Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Calendrier d'événements

Les Vêtements de Sport Gildan publie ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice complet 2020


(tous les montants sont en dollars américains, à moins d'indication contraire)
1) Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Définition et rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué de presse

MONTRÉAL, 25 févr. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Vêtements de Sport Gildan Inc. (TSX et NYSE : GIL) annonce aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l'exercice clos le 3 janvier 2021.

« Grâce à notre stratégie Retour à l'essentiel, nous avions des assises solides lorsque la pandémie a commencé, et les autres mesures que nous avons prises en 2020 nous ont permis d'améliorer encore davantage notre positionnement concurrentiel alors que nous nous dirigeons vers une conjoncture plus forte, la croissance et l'atteinte de nos objectifs de rentabilité à long terme, a déclaré Glenn J. Chamandy, président et chef de la direction de Gildan. De plus, dans le contexte de la pandémie et malgré les ouragans qui se sont succédé en Amérique centrale, notre équipe a démontré une capacité d'exécution exceptionnelle et généré d'excellents résultats pour le quatrième trimestre. »

Pour le quatrième trimestre, nous avons déclaré un bénéfice dilué par action conforme aux PCGR de 0,34 $ et un bénéfice dilué par action ajusté de 0,45 $, en excluant les charges nettes d'environ 23 millions de dollars principalement liées à notre initiative de rationalisation des unités de produits. Nous avons généré des ventes de 690 millions de dollars, ce qui représente une forte reprise par rapport au troisième trimestre et une hausse de 5 % par rapport à l'exercice précédent. La marge brute ajustée1 de 25,8 % pour le trimestre est supérieure à celle de l'exercice précédent et rend compte d'une amélioration de 330 points de base par rapport au troisième trimestre de l'exercice considéré. Les charges de vente et charges générales et administratives ont diminué de 6 %, s'établissant, en pourcentage des ventes, à 10,4 %, soit une amélioration de 120 points de base par rapport à l'exercice précédent. Par conséquent, nous avons enregistré une marge opérationnelle ajustée de 15,3 %, en hausse par rapport à 14,1 % un an plus tôt. Nous avons réduit nos stocks par rapport à l'exercice précédent et dégagé des flux de trésorerie disponibles record de 278 millions de dollars pour le quatrième trimestre, portant le total à 358 millions de dollars pour l'exercice complet. À la fin du quatrième trimestre, nos liquidités disponibles totalisaient 1,56 milliard de dollars et la dette nette1, 577 millions de dollars, en baisse par rapport à 862 millions de dollars un an plus tôt.

Malgré ces résultats solides, le trimestre a été éprouvant. À compter du début novembre, deux ouragans consécutifs ont balayé l'Amérique centrale et nous avons dû suspendre temporairement la production à notre complexe Rio Nance et à d'autres endroits au Honduras et au Nicaragua. Les ouragans ont endommagé du matériel et des stocks et causé d'autres dommages, et certaines installations sont restées fermées pendant tout le mois de novembre et une partie de décembre avant que nous commencions à les rouvrir et à relancer la production. Tout en gérant cette interruption, nous avons continué de servir nos clients au quatrième trimestre à partir des stocks existants, de la production provenant d'autres régions et de la production effectuée plus tôt dans le trimestre en Amérique centrale.

Après avoir constaté la destruction causée par les ouragans, nous avons immédiatement envoyé nos équipes sur le terrain pour aider les employés et la population à se relever et à reconstruire; nous avons donné des vêtements, des couvre-visages et des trousses d'urgence et aidé les sinistrés qui ne pouvaient retourner chez eux à trouver refuge. « Je suis vraiment fier des efforts déployés par notre équipe de fabrication qui n'a pas hésité à relever des défis supplémentaires en pleine pandémie afin de répondre aux besoins humanitaires des collectivités touchées et de rétablir la production dans nos installations », a indiqué Glenn Chamandy. « La responsabilité et le développement durable ont toujours été au coeur de notre façon de mener nos activités, mais l'année 2020 a amplifié l'importance des pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) rigoureuses faisant partie intégrante de notre stratégie. À cet égard, nous sommes ravis d'avoir été inclus dans l'indice de développement durable Dow Jones (Dow Jones Sustainability Index) pour une huitième année consécutive en 2020, d'avoir été reconnus comme l'une des sociétés les plus performantes selon le rapport sur les changements climatiques 2020 de CDP et, plus récemment, d'avoir reçu la distinction Argent dans le Sustainability Yearbook 2021 ».

Résultats du quatrième trimestre
Les ventes nettes de 690,2 millions de dollars pour le quatrième trimestre clos le 3 janvier 2021 ont augmenté de 4,8 % par rapport au quatrième trimestre de 2019, compte tenu des ventes de vêtements de sport de 537,9 millions de dollars, en hausse de 11,3 %, et des ventes de 152,3 millions de dollars dans la catégorie des articles chaussants et des sous-vêtements, en baisse de 13,0 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation des ventes de vêtements de sport reflète la gamme de produits à imprimer avantageuse attribuable à la croissance des volumes de ventes de vêtements à imprimer en Amérique du Nord et à l'augmentation des ventes unitaires de vêtements de sports dans les réseaux de vente au détail, facteurs en partie contrebalancés par la diminution des expéditions sur les marchés internationaux. La croissance des volumes de ventes de vêtements à imprimer en Amérique du Nord s'explique principalement par l'incidence favorable de la non-récurrence du déstockage effectué par les distributeurs au quatrième trimestre de l'exercice précédent, partiellement neutralisée par le recul dans les points de vente imputable au contexte de demande actuellement influencé par la COVID qui touche aussi les marchés internationaux. Malgré le recul des ventes de vêtements à imprimer dans les points de vente en Amérique du Nord par rapport à l'exercice précédent, nous avons été heureux de constater une amélioration séquentielle des tendances des ventes à prix ordinaire, les ventes dans les points de vente pour le trimestre à l'étude ayant diminué en moyenne de moins de 10 % d'un exercice à l'autre, un progrès par rapport à la baisse de 15 % à 20 % enregistrée au troisième trimestre de l'exercice. La diminution des ventes dans la catégorie des articles chaussants et des sous-vêtements s'explique entièrement par les ventes moindres de chaussettes, cette catégorie ayant été plus durement touchée dans le contexte actuel de la pandémie, en particulier dans les chaînes nationales et les grands magasins, ainsi que dans les magasins de sport spécialisés. Les ventes de sous-vêtements ont augmenté de 20 % pour le trimestre à l'étude, surpassant de beaucoup la demande en général et reflétant l'accroissement continu de notre part de marché attribuable à notre programme de commercialisation de sous-vêtements pour hommes de marque privée ainsi qu'aux sous-vêtements de notre propre marque.

La marge brute du quatrième trimestre s'est établie à 22,5 %, comparativement à 17,9 % pour le quatrième trimestre de 2019. En excluant les charges liées aux stocks découlant essentiellement de notre initiative de rationalisation des unités de produits pour les deux exercices et un profit net sur l'assurance inscrit au quatrième trimestre de 2020, la marge brute ajustée s'est élevée à 25,8 %, en hausse de 20 points de base par rapport à celle de 25,6 % comptabilisée à l'exercice précédent. Cette augmentation d'un exercice à l'autre s'explique surtout par la composition plus favorable de la gamme de vêtements à imprimer, la baisse du coût des matières premières et les gains d'efficacité au niveau de la fabrication découlant des initiatives liées à notre stratégie Retour à l'essentiel, facteurs en partie contrebalancés par les prix de vente nets moins élevés et les coûts liés à la COVID et autres coûts non incorporables. Sur une base séquentielle, la marge brute ajustée affiche une hausse significative de 330 points de base par rapport au troisième trimestre de 2020, essentiellement attribuable à la composition plus favorable de produits vendus et à la baisse des coûts non incorporables liés à la COVID.

Au quatrième trimestre, dans le cadre de notre démarche Retour à l'essentiel, nous avons procédé à un examen exhaustif aux fins de la rationalisation des unités de produits vendus au détail qui a donné lieu à une charge au titre des stocks de 26,0 millions de dollars. Nous avons aussi constaté une charge d'environ 6,2 millions de dollars à la suite de l'abandon des unités de produits liées aux équipements de protection individuels (« EPI »). En outre, un profit net de 9,6 millions de dollars pour le trimestre a été comptabilisé au titre des recouvrements d'assurance comptabilisés jusqu'à présent, déduction faite des coûts engagés en raison de l'impact des ouragans sur nos activités commerciales. Globalement, ces charges nettes avant impôt totalisant 22,6 millions de dollars ont été exclues de nos mesures financières ajustées.

Pour le quatrième trimestre, les charges de vente et charges générales et administratives de 71,9 millions de dollars, ou 10,4 % des ventes, ont baissé de 4,6 millions de dollars, ou 6 %, par rapport aux charges de vente et charges générales et administratives de 76,5 millions de dollars, ou 11,6 % des ventes, pour le trimestre correspondant de l'exercice 2019. Cette diminution d'un exercice à l'autre reflète principalement l'incidence favorable de nos mesures de contrôle des coûts.

Le bénéfice opérationnel de 78,8 millions de dollars pour le quatrième trimestre a augmenté par rapport à 24,3 millions de dollars un an plus tôt. Après ajustement, nous avons dégagé un bénéfice opérationnel ajusté1 de 105,7 millions de dollars, en hausse par rapport à 95,3 millions de dollars un an plus tôt. Cette augmentation s'explique par la hausse des ventes, la marge brute ajustée plus élevée et la diminution des charges de vente et charges générales et administratives. Les charges financières nettes de 13,1 millions de dollars ont augmenté de 3,6 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, en raison surtout des frais engagés relativement aux modifications apportées à nos facilités d'emprunt à long terme plus tôt dans l'année et par l'incidence du taux de change. Par conséquent, nous avons enregistré un bénéfice net de 67,4 millions de dollars, ou 0,34 $ par action sur une base diluée, pour le quatrième trimestre de 2020 et un bénéfice net ajusté1 de 90,0 millions de dollars, ou 0,45 $ par action sur une base diluée, comparativement à un bénéfice net de 32,5 millions de dollars, ou 0,16 $ par action sur une base diluée, et à un bénéfice net ajusté de 83,4 millions de dollars, ou 0,41 $ par action sur une base diluée, respectivement, pour le quatrième trimestre de l'exercice précédent.

Au cours du trimestre, nous avons dégagé des flux de trésorerie disponibles record de 278 millions de dollars, en hausse par rapport à 241 millions de dollars un an plus tôt. L'amélioration des flux de trésorerie disponibles s'explique surtout par une réduction considérable de nos stocks et par la diminution des dépenses d'investissement. Les stocks totalisaient 728 millions de dollars à la fin du trimestre considéré, comparativement à 939 millions de dollars à la fin du troisième trimestre de 2020 et à 1 052 millions de dollars à la fin de 2019. La Société a consacré 13,4 millions de dollars aux dépenses d'investissement au cours du trimestre écoulé, en baisse par rapport à 21,3 millions de dollars à l'exercice précédent, principalement à des fins d'entretien. À la fin du quatrième trimestre, la Société avait une dette nette de 577 millions de dollars, en baisse par rapport à 862 millions de dollars à la fin de 2019, et des liquidités disponibles de 1,56 milliard de dollars. Le ratio de levier financier de la dette nette1 déclaré par la Société équivalait à 3,5 fois le BAIIA ajusté1. Compte tenu des ajustements des clauses restrictives liées aux emprunts qui excluent l'incidence du deuxième trimestre de 2020, le ratio de levier financier de la dette nette de la Société équivalait à 1,3 fois le BAIIA ajusté.

Résultats pour l'exercice complet
Les ventes nettes ont totalisé 1 981,3 millions de dollars en 2020, en baisse de 29,8 % par rapport à l'exercice précédent, reflétant des reculs de 33,8 % des ventes de vêtements de sport et de 14,1 % des ventes dans la catégorie des articles chaussants et des sous-vêtements. Le recul des ventes globales en 2020 est essentiellement attribuable aux volumes, en raison des importantes conséquences néfastes qu'a eues la pandémie mondiale de COVID-19 sur l'activité économique partout dans le monde. La diminution des ventes de vêtements de sport, qui se sont chiffrées à 1 498,4 millions de dollars, s'explique principalement par la réduction des ventes unitaires imputable au ralentissement de la demande, ainsi que par l'incidence du déstockage effectué par les distributeurs dans le réseau des vêtements à imprimer, la gamme de produits moins avantageuse et l'incidence des mesures plus énergiques touchant les prix qui ont été mises en place dans le réseau des vêtements à imprimer au cours de l'exercice, principalement des rabais promotionnels. Le recul des ventes globales dans la catégorie des articles chaussants et des sous-vêtements, qui se sont chiffrées à 482,9 millions de dollars en 2020, reflète aussi l'incidence de la COVID sur la demande dans les réseaux de distribution au détail, en particulier la baisse de la demande de chaussettes, partiellement compensée par la hausse de 27,7 % des ventes de sous-vêtements qui résulte essentiellement de la forte croissance des sous-vêtements pour hommes de marques privées.

Le bénéfice brut a totalisé 249,1 millions de dollars et le bénéfice brut ajusté1 s'est établi à 305,7 millions de dollars, comparativement à 704,5 millions de dollars et à 759,5 millions de dollars, respectivement, en 2019. Les principaux facteurs à l'origine de la baisse importante du bénéfice brut ajusté d'un exercice à l'autre, dont la plupart ont été déclenchés par la pandémie de COVID-19, sont la réduction des volumes de ventes unitaires, les coûts fixes liés à la production non imputés pendant que la capacité de production était mise en veilleuse, les provisions pour stocks ainsi que l'incidence de la résiliation des couvertures de contrats dérivés et des engagements d'achat de coton excédentaires. La diminution du bénéfice brut ajusté reflète aussi la gamme de produits moins avantageuse et les rabais promotionnels plus importants dans le réseau des vêtements à imprimer. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la baisse du coût des matières premières par rapport à l'exercice précédent.

Les charges de vente et charges générales et administratives de 272,3 millions de dollars pour 2020 ont diminué de 68,2 millions de dollars par rapport à celles de 2019, en raison principalement des charges moins élevées liées à la rémunération, de la diminution des coûts de distribution liés au volume ainsi que de l'incidence favorable des autres mesures de contrôle des coûts. La perte de valeur des créances clients de 15,5 millions de dollars a diminué de 12,2 millions de dollars par rapport à 2019, baisse principalement attribuable à la non-récurrence d'une perte liée à la mise sous séquestre d'un distributeur en 2019, en partie contrebalancée par l'augmentation de notre estimation des pertes de crédit attendues découlant de l'accroissement du risque de crédit causé par la pandémie. Les coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions de 48,2 millions de dollars pour 2020 ont été engagés principalement au titre des initiatives liées à la stratégie Retour à l'essentiel, y compris le regroupement des activités de fabrication et d'autres initiatives d'optimisation des activités de fabrication. En comparaison, des coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions de 47,3 millions de dollars ont été engagés en 2019. Une perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles acquises dans le cadre d'acquisitions antérieures d'entreprises de fabrication de chaussettes et d'articles chaussants de 94,0 millions de dollars a été comptabilisée au premier trimestre de 2020 en raison des effets néfastes de la pandémie de COVID-19 sur l'activité économique mondiale et sur la valeur des entreprises du monde entier, y compris les répercussions sur les activités et le cours de l'action de la Société.

Compte tenu des charges qui précèdent, nous avons enregistré une perte opérationnelle de 180,8 millions de dollars en 2020, comparativement à un bénéfice opérationnel de 289,0 millions de dollars en 2019. En excluant les coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions, les charges liées aux unités de produits rationalisées, le profit net sur l'assurance en 2020 et la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles, le bénéfice opérationnel ajusté de 2020 s'est chiffré à 18,0 millions de dollars, comparativement à un bénéfice opérationnel ajusté de 391,3 millions de dollars pour l'exercice précédent. Cette diminution reflète la réduction de la base de ventes et le recul important de la marge opérationnelle qui ont conduit à une perte nette pour 2020 de 225,3 millions de dollars, ou 1,14 $ par action sur une base diluée, et à une perte ajustée1 de 36,3 millions de dollars, ou 0,18 $ par action sur une base diluée.

Conditions actuelles du marché
Étant donné les conséquences de la pandémie de COVID-19 qui continuent de se faire sentir, nous ne présentons pas de prévisions financières pour 2021. Néanmoins, ce qui suit reflète ce que nous observons actuellement sur le marché et certaines de nos attentes. À l'heure actuelle, les ventes dans les points de vente de vêtements à imprimer sont légèrement moindres qu'au quatrième trimestre, en baisse de 10 % à 15 % aux États-Unis et sur les marchés internationaux par rapport aux niveaux de 2019, ce qui s'explique par les confinements hivernaux qui ont été reconduits à plusieurs endroits. Dans le réseau de la vente au détail, nous observons toujours une croissance d'un exercice à l'autre des ventes de vêtements de sport et de sous- vêtements, mais la baisse des ventes dans la catégorie des chaussettes se poursuit par rapport à un an plus tôt. Par conséquent, même si nous prévoyons une augmentation des ventes globales en 2021 par rapport à 2020, nous restons prudents dans nos attentes pour 2021 étant donné l'évolution de la pandémie de COVID-19 et les restrictions qui continuent d'être imposées sur les rassemblements. Malgré cette incertitude, nous sommes toujours satisfaits de nos progrès au chapitre de la mise en oeuvre de notre stratégie Retour à l'essentiel, qui continuera selon nous de renforcer notre flexibilité financière et opérationnelle et soutenir nos marges alors que nous continuons de progresser en vue d'atteindre nos cibles à long terme.

La Société compte reprendre ses investissements en 2021, les dépenses d'investissement prévues étant de l'ordre de 4 % des ventes, y compris la poursuite de notre important projet d'expansion de la capacité au Bangladesh. De plus, nous visons des flux de trésorerie disponibles positifs en 2021. Bien que nous soyons actuellement en bonne position du point de vue des liquidités et des flux de trésorerie disponibles, avant que nous recommencions à retourner des capitaux aux actionnaires par l'entremise du versement de dividendes et des programmes de rachat d'actions, la Société a toujours pour priorité de ramener son ratio de levier financier de la dette nette externe dans sa fourchette cible historique de une à deux fois le BAIIA ajusté des douze derniers mois consécutifs. Ainsi, lorsque ce niveau sera atteint, nous prévoyons que le conseil examinera les politiques de remboursement de capital de la Société. Enfin, la Société continue de prendre la pleine mesure des conséquences des ouragans sur ses activités commerciales et s'attend à comptabiliser d'autres recouvrements d'assurance au cours de l'exercice 2021. Tous les recouvrements d'assurance futurs, déduction faite des coûts et charges connexes, seront exclus des mesures financières ajustées de la Société.

Annonces concernant l'organisation
Plus tôt dans le trimestre, Mike Hoffman, président, ventes, marketing et distribution a annoncé qu'il prendra sa retraite de Gildan le 28 février 2021. M. Hoffman a joué un rôle important dans la croissance et le succès de Gildan depuis 20 ans. Il a su développer et faire croître nos activités de ventes, de marketing et de distribution depuis la Barbade pendant que la Société établissait sa position de chef de file dans le secteur des vêtements à imprimer. M. Hoffman a aussi assumé la responsabilité de toutes les activités liées à la vente au détail semblables en parallèle au lancement de notre stratégie Retour à l'essentiel. « Mike a été un membre clé de l'équipe de haute direction de Gildan et je le remercie pour ses nombreux apports importants au fil des ans. Au nom de nous tous chez Gildan, nous souhaitons ce qu'il y a de mieux à Mike pour l'avenir », a déclaré Glenn Chamandy. Étant donné le départ à la retraite de Mike Hoffman et conformément au plan de relève de la Société, à compter du 1er mars 2021, Chuck Ward assumera les fonctions de président, ventes, marketing et distribution depuis notre bureau de la Barbade. « Grâce à sa vaste expérience acquise dans différents postes au sein de l'industrie du vêtement, plus récemment en tant que responsable de nos activités de ventes, marketing et distribution en Amérique du Nord à titre de premier vice-président, Amérique du Nord, Chuck est bien placé pour occuper ce poste de direction clé », a ajouté Glenn Chamandy. Parallèlement à ces changements, Arun Bajaj a aussi été promu au poste de premier vice-président, chef des ressources humaines. M. Bajaj possède une expérience approfondie des ressources humaines à l'échelle mondiale et il s'est joint à Gildan il y a 16 mois afin de soutenir l'orientation Retour à l'essentiel et la stratégie de croissance à long terme de la Société.

Données sur les actions en circulation
En date du 19 février 2021, 198 422 935 actions ordinaires étaient émises et en circulation, tandis que 3 519 127 options sur actions et 38 540 unités d'actions incessibles dilutives (les « UAI visant des actions nouvelles ») étaient en circulation. Chaque option sur actions confère au porteur le droit d'acheter, à un prix prédéterminé, une action ordinaire à la fin de la période d'acquisition des droits. Chaque UAI visant des actions nouvelles confère au porteur le droit de recevoir une action ordinaire nouvelle à la fin de la période d'acquisition des droits, sans qu'aucune contrepartie monétaire ne soit versée à la Société.

Information sur la conférence téléphonique
Les Vêtements de Sport Gildan Inc. tiendra une conférence téléphonique aujourd'hui à 8 h 30, HE, pour présenter ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2020 complet et ses perspectives d'affaires. Une webdiffusion audio en direct, ainsi qu'une rediffusion de la conférence téléphonique sera disponible sur le site Web corporatif de Gildan ou en utilisant le lien suivant : http://www.gildancorp.com/fr/evenements. Pour accéder à la conférence téléphonique, composez sans frais le (877) 282-2924 (Canada et États-Unis) ou le (470) 495-9480 (international), suivi du code 5988977#. Une retransmission sera disponible pendant 7 jours à compter de 11 h 30, HE, en composant sans frais le (855) 859-2056 (Canada et États-Unis) ou le (404) 537-3406 (international), suivi du même code.

Notes
Le présent communiqué doit être lu en parallèle avec les états financiers consolidés résumés non audités au 3 janvier 2021 et pour les périodes de trois mois et de douze mois closes à cette date. Le rapport de gestion et les états financiers consolidés audités pour l'exercice clos le 3 janvier 2021 devraient être déposés par Gildan auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis au plus tard le 26 février 2021, et seront également publiés sur le site Web de Gildan au même moment.

Certains légers écarts attribuables à des facteurs d'arrondissement peuvent exister entre les états financiers consolidés résumés et les tableaux sommaires qui se trouvent dans le présent communiqué de presse.

Information financière supplémentaire

DONNÉES FINANCIÈRES CONSOLIDÉES (NON AUDITÉES)

(en millions de dollars, sauf les montants par action ou à moins d'indication contraire)Périodes de trois mois closes les
Périodes de douze mois closes les
 3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  Variation
(%)
  3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  Variation
(%)
  
Ventes nettes690,2  658,7  4,8 %1 981,3  2 823,9  (29,8)%
Bénéfice brut155,5  118,2  31,6 %249,1  704,5  (64,6)%
Bénéfice brut ajusté1)178,1  173,2  2,8 %305,7  759,5  (59,7)%
Charges de vente et charges générales et administratives71,9  76,5  (6,0)%272,3  340,5  (20,0)%
Perte de valeur des créances clients0,5  1,4  (64,3)%15,5  27,7  (44,0)%
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions4,3  16,0  (73,1)%48,2  47,3  1,9 %
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles?  ?  n. s.  94,0  ?  n. s.  
Bénéfice opérationnel (perte opérationnelle)78,8  24,3  n. s.  (180,8) 289,0  n. s.  
Bénéfice opérationnel ajusté1)105,7  95,3  10,9 %18,0  391,3  (95,4)%
BAIIA ajusté1)145,3  128,2  13,3 %165,1  548,1  (69,9)%
Charges financières13,1  9,5  37,9 %48,5  39,2  23,7 %
Recouvrement d'impôt sur le résultat(1,7) (17,8) (90,4)%(4,1) (10,0) (59,0)%
Bénéfice net (perte nette)67,4  32,5  n. s.  (225,3) 259,8  n. s.  
Bénéfice net ajusté (perte nette ajustée)1)90,0  83,4  7,9 %(36,3) 339,6  n. s.  
Bénéfice de base par action0,34  0,16  n. s.  (1,14) 1,27  n. s.  
Bénéfice dilué par action0,34  0,16  n. s.  (1,14) 1,27  n. s.  
Bénéfice dilué par action ajusté1)0,45  0,41  9,8 %(0,18) 1,66  n. s.  
Marge brute22,5 %17,9 %4,6 pp12,6 %24,9 %(12,3)pp
Marge brute ajustée1)25,8 %25,6 %0,2 pp15,3 %26,7 %(11,4)pp
Charges de vente et charges générales et administratives en pourcentage des ventes10,4 %11,6 %(1,2)pp13,7 %12,1 %1,6 pp
Marge opérationnelle11,4 %3,7 %7,7 pp(9,1)%10,2 %(19,3)pp
Marge opérationnelle ajustée1)15,3 %14,1 %1,2 pp0,9 %13,8 %(12,9)pp
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles291,6  262,4  11,1 %415,0  361,0  15,0 %
Dépenses d'investissement13,4  21,3  (37,1)%58,3  140,2  (58,4)%
Flux de trésorerie disponibles1)278,2  241,0  15,4 %357,5  226,5  57,8 %
Nombre moyen pondéré dilué d'actions ordinaires en circulation (en milliers)198 403  201 593  n.s.  198 361  204 609  n.s.  
                   
Au
(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)
            3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Stocks            728,0  1 052,1  
Créances clients            196,5  320,9  
Dette nette1)            577,2  862,4  
Levier financier de la dette nette1)            3,5  1,6  

1) Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué de presse.
n.s. = non significatif

VENTILATION DES PRODUITS

Les ventes nettes par principal groupe de produits sont comme suit :

(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)T4 2020 T4 2019 Variation (%)  Cumul annuel
en 2020
 Cumul annuel
en 2019
 Variation (%)  
Vêtements de sport537,9 483,5 11,3 %1 498,4 2 261,9 (33,8)%
Articles chaussants et sous-vêtements152,3 175,1 (13,0)%482,9 562,0 (14,1)%
 690,2 658,6 4,8 %1 981,3 2 823,9 (29,8)%

Les ventes nettes ont été réalisées auprès de clients situés dans les régions suivantes :

(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)T4 2020 T4 2019 Variation (%)  Cumul annuel en 2020 Cumul annuel en 2019 Variation (%)  
États-Unis604,7 552,0 9,5 %1 696,9 2 399,2 (29,3)%
Canada25,9 34,6 (25,1)%76,2 114,8 (33,6)%
International59,6 72,0 (17,2)%208,2 309,9 (32,8)%
 690,2 658,6 4,8 %1 981,3 2 823,9 (29,8)%

Mesures financières non conformes aux PCGR
Le présent communiqué de presse comporte des références à certaines mesures financières non conformes aux PCGR décrites ci-après. Ces mesures non conformes aux PCGR n'ont pas de sens normalisé aux termes des Normes internationales d'information financière (« IFRS ») et il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres entreprises. Par conséquent, elles ne doivent pas être considérées de façon isolée. Les modalités et les définitions relatives aux mesures non conformes aux PCGR utilisées dans le présent communiqué et un rapprochement de chacune d'elles avec la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable figurent ci-dessous.

Bénéfice net ajusté et bénéfice dilué par action ajusté
Le bénéfice net ajusté correspond au bénéfice net avant les coûts de restructuration et les autres coûts connexes à des acquisitions, l'impôt sur le résultat lié aux activités de restructuration et autres activités connexes à des acquisitions, l'impôt sur le résultat lié à la réévaluation de la probabilité de réalisation d'actifs d'impôt différé antérieurement comptabilisés ou décomptabilisés, ainsi que l'impôt sur le résultat découlant de la réévaluation des actifs et des passifs d'impôt différé à la suite de modifications des taux d'impôt prévus par la loi dans les pays où nous exerçons nos activités. Le bénéfice net ajusté exclut aussi la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles, les profits nets sur l'assurance liés aux deux ouragans qui ont frappé les installations de la Société en Amérique centrale, l'abandon des unités de produits liées aux EPI, l'incidence de l'initiative stratégique de la Société visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de produits vendus au détail que la Société a commencé à mettre en oeuvre au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2020 ainsi que l'incidence des ajustements découlant de la décision prise par la Société au quatrième trimestre de l'exercice 2019 de mettre en oeuvre une initiative stratégique visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de vêtements à imprimer en cessant ses activités de distribution à la pièce et en abandonnant les styles et les unités de produits redondants et moins productifs entre les marques. Ces initiatives visant la gamme de produits ont pour but de simplifier le portefeuille de produits de la Société et de diminuer la complexité de ses activités de fabrication et de ses entrepôts de distribution. Ces initiatives stratégiques entraînent notamment des réductions de valeur des stocks et la constitution d'une provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées. Le bénéfice dilué par action ajusté correspond au bénéfice net ajusté divisé par le nombre moyen pondéré dilué d'actions ordinaires en circulation. La Société utilise le bénéfice net ajusté et le bénéfice dilué par action ajusté pour mesurer sa performance d'une période à l'autre, sans tenir compte de la variation liée à l'incidence des éléments décrits ci-dessus. La Société exclut ces éléments parce qu'ils influencent la comparabilité des résultats financiers et pourraient fausser l'analyse des tendances relativement à son rendement commercial. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes les
Périodes de douze mois closes les
(en millions de dollars, sauf les montants par action)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Bénéfice net (perte nette)67,4  32,5  (225,3) 259,8  
Ajustement pour tenir compte des éléments suivants :    
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions4,3  16,0  48,2  47,3  
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles?  ?  94,0  ?  
Incidence des initiatives stratégiques visant la gamme de produits1)26,0  55,0  60,0  55,0  
Abandon des unités de produits liées aux EPI2)6,2  ?  6,2  ?  
Profits nets sur l'assurance3)(9,6) ?  (9,6) ?  
Charge (recouvrement) d'impôt lié(e) aux ajustements qui précèdent0,9  (0,9) (4,6) (3,3) 
Recouvrement d'impôt lié à la réévaluation des actifs et des passifs d'impôt différé4)(5,2) (19,2) (5,2) (19,2) 
Bénéfice net ajusté (perte nette ajustée)90,0  83,4  (36,3) 339,6  
Bénéfice de base par action0,34  0,16  (1,14) 1,27  
Bénéfice dilué par action0,34  0,16  (1,14) 1,27  
Bénéfice dilué par action ajusté0,45  0,41  (0,18) 1,66  

1) Compte tenu de réductions de valeur des stocks de 29,2 millions de dollars (47,6 millions de dollars en 2019) incluses dans le coût des ventes et de l'incidence de 4,8 millions de dollars (7,4 millions de dollars en 2019) sur le bénéfice brut d'une provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits de vêtements à imprimer abandonnées, laquelle a réduit les ventes nettes de 11,2 millions de dollars et le coût des ventes de 6,4 millions de dollars (en 2019, a réduit les ventes nettes de 19,0 millions de dollars et le coût des ventes de 11,6 millions de dollars), ainsi que de réductions de valeur des stocks de 26,0 millions de dollars incluses dans le coût des ventes au titre des unités de produits vendus au détail abandonnées dans la cadre des initiatives stratégiques visant la gamme de produits de la Société.
2) Au cours de l'exercice 2020, en collaboration avec divers gouvernements et avec les efforts des clients pour remédier aux pénuries causées par la pandémie de COVID-19, la Société a temporairement mis à profit ses capacités de fabrication pour produire des EPI. Cette charge (incluse dans le coût des ventes) reflète l'abandon des unités de produits liées aux EPI puisque ceux-ci ne font pas partie de la gamme de produits normale de la société et que les pénuries sont maintenant réglées.
3) Les profits nets sur l'assurance se rapportent aux deux ouragans qui ont frappé les installations de la Société en Amérique centrale en novembre 2020. Ils comprennent les coûts suivants qui ont été plus que contrebalancés par les recouvrements d'assurance connexes comptabilisés jusqu'à présent : pertes à la sortie du matériel impossible à réparer et des stocks endommagés équivalant à leur valeur comptable nette, salaires et avantages maintenus pour les employés inactifs pendant l'interruption de la production, coûts liés à la réparation du matériel et au nettoyage, et salaires, avantages et frais généraux non imputés, résultant des interruptions de production. 
4) Compte tenu d'un recouvrement d'impôt de 5,2 millions de dollars (19,2 millions de dollars en 2019) au titre de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé antérieurement décomptabilisés (au cours des exercices 2018 et 2017 aux termes du plan de réorganisation) à la suite de la réévaluation de la probabilité de réalisation de ces actifs d'impôt différé.

Bénéfice brut ajusté et marge brute ajustée
Le bénéfice brut ajusté correspond au bénéfice brut excluant l'incidence des profits nets sur l'assurance liés aux deux ouragans qui ont frappé les installations de la Société en Amérique centrale, l'abandon des unités de produits liées aux EPI, l'incidence de l'initiative stratégique de la Société visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de produits vendus au détail que la Société a commencé à mettre en oeuvre au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2020 ainsi que l'incidence des ajustements découlant de la décision prise par la Société au quatrième trimestre de l'exercice 2019 de mettre en oeuvre une initiative stratégique visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de vêtements à imprimer en cessant ses activités de distribution à la pièce et en abandonnant les styles et les unités de produits redondants et moins productifs entre les marques. Ces initiatives visant la gamme de produits ont pour but de simplifier le portefeuille de produits de la Société et de diminuer la complexité de ses activités de fabrication et de ses entrepôts de distribution. Ces initiatives stratégiques entraînent notamment des réductions de valeur des stocks et la constitution d'une provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées. La marge brute ajustée correspond au bénéfice brut ajusté divisé par les ventes nettes excluant la provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées. La direction utilise le bénéfice brut ajusté et la marge brute ajustée pour mesurer la performance de la Société d'une période à l'autre, sans tenir compte des variations liées à l'incidence des éléments décrits ci-dessus. La Société exclut ces éléments parce qu'ils influencent la comparabilité des résultats financiers et pourraient potentiellement fausser l'analyse des tendances relativement à son rendement commercial. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes lesPériodes de douze mois closes les
(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Bénéfice brut155,5  118,2  249,1  704,5  
Ajustement pour tenir compte de l'élément suivant :          
Incidence des initiatives stratégiques visant la gamme de produits1)26,0  55,0  60,0  55,0  
Abandon des unités de produits liées aux EPI1)6,2  ?  6,2  ?  
Profits nets sur l'assurance1)(9,6) ?  (9,6) ?  
Bénéfice brut ajusté178,1  173,2  305,7  759,5  
Marge brute22,5 %17,9 %12,6 %24,9 %
Marge brute ajustée2)25,8 %25,6 %15,3 %26,7 %

1) Voir les notes du tableau « Bénéfice net ajusté et bénéfice dilué par action ajusté » dans le présent communiqué de presse.
2) Correspond au bénéfice brut ajusté divisé par les ventes nettes excluant la provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées.

Bénéfice opérationnel ajusté et marge opérationnelle ajustée
Le bénéfice opérationnel ajusté correspond au bénéfice opérationnel avant les coûts de restructuration et les autres coûts connexes à des acquisitions. Le bénéfice opérationnel ajusté exclut aussi la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles, les profits nets sur l'assurance liés aux deux ouragans qui ont frappé les installations de la Société en Amérique centrale, l'abandon des unités de produits liées aux EPI, l'incidence de l'initiative stratégique de la Société visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de produits vendus au détail que la Société a commencé à mettre en oeuvre au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2020 ainsi que l'incidence des ajustements découlant de la décision prise par la Société au quatrième trimestre de l'exercice 2019 de mettre en oeuvre une initiative stratégique visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de vêtements à imprimer en cessant ses activités de distribution à la pièce et en abandonnant les styles et les unités de produits redondants et moins productifs entre les marques. Ces initiatives visant la gamme de produits ont pour but de simplifier le portefeuille de produits de la Société et de diminuer la complexité de ses activités de fabrication et de ses entrepôts de distribution. Ces initiatives stratégiques entraînent notamment des réductions de valeur des stocks et la constitution d'une provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées. La marge opérationnelle ajustée correspond au bénéfice opérationnel ajusté divisé par les ventes nettes excluant la provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées. La direction utilise le bénéfice opérationnel ajusté et la marge opérationnelle ajustée pour mesurer la performance de la Société d'une période à l'autre, sans tenir compte des variations liées à l'incidence des éléments décrits ci-dessus. La Société exclut ces éléments du calcul parce qu'ils influencent la comparabilité des résultats financiers et pourraient potentiellement fausser l'analyse des tendances relatives à son rendement commercial. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes lesPériodes de douze mois closes les
(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)3 janvier
2021
  29 décembre 2019  3 janvier
2021
  29 décembre 2019  
Bénéfice opérationnel (perte opérationnelle)78,8  24,3  (180,8) 289,0  
Ajustement pour tenir compte des éléments suivants :          
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions4,3  16,0  48,2  47,3  
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles?  ?  94,0  ?  
Incidence de l'initiative stratégique visant la gamme de produits1)26,0  55,0  60,0  55,0  
Abandon des unités de produits liées aux EPI1)6,2  ?  6,2  ?  
Profits nets sur l'assurance1)(9,6) ?  (9,6) ?  
Bénéfice opérationnel ajusté105,7  95,3  18,0  391,3  
Marge opérationnelle11,4 %3,7 %(9,1)%10,2 %
Marge opérationnelle ajustée2)15,3 %14,1 %0,9 %13,8 %

1) Voir les notes du tableau « Bénéfice net ajusté et bénéfice dilué par action ajusté » dans le présent communiqué de presse.
2) Correspond au bénéfice opérationnel ajusté divisé par les ventes nettes excluant la provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées.

BAIIA ajusté
Le BAIIA ajusté correspond au bénéfice avant les charges financières, l'impôt sur le résultat et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles, et ne tient pas compte de l'incidence des coûts de restructuration et des autres coûts connexes à des acquisitions. Le BAIIA ajusté exclut aussi la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles, les profits nets sur l'assurance liés aux deux ouragans qui ont frappé les installations de la Société en Amérique centrale, l'abandon des unités de produits liées aux EPI, l'incidence de l'initiative stratégique de la Société visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de produits vendus au détail que la Société a commencé à mettre en oeuvre au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2020 ainsi que l'incidence des ajustements découlant de la décision prise par la Société au quatrième trimestre de l'exercice 2019 de mettre en oeuvre une initiative stratégique visant à réduire sensiblement le nombre d'unités de produits dans sa gamme de vêtements à imprimer en cessant ses activités de distribution à la pièce et en abandonnant les styles et les unités de produits redondants et moins productifs entre les marques. Ces initiatives visant la gamme de produits ont pour but de simplifier le portefeuille de produits de la Société et de diminuer la complexité de ses activités de fabrication et de ses entrepôts de distribution. Ces initiatives stratégiques entraînent notamment des réductions de valeur des stocks et la constitution d'une provision pour les rendus sur ventes en prévision des retours de produits liés aux unités de produits abandonnées. La Société se sert du BAIIA ajusté, entre autres mesures, pour évaluer sa performance opérationnelle. La Société croit aussi que cette mesure est couramment utilisée par les investisseurs et les analystes pour mesurer la capacité d'une entreprise à assurer le service de la dette et à s'acquitter d'autres obligations de paiement, ou en tant qu'instrument d'évaluation courant. La Société ne tient pas compte de la dotation aux amortissements, qui n'entraîne pas de décaissement de par sa nature et peut varier considérablement selon les méthodes comptables utilisées ou des facteurs non liés aux activités opérationnelles. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes lesPériodes de douze mois closes les
(en millions de dollars)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Bénéfice net (perte nette)67,4  32,5  (225,3) 259,8  
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions4,3  16,0  48,2  47,3  
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles?  ?  94,0  ?  
Incidence de l'initiative stratégique visant la gamme de produits1)26,0  55,0  60,0  55,0  
Abandon des unités de produits liées aux EPI1)6,2  ?  6,2  ?  
Profits nets sur l'assurance1)(9,6) ?  (9,6) ?  
Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles39,6  33,0  147,2  156,8  
Charges financières, montant net13,1  9,5  48,5  39,2  
Recouvrement d'impôt sur le résultat(1,7) (17,8) (4,1) (10,0) 
BAIIA ajusté145,3  128,2  165,1  548,1  

1) Voir les notes du tableau « Bénéfice net ajusté et bénéfice dilué par action ajusté » dans le présent communiqué de presse.

Flux de trésorerie disponibles
Les flux de trésorerie disponibles correspondent aux flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles moins les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement, à l'exclusion des acquisitions d'entreprises. La Société considère que les flux de trésorerie disponibles constituent un indicateur important de la solidité et de la situation de trésorerie de l'entreprise et il s'agit d'une mesure clé qui indique les flux de trésorerie disponibles, une fois les dépenses d'investissement effectuées, afin de rembourser la dette, de poursuivre les acquisitions d'entreprises et/ou de redistribuer à ses actionnaires. La Société croit que cette mesure est couramment utilisée par les investisseurs et les analystes afin d'évaluer une entreprise et ses éléments d'actif sous-jacents.

 Périodes de trois mois closes lesPériodes de douze mois closes les
(en millions de dollars)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles291,6  262,4  415,0  361,0  
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement(13,4) (21,4) (57,5) (135,8) 
Ajustement pour tenir compte de l'élément suivant :        
Acquisitions d'entreprises?  ?  ?  1,3  
Flux de trésorerie disponibles278,2  241,0  357,5  226,5  

Total de la dette et dette nette
Le total de la dette est défini comme la somme de la dette bancaire, de la dette à long terme, incluant la partie courante, et des obligations locatives, incluant la partie courante, alors que la dette nette correspond au total de la dette duquel sont déduits la trésorerie et les équivalents de trésorerie. La Société estime que le total de la dette et la dette nette constituent des indicateurs importants de son levier financier.

(en millions de dollars)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Dette à long terme et total de la dette bancaire1 000,0  845,0  
Obligations locatives82,5  81,5  
Total de la dette1 082,5  926,5  
Trésorerie et équivalents de trésorerie(505,3) (64,1) 
Dette nette577,2  862,4  

Ratio de levier financier de la dette nette
La Société définit le ratio de levier financier de la dette nette comme étant le ratio de la dette nette sur le BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs. Le BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs reflète les acquisitions effectuées pendant la période comme si elles avaient eu lieu au début de cette période. La Société a établi un ratio cible de levier financier de la dette nette à la clôture de l'exercice qui équivaut à une ou deux fois le BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs. Étant donné le contexte économique actuel, la Société dépassait cette fourchette cible à la fin de l'exercice 2020. La Société utilise le ratio de levier financier de la dette nette pour mesurer son levier financier, et elle croit que certains investisseurs et analystes l'utilisent aussi à cette fin.

(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
BAIIA ajusté des douze derniers mois consécutifs165,1  548,1  
Ajustement pour tenir compte de l'élément suivant :      
Acquisitions d'entreprises?  ?  
BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs165,1  548,1  
Dette nette577,2  862,4  
Ratio de levier financier de la dette nette1)3,5  1,6  

1) Aux fins des conventions relatives aux prêts et aux effets, le ratio de la dette nette au BAIIA de la Société était de 1,3 au 3 janvier 2021.

Rendement de l'actif net
La Société définit le rendement de l'actif net (« RAN ») comme étant le ratio du bénéfice net ajusté, en excluant les charges financières nettes et l'amortissement des immobilisations incorporelles (en excluant les logiciels) déduction faite des recouvrements d'impôt y afférents, sur l'actif net moyen pour les cinq derniers trimestres. L'actif net correspond à la somme du total des actifs, en excluant la trésorerie et les équivalents de trésorerie, le montant net de l'impôt sur le résultat différé et du cumul des amortissements des immobilisations incorporelles (en excluant les logiciels), moins le total des passifs courants en excluant la partie courante des obligations locatives. La Société utilise le RAN en tant qu'indicateur de performance pour mesurer l'efficacité de son capital investi.

(en millions de dollars)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Total des actifs moyens3 226,9
  3 254,1  
Trésorerie et équivalents de trésorerie moyens(354,7) (59,6) 
Impôt différé moyen, montant net(13,1) (2,0) 
Amortissement cumulatif moyen des immobilisations incorporelles, en excluant les logiciels233,2  159,4  
Total des passifs courants moyens, en excluant la partie courante des obligations locatives(364,5) (364,0) 
Actifs nets moyens2 727,8  2 987,9  
     
 Périodes de douze mois closes les
(en millions de dollars, à moins d'indication contraire)3 janvier
2021
  29 décembre
2019
  
Bénéfice net ajusté (perte nette ajustée)(36,3) 339,6  
Charges financières nettes (impôts de néant pour les deux exercices)48,5  39,2  
Amortissement des immobilisations incorporelles, en excluant les logiciels (déduction faite des impôts de néant pour les deux exercices)14,3  17,3  
Rendement26,5  396,1  
RAN1,0 %13,3 %

Mise en garde à l'égard des énoncés prospectifs
Certains énoncés qui figurent dans le communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs au sens de la loi des États-Unis intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et des lois et de la réglementation sur les valeurs mobilières du Canada. Ces énoncés sont assujettis à des risques, des incertitudes et des hypothèses importants. Les énoncés prospectifs comprennent entre autres de l'information sur nos objectifs et sur les stratégies visant à atteindre ces objectifs, de même que de l'information sur nos opinions, nos plans, nos attentes, nos anticipations, nos estimations et nos intentions, incluant notamment nos attentes relatives aux ventes nettes, à la marge brute, aux charges de ventes et charges générales et administratives, aux coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions, à la marge opérationnelle, à la marge opérationnelle ajustée, au BAIIA ajusté, au bénéfice dilué par action, au bénéfice dilué par action ajusté, au taux d'imposition, aux flux de trésorerie disponibles et aux dépenses d'investissement. Les énoncés prospectifs se reconnaissent généralement à l'emploi de termes ayant une connotation conditionnelle ou prospective, tels que « peut », « fera », « s'attend à », « a l'intention de », « estime », « prévoit », « suppose », « anticipe », « planifie », « croit », « continue », de même que de la forme négative de ces expressions ou des variantes de celles-ci ou de termes semblables. Le lecteur est invité à consulter les documents déposés auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, ainsi que les risques décrits aux rubriques « Gestion des risques financiers », « Principales estimations comptables et jugements » et « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion le plus récent pour une analyse des facteurs pouvant influencer nos résultats futurs. Les facteurs significatifs et les principales hypothèses qui ont été retenus pour tirer une conclusion ou formuler une prévision ou une projection sont également présentés dans ce document et le présent communiqué de presse.

Les énoncés prospectifs sont, de par leur nature, incertains et les résultats ou les événements qui y sont prévus pourraient différer considérablement des résultats ou des événements réels. Les facteurs significatifs qui pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement des conclusions, prévisions ou projections reflétées dans ces énoncés prospectifs comprennent notamment :

Ces facteurs pourraient faire en sorte que la performance et les résultats financiers réels de la Société au cours des périodes futures diffèrent de façon significative des estimations ou des projections à l'égard de la performance ou des résultats futurs exprimés, expressément ou implicitement, dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne tiennent pas compte de l'incidence que les opérations ou les éléments non récurrents ou inhabituels annoncés ou qui se produiront après la formulation des énoncés pourraient avoir sur les activités de la Société. Par exemple, ils ne tiennent pas compte de l'incidence des cessions et des acquisitions d'entreprises ou d'autres transactions commerciales, des dépréciations d'actifs, des pertes de valeur d'actifs ou d'autres charges annoncées ou qui sont constatées après la formulation des énoncés prospectifs. L'incidence financière de ces opérations et d'éléments non récurrents ou inhabituels peut se révéler complexe et dépend des faits propres à chacun d'eux.

Rien ne peut garantir que les attentes exprimées dans nos énoncés prospectifs se concrétiseront. Les énoncés prospectifs ont pour but de fournir au lecteur une description des attentes de la direction relativement à la performance financière future de la Société et ils risquent de ne pas convenir à d'autres fins. De plus, à moins d'indication contraire, les énoncés prospectifs présentés dans ce communiqué ont été établis en date de ce dernier et nous ne nous engageons nullement à les actualiser publiquement ni à les réviser à la lumière de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf si les lois ou les réglementations applicables l'exigent. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont présentés sous réserve expresse de cette mise en garde.

À propos de Gildan
Gildan est l'un des principaux fabricants de vêtements de base de tous les jours qui commercialise ses produits en Amérique du Nord, en Europe, en Asie-Pacifique et en Amérique latine, sous un portefeuille diversifié de marques appartenant à la Société, dont Gildan®, American Apparel®, Comfort Colors®, Gildan® Hammertm, Prim + Preux®, GoldToe®, Anvil® par Gildan®, Alstyle®, Secret®, Silks®, Kushyfoot®, Secret Silky®, Therapy Plus®, Peds® et MediPeds® et sous la marque Under Armour® grâce à une licence pour les chaussettes offrant des droits de distribution exclusifs aux États-Unis et au Canada. Notre offre de produits comprend des vêtements de sport, des sous-vêtements, des chaussettes, des bas de nylon et des articles chaussants vendus à un large éventail de clients, y compris des grossistes, des sérigraphes ou des décorateurs, ainsi qu'aux détaillants qui vendent aux consommateurs par l'entremise de leurs magasins physiques et/ou leurs plateformes de commerce électronique et aux entreprises de marques mondiales axées sur le style de vie.

Gildan possède et opère des installations de production à grand volume et verticalement intégrées, qui sont principalement situées en Amérique centrale, dans le bassin des Caraïbes, en Amérique du Nord et au Bangladesh. Avec environ de 44 000 employés à l'échelle mondiale, Gildan est engagée à mettre en place des pratiques de premier plan en matière de main-d'oeuvre et d'environnement dans toute la chaîne d'approvisionnement de la Société conformément à son programme de Responsabilité authentique® intégré dans la stratégie d'affaires à long terme de la Société. Des informations additionnelles sur Gildan et sur ses pratiques et initiatives en matière de citoyenneté corporative sont disponibles au www.gildancorp.com et au www.ResponsabiliteAuthentique.com.

Relations avec les investisseurs :
Sophie Argiriou
Vice-présidente, communications avec les investisseurs
(514) 343-8815
sargiriou@gildan.com

Relations avec les médias :
Genevieve Gosselin
Directrice, communications et marketing d'entreprise
(514) 343-8814
ggosselin@gildan.com


LES VÊTEMENTS DE SPORT GILDAN INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE
(en milliers de dollars US) - non audité

 3 janvier
2021
   29 décembre
2019
  
Actifs courants :     
Trésorerie et équivalents de trésorerie505 264 $ 64 126 $
Créances clients196 480   320 931  
Impôt sur le résultat à recevoir4 632   ?  
Stocks727 992   1 052 052  
Charges payées d'avance, acomptes et autres actifs courants110 105   77 064  
Total des actifs courants1 544 473   1 514 173  
Actifs non courants :     
Immobilisations corporelles896 800   994 980  
Actifs au titre de droits d'utilisation59 445   73 539  
Immobilisations incorporelles289 901   383 864  
Goodwill206 636   227 865  
Impôt sur le résultat différé17 689   9 917  
Autres actifs non courants6 004   6 732  
Total des actifs non courants1 476 475   1 696 897  
Total des actifs3 020 948 $ 3 211 070 $
Passifs courants :     
Créditeurs et charges à payer343 722 $ 406 631 $
Impôt sur le résultat à payer?   1 255  
Partie courante des obligations locatives15 884   14 518  
Total des passifs courants359 606   422 404  
Passifs non courants :     
Dette à long terme1 000 000   845 000  
Obligations locatives66 580   66 982  
Autres passifs non courants35 865   42 190  
Total des passifs non courants1 102 445   954 172  
Total des passifs1 462 051   1 376 576  
Capitaux propres :     
Capital social183 938   174 218  
Surplus d'apport24 936   32 769  
Résultats non distribués1 359 061   1 628 042  
Cumul des autres éléments du résultat global(9 038)  (535) 
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires de la Société1 558 897   1 834 494  
Total des passifs et des capitaux propres3 020 948 $ 3 211 070 $
        

LES VÊTEMENTS DE SPORT GILDAN INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DU RÉSULTAT NET ET DU RÉSULTAT GLOBAL
(en milliers de dollars US, sauf les données par action) - non audité

 Périodes de trois mois closes les
 Périodes de douze mois closes les
 3 janvier
2021
   29 décembre
2019
   3 janvier
2021
   29 décembre
2019
  
Ventes nettes690 155 $ 658 673 $ 1 981 276  $2 823 901 $
Coût des ventes534 648   540 458   1 732 217   2 119 440  
Bénéfice brut155 507   118 215   249 059   704 461  
Charges de vente et charges générales et administratives71 934   76 496   272 306   340 487  
Perte de valeur des créances clients484   1 376   15 453   27 652  
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions4 257   16 049   48 154   47 329  
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles?   ?   93 989   ?  
Bénéfice opérationnel (perte opérationnelle)78 832   24 294   (180 843)  288 993  
Charges financières, montant net13 138   9 542   48 530   39 168  
Bénéfice (perte) avant l'impôt sur le résultat65 694   14 752   (229 373)  249 825  
Recouvrement d'impôt sur le résultat(1 658)  (17 760)  (4 091)  (9 984) 
Bénéfice net (perte nette)67 352   32 512   (225 282)  259 809  
Autres éléments du résultat global, après déduction de l'impôt sur le résultat connexe          
Couvertures de flux de trésorerie3 080   10 981   (8 503)  (3 917) 
Gain actuariel (perte actuarielle) sur les obligations au titre des avantages du personnel12 142   (1 296)  12 142   (1 296) 
 15 222   9 685   3 639   (5 213) 
Résultat global82 574 $ 42 197 $ (221 643) $254 596 $
Bénéfice (perte) par action :          
De base0,34 $ 0,16 $ (1,14) $1,27 $
Dilué0,34 $ 0,16 $ (1,14) $1,27 $
                

LES VÊTEMENTS DE SPORT GILDAN INC.
TABLEAUX CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
(en milliers de dollars US) - non audité

 Périodes de trois mois closes les Périodes de douze mois closes les
 3 janvier
2021
   29 décembre
2019
   3 janvier
2021
   29 décembre
2019
  
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles :           
Bénéfice net67 352 $ 32 512 $ (225 282)$ 259 809 $
Ajustements visant à rapprocher le bénéfice net et les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles           
Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles39 561   32 977   147 190   156 794  
Autres18 827   (17 261)  150 612   18 754  
 125 740   48 228   72 520   435 357  
Variations des soldes hors trésorerie du fonds de roulement :           
Créances clients15 541   207 970   125 150   (3 515) 
Impôt sur le résultat(168)  3 590   (5 747)  2 969  
Stocks205 982   (1 854)  320 384   (115 082) 
Charges payées d'avance, acomptes et autres actifs courants(60 802)  (4 779)  (34 801)  (8 320) 
Créditeurs et charges à payer5 355   9 274   (62 476)  49 621  
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles291 648   262 429   415 030   361 030  
            
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement :           
Achat d'immobilisations corporelles(13 062)  (18 385)  (50 670)  (128 676) 
Achat d'immobilisations incorporelles(351)  (2 914)  (7 670)  (11 558) 
Acquisitions d'entreprises?   ?   ?   (1 300) 
Produit tiré de la sortie d'immobilisations corporelles51   (88)  830   5 783  
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement(13 362)  (21 387)  (57 510)  (135 751) 
            
Flux de trésorerie liés aux activités de financement :           
(Diminution) augmentation des montants prélevés aux termes de la facilité de crédit bancaire à long terme?   (62 000)  (245 000)  176 000  
Produit de l'emprunt à terme?   ?   400 000   ?  
Paiement au titre des obligations locatives(4 188)  (3 445)  (15 418)  (13 534) 
Dividendes versés?   (27 195)  (30 553)  (110 346) 
Produit tiré de l'émission d'actions1 914   1 303   2 854   10 318  
Rachat et annulation d'actions?   (128 792)  (23 216)  (257 233) 
Rachats d'actions en vue du règlement d'UAI visant des actions émises(2 531)  (7 008)  (2 558)  (7 008) 
Retenues d'impôt payées par suite du règlement des UAI visant des actions émises(2 438)  (6 001)  (2 571)  (6 001) 
Flux de trésorerie liés aux activités de financement(7 243)  (233 138)  83 538   (207 804) 
Incidence des variations des cours de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie libellés en devises1 305   431   80   (6) 
Augmentation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie au cours de la période272 348   8 335   441 138   17 469  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période232 916   55 791   64 126   46 657  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période505 264 $ 64 126 $ 505 264 $ 64 126 $


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:22
Dans le but de contribuer à créer un monde davantage investi, ensemble, Placements Mackenzie annonce fièrement le dévoilement de l'Arbre à monnaie Mackenzie dans le cadre d'une expérience interactive sécuritaire au Yonge/Dundas Square à Toronto....

25 sep 2021
Les 200 travailleuses et travailleurs de Sucre Lantic se sont dotés d'un mandat de grève générale illimitée à hauteur 98%, ce matin, lors d'une assemblée générale qui s'est tenue à Montréal. Après 21 séances de négociation, et devant la volonté de...

24 sep 2021
La Banque Toronto-Dominion (« Groupe Banque TD » ou « TD ») a annoncé aujourd'hui qu'elle exercera son droit de racheter la totalité de ses 40 000 000 d'actions privilégiées de premier rang, catégorie A à taux rajusté tous les 5 ans et à dividende...

24 sep 2021
Le Fonds de Placement Immobilier Nexus (« Nexus » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'il a établi un programme de 50 millions de dollars de financement par titres de participation au cours du marché (le « Programme »). Le Programme permet au...

24 sep 2021
Le ministère de la Justice Canada a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « Aujourd'hui, les avocats du ministère de la Justice ont assisté à une conférence de gestion de l'instance au sujet de l'instance d'extradition de Meng Wanzhou. Nous...

24 sep 2021
Red Box, une plate-forme de premier plan pour la voix, annonce aujourd'hui la certification de sa solution d'enregistrement de conformité pour Microsoft Teams dans le cadre du programme de certification des partenaires Microsoft des éditeurs de...



Communiqué envoyé le 25 février 2021 à 07:00 et diffusé par :