Le Lézard
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Religion

Le manque d'écoute du gouvernement force à nouveau le Conseil des juifs hassidiques du Québec à s'adresser aux tribunaux


MONTRÉAL, le 12 mars 2021 /CNW Telbec/ - Le manque d'écoute du gouvernement du Québec, pour que l'heure du couvre-feu soit repoussée quand le changement d'heure entrera en vigueur ce dimanche, force Le Conseil des juifs hassidiques du Québec à s'adresser aux tribunaux pour que leurs droits religieux soient respectés, vu l'urgence de la situation.

Les juifs orthodoxes ne peuvent faire leur prière du soir qu'après la tombée de la nuit. En avançant d'une heure les horloges dimanche prochain, les pratiquants sortiront de leur lieu de prière après 20 heures, alors qu'il sera interdit par le couvre-feu d'être à l'extérieur.

Ce manque de souplesse des autorités obligera le fidèle à choisir entre pratiquer sa religion ou respecter le couvre-feu.

S'il est permis d'aller promener son chien après le couvre-feu, comment peut-on soutenir qu'un croyant pratiquant, qui respecte les mesures barrières édictées par la santé publique, ne puisse revenir chez lui après 20 heures?

Après avoir demandé en vain au gouvernement des modifications au couvre-feu, le Conseil demande aux tribunaux d'intervenir pour éviter que ce couvre-feu n'entrave leurs obligations religieuses.

Étant donné que le débat se déplace maintenant devant les tribunaux, par respect pour le système judiciaire, nous ne ferons aucun autre commentaire.

Le Conseil des juifs hassidiques du Québec
Max Lieberman
Vice-Président

SOURCE Conseil des juifs hassidiques du Québec



Communiqué envoyé le 12 mars 2021 à 10:00 et diffusé par :