Le Lézard
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Sécurité publique

La Fraternité des policiers de la Ville de Terrebonne est scandalisée par la teneur des informations véhiculées dans le reportage de TVA Nouvelles


MONTRÉAL, le 13 avril 2021 /CNW Telbec/ - La Fraternité des policiers de la Ville de Terrebonne est scandalisée et inquiète après avoir pris connaissance des informations véhiculées dans le reportage de TVA Nouvelles d'aujourd'hui.

C'est ainsi un manque flagrant de respect envers la population en générale, envers les policiers de la Ville, la direction de la police, mais aussi envers la Vice-Première Ministre ainsi que le premier Ministre qui est constaté dans ce reportage. Ce sont des allégations extrêmement graves qui ont été dévoilées et ces dernières sont d'autant troublantes qu'elles proviennent du président de la commission de la sécurité publique.

« Est-ce que cet individu est apte à assumer ses fonctions, est-il en mesure d'assumer son rôle de protection de la population? Je suis très inquiet. D'autant plus que selon ce que je comprends, ses propos semblent être entérinés par le parti car personne ne s'y opposent dans les échanges. Et même loin de le dénoncer ou de le ramener à l'ordre, le maire Plante lui a octroyé des promotions au cours des dernières semaines. Avec tout ce qui se passe à Terrebonne depuis quelques temps, nous sommes à nous questionner à savoir si le Ministère des Affaires municipales ne devrait pas venir valider l'état de la situation. Disons que nous sommes passablement inquiets de savoir que de tels individus, qui tiennent de tels propos, sont actuellement en poste comme élus à la tête de l'administration de notre ville » a affirmé Patrick Lepage, président de la Fraternité des policiers de la Ville de Terrebonne.

L'ingérence du politique au sein de l'administration des affaires policières à Terrebonne est une entrave majeure à la démocratie et cette situation est complètement inacceptable pour la Fraternité des policiers de la Ville de Terrebonne. La confiance du politique envers leur directeur de police est la base pour un bon déroulement des opérations policières et d'un service au citoyen optimal. Ce qui ne semble vraisemblablement plus être le cas à Terrebonne.

« La Fraternité est déçue de voir s'avérer véridiques les présomptions que cette dernière avait depuis l'élection de Marc-André Plante comme maire, mais surtout depuis l'arrivée du directeur général Alain Marcoux en ce qui concerne l'ingérence du politique sur l'administration municipale. Ce n'est rien de moins qu'un total de dix (10) directeurs de services qui ont été remplacés depuis sa nomination. Le directeur de police est l'un des derniers à être encore en poste actuellement. Les policiers, et la population par ricochet, font actuellement les frais de cette guerre des élus qui semblent vouloir s'immiscer dans le Service de police de Terrebonne. Lorsque le pouvoir politique tente de contrôler celui de la police, la ligne est mince entre la démocratie et la dictature. » a conclu M. Lepage.

Nous vous invitons à suivre la Fraternité des policiers de la ville de Terrebonne sur leur page Facebook.

SOURCE Fraternité des policiers de la Ville de Terrebonne



Communiqué envoyé le 13 avril 2021 à 13:54 et diffusé par :