Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Contrats, Religion

Le Groupe Atwill-Morin hérite d'un contrat de plus de 4M $ pour la réhabilitation de la Cathédrale Ste-Thérèse d'Avila d'Amos en Abitibi-Témiscamingue


  - une mission délicate et enthousiasmante

QUÉBEC, le 27 avril 2021 /CNW Telbec/ - Le Groupe Atwill-Morin a été sélectionné par la Fabrique de la Paroisse de Sainte-Thérèse d'Amos, pour voir à la réhabilitation complète de cette pièce majeure du patrimoine religieux québécois, qui a déjà fait l'objet de certains investissements depuis 2019 aux seules fins de travaux d'urgence.

C'est ce qu'a fait savoir aujourd'hui le président et chef de la direction du Groupe Atwill-Morin, Matthew Atwill-Morin, qui s'est déclaré fier de pouvoir contribuer à la renaissance de cette oeuvre de style néo-byzantin qui a été conçue selon les plans de l'architecte Aristide Beaugrand-Champagne, et érigée de 1922 à 1923 en remplacement d'une chapelle construite 9 ans plus tôt: l'un des plus beaux joyaux du patrimoine architectural et religieux du Québec.

« Nous sommes d'autant plus fiers que cette cathédrale, élevée dans un contexte de colonisation, est le miroir de la détermination et la volonté de modernité des bâtisseurs de l'Abitibi » a dit monsieur Atwill-Morin, en soulignant que la réhabilitation de ce temple de grande envergure représentait un défi de taille, en raison de sa localisation particulière; l'édifice s'élevant sur un promontoire, à un jet de pierre de la rivière Harricana, et dominant la ville d'Amos. Pour l'entreprise, ce défi s'inscrit dans l'expertise fine de celle-ci; elle qui se définie comme étant ancrée dans la culture.

Le défi est de taille dans la mesure où, de poursuivre monsieur Atwill-Morin, l'intervention des maçons demeure complexe et délicate en raison des caractéristiques associées à l'influence du dôme nervuré, de ses fenêtres cintrées inscrites à l'intérieur d'arcades et ses nombreuses mosaïques ornant les avant-corps. Nous approchons le déploiement des travaux majeurs avec tout le respect qui est dû aux intentions de l'époque de ses bâtisseurs. Les gouttières et l'avant-toit du bâtiment, coiffé du deuxième plus grand dôme de béton armé jamais construit au Québec, seront entièrement remplacés, ajoutant à redonner toute sa splendeur à cet élément signature non seulement de la ville d'Amos, mais à la région tout entière.

« Les travaux feront place à un démantèlement complet et au remplacement de toutes les briques et de toutes les pierres de béton qui seront répliquées, une à une, avec exactement les mêmes formes et dimensions que celles d'origine » a pour sa part indiqué le président de la filiale Atwill-Morin-Québec, Sébastien Delli-Colli, qui sera responsable de la gestion de ce grand chantier. Ce dernier a ajouté qu'il en sera de même pour tous les blocs architecturaux de béton dont la dégradation pouvait constituer depuis un bon moment une menace pour l'intégrité de la structure.

Toutes les fenêtres aux formes diverses; cintrées fixes, circulaires, demi-circulaires, rectangulaires, à battants et à petits carreaux, feront l'objet d'une restauration qui en prolongera significativement la vie. Opération minutieuse : la base du couronnement du dôme, en cuivre, sera remplacée après avoir subi les affres répétées des infiltrations d'eau au fil du temps. Le président du Groupe Atwill-Morin a enfin spécifié être conscient du fait que cette grande réhabilitation allait constituer un hommage aux bâtisseurs de l'époque qui, en plus du défi architectural, ont dû compter sur le chemin de fer et le bateau sur la rivière Harricana pour s'assurer de l'approvisionnement de leurs matériaux, en l'absence d'une route carrossable pour se rendre des grands centres urbains à Amos; celle-ci n'ayant été parachevée qu'en 1939.  

« Nous allons tout faire pour redonner sa grande fierté à ce qui a été et est toujours le coeur de la ville d'Amos » a conclu Matthew Atwill-Morin.

SOURCE Groupe Atwill-Morin


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:57
La Financière Sun Life inc. (la « Compagnie ») a annoncé aujourd'hui son intention d'émettre au Canada des billets de capital à recours limité de la série 2021-1 (dettes subordonnées) à un taux de 3,6 % et représentant un capital de 1 milliard de...

à 17:05
NanoXplore inc. (« NanoXplore » ou la « Société ») annonce qu'elle a conclu, le 23 juin 2021, une entente pluriannuelle d'approvisionnement et de distribution (l'« Entente ») avec Gerdau Graphene LTDA. (« Gerdau Graphene »), une filiale en propriété...

à 16:55
RapidPulse, Inc., une société privée spécialisée dans les dispositifs médicaux qui développe un nouveau système d'aspiration pour traiter les accidents vasculaires cérébraux ischémiques, a annoncé aujourd'hui la clôture d'un financement de série A de...

à 16:29
Une nouvelle avancée majeure dans le cadre des négociations dans les secteurs public et parapublic, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, est heureuse d'annoncer la conclusion...

à 16:28
Reprise des négociations pour : Société : Deep-South Resources Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : DSM Les titres : Oui Reprise (HE) : 08 h 00 6/24/2021 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter)...

à 16:21
Reprise des négociations pour: Société : FansUnite Entertainment Inc. Symbole CSE : FANS Les titres : Non Reprise (HE) : 8 h 00 6/24/2021 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...



Communiqué envoyé le 27 avril 2021 à 11:00 et diffusé par :