Le Lézard
Classé dans : Transport, Vacance et tourisme, Le Covid-19
Sujet : Comptabilité

L'année fiscale 2020 de Fraport : Le chiffre d'affaires et les bénéfices ont été sévèrement affectés par la pandémie de Covid-19 - d'importantes contre-mesures ont été mises en place


- Le résultat d'exploitation ajusté (EBITDA) reste légèrement positif, grâce aux mesures de réduction des coûts - La société a été réorganisée pour être plus légère, plus efficace et plus flexible - PDG Schulte : « On voit la lumière au bout du tunnel » - Les perspectives de croissance à long terme restent intactes

FRANCFORT, Allemagne, 17 mars 2021 /PRNewswire/ -- Au cours de l'année fiscale 2020 (qui s'est terminée le 31 décembre), la pandémie Covid-19 a gravement affecté les performances financières de la société aéroportuaire Fraport. En raison de la forte baisse du nombre de passagers à l'aéroport de Francfort et dans les aéroports internationaux du groupe, le chiffre d'affaires du groupe a diminué de plus de moitié au cours de cette période. Malgré d'importantes mesures de réduction des coûts, le résultat du groupe (bénéfice net) a été négatif pour la première fois depuis 20 ans et s'est élevé à moins ?690,4 millions.

Le président du conseil d'administration de Fraport AG, le Dr Stefan Schulte, a déclaré : « Nous faisons le bilan d'une année 2020 extrêmement difficile. Contrairement à presque tous les autres secteurs, l'aviation a été durement touchée par la pandémie de Covid-19. Mais nous voyons maintenant la lumière au bout du tunnel. Avec l'avancement des programmes de vaccination et les options de test désormais disponibles, ces conditions préalables seront favorables à la reprise du trafic aérien au plus tard cet été. Les gens veulent voyager à nouveau et les compagnies aériennes sont prêtes à augmenter leurs capacités. Dans le même temps, nous avons réorganisé notre entreprise pour la rendre plus légère et plus efficace. Par conséquent, nous sortirons encore plus forts de cette crise historique. En tant qu'exploitant de la plate-forme mondiale de l'aéroport de Francfort et grâce à nos implantations dans le monde entier, nous sommes bien positionnés pour profiter pleinement de la relance du transport aérien et nos perspectives de croissance à long terme restent intactes. »

La baisse du trafic entraîne un résultat négatif pour le Groupe

En 2020, le nombre de passagers à l'aéroport de Francfort (FRA) a baissé de 73,4 pour cent, soit 18,8 millions de voyageurs en moins par rapport à l'année précédente. Le nombre de passagers a également chuté de manière significative dans tous les aéroports internationaux du groupe, avec des baisses comprises entre 34 pour cent à l'aéroport de Xi'an en Chine et 83 pour cent à l'aéroport de Ljubljana en Slovénie. En conséquence, le chiffre d'affaires du groupe a diminué de 54,7 pour cent par rapport à l'année précédente, soit ?1,68 milliard. En corrigeant les revenus liés aux investissements d'expansion des filiales de Fraport à l'internationale (selon IFRIC 12), le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 55,4 pour cent, soit ?1,45 milliard.

En guise de réponse, Fraport a sensiblement réduit ses charges opérationnelles (comprenant les charges matérielles et de personnel, et les autres charges d'exploitation) de près d'un tiers, après ajustement des dépenses supplémentaires liées aux mesures de réduction du personnel. Cela a permis à Fraport de réaliser un EBITDA (avant éléments exceptionnels) légèrement positif de ?48,4 millions pour l'exercice 2020, en baisse de 95,9 pour cent par rapport à l'année précédente. Compte tenu des dépenses liées aux mesures de réduction du personnel s'élevant à ?299 millions, l'EBITDA du groupe en 2020 est tombé à moins ?250,6 millions (2019 : ?1,18 milliard). L'EBIT du groupe était de moins ?708,1 millions(2019: ?705,0 millions), tandis que le résultat du groupe (bénéfice net) s'est élevé à moins ?690,4 millions (2019 : ?454,3 millions).

Coûts et investissements considérablement réduit

En réponse à la pandémie de Covid-19, Fraport a pris des mesures à tous les niveaux pour réduire les coûts. En éliminant les dépenses qui ne sont pas nécessaires à des fins opérationnelles, Fraport économise annuellement entre ?100 et ?150 millions sur les coûts non liés au personnel (pour le matériel et les services). Dans le même temps, Fraport a réduit ou annulé un certain nombre d'investissements, notamment sur le site de Francfort, réduisant ainsi les dépenses d'investissement correspondantes de ?1 milliard à moyen et à long terme. Fraport s'en tient à la construction du nouveau terminal 3 de l'aéroport de Francfort afin de répondre à la demande attendue à long terme. Toutefois, le délai de construction du nouveau terminal a été prolongé. Le terminal 3, comprenant le bâtiment principal et les portes G, H et J, devrait être opérationnel en 2026.

Rendre l'entreprise plus légère et plus efficace

En plus des mesures de réduction des coûts avec effet immédiat, Fraport a procédé et initié de vastes             ajustements organisationnels et structurels afin de rendre l'entreprise plus légère et plus efficace. Environ 300 mesures individuelles contribuent à simplifiant les processus, à regrouper les tâches et à rendre une structure d'entreprise plus flexible et plus efficace. De manière socialement responsable, Fraport supprimera environ 4 000 emplois principalement d'ici la fin 2021, réduisant ainsi les coûts de personnel jusqu'à ?250 millions par rapport à 2019. Environ 2 200 des départs prévus ont déjà été réalisées en 2020. En outre, environ 1 600 employés ont accepté de quitter l'entreprise dans le cadre d'un programme de licenciement comprenant des indemnités de départ, des plans de retraite anticipés et d'autres mesures. Une réduction supplémentaire du personnel sera réalisée par une fluctuation régulière du personnel.

Fraport continuera à appliquer un programme de chômage partiel (le programme allemand Kurzarbeit) dans le but de réduire temporairement les coûts de personnel. Depuis le second semestre de l'année 2020, environ 80 pour cent des employés de la société mère Fraport AG et des autres grandes sociétés du groupe situées à Francfort travaillent en chômage partiel. Cela entraîne une réduction moyenne du temps de travail d'environ 50 pour cent, mesurée sur le nombre d'heures disponibles. Le chômage partiel offre également à Fraport la flexibilité nécessaire pour accélérer rapidement le déploiement du personnel dès la reprise du trafic aérien.

Les réserves de liquidités de Fraport ont augmenté

Fraport a levé environ ?2,9 milliards de financement supplémentaire au cours de l'exercice 2020. Avec plus de ?3 milliards de liquidités, des lignes de crédit garanties et d'autres financements supplémentaires, l'entreprise est bien placée pour faire face à la crise actuelle et pour investir dans l'avenir autant que nécessaire Fraport continuera d'utiliser le marché des capitaux pour maintenir un haut niveau de liquidité.

Perspectives

Pour l'année en cours, la direction de Fraport s'attend à ce que l'aéroport de Francfort ait un volume de passagers inférieur compris entre 20 et 25 millions. Le chiffre d'affaires du groupe devrait atteindre environ ?2 milliards en 2021. Pour l'EBITDA du groupe, la société suppose une fourchette comprise entre ?300 et ?450 millions environ. L'EBIT du Groupe devrait être légèrement négatif et le résultat du Groupe (bénéfice net) restera également en négatif. Ces deux indicateurs de performance clés s'amélioreront toutefois sensiblement par rapport à 2020. Compte tenu des conséquences massives persistantes de la pandémie Covid-19 et de la perte nette attendue du groupe, la direction de Fraport proposera au conseil de surveillance et à l'AGM, comme pour l'exercice 2020, de ne pas distribuer de dividende pour l'exercice 2021 en cours.

Des photos de grande qualité de Fraport AG et de l'aéroport de Francfort peuvent être téléchargées gratuitement via photothèque du site web de Fraport. Nous proposons également des séquences vidéo gratuites à télécharger, uniquement à des fins de diffusion de nouvelles et d'information télévisées. Si vous souhaitez rencontrer un membre de notre équipe Relations Média à l'aéroport de Francfort, n'hésitez pas à nous contacter. Nos coordonnées sont disponibles ici.

Fraport AG
Torben Beckmann
Communications d'entreprise
60547 Francfort, Allemagne
Téléphone : +49 69 690-70553
Courriel : T.beckmann@fraport.de 
Www.fraport.com 

Pour obtenir de plus amples informations sur Fraport AG, veuillez cliquer ici.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:39
Les représentants des médias sont invités à assister à une importante annonce concernant des infrastructures communautaires, culturelles et récréatives en présence de Kody Blois, député de Kings--Hants, au nom de l'honorable Catherine McKenna,...

à 15:00
Les parcs nationaux du Canada sont un refuge tant pour la faune que pour les humains. En investissant dans ces lieux protégés, nous contribuons à la santé de notre patrimoine naturel et nous créons des emplois dans nos collectivités locales, tout en...

à 13:31
Le gouvernement du Québec est heureux d'annoncer des investissements de 422 520 $ pour soutenir 24 projets de nature touristique dans la région des Îles-de-la-Madeleine. Cette aide financière vise à bonifier l'offre touristique de l'archipel et à...

à 13:00
Le ministre des Finances et ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Eric Girard, accueille favorablement les conclusions du rapport d'audit de la firme Deloitte sur les casinos et salons de jeux du Québec. Ce document confirme l'absence de...

à 11:00
Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 3 407 143 $ à la Ville de Trois-Rivières pour la construction d'une nouvelle aérogare et la rénovation de l'aérogare actuelle. Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et...

à 10:09
magniX, la société à l'origine de la révolution de l'aviation électrique, a officiellement dévoilé les unités de propulsion électrique (EPU) magni350 et magni650, les dernières avancées des offres de produits EPU éprouvés de la société, leaders sur...



Communiqué envoyé le 17 mars 2021 à 00:57 et diffusé par :