Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujets : Sans buts lucratifs, Contrats de license / de marketing, Conservation / Recyclage, Enjeux environnementaux

L'un des plus grands efforts pour protéger l'océan de notre planète est en cours


Les partenaires de Blue Nature Alliance protégeront 18 millions de kilomètres carrés d'océan dans le monde sur cinq ans

ARLINGTON, Virginie, 20 avril 2021 /CNW/ - Une nouvelle initiative de conservation des océans est en cours pour actualiser la protection et la conservation de 18 millions de kilomètres carrés de l'océan (7 millions de milles carrés) au cours des cinq prochaines années. Il s'agit d'une superficie deux fois plus grande que celle du continent américain et plus grande que celle du continent sud-américain.

Blue Nature Alliance Logo

L'initiative, appelée Blue Nature Alliance, est une collaboration dirigée par Conservation International, The Pew Charitable Trusts, le Fonds pour l'environnement mondial, la Minderoo Foundation et la Rob and Melani Walton Foundation. L'Alliance vise à élargir et à améliorer la protection des océans en mettant l'accent sur la collaboration avec les peuples autochtones et les collectivités locales, les scientifiques et le milieu universitaire, ainsi qu'avec d'autres partenaires.

Blue Nature Alliance collabore avec les gouvernements et d'autres partenaires dans le cadre de déploiement d'efforts à grande échelle dans le paysage marin de Lau aux Fidji, dans l'océan Antarctique et à l'archipel Tristan da Cunha pour assurer collectivement la protection de plus de 4,8 millions de kilomètres carrés (1,9 million de milles carrés) de l'océan. L'Alliance déploiera bientôt des efforts au Canada, aux Palaos, aux Seychelles et dans l'océan indien occidental. Ce projet vise à renforcer et à améliorer la protection de près de 2 millions de kilomètres carrés (734 000 milles carrés) de l'océan. Un apport de 18 engagements supplémentaires de Blue Nature Alliance a été établi en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, en Europe et dans la région de l'Asie-Pacifique. Blue Nature Alliance annoncera les prochains emplacements durant l'été 2021.

« La santé des océans reste la clé de notre existence. Ils fournissent de la nourriture et des emplois à une majorité de personnes dans le monde et la moitié de l'oxygène que nous respirons. Pourtant, nos océans sont beaucoup moins protégés que la terre, explique Aulani Wilhelm, vice-présidente principale, Océans, Conservation International. Nous devons collaborer à l'échelle mondiale, en partenariat avec les gouvernements locaux et les peuples autochtones, pour faire de la conservation de nos océans une priorité. Il est maintenant temps de prendre de grandes mesures pratiques pour faire avancer ce travail. »

Les océans du monde sont soumis à de grandes perturbations, aux menaces des changements climatiques, aux pratiques de pêche dommageables et à la pollution. La science nous apprend que la protection et la conservation de vastes zones de l'océan sont nécessaires afin de soutenir la production de l'air que nous respirons, réguler le climat et maintenir les niveaux essentiels de biodiversité.

« Des côtes à la haute mer, nous devons nous attaquer à la conservation de façon holistique et en partenariat. Nos efforts collectifs nous permettront d'assurer la santé des océans afin qu'ils puissent mieux résister aux changements climatiques et bénéficier à la fois à la nature et aux gens, a déclaré Tom Dillon, vice-président principal, Environnement, The Pew Charitable Trusts. Afin de stimuler la biodiversité, les pêches et les économies, Blue Nature Alliance travaillera avec des partenaires du monde entier pour appliquer les principes scientifiques et les leçons qui ont été retenues, et s'appuyer sur les pratiques exemplaires pour conserver nos océans à grande échelle. Nous avons besoin de ce type d'ambition pour relever les défis auxquels font face nos océans aujourd'hui. »

Les efforts de Blue Nature Alliance visent à protéger au moins 30 % des océans d'ici 2030. Cet objectif de conservation mondial devrait être officiellement adopté à la conférence des Nations Unies sur la biodiversité qui aura lieu plus tard cette année. À ce jour, moins de 10 % des écosystèmes océaniques mondiaux sont protégés. L'objectif d'en protéger 30 % est largement reconnu comme représentant le seuil nécessaire au maintien d'océans résilients et fonctionnels soutenant la santé des personnes et de la nature.

« Pour conserver 30 % des terres et des mers du monde au cours de la prochaine décennie, nous devrons tous travailler ensemble, en nous fiant à la science pour nous guider, a déclaré Carlos Manuel Rodriguez, PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial. Il est encourageant de constater que des travaux de collaboration sont en cours dans l'Atlantique Sud, le Pacifique Sud et l'océan Antarctique, et que des travaux sont sur le point de commencer dans encore plus d'endroits autour des Palaos, des Seychelles, du Canada et de l'océan indien occidental. Grâce à Blue Nature Alliance, nous contribuerons de façon importante à l'objectif mondial de conservation des océans fixé à 30 %. Nous poursuivrons sur notre lancée en nous efforçant de réaliser nos ambitions pour 2030. »

Pour atteindre son objectif ambitieux, Blue Nature Alliance est en train de créer un réseau mondial de partenaires qui se consacreront à tirer parti des leçons retenues des aires marines protégées qui ont obtenu du succès. Ils chercheront aussi à trouver de nouvelles approches pour conserver de grandes zones océaniques. Bon nombre d'entre eux ont largement intégré les connaissances et les besoins traditionnels des collectivités et des gouvernements locaux dans leurs plans de gestion à long terme. Cette pratique aide à assurer que le financement et la mise en oeuvre des projets ont les reins solides.

« La mobilisation des collectivités locales est essentielle au succès à long terme des efforts de conservation des océans, a déclaré Tony Worby, directeur général de Flourishing Oceans de la Minderoo Foundation, en Australie. Les collectivités locales dépendent directement de l'océan pour leurs moyens de subsistance, leurs activités culturelles et leurs loisirs. Il est donc essentiel qu'elles participent à la prise de décisions qui appuient la durabilité à long terme. Un gage de succès pour Blue Nature Alliance sera de renforcer le soutien communautaire aux mesures de conservation des océans qui sont durables. »

« Melani et moi sommes profondément attachés à l'avenir de notre planète et des collectivités qui dépendent de la nature pour leur santé, leurs moyens de subsistance et leur culture, a déclaré Rob Walton, cofondateur de la Rob and Melani Walton Foundation. C'est pourquoi nous sommes heureux de faire partie de Blue Nature Alliance, qui réunit des philanthropes, des entreprises, des gouvernements et des ONG pour accroître et améliorer considérablement la conservation des océans. Nous vivons un moment critique. Les océans subissent d'énormes perturbations, et nous avons tous la responsabilité de contribuer à sa sauvegarde. »

En plus de ses cinq partenaires fondateurs, le réseau en pleine croissance de Blue Nature Alliance comprend des experts en conservation de renommée mondiale, des scientifiques et des stratèges financiers, dont Big Ocean, le Global Island Partnership, la Gordon and Betty Moore Foundation, la Murphy Family Foundation, Nekton, Oceana, Ocean Unite, la Tiffany & Co. Foundation et SkyLight Surveillance and Enforcement Technology.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1490953/Blue_Nature_Alliance_Logo.jpg

SOURCE Blue Nature Alliance


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:05
Le Consejo Regulador del Tequila (CRT) - l'organisation qui représente les producteurs mexicains de tequila - et la Cámara Nacional de la Industria Tequilera (CNIT) lancent un nouveau label pour la tequila avec le gouvernement de Jalisco et le...

12 mai 2021
Darling Ingredients Inc. -- Premier trimestre 2021 Bénéfice net de 151,8 millions de dollars, soit 0,90 dollar par action diluée selon les PCGR. Ventes nettes de 1,05 milliard de dollars BAIIDA ajusté combiné de 284,8 millions de dollars BAIIDA de...

12 mai 2021
Esri, leader mondial dans le secteur de l'intelligence géospatiale, a annoncé aujourd'hui rejoindre le quatrième défi annuel Call for Code. Créé par David Clark Cause et lancé en partenariat avec IBM, United Nations Human Rights et la Fondation...

12 mai 2021
Bjarke Ingels Group (BIG), la renommée société mondiale d'architecture dont le travail d'avant-garde intègre les innovations technologiques à l'architecture, a collaboré avec The Metals Company, un concepteur de métaux pour batteries à moindre impact...

12 mai 2021
Plastic Omnium annonce la signature d'un partenariat avec Hopium, constructeur français de voitures haut de gamme à hydrogène, visant à développer le système de stockage d'hydrogène de la future Hopium M?china. Annoncée en octobre 2020, cette voiture...

12 mai 2021
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dévoilé aujourd'hui l'équipe lauréate du concours international d'architecture de paysage pluridisciplinaire pour l'aménagement d'un nouveau parc, soit le  terrain no 066 et ses abords, situé au nord de la...



Communiqué envoyé le 20 avril 2021 à 19:57 et diffusé par :