Le Lézard
Sujets : Campagnes politiques, CMG

Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, ne sollicitera pas un 7e mandat à la mairie


REPENTIGNY, QC, le 8 avril 2021 /CNW Telbec/ - La mairesse de Repentigny et préfète de la MRC de l'Assomption, Mme Chantal Deschamps, a annoncé aujourd'hui qu'elle ne sera pas candidate aux élections municipales de novembre prochain. « C'est une décision difficile, mais mûrement réfléchie. Mes six mandats à gouverner la Ville m'ont comblée, car c'est un privilège de pouvoir piloter la destinée d'une communauté autant d'années avec la confiance des citoyens. J'ai mené de grandes batailles au profit des Repentignoises et des Repentignois sur de nombreuses tribunes qui ont grandement contribué au développement et au rayonnement de notre Ville et de notre MRC.  Maintenant, je crois que le temps est venu de passer le flambeau et j'ai la conviction que notre excellent travail se poursuivra, nous avons une relève prometteuse.  Je tiens à rassurer la population à l'effet que j'occuperai mes fonctions avec la même passion des 24 dernières années, jusqu'à la fin de mon mandat », déclare la mairesse.

Réinventer la Ville de Repentigny et la positionner au sein de la région métropolitaine de Montréal, concrétiser une ville à dimension humaine caractérisée par une qualité de vie remarquable, par un centre-ville dynamique et animé, par la mise en valeur de la culture et des espaces verts, par des accès à nos plans d'eau, et ce, totalement en interaction et en complémentarité avec les villes voisines, voilà l'objectif que s'était fixé madame Deschamps.

 «?Après 24 ans de vie politique, j'ai vécu de nombreuses premières ; première mairesse de Repentigny, première préfète de notre MRC, première femme à siéger à la Communauté métropolitaine de Montréal.  Mais les Repentignoises et les Repentignois auront toujours occupé la première place dans mon coeur.  Ainsi, je quitterai au terme de ce présent mandat avec le sentiment d'avoir mené à bon port de beaux et grands projets pour notre Ville. En 1997, lorsque j'ai été élue, j'avais le désir de faire passer Repentigny de ville dortoir à une municipalité dynamique et attractive tout en conservant son visage humain. On peut dire, mission accomplie?», indique la mairesse Chantal Deschamps.

Une ville en santé financière

Voir se développer la ville signifie également des investissements considérables en infrastructures parce que cela influe directement sur la qualité de vie. « Tout au long de mes mandats, je me suis assurée d'instaurer les meilleures pratiques de gestion.  Avec mon équipe, nous avons contrôlé les dépenses sans jamais diminuer nos investissements.  Notre leitmotiv a toujours été de respecter la capacité de payer de nos citoyennes et de nos citoyens en leur offrant des services de grande qualité, mais aussi de bâtir pour les générations futures. » déclare Mme Deschamps.

Repentigny, une destination culturelle

L'un de ses plus grands legs sera certainement l'Espace culturel.  Il vient incarner à lui seul cette ambition de devenir une ville culturelle à part entière.  En lui donnant une place de choix au centre-ville, il représente une nouvelle aire de croissance économique.  « Avec cette magnifique infrastructure, la Ville de Repentigny devient une destination culturelle incontournable dans Lanaudière.  En plus de stimuler l'économie locale, il deviendra très certainement un lieu d'échanges et de rassemblements, lorsque cela sera permis, pour plusieurs générations, actuelles et futures », précise Chantal Deschamps.

Son implication sur les grands enjeux métropolitains

La mairesse aura également laissé sa marque au sein des grandes instances décisionnelles régionales et métropolitaines, telles que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), l'Autorité régionale du transport collectif (ARTM), l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et à la Table des préfets et des élus de la Couronne Nord.  Elle a notamment contribué à l'élaboration du Plan métropolitain d'aménagement et développement (PMAD), du Plan stratégique de développement en transport collectif (PSD), de la formation pour mieux outiller les élus.es.  Elle a également travaillé sans relâche à faire reconnaître les municipalités comme gouvernement de proximité.  Et plus près de chez nous, elle aura été l'instigatrice du Plan de relance de la MRC de l'Assomption qui a mené à la création de Cienov, notre bras économique, qui a déjà à son actif deux grands projets porteurs : Cietech et la Zone Agtech. Elle peut également s'enorgueillir de la mise en place du Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL), une réalisation qui lui tient particulièrement à coeur, car la formation fait partie intégrante de sa vie puisqu'elle a commencé sa carrière comme professeure. « Bien sûr, le travail n'est jamais terminé, ces grands enjeux seront toujours d'actualité, car nos municipalités, nos milieux évoluent, il faut donc poursuivre notre travail et surtout le faire ensemble, les villes, les MRC, les métropoles, car une municipalité ne peut plus se développer en vase clos », indique la mairesse.

« Je quitterai en novembre avec un immense sentiment de fierté pour toutes ces belles réalisations, mais aussi parce que la relève est là.  Vous en apprendrez davantage prochainement.  Je tiens à remercier mon équipe politique qui m'a fait confiance et m'a épaulé toutes ces années.  Je remercie également, infiniment, toute l'administration municipale sans qui nous n'aurions pu réaliser tous ces grands projets, mes collègues maires et mairesses, employés et partenaires de notre MRC et des instances avec qui j'ai contribué au fil des ans. En terminant, à vous chers citoyens et chères citoyennes de Repentigny, c'est avec une main sur le coeur que je vous dis mille fois merci de m'avoir fait confiance toutes ces belles années », déclare Chantal Deschamps.

SOURCE Ville de Repentigny



Communiqué envoyé le 8 avril 2021 à 13:00 et diffusé par :