Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujets : Nouveaux produits et services, Sondages, Opinions et Recheches, Broadcast feed announcements, Conservation / Recyclage

Des recherches menées dans le nord-ouest de l'Arabie Saoudite révèlent l'une des plus anciennes structures monumentales du monde. AlUla dévoile les détails de son nouveau centre mondial d'archéologie, l'Institut des royaumes


L'institut des Royaumes - le centre mondial de recherche archéologique et de conservation d'AlUla annoncé au début du mois - met à disposition la plate-forme pour des recherches et des découvertes scientifiques novatrices dans le musée vivant d'Arabie de 22 000 kilomètres carrés.

Une étude détaillée à AlUla et ailleurs révèle l'une des plus anciennes traditions de construction monumentale encore identifiée : Cela va transformer notre façon de voir les sociétés néolithiques. 

Les chercheurs ont effectué une étude aérienne sans précédent d'AlUla et de la région environnante, suivie d'une étude approfondie du sol et de fouilles ciblées.

ALULA, Arabie Saoudite, 29 avril 2021 /PRNewswire/ -- l'Institut des royaumes, le centre de recherche archéologique et d'études de conservation récemment inauguré à AlUla, a annoncé aujourd'hui une découverte archéologique importante dans le nord-ouest de l'Arabie Saoudite : les structures monumentales et complexes appelées mustatils sont plus anciennes qu'on ne le pensait. Cette nouvelle intervient à l'occasion de l'anniversaire de l'annonce du plan Vision 2030 mis en place par le gouvernement saoudien, qui a été dévoilé il y a cinq ans cette semaine, et auquel l'Institut des royaumes apportera une contribution essentielle.

Pour consulter le communiqué de presse multimédia, veuillez cliquer sur : https://www.multivu.com/players/uk/8889651-alula-reveals-new-global-hub-for-archaeology-the-kingdoms-institute/ 

L'étude et les conclusions seront détaillées et publiées dans la revue à comité de lecture Antiquity le 30 avril 2021.

L'Institut des Royaumes, dévoilé au début du mois, a été créé sous les auspices de la Commission royale pour AlUla (UCR). L'UCR a mené un programme de recherches approfondies dans tout le comté d'AlUla, ce qui a permis d'approfondir les connaissances sur l'histoire humaine de la région tout en constituant le fondement intellectuel de l'institut en tant que centre mondial de recherche archéologique et de conservation.

Son Altesse le Prince Badr, ministre saoudien de la culture et gouverneur de l'UCR, a déclaré : « Inspiré par la vision de Son Altesse Royale le prince héritier de protéger 200 000 ans d'histoire, l'héritage culturel d'AlUla se poursuit avec l'Institut des royaumes : un centre mondial de connaissances, de recherche et de collaboration, qui explore les frontières de l'archéologie et ouvre de nouveaux objectifs de carrière à notre communauté. Un lieu de découverte et de célébration, où l'on découvre la contribution de l'Arabie à l'humanité. »

La plus grande étude à ce jour

Si l'existence des mustatils était connue auparavant, plus de 1 000 d'entre eux enregistrés par l'équipe mandatée par l'UCR sont environ deux fois plus nombreux que ceux qui avaient été identifiés précédemment.

Les recherches aériennes et terrestres sans précédent menées par une équipe de l'université d'Australie occidentale ont permis d'étudier de vastes étendues de la région par télédétection et par hélicoptère. Après avoir enregistré leur présence depuis les airs, l'équipe en a ensuite exploré une quarantaine au sol et en a fouillé une - l'ensemble constituant la plus grande étude sur les mustatils à ce jour. Ces structures anciennes dans le désert d'Arabie fournissent les premières preuves d'une activité rituelle.

La datation au radiocarbone d'une corne et d'une dent de bovin trouvées dans une chambre d'un mustatil à AlUla, et qui, avec d'autres, semblent avoir été utilisées comme offrandes rituelles, a révélé une date de la fin du Néolithique, au sixième millénaire avant J.-C.

La recherche sur le mustatil est une priorité pour l'UCR. La campagne de recherche archéologique à travers AlUla, notamment les découvertes de mustatil, est actuellement présentée dans la série documentaire de Discovery Channel, Architects of Ancient Arabia.

Un centre de découverte        

L'Institut des Royaumes servira de centre scientifique de classe mondiale pour la recherche archéologique et la conservation, dédié à l'étude de l'histoire et de la préhistoire de la péninsule arabique et visant à préserver son héritage en tant que carrefour reliant trois continents, financé par des travaux de terrain dans le comté d'AlUla qui comblent déjà des lacunes en matière d'histoire naturelle et humaine de la région.

Inspiré par le rôle d'AlUla en tant que carrefour culturel et son importance historique dans les échanges culturels et commerciaux mondiaux, l'Institut des Royaumes sera un centre universitaire ainsi qu'une plateforme culturelle pour la connaissance, l'exploration et l'inspiration. Il s'agira de l'un des piliers de l'infrastructure culturelle d'AlUla dans le cadre du plan directeur « Journey Through Time », lancé ce mois-ci.

L'Institut des Royaumes contribuera à la réalisation de l'objectif du plan Vision 2030, qui consiste à faire de l'Arabie saoudite une société dynamique, une économie florissante et une nation ambitieuse. En plus de développer un pôle mondial sur l'histoire du comté d'AlUla, l'Institut des Royaumes formera également la prochaine génération d'archéologues saoudiens et les futurs dirigeants de l'institut, ouvrant ainsi de nouvelles voies aux jeunes professionnels du pays.

La résidence principale de l'Institut des Royaumes, une structure en grès rouge qui fera écho aux oeuvres monumentales de la civilisation Dadan, ouvrira ses portes à ses premiers visiteurs en 2030. L'UCR estime que l'institut accueillera 838 000 visiteurs par an d'ici 2035 dans une résidence principale de 28 857 mètres carrés située dans la province de Dadan à AlUla.

Sa présence physique définitive est encore à l'état de projet, mais elle représente un organisme de recherche actif depuis la création de l'UCR. Plus de 100 archéologues effectuent déjà des fouilles, des relevés et des études connexes à travers AlUla au cours de recherches sur le terrain variant selon les saisons. La collection permanente de l'institut s'agrandit également.

Bien que le mandat de l'Institut des royaumes couvre les 200 000 ans d'histoire humaine et naturelle d'AlUla, l' « ère des royaumes » - l'époque des royaumes Dadan, Lihyan et Nabatéen, entre 1000 avant J.-C. et 106 après J.-C. - sera l'une des priorités de l'Institut.

L'institut aura dans son champ d'action des dizaines de missions archéologiques et de conservation impliquant des experts de multiples disciplines connexes travaillant dans tout le comté d'AlUla. Ces projets impliquent déjà des équipes d'institutions saoudiennes et internationales, dont l'université du roi Saoud - qui a effectué un travail de fond inestimable à AlUla au cours des 15 dernières années - ainsi que l'UNESCO, l'ICOMOS, le Centre national de la recherche scientifique (France), le Deutsches Archäologisches Institut (Allemagne) et l'université d'Australie occidentale, entre autres.

« Nous n'avons fait que commencer à raconter l'histoire cachée des anciens royaumes d'Arabie du Nord », a déclaré José Ignacio Gallego Revilla, directeur exécutif du département Archéologie, recherche sur l'héritage et la conservation de l'UCR. « Et c'est encore loin d'être fini puisque nous révélons la richesse et l'étendue de l'héritage archéologique de la région, qui a été sous-représenté pendant des dizaines d'années, mais qui aura enfin la vitrine qu'il mérite à l'Institut des Royaumes. »

L'institut ne se contentera pas d'éplucher les couches de l'histoire profonde et de l'influence interculturelle d'AlUla à travers le prisme de la découverte archéologique, mais développera également des programmes de formation nationaux et internationaux, universitaires et professionnels, mettant en avant des méthodes et des techniques de pointe, investissant profondément dans la prochaine génération de spécialistes saoudiens afin de soutenir l'Institut des Royaumes pour les générations à venir.

Des progrès ont déjà été réalisés avec la nomination du Dr Abdulrahman Alsuhaibani au poste de directeur par intérim des musées et des expositions, ainsi que de Munirah Almushawh, première femme archéologue à codiriger un projet archéologique en Arabie saoudite.

Le Dr Rebecca Foote, directrice de la recherche sur l'archéologie et le patrimoine culturel à l'Université catholique de Catalogne, a déclaré : « Avec les nombreux programmes de recherche en cours, le comté d'AlUla est en train de devenir la zone de recherche archéologique la plus active du Moyen-Orient. Nous venons d'effectuer des levés aériens et terrestres de topographie pour plus de 22 000 km2 de terrain et avons enregistré plus de 30 000 zones d'importance archéologique. Des fouilles ciblées sur plus de 50 de ces sites fournissent des données qui éclairent surtout la fin de la  préhistoire (vers 6 000-2 000 avant notre ère), avec des résultats étonnants tels que de nouvelles connaissances sur les mustatils. »

Pour en savoir plus sur l'Institut des Royaumes et le plan directeur « Journey Through Time », consultez le site suivant https://ucl.rcu.gov.sa/

À propos d'AlUla

Situé à 1 100 km de Riyad dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite, AlUla est un lieu au patrimoine naturel et humain extraordinaire. Dans ce vaste territoire, qui s'étend sur 22 561 km², se trouvent une vallée avec une oasis luxuriante, des montagnes de grès imposantes et d'anciens sites du patrimoine culturel datant de milliers d'années.

Le site le plus célèbre d'AlUla est Hegra, le premier site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en Arabie saoudite. Ancienne ville de 52 hectares, Hegra était la principale ville du sud du royaume nabatéen et comprend près de 100 tombes bien conservées avec des façades raffinées, taillées dans les affleurements de grès. Les recherches actuelles suggèrent que Hegra était l'avant-poste le plus méridional des Romains après leur conquête des Nabatéens en l'an 106 après. J.-C.

Outre Hegra, AlUla abrite une série de sites historiques et archéologiques fascinants tels que : une vieille ville entourée d'une ancienne oasis, Dadan, la capitale des royaumes de Dadan et de Lihyân, qui est considérée comme l'une des villes les plus développées du 1ermillénaire avant J.-C. de la péninsule arabique ; des milliers de sites et d'inscriptions d'art rupestre anciens à Jabal Ikmah et les gares du Hedjaz.

Note aux rédacteurs :
L'institut des Royaumes est au pluriel et n'est pas un possessif. 
Il s'agit d'AlUla et non d'Al-Ula.

À propos de la Commission royale pour AlUla

La Commission royale pour AlUla (UCR) a été créée par décret royal en juillet 2017 pour préserver et développer AlUla, une région d'une importance naturelle et culturelle exceptionnelle, située dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite. Le plan à long terme de l'UCR décrit une approche responsable, durable et sensible du développement urbain et économique, qui préserve le patrimoine naturel et historique de la région, tout en faisant d'AlUla un endroit où il fait bon vivre et travailler, et qu'il est agréable de visiter. Ce plan englobe un large éventail d'initiatives dans les domaines de l'archéologie, du tourisme, de la culture, de l'éducation et des arts, et reflète un engagement à mettre en oeuvre une diversification économique, et à favoriser l'autonomisation des communautés locales, ainsi que les priorités de préservation du patrimoine du programme Vision 2030 du Royaume d'Arabie saoudite.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1499035/Kingdoms_Institute_Conceptual_design.jpg

The Kingdoms Institute will be a place of discovery, science and knowledge sharing with the local community and visitors from around the globe about the heritage and culture of the region. (PRNewsfoto/Royal Commission for AlUla for Saudi Arabia)

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 22:20
ZoomMed Inc. (« ZoomMed » ou la « Société ») annonce qu'elle a acquis en date du 10 mai 2021 par le biais de ZoomMed Médical Inc. (« ZoomMed Médical »), sa filiale en propriété exclusive, 20 000 000 d'actions de catégorie A de Groupe KDA Inc. dont...

à 21:45
NetApp® , société mondiale de logiciels centrés sur les données et basés dans le cloud, a annoncé aujourd'hui plusieurs actualisations concernant son programme primé Unified Partner pour l'exercice 2022. Les dernières améliorations offriront aux...

à 21:17
Bayshore Networks est heureuse d'annoncer que la société Applied Risk BV, l'un des principaux spécialistes de la cybersécurité industrielle en Europe et au Moyen-Orient, s'est jointe au réseau de partenaires de Bayshore Networks. « Nous sommes ravis...

à 20:40
Anritsu Corporation et Orolia annoncent le soutien immédiat de la fonctionnalité de test A-GPS (avec assistance GPS) pour répondre aux exigences des tests d'acceptation 5G NR (New Radio) CAT (Carrier Acceptance Testing) pour plusieurs opérateurs...

à 20:00
Conga, leader mondial dans le domaine de la transformation des opérations commerciales, a annoncé le programme initial et les modalités d'inscription concernant son événement annuel Conga Connect. L'événement de cette année fera intervenir l'athlète...

à 18:56
Conformément à son histoire de comportement trompeur et contraire à l'éthique, IQVIA a publié hier un communiqué de presse qui dénature la nature d'une récente décision de procédure d'informatique légale sur...



Communiqué envoyé le 29 avril 2021 à 08:49 et diffusé par :