rentable; la prévision selon laquelle Suncor reprendra l'exploitation de l'actif Syncrude le 30 septembre 2021 et l'incidence prévue de cette reprise sur les charges d'exploitation décaissées de Syncrude, ainsi que l'attente selon laquelle la reprise de l'exploitation par Suncor se traduira par des synergies brutes de 300 M$ par an; l'intention de Suncor de poursuivre son virage numérique par le déploiement continu de nouvelles technologies numériques et les retombées attendues de ce projet; les attentes de Suncor à l'égard de la stratégie d'accroissement de la production révisée de Fort Hills, ce qui tient compte du fonctionnement à une cadence normale des deux trains d'extraction primaire au cours du troisième trimestre de 2021; la conviction de la Société selon laquelle elle est bien positionnée pour dégager d'importants flux de trésorerie disponibles, tant en amont qu'en aval, dès que la vaccination de la population ouvrira la voie à une relance économique et à la remontée attendue de la demande de pétrole brut et de produits raffinés; l'opinion de Suncor selon laquelle la réussite de sa stratégie dépend largement de son aptitude à tirer parti de son excellence opérationnelle pour réaliser ses projets à court terme et qu'en 2021, elle accomplira de nouveaux progrès au chapitre de son virage numérique par l'optimisation des processus et des technologies afin d'accroître la productivité et la fiabilité et de poursuivre sur la lancée des objectifs de réduction des coûts atteints en 2020; le projet de centrale de cogénération à l'usine de base du secteur Sables pétrolifères destiné à remplacer les chaudières à coke actuelles et le projet d'énergie éolienne de Forty Mile, ainsi que la prévision selon laquelle ces projets contribueront à l'atteinte des objectifs environnementaux de Suncor et à son objectif en matière de flux de trésorerie disponibles supplémentaires; les énoncés selon lesquels la santé et la résilience financières de la Société resteront une priorité pour elle en 2021; les énoncés concernant les travaux de maintenance planifiés, notamment ceux portant sur les travaux de maintenance planifiés quinquennaux prévus à l'unité de valorisation 2 de l'usine de base du secteur Sables pétrolifères, les travaux de maintenance planifiés à la principale installation de cokéfaction de Syncrude et les travaux de maintenance planifiés dans le secteur Aval; et les perspectives de Suncor pour l'ensemble de l'exercice en ce qui concerne l'impôt sur le résultat exigible, les redevances à la Couronne liées aux activités du secteur Sables pétrolifères et les redevances à la Couronne liées à Syncrude, ainsi que les hypothèses sous-jacentes à ses prévisions concernant le contexte commercial à l'égard du Brent Sullom Voe, du WTI à Cushing, du WCS à Hardisty, de la marge de craquage 2-1-1 au port de New York et du taux de change $ CA/$ US. En outre, tous les autres énoncés et autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d'investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l'incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « s'attend », « prévoit », « estimations », « planifie », « prévu », « entend », « croit », « projets », « indique », « pourrait », « se concentre », « vision », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « peut » et autres expressions analogues.

Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses de Société à la lumière de l'information qui était à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés et en fonction de l'expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l'exactitude des estimations des réserves; les impacts négatifs actuels et potentiels de la pandémie de COVID-19, y compris les prochaines vagues potentielles ainsi que toutes les politiques associées aux restrictions commerciales actuelles, les consignes de confinement et les interdictions de rassemblements; les prix des marchandises, les taux d'intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l'équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales applicables; les taux de production futurs et la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l'exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d'oeuvre, des services et de l'infrastructure; la capacité des tiers à remplir leurs obligations face à Suncor; le développement et l'exécution des projets; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers.

Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties d'un rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d'autres sociétés pétrolières et gazières et d'autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s'y fier indûment.

La notice annuelle de Suncor et le rapport annuel aux actionnaires, chacun daté du 24 février 2021, le formulaire 40-F daté du 25 février 2021, le rapport de gestion et les autres documents que Suncor dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes et hypothèses importants et les autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres circonstances.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu'un portefeuille croissant de sources d'énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l'indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Mise en garde ? BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d'un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l'équivalence d'énergie de 6:1, l'utilisation d'un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Pour plus d'information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @Suncor ou allez à Incarner notre raison d'être.

Le rapport aux actionnaires pour le premier trimestre de 2021 de Suncor, les états financiers et les notes (non audités) peuvent être téléchargés à partir de suncor.com/rapportsfinanciers.

Pour écouter la webdiffusion portant sur les résultats du premier trimestre de Suncor, veuillez visiter suncor.com/webdiffusions.

Demandes des médias :
1-833-296-4570
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
1-800-558-9071
invest@suncor.com

1 Au premier trimestre de 2021, la Société a revu son calcul du résultat d'exploitation, qui constitue une mesure financière non conforme aux PCGR, afin d'exclure les (profits latents) pertes latentes sur instruments financiers dérivés qui sont comptabilisés à la juste valeur et d'ainsi mieux harmoniser l'incidence des activités sur le résultat avec les éléments sous-jacents gérés en fonction du risque. Les chiffres de la période comparative ont été retraités pour refléter ce changement.
2 Le taux d'utilisation combinée des installations de valorisation est calculé à partir du volume total de produits valorisés, compte tenu du diesel consommé à l'interne et des transferts internes. Se reporter à la rubrique « Résultats sectoriels et analyse » du rapport de gestion pour obtenir plus de renseignements à ce sujet.
3 Source : Régie de l'énergie du Canada ? https://www.cer-rec.gc.ca/fr/donnees-analyse/produits-base-energetiques/petrole-brut-produits-petroliers/statistiques/sommaires-donnees-charges-hebdomadaires.html



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:34
Aller prendre un café avec un ami ou un membre de la famille est le moment qui manque le plus de la journée, avec environ 13 milliards de moments manqués au cours des 12 derniers mois dans les villes européennes, selon la marque de café haut de gamme...

à 05:27
Trois entreprises chinoises de haute technologie ont récemment signé avec l'accélérateur d'entreprise mondial TOJOY pour étendre leurs activités en Europe. TOJOY Europe a récemment annoncé des partenariats avec Hongtian Langjie Environmental...

à 04:25
Velodyne Lidar, Inc. a annoncé aujourd'hui que son PDG Anand Gopalan parlerait des infrastructures intelligentes et de la convergence des véhicules connectés et autonomes, lors de l'événement en ligne Smart Infrastructure & Energy Week. M. Gopalan...

à 03:25
Incyte a annoncé aujourd'hui que plusieurs résumés mettant en exergue des données de son portefeuille d'oncologie seront présentés lors du congrès virtuel 2021 de l'Association européenne d'hématologie (EHA), qui aura lieu en ligne du 9 au 17 juin....

à 02:55
APR Applied Pharma Research s.a. (APR) , leader dans le développement de technologies et de systèmes d'administration de médicaments pharmaceutiques et de produits innovants qui en sont dérivés, a annoncé aujourd'hui le lancement d'un essai clinique...

12 mai 2021
Avec un chiffre d'affaires annuel de 15,1 milliards de dollars, le principal fabricant chinois de machines de construction XCMG (SHE:000425) s'est hissé à une troisième place historique dans le classement du rapport Yellow Table 2021 des 50 meilleurs...



Communiqué envoyé le 3 mai 2021 à 19:30 et diffusé par :