Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Première Nation, CFG

Mise à jour du gouvernement du Canada sur la COVID-19 à l'intention des Autochtones et de leurs communautés


TERRITOIRE TRADITIONNEL ALGONQUIN NON CÉDÉ, OTTAWA, ON, le 5 mars 2021 /CNW/ - Services aux Autochtones Canada (SAC) surveille étroitement le nombre de cas de COVID-19 signalés dans les communautés des Premières Nations à l'échelle du pays. Globalement, le nombre de cas actifs continue de diminuer, 1300 cas actifs ayant été déclarés au 4 mars 2021.

Nous savons que les variants identifiés pour la première fois au Royaume-Uni (B.1.1.7), en Afrique du Sud (B.1.351) et au Brésil (P.1) sont parmi nous, au Canada. Il est essentiel que chacun continue de pratiquer la distanciation physique, de porter un masque, d'éviter les rassemblements et les déplacements non essentiels, de rester à la maison en cas de maladie et de respecter les règles d'hygiène, comme le lavage fréquent des mains, l'étiquette respiratoire en cas de toux et le nettoyage et la désinfection des surfaces. Il est nécessaire de combiner toutes ces mesures de santé publique pour arrêter la propagation du virus.   

En date du 4 mars, SAC dispose des données suivantes concernant les cas de COVID-19 dans les communautés des Premières Nations :

Il y a un total de 48 cas positifs confirmés au Nunavik, au Québec. Toutes les personnes infectées, sauf 6, sont rétablies. En date du 4 mars, le gouvernement du Nunavut signale 14 cas actifs dans la région de Kivalliq, et un total de 369 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Parmi les 369 cas signalés, 354 personnes se sont remises du virus.

En date du 25 février 2021, plus de 2,4 millions de doses des vaccins Moderna et Pfizer avaient été distribuées partout au pays. En date du 4 mars 2021, plus de 127 000 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans plus de 480 communautés des Premières Nations, des Inuits et des territoires. La campagne de vaccination dans les communautés autochtones se déroule bien, alors qu'environ 40 % de la population autochtone dans les communautés des Premières Nations, des Inuits et des territoires a reçu au moins une dose.

Le 26 février, Santé Canada a approuvé le vaccin contre la COVID-19 d'AstraZeneca. Le gouvernement du Canada s'attend à recevoir 6,5 millions de doses des vaccins de Pfizer, Moderna et de la version du vaccin d'AstraZeneca préparée par la Serum Institute of India d'ici la fin mars. Le 5 mars, le Canada a également approuvé le vaccin de Johnson & Johnson. Il prévoit recevoir 10 millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson d'ici la fin septembre.

Au début de cette semaine, le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) a recommandé que le délai entre la réception de la première dose et la dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 soit prolongé pour permettre à un plus grand nombre de personnes d'être vaccinées plus tôt. Les données actuelles du monde réel suggèrent une grande efficacité du vaccin contre les symptômes et l'hospitalisation après la première dose, y compris chez les populations plus âgées. En particulier dans les régions où l'offre de vaccins est limitée, les provinces et territoires sont encouragés à se mobiliser avec des partenaires autochtones afin de maximiser le nombre de personnes recevant une première dose en allongeant l'intervalle entre les doses jusqu'à 4 mois.

Conformément aux recommandations du CCNI, il est recommandé que tous les adultes autochtones, y compris les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, soient vaccinés en priorité contre la COVID-19 dès que possible. Le gouvernement du Canada encourage la tenue de discussions de planification collaborative à divers paliers entre les dirigeants des Premières Nations, des Inuits et des Métis et les provinces et territoires afin de déterminer le calendrier et la marche à suivre pour atteindre cet objectif.

Le gouvernement du Canada collabore avec les gouvernements provinciaux et territoriaux - qui sont en charge de planifier et de mettre en oeuvre les programmes de vaccination contre la COVID-19 sur leur territoire - pour attribuer, distribuer et administrer les vaccins de la manière la plus efficace, la plus équitable et la plus efficiente possible. Les provinces et les territoires travaillent avec les communautés autochtones pour déterminer comment les vaccins seront administrés à mesure que l'offre augmente.

Tout en soutenant l'administration des vaccins dans les communautés autochtones, nous continuons également à appuyer la vaccination des adultes autochtones vivant dans les villes et les zones urbaines du Canada. Certaines de ces zones urbaines, dont Ottawa et Winnipeg, ont mis en place des cliniques de vaccination pour les Autochtones dans des lieux sécuritaires sur le plan culturel. C'est le cas de la clinique Akausivik pour les Inuits à Ottawa, qui a vacciné plus de 700 personnes depuis le début de sa campagne de vaccination.

Plusieurs partenaires fédéraux, notamment l'Agence de la santé publique du Canada, les Forces armées canadiennes (FAC), SAC et la Gendarmerie royale du Canada, continuent de travailler en collaboration avec les communautés, les provinces et les territoires afin d'évaluer les mesures de soutien et les besoins continus des communautés. À l'heure actuelle, les FAC sont sur le terrain pour faciliter la gestion des éclosions de COVID-19 et la distribution des vaccins dans plusieurs communautés des Premières Nations, dont Pimicikamak au Manitoba, la Première Nation de Fort Nelson en Colombie-Britannique, la Première Nation de Hatchet Lake en Saskatchewan et la Première Nation de Muskrat Dam Lake en Ontario. Weeneebayko et ORNGE, qui dirigent l'opération Remote Immunity, administrent actuellement la deuxième dose du vaccin dans un certain nombre de communautés de l'Ontario. Grâce à leurs efforts, plus de 2800 personnes ont reçu une dose de vaccin dans les communautés des Premières Nations depuis janvier. SAC explore également avec ses partenaires des Premières Nations et des provinces les possibilités de partenariat avec les FAC pour accroître la capacité de soutien logistique et accélérer l'administration du vaccin.

De plus, SAC continue d'appuyer les communautés autochtones relativement aux impacts de la COVID-19 sur leur population au moyen de partenariats et d'autres solutions novatrices. Dans certaines communautés, SAC appuie le leadership communautaire pour combler les lacunes en matière de services en santé mentale et en toxicomanie. SAC continue également d'offrir son soutien aux communautés en envoyant régulièrement de l'équipement de protection individuelle et de l'équipement auxiliaire pour l'administration des vaccins et en travaillant avec les services de santé communautaires afin de fournir une capacité d'appoint, la recherche des contacts et le dépistage. 

Liens connexes

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

SOURCE Services aux Autochtones Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
La Financière Sun Life inc. a annoncé aujourd'hui qu'elle avait conclu une entente en vue d'acquérir PinnacleCare International, Inc. (« PinnacleCare »), un chef de file aux États-Unis dans les domaines de l'intelligence médicale et de...

à 07:00
La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, et la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle...

à 07:00
La ministre de la Santé, l'honorable Patty Hajdu, recevra une première dose de vaccin contre la COVID-19. DateLe 23 avril 2021 Heure9 h 45 (HAE) Lieu Thunder Bay (Ontario) Note à l'intention des médias: Prise d'images pool limitée seulement Twitter :...

à 07:00
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien ainsi que la rectrice de l'Université Laval, Mme Sophie D'Amours,...

à 06:15
La cheffe de l'opposition officielle et porte-parole responsable de la Charte des régions, madame Dominique Anglade, informe les représentantes et les représentants des médias qu'elle tiendra une conférence de presse le vendredi 23 avril à 9 h 00. À...

à 05:12
Veeva Systems Grifols a annoncé aujourd'hui la disponibilité du Modèle de référence pour un contenu de qualité de Veeva Modèle de référence pour un contenu de qualité qui va faire progresser les efforts en matière de transformation de la qualité et...



Communiqué envoyé le 5 mars 2021 à 15:40 et diffusé par :