Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Salon commercial

De nouvelles options offertes pour une carrière au sein de l'industrie minière - Un nouveau partenariat entre le Centre de formation professionnelle de la Baie-James et Stornoway Diamonds


CHIBOUGAMAU, QC, le 8 mars 2021 /CNW Telbec/ - Le Centre de formation professionnelle de la Baie-James (CFPBJ) et l'entreprise d'exploration et de production de diamants Stornoway Diamonds Inc. (Stornoway) annoncent fièrement un nouveau partenariat ayant pour objectif d'offrir un nouveau chantier-école pour le programme d'études professionnelles en extraction de minerai. Cette collaboration s'inscrit dans la vision du CFPBJ de constamment diversifier son offre en créant une cohésion directe entre l'industrie et les étudiants et tout en veillant à une meilleure proximité entre ces derniers et les entreprises afin de répondre à leurs besoins de main d'oeuvre. 

Ainsi, après deux mois d'apprentissage théorique, en atelier et en simulation, les étudiants pourront bénéficier d'un accès fly in / fly out à leur chantier-école où ils seront logés et nourris. La première cohorte, composée de 16 étudiants, débutera le 24 mai 2021. L'inscription est disponible ici : https://bit.ly/3pMJ93H

Une offre de service adaptée à la réalité des milieux

« Le CFPBJ cherche constamment des manières d'innover en proposant des formations des plus spécialisées conçues pour répondre aux besoins de l'industrie minière », explique Sonia Caron, directrice de services et de centre au CFPBJ. « L'idée derrière ce chantier-école est de permettre aux étudiants de mettre en pratique et d'exercer directement sur le terrain les apprentissages effectués en classe. Cette méthode d'apprentissage facilite beaucoup l'accès à l'emploi ».

« Nous sommes ravis de ce partenariat avec le centre de formation professionnelle de la Baie-James qui sera un atout précieux pour assurer la croissance et le développement de la mine de diamant Renard. Les candidats à ce chantier-école auront la chance de développer leurs compétences au sein d'un projet phare du Québec, et ce, dans l'une des meilleures régions minières au monde », renchérit Jérôme Dufour, partenaire d'affaire ressources humaines chez Stornoway.

Le Nord-du-Québec, une grande région minière aux nombreuses possibilités de carrière  

L'industrie minière du Québec est reconnue mondialement pour son expertise et ses pratiques avant-gardiste. À l'avant-plan de la technologie, avec un impact positif économique majeur pour les régions du Québec et offrant des emplois de qualités très bien rémunérés, l'effervescence marquée de ce secteur d'activités est toujours croissante. Par ailleurs, afin de favoriser le développement socio-économique de la région, de nombreux incitatifs financiers sont offerts à l'embauche des candidats.

Au cours de la période 2019-2023, l'industrie minière aura 7 332 postes à combler. Près de la moitié (47%) des emplois miniers à pourvoir au Québec d'ici 2023, soit 3 416, seront pour la région du Nord-du-Québec1. Selon les tendances, le Québec aura 6 371 postes seront à pourvoir pour la période 2024-2028, dont 3 739 emplois pour le Nord-du-Québec2.  

________________________________

Estimation des besoins de main-d'oeuvre du secteur minier au Québec. https://www.csmomines.qc.ca/images/pdf/Section_corporative/Publications/Etudes_sectorielles/EBMO_final.pdf page 16

2 

Ibid 

À propos du Centre de formation professionnelle de la Baie-James 

Le Centre de formation professionnelle de la Baie-James agit sur le territoire de la Baie-James depuis 1998. Situé à Chibougamau, il dispose également de quatre points de service : Lebel-sur-Quévillon, Matagami et Villebois, Val-Paradis et Beaucanton (VVB). De plus, un ensemble varié de programmes d'études dans plusieurs secteurs, notamment les mines, la forêt, la construction, la santé et l'administration y sont dispensés. Le CFPBJ est d'ailleurs reconnu pour sa polyvalence, sa capacité d'adaptation et son dynamisme. Ses actions sont continuellement orientées vers la satisfaction des besoins de main-d'oeuvre des organisations et des entreprises de la région. Son partenariat et son arrimage avec le milieu font de lui un incontournable dans le développement régional. 

À propos de Stornoway Diamonds (Canada) Inc.
Stornoway est une société canadienne d'exploration et de production de diamants dont le siège social se situe à Longueuil et qui possède un intérêt de 100 % dans la mine Renard. Stornoway est détenue par Diaquem Inc., Osisko Gold Royalties LTD, TF R&S Canada LTD et CDPQ Ressources Inc.

SOURCE Centre de formation professionnelle de la Baie-James (CFPBJ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Polycor Inc., le plus grand exploitant de carrières de pierres naturelles au monde, basé dans la ville de Québec, annonce aujourd'hui les détails de son plan pour annuler ses émissions de carbone d'ici quatre ans, à la fin de l'année 2025. Cette...

20 avr 2021
L'Association minière du Canada (AMC) accueille favorablement plusieurs mesures améliorées proposées dans le budget de 2021 pour aider à positionner le Canada en vue de sa réussite sur la voie « de la mine au transport ». Conçu pour appuyer...

20 avr 2021
Imperial Mining Group est heureux d'annoncer que le président et chef de la direction, Peter Cashin, fera une présentation dans le cadre de la conférence virtuelle Critical and Strategic Minerals Investment Opportunities in Quebec, ce jeudi, 22...

20 avr 2021
Le gouvernement du Québec accorde un appui financier de 20 millions de dollars à ELYSIS pour accélérer la mise au point d'une technologie d'électrolyse de l'aluminium sans émission de gaz à effet de serre. Grâce à cette contribution, la coentreprise...

20 avr 2021
Les dirigeants de Ressources Sirios inc.  ont le plaisir d'annoncer la signature d'un contrat de forage au diamant avec la firme Forage Synee inc. pour la réalisation d'un minimum de 2 500 mètres qui débutera cet été sur la propriété aurifère...

20 avr 2021
ELYSIS annonce aujourd'hui avoir choisi l'aluminerie Alma, opérée par Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, pour la première installation et démonstration de sa technologie d'anodes inertes de taille commerciale de 450 kiloampères (kA),...



Communiqué envoyé le 8 mars 2021 à 08:57 et diffusé par :