Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Les étrangers profitent de la Fête du printemps en Chine


PÉKIN, 26 février 2021 /PRNewswire/ -- Un rapport du Science and Technology Daily :

par rapport aux fêtes du printemps avant la pandémie COVID-19, la célébration de cette année est très différente. De nombreux Chinois ont choisi de ne pas retourner dans leur ville natale, car les gens sont encouragés à rester là où ils sont et à célébrer la Fête du printemps, tout comme un groupe d'étrangers qui travaillent en Chine.

Deux étrangers ont partagé leurs histoires sur la façon dont ils ont célébré la Fête du Printemps.

Vikash Kumar Singh : j'ai terminé la traduction de Qinqiang, et j'aime être un messager des échanges culturels entre la Chine et l'Inde

Originaire d'Inde, Vikash Kumar Singh vit en Chine depuis plus de dix ans et parle très couramment le chinois. Il travaille maintenant comme professeur d'hindi à l'Université des études étrangères de Pékin.

Vikash traduisait depuis près de deux ans Qinqiang, un roman de Jia Pingwa acclamé par la critique. Lorsque les vacances d'hiver ont commencé, Vikash a eu plus de temps pour travailler sur la traduction et a réussi à la terminer avant le nouvel an chinois.

Dans le cadre d'un programme de traduction et de publication de littérature chinoise et indienne soutenu par les deux gouvernements, Vikash a pensé que la traduction d'oeuvres littéraires comme Qinqiang en langues indiennes ouvrirait une fenêtre aux Indiens, grâce à laquelle ils pourraient mieux comprendre la Chine.

« Je voudrais remercier les deux gouvernements pour leur soutien à ce programme », a déclaré Vikash, « c'est très utile pour la compréhension mutuelle des personnes des deux pays. »

En effectuant ce travail de longue haleine, Vikash s'est senti très détendu.

Beaucoup de gens ont choisi de rester à Pékin pour le festival du printemps, ce qui a rendu la ville plus vivante. Les centres commerciaux, les cinémas et les restaurants étaient assez pleins.

Vikash a déclaré au journaliste que la plupart de ses amis restaient également à Pékin. Ils se sont rendus mutuellement visite et ont parlé de la façon dont ils célèbrent la nouvelle année dans leur pays d'origine, comme l'Indonésie et la Bulgarie. Et ils ont trouvé que c'était aussi cool de rester à Pékin et de profiter ainsi de la Fête du printemps.

En tant que parent typique du « district de Haidian », qui accorde une grande importance à l'éducation et au développement futur des enfants, Vikash interagit souvent activement avec les parents des camarades de classe de son enfant. Selon Vikash, ils ont même mené une discussion animée sur le thème « aider les enfants à être admis à l'école primaire » pendant les vacances.

Ce coronavirus nouveau et malin hante les gens depuis près d'un an. Pour contenir la COVID-19, les gens ont été encouragés à rester sur place pour le prochain Festival du printemps en Chine. « C'est dans l'intérêt de la sécurité personnelle et publique. » Vikash a déclaré : « Si ces questions ne sont pas prises en compte, cela va causer beaucoup de problèmes. »

Vikash a également parlé à sa famille en Inde de son expérience de vacances uniques par téléphone. De plus, il a présenté en détail les coutumes de la célébration de la Fête du printemps.

Grâce à la diffusion transnationale des traditions et des cultures, comme les festivals et les romans, Vikash a approfondi la compréhension mutuelle des peuples de Chine et d'Inde avec sa profession. Dans une certaine mesure, il devient un « messager des échanges culturels » dans la nouvelle ère.

Jose Roberto : La coopération entre la Chine et le Brésil dans la lutte contre la COVID-19 réchauffe le coeur des gens

Jose Roberto, qui porte un joli nom chinois, Fan Tianyang, est le conseiller scientifique et technologique de l'ambassade de la République fédérative du Brésil à Pékin. C'est la première fois qu'il célèbre le Festival du printemps en Chine depuis son arrivée dans ce pays en 2019.

Roberto aime se promener dans le parc Ritan, près de son lieu de travail. « Les mesures anti-pandémie de la Chine ont réussi à réduire le nombre de cas », a-t-il déclaré.

Roberto a déclaré au Science and Technology Daily qu'il a passé toute l'année 2020 en Chine. Il pense que Pékin a maintenant un très haut degré d'activité économique urbaine grâce à la réaction rapide et aux mesures efficaces du gouvernement. « Je vois des changements se produire en Chine tous les jours. » a-t-il noté. Bien que des cas de COVID-19 apparaissent occasionnellement, le gouvernement peut prendre des mesures opportunes et les gens respectent les règles. Ainsi, la vie quotidienne des gens revient progressivement à la normale.

La pandémie de COVID-19 a causé des problèmes au monde entier. Roberto pense que les gens doivent être patients et continuer à bien faire leur travail lorsque la pandémie frappe. « Nous avons également appris de cette expérience. Je veux parler des premières mesures de contrôle, des articles scientifiques qui ont été publiés dans les principaux magazines », a déclaré Roberto, concernant la lutte contre la COVID-19, « au tout début, le Brésil envoyait des fournitures ici en Chine. Nous avons envoyé des masques, puis nous en avons reçu aussi. Cela montre que nous travaillons ensemble. »

Roberto a déclaré : « Je tiens à souligner que la collaboration des agences de santé est très efficace dans un environnement difficile. « Parfois, nous ne pouvions pas envoyer ou accélérer l'envoi de toutes les fournitures aussi vite que nous le voulions. Le monde entier avait des limites logistiques à l'époque, mais nous avons travaillé ensemble et c'était un très bon exemple de collaboration. Et cela se poursuit encore. »

Deux des principaux vaccins utilisés au Brésil dépendent de fournitures fabriquées en Chine, a déclaré Roberto : « Grâce à cette collaboration et à d'autres efforts, des vaccins sont disponibles au Brésil et dans d'autres pays. »

En parlant de sa vision pour 2021, Roberto a noté que, bien que le monde souffre encore de la pandémie de COVID-19, il a pleinement confiance dans la communication étroite entre la Chine et le Brésil au cours de l'année à venir.

Les auteurs : Fang Linlin, Yu Haoyuan, Lu Zijian, Long Yun, Zhang Jiaxin


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:29
BioVaxys Technology Corp. (FRA: 5LB) (« BioVaxys »), leader mondial des vaccins à antigènes hapténisés pour des applications antivirales et anticancéreuses, a annoncé aujourd'hui son parrainage de la Journée mondiale du cancer de l'ovaire de cette...

à 07:00
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Entretiens avec des médias locaux. 8 h 45 La vice-première ministre se joindra au premier ministre et au ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social,...

à 07:00
Dans le cadre d'une nouvelle étude mondiale, plus de 6 100 personnes atteintes de lupus en provenance de plus de 85 pays ont partagé leurs expériences récentes associées à la pandémie de COVID-19 et leurs points de vue sur les vaccins contre...

à 07:00
METRO INC. a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre de l'exercice 2021, clos le 13 mars 2021. FAITS SAILLANTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE 2021 Chiffre d'affaires de 4 193,0 millions $, en hausse de 5,1 % Chiffre d'affaires des...

à 07:00
Dans le cadre d'une nouvelle étude mondiale, plus de 6 100 personnes atteintes de lupus dans plus de 85 pays ont partagé leurs expériences récentes associées à la pandémie de COVID-19 et leurs points de vue sur les vaccins contre le virus. La...

à 07:00
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario)   Rencontres privées.   8 h 45 Le premier ministre, accompagné de la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, et du ministre de la Famille, des...



Communiqué envoyé le 25 février 2021 à 21:51 et diffusé par :