Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Première Nation, Plaidoyer (politique), CPG, DEI

Rapport Laurent : c'est aux Premières Nations d'assurer l'avenir et le mieux-être de leurs enfants


WENDAKE,QC, le 3 mai 2021 /CNW Telbec/ - À la suite du dévoilement attendu du rapport issu de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (Commission Laurent), l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) et la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) tiennent à remercier les commissaires, particulièrement la présidente, Régine Laurent, et ses vice-présidents, André Lebon et Michel Rivard, pour leur ouverture à intégrer un chapitre dédié aux Premières Nations et aux Inuit et à recommander des changements à la législation québécoise en fonction des besoins exprimés lors des audiences. Toutefois, l'heure est venue pour nos nations de décider de l'avenir et du mieux-être de nos familles et de nos enfants grâce à des services à l'enfance et à la famille conçus et administrés par nos propres gouvernements.

« Le Canada et le Québec ont longtemps agi comme s'ils savaient mieux que nous ce qui était bon pour nos populations. Force est d'admettre qu'ils avaient tort. À titre d'exemple, des données révèlent que les enfants des Premières Nations sont six fois plus susceptibles que les enfants allochtones de voir leur sécurité ou leur développement jugé compromis par le système de la protection de la jeunesse. Grâce à la Loi concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis (Loi C-92), nous avons la possibilité de reprendre le contrôle de notre vie, et c'est exactement ce que nous avons l'intention de faire », affirme Derek Montour, président du conseil d'administration de la CSSSPNQL.

« Nous saluons les efforts de la Commission Laurent pour améliorer l'application de la Loi sur la protection de la jeunesse du gouvernement du Québec, mais notre objectif premier, en tant que chefs des Premières Nations, est de continuer à porter nos efforts sur le soutien de la compétence des Premières Nations dans l'exercice de leurs droits inhérents en matière de services à l'enfance et à la famille, ce qui comprend la compétence législative en matière de tels services et l'exécution et le contrôle d'application des textes législatifs pris en vertu de cette compétence législative », poursuit Richard O'Bomsawin, chef d'Odanak, représentant politique du comité régional d'experts et membre du Comité des chefs sur les services à l'enfance et à la famille et sur l'autodétermination.

« Les Premières Nations ont droit à l'autodétermination, y compris le droit inhérent à l'autonomie gouvernementale, lequel comprend la compétence en matière de services à l'enfance et à la famille. Nous réitérons que nous n'accepterons jamais que nos droits soient subordonnés à ceux d'un autre peuple, surtout qu'il est question ici du mieux-être de nos enfants, de nos jeunes et de nos familles. Nous estimons qu'il est fondamental de réformer le cadre législatif en protection de la jeunesse au Québec, et ce, en complémentarité et en soutien avec la gouvernance et les lois des Premières Nations. Nous comptons sur l'entière collaboration du gouvernement du Québec en la matière », conclut le chef de l'APNQL, Ghislain Picard.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador.

À propos de la CSSSPNQL
La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador est un organisme à but non lucratif qui accompagne les Premières Nations au Québec dans l'atteinte de leurs objectifs en matière de santé, de mieux-être, de culture et d'autodétermination.

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:27
Trois entreprises chinoises de haute technologie ont récemment signé avec l'accélérateur d'entreprise mondial TOJOY pour étendre leurs activités en Europe. TOJOY Europe a récemment annoncé des partenariats avec Hongtian Langjie Environmental...

à 03:25
Incyte a annoncé aujourd'hui que plusieurs résumés mettant en exergue des données de son portefeuille d'oncologie seront présentés lors du congrès virtuel 2021 de l'Association européenne d'hématologie (EHA), qui aura lieu en ligne du 9 au 17 juin....

à 02:55
APR Applied Pharma Research s.a. (APR) , leader dans le développement de technologies et de systèmes d'administration de médicaments pharmaceutiques et de produits innovants qui en sont dérivés, a annoncé aujourd'hui le lancement d'un essai clinique...

à 02:04
Le centre de R-D de Sagentia Innovation, basé à Cambridge, a reçu l'accréditation ISO 13485 pour la fabrication de dispositifs médicaux, ce qui lui permet d'offrir un service de production flexible et adapté aux clients qui ont besoin de mettre...

à 00:01
Les Dépendances procède au rappel de Taleggio DOP de marque Castel Regio parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Listeria monocytogenes. Le produit visé décrit ci-dessous ne doit pas être consommé. Ce produit pourrait avoir été...

12 mai 2021
ProcessMAP Corporation, le chef de file de l'industrie dans l'offre d'une plateforme d'intelligence des données basée dans le cloud pour la transformation de la santé, de la sécurité et de l'environnement (Environmental, Health and Safety, EHS), et...



Communiqué envoyé le 3 mai 2021 à 15:33 et diffusé par :