Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Groupe TVA annonce ses résultats pour le quatrième trimestre 2020


MONTRÉAL, le 18 févr. 2021 /CNW Telbec/ - Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré des produits d'exploitation de 147,6 millions, en baisse de 16,6 millions sur le quatrième trimestre 2019. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires se chiffre à 27,4 millions de dollars soit un bénéfice de 0,63 $ par action comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 16,0 millions ou un bénéfice de 0,37 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2019.

Faits saillants liés à l'exploitation du quatrième trimestre :

« Bien que la croissance du BAIIA ajusté1 de ce trimestre ait été alimentée en grande partie par la situation ponctuelle de « TVA Sports », ainsi que par les différentes mesures d'aide provenant des programmes gouvernementaux, elle résulte également d'efforts à plusieurs niveaux afin d'atténuer les impacts majeurs qu'engendre cette crise sur la Société. Cela dit, la pandémie de la COVID-19 a continué d'avoir des impacts sur nos activités, entre autres, une réduction des revenus publicitaires, une baisse importante d'événements sportifs, un retard au niveau de nos activités de distribution et la nécessité d'adapter nos environnements et méthodes de travail en continu afin de protéger la santé et la sécurité de nos employés et du public. Bien que toutes nos activités étaient reprises au cours du quatrième trimestre, le volume de celles-ci a continué de subir une baisse importante dans chacun de nos secteurs. Notre capacité de récupérer ce volume d'affaires au cours des prochains trimestres et la vitesse à laquelle nous pourrons le faire demeurent tributaires de facteurs tels que l'évolution de la crise sanitaire, les mesures gouvernementales qui seront mises en place afin de freiner la propagation de la COVID-19 et la situation précaire dans laquelle se retrouveront certains de nos clients et annonceurs », a affirmé la présidente et chef de la direction de Groupe TVA, France Lauzière. 

_________________________

1 Voir la définition du BAIIA ajusté ci-après.

« Malgré ce contexte difficile, Groupe TVA continue de s'adapter à la transformation du marché et d'évoluer. À cet égard, je suis particulièrement fière du repositionnement stratégique de la marque TVA effectué au cours de l'automne ainsi que de notre nouvelle destination numérique TVA +, une nouvelle plateforme qui vise à rejoindre et rassembler encore davantage de Québécois autour du contenu qui leur sera offert. D'ailleurs, nos téléspectateurs continuent d'être fidèles comme le démontrent nos parts de marché consolidées qui ont atteint 38,6 parts1 pour le quatrième trimestre de 2020, un gain de 1,8 part1 sur le trimestre correspondant de 2019. Cette croissance est nettement attribuable au gain de 2,6 parts1 de la chaîne « LCN » qui conserve ainsi sa position de chaîne spécialisée la plus écoutée au Québec avec ses 7,4 parts1.

« Dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels, la pandémie continue d'avoir un impact sur le volume d'affaires de la plupart des services offerts par le secteur. Cependant, la reprise complète des activités de location de studios, de mobiles et d'équipements au quatrième trimestre 2020, dans un contexte où les employés et les clients ont su s'adapter aux nouvelles mesures sanitaires et méthodes de travail, a permis de retrouver un niveau d'activités plus près de la tendance habituelle pour ce service. La reprise des activités a d'ailleurs permis à l'équipe de Disney de compléter le tournage du film Home Alone au cours du trimestre et a laissé place à une autre production d'envergure présente dans nos installations depuis le début de l'exercice 2021. Également, notre nouvelle offre de production virtuelle, annoncée le trimestre dernier, suscite déjà beaucoup d'intérêt dans le marché et nous avons pu débuter certains tournages en exploitant cette technologie », a poursuivi la présidente de Groupe TVA.

« Dans le secteur magazines, la poursuite des efforts de synergies opérationnelles jumelée à l'aide gouvernementale supplémentaire reçue dans le contexte de la pandémie en cours ont permis à ce secteur de continuer de dégager un BAIIA ajusté2 positif en hausse ainsi qu'une marge bénéficiaire de 16 %, malgré une baisse des revenus. Encore une fois, nous sommes ravis de constater que TVA est toujours l'éditeur de magazines francophones numéro 1 au Québec3 en plus de contribuer positivement aux résultats de la Société. 

Malgré l'accélération de la reprise de ses activités et la production de sept films au cours des deux derniers trimestres de l'année, Incendo n'a pas été en mesure de compléter la vente de ceux-ci dans l'année en cours, conséquence directe du ralentissement des activités engendré par la crise sanitaire. Rappelons qu'Incendo s'est démarquée en accélérant sa capacité de production grâce notamment à la réalisation de deux coproductions avec la Nouvelle-Zélande. Cette stratégie nous permet d'être bien positionnés pour la prochaine année afin d'être en mesure de distribuer nos films et bénéficier de la forte demande pour les contenus originaux tout en continuant de diversifier nos sources de revenus et d'élargir notre présence à l'international.

En terminant, je souhaite souligner à nouveau le travail de tous nos employés partout au Québec. C'est grâce à leur mobilisation, leur capacité à s'adapter et à se dépasser que nous avons pu poursuivre notre mission d'informer et divertir les Québécois. Je tiens à les remercier pour leur travail acharné en cette période particulière », a conclu la présidente. 


______________________

1

Source : Numeris - Québec franco, 1er octobre au 31 décembre 2020 et 2019, l-d, 2h-2h, t2+

2

Voir la définition du BAIIA ajusté ci-après.

3

Source : Vividata, Hiver 2021, Total Canada, 14+, 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020

Résultats pour l'exercice 2020

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2020, le BAIIA ajusté1 consolidé de la Société s'est élevé à 85 306 000 $ comparativement à 72 440 000 $ pour l'exercice précédent, soit une croissance de 17,8 %. Les secteurs télédiffusion et magazines ont connu des croissances respectives de leur BAIIA ajusté1 de 37,0 % et 0,4 %, alors que le secteur des services cinématographiques et audiovisuels ainsi que celui de la production et distribution ont connu des reculs de 13,4 % et 59,4 % respectivement, deux secteurs ayant vu leurs activités complètement arrêtées au cours du deuxième trimestre. Groupe TVA a pu bénéficier du programme de SSUC depuis le début de la crise sanitaire, un soutien de 28 958 000 $ reflété en réduction des charges d'exploitation de nos différents secteurs d'activités.

L'écart favorable de 16 480 000 $ du BAIIA ajusté1 du secteur télédiffusion est principalement attribuable à la chaîne « TVA Sports » qui a réalisé d'importantes économies de coûts ponctuelles engendrées par la baisse d'événements sportifs diffusés par la chaîne. Le Réseau TVA, quant à lui, a réussi à augmenter son BAIIA ajusté1 de 15,0 % malgré une baisse de 13,7 % de ses revenus publicitaires grâce à des économies au niveau de la main-d'oeuvre découlant d'un plan de mises à pied temporaires et de la comptabilisation de la subvention salariale d'urgence, ainsi qu'aux économies de coûts de contenu. Ces bonnes performances ont été contrebalancées en partie par la baisse de 11,5 % du BAIIA ajusté1 des autres chaînes spécialisées.

Le recul de 13,4 % du BAIIA ajusté1 de MELS est principalement attribuable à la diminution de 26,4 % du BAIIA ajusté1 généré par la location de studios, de mobiles et d'équipements, contrebalancée en partie par l'augmentation de 107,5 % du BAIIA ajusté1 généré par les activités de doublage et de vidéodescription compte tenu de la demande croissante pour ces services et des requis règlementaires à ces égards.

Le secteur magazines a su maintenir son BAIIA ajusté1 en dégageant un léger écart favorable de 36 000 $ malgré une baisse de revenus de 18,2 %. La poursuite des plans de rationalisation mis en place au cours des dernières années et l'aide gouvernementale supplémentaire offerte durant la crise sanitaire ont permis au secteur de compenser en totalité la décroissance de son volume d'activités. 

Le secteur production et distribution a subi un important recul de 59,4 % de son BAIIA ajusté1, une conséquence directe de l'arrêt de ses activités de production au printemps dernier, engendrant un retard au niveau de la livraison des films produits en cours d'année.

Les produits d'exploitation consolidés se sont élevés à 508 144 000 $ pour l'exercice 2020 comparativement à 569 910 000 $ pour l'exercice précédent, soit une baisse de 10,8 %. Pour cette même période, le bénéfice net attribuable aux actionnaires de la Société a été de 32 317 000 $, soit un bénéfice de 0,75 $ par action, comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 16 452 000 $, ou un bénéfice de 0,38 $ par action pour l'exercice 2019.

_______________________

1 Voir la définition du BAIIA ajusté ci-après.

Mise à jour sur le contexte actuel de la pandémie de la COVID-19

Les résultats annuels, incluant ceux du quatrième trimestre, doivent être mis en perspective dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, une situation sans précédent qui a des répercussions considérables sur la population canadienne, de même que sur l'économie mondiale. En tant que fournisseur de services essentiels, notre priorité demeure de poursuivre notre mission, soit d'informer et divertir le public. À cet égard, nous nous sommes assurés de maintenir nos services de nouvelles en continu accessibles à tous via nos diverses plateformes de diffusion et en offrant gratuitement notre chaîne spécialisée d'information « LCN » à certains moments forts de cette crise. Groupe TVA a pris et continue de prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger la santé et la sécurité de ses employés, soit via la prestation de leurs services à distance lorsque possible, par la mise en place de mesures de distanciation sociale en milieux de travail et par l'ajout de mesures sanitaires rigoureuses dans nos installations.

Dans le contexte de cette crise, nous nous attendons à ce que des impacts financiers se fassent encore ressentir au cours des prochains trimestres. Parmi ceux-ci, notons les suivants :

En raison du ralentissement de l'économie, environ 25 % des employés de Groupe TVA ont reçu des prestations au cours de l'année en vertu du programme de soutien de la Société pour compenser leur mise en disponibilité. Durant la crise sanitaire, ce programme offre une aide financière en supplément des programmes de Subvention salariale d'urgence du Canada ou de Prestation canadienne d'urgence. Plusieurs entités des différents secteurs de la Société se sont qualifiées à la Subvention salariale d'urgence, ce qui a permis à la Société d'atténuer certains impacts reliés à la crise actuelle.  

Étant donné l'incertitude entourant la durée de la pandémie et les répercussions qu'elle pourrait avoir, il nous est impossible à l'heure actuelle d'en prédire l'effet global sur nos résultats opérationnels et financiers, mais nous sommes d'avis que notre bonne santé financière actuelle, notre solide bilan et les mesures mises de l'avant nous permettront de continuer de dégager des flux de trésorerie positifs.

L'équipe de direction de Groupe TVA de même que son conseil d'administration surveillent de façon continue l'impact de la crise sanitaire sur les secteurs d'activités de la Société, ses employés, ses clients, ses partenaires d'affaires, ainsi que sur la population du Québec afin de prendre les mesures appropriées pour assurer la bonne continuité des affaires de l'entreprise et maintenir ses stratégies à long terme.

Définition

BAIIA ajusté

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le BAIIA ajusté comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidités. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le BAIIA ajusté est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du BAIIA ajusté adoptée par la Société peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises.

Téléconférence des investisseurs

Le 19 février 2021, à 9h00 (HNE), aura lieu une téléconférence sur les résultats de Groupe TVA pour le quatrième trimestre 2020, avec une période de questions réservée aux analystes financiers. On peut y accéder en composant le 1-877-293-8052, suivi du code d'accès pour les participants 14876#. Une version enregistrée, en anglais seulement, sera disponible par la suite en composant le 1-877-293-8133, suivi du code d'accès de la conférence 14876# puis du code d'accès de l'enregistrement 14876#, entre le 19 février et le 19 mars 2021.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents et les risques reliés à la perte de clients clés dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels ainsi que dans le secteur production et distribution), les risques liés aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique, les risques reliés à la capacité d'adaptation de la Société face à l'évolution technologique rapide et aux nouvelles formes de diffusion ou de stockage, les risques liés aux relations de travail ainsi que les risques liés aux urgences en matière de santé publique, notamment la COVID-19, et toute mesure d'urgence mise en oeuvre par le gouvernement.

Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez-vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et www.groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2020 et la rubrique « Facteurs de risques » de la notice annuelle 2020 de la Société. 

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 18 février 2021 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et une des plus grandes entreprises privées de production de langue française en Amérique du Nord. L'entreprise est aussi la plus importante dans le secteur de l'édition de magazines francophones et publie des titres anglophones parmi les plus populaires au Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B. 

Les états financiers consolidés audités, accompagnés des notes afférentes, ainsi que le rapport de gestion annuel peuvent être consultés sur le site internet de la Société à l'adresse suivante : www.groupetva.ca.

GROUPE TVA INC.
États consolidés des résultats

(non audités)




(en milliers de dollars canadiens, sauf  les montants par action)




Périodes de trois mois
terminées les 31 décembre

Exercices terminés
les 31 décembre



2020

2019

2020

2019











Revenus


147 618

$

164 196

$

508 144

$

569 910

$











Achats de biens et services


70 049


92 908


319 772


353 132


Coûts liés au personnel


31 499


37 720


103 066


144 338


Amortissement


8 204


10 369


33 330


40 311


Charges financières


566


850


2 535


3 892


Frais de rationalisation des activités d'exploitation
   et autres


1 359


853


6 197


5 890


Bénéfice avant impôts sur le bénéfice et part du
   bénéfice dans les entreprises associées


35 941


21 496


43 244


22 347


Impôts sur le bénéfice


9 095


5 654


11 845


6 150


Part du bénéfice dans les entreprises associées


(537)


(193)


(942)


(485)


Bénéfice net


27 383

$

16 035

$

32 341

$

16 682

$











Bénéfice net attribuable aux (à la) :










Actionnaires


27 380

$

16 030

$

32 317

$

16 452

$

Participation ne donnant pas le contrôle


3


5


24


230






















Résultat par action de base et dilué attribuable
   aux actionnaires


0,63

$

0,37

$

0,75

$

0,38

$

GROUPE TVA INC.
États consolidés du résultat global

(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)






Périodes de trois mois
terminées les 31 décembre

Exercices terminés
les 31 décembre



2020

2019

2020

2019











Bénéfice net


27 383

$

16 035

$

32 341

$

16 682

$











Autres éléments du résultat global qui ne seront pas
   reclassés aux résultats :










Régimes à prestations définies :










Gain (perte) sur réévaluations


6 515


2 421


(13 485)


2 421


Impôts différés


(1 751)


(644)


3 574


(644)














4 764


1 777


(9 911)


1 777












Résultat global


32 147

$

17 812

$

22 430

$

18 459

$











Résultat global attribuable aux (à la) :










Actionnaires


32 144

$

17 807

$

22 406

$

18 229

$

Participation ne donnant pas le contrôle


3


5


24


230












GROUPE TVA INC.
États consolidés des capitaux propres

(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)





Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux
propres
attribua-
bles à la
partici-
pation ne
donnant
pas le
contrôle

Total des
capitaux
propres

Capital-
actions

Surplus
d'apport

Bénéfices
non
répartis

Cumul des
autres
éléments du
résultat
global -
Régimes à
prestations
définies














Solde au 31 décembre 2018

207 280

$

581

$

59 406

$

3 497

$

966

$

271 730

$

Bénéfice net

?


?


16 452


-


230


16 682


Autres éléments du résultat global

?


?


?


1 777


-


1 777


Solde au 31 décembre 2019

207 280


581


75 858


5 274


1 196


290 189


Bénéfice net

?


?


32 317


?


24


32 341


Autres éléments du résultat global

?


?


?


(9 911)


?


(9 911)


Solde au 31 décembre 2020

207 280

$

581

$

108 175

$

(4 637)

$

1 220

$

312 619

$

GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés

(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)






31 décembre
2020


31 décembre
2019


 

Actif












Actif à court terme






Espèces


2 838

$

3 383

$

Débiteurs


154 060


160 552


Impôts sur le bénéfice


1 391


2 508


Contenu audiovisuel


112 982


88 422


Charges payées d'avance


3 217


3 105




274 488


257 970


Actif à long terme






Contenu audiovisuel


57 245


54 678


Placements


11 238


10 598


Immobilisations


165 247


175 653


Actifs liés au droit d'utilisation


10 326


8 530


Actifs incorporels


25 028


29 311


Écart d'acquisition


21 696


21 696


Impôts différés


23 923


16 710




314 703


317 176


Total de l'actif


589 191

$

575 146

$

GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés (suite)

(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)






31 décembre
 2020


31 décembre
 2019


 

Passif et capitaux propres












Passif à court terme






Découvert bancaire


1 699

$

?

$

Créditeurs, charges à payer et provisions


106 066


103 945


Droits de contenu à payer


62 252


83 244


Revenus reportés


14 077


16 883


Tranche à court terme des obligations locatives


3 001


3 238


Impôts sur le bénéfice


8 415


309


Dette échéant à court terme


27 117


44 846




222 627


252 465


Passif à long terme

Obligations locatives


9 148


7 978


Passif au titre des prestations définies


23 590


4 489


Autres éléments de passif


14 633


13 587


Impôts différés


6 574


6 438




53 945


32 492


Capitaux propres






Capital-actions


207 280


207 280


Surplus d'apport


581


581


Bénéfices non répartis


108 175


75 858


Cumul des autres éléments du résultat global


(4 637)


5 274


Capitaux propres attribuables aux actionnaires


311 399


288 993


Participation ne donnant pas le contrôle


1 220


1 196




312 619


290 189


Total du passif et des capitaux propres


589 191

$

575 146

$

GROUPE TVA INC.
États consolidés des flux de trésorerie

(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)






Périodes de trois mois
terminées les 31 décembre


Exercices terminés
les 31 décembre




2020

2019

2020

2019











Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation










Bénéfice net


27 383

$

16 035

$

32 341

$

16 682

$

Ajustements pour :










Amortissement


8 204


10 369


33 330


40 311


Part du bénéfice dans les entreprises associées


(537)


(193)


(942)


(485)


Impôts différés


(1 383)


1 567


(3 503)


1 423


Gain sur disposition d'actifs


(1)


?


(254)


?


Autres


(315)


(31)


(327)


10




33 351


27 747


60 645


57 941


Variation nette hors caisse des éléments d'exploitation


(18 229)


(21 959)


(22 727)


(6 469)


Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation


15 122


5 788


37 918


51 472












Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement










Acquisitions d'immobilisations


(4 229)


(4 819)


(13 475)


(14 169)


Acquisitions d'actifs incorporels


(599)


(985)


(2 669)


(4 627)


Acquisitions d'entreprises


(3 519)


?


(3 519)


(35 477)


Dispositions d'immobilisations


13


?


323


?


Autres


?


?


362


293


Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement


(8 334)


(5 804)


(18 978)


(53 980)












Flux de trésorerie liés aux activités de financement










Variation nette du découvert bancaire


(3 917)


(1 029)


1 699


?


Remboursement du prêt à terme


?


(44 825)


?


(52 939)


Variation nette du crédit rotatif


(2 123)


44 863


(17 737)


44 863


Remboursement d'obligations locatives


(835)


(959)


(3 394)


(4 040)


Autres


?


?


(53)


(105)


Flux de trésorerie utilisés pour les activités de financement


(6 875)


(1 950)


(19 485)


(12 221)












Variation nette des espèces


(87)


(1 966)


(545)


(14 729)


Espèces au début de la période


2 925


5 349


3 383


18 112


Espèces à la fin de la période


2 838

$

3 383

$

2 838

$

3 383

$











Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation










Intérêts versés


641

$

571

$

1 920

$

2 969

$

Impôts sur le bénéfice versés (déduction faite des encaissements)


742


1 208


6 125


4 854


GROUPE TVA INC.
Information sectorielle

(non auditée)
(en milliers de dollars canadiens)

Au début du présent exercice, la direction a apporté des modifications à la structure de gestion de la Société. À la suite de ces changements, les activités d'édition sur mesure, de production commerciale imprimée et de services prémédia, anciennement exercées par le secteur magazines, ont été regroupées avec les activités existantes de production commerciale du secteur télédiffusion sous la marque COLAB STUDIO Marketing Collaboratif. L'information financière des périodes comparatives a été retraitée pour tenir compte de cette nouvelle présentation.

Au début du deuxième trimestre 2019, la Société a revu ses secteurs d'activités afin de mieux refléter l'évolution de ses opérations et de sa structure de gestion à la suite de l'acquisition, le 1er avril 2019, des sociétés du groupe Incendo. Ainsi, un nouveau secteur a été créé, soit le secteur production et distribution.

Également, depuis le 13 février 2019, à la suite de l'acquisition des sociétés des groupes Serdy Média inc. et Serdy Vidéo inc., les activités reliées aux chaînes spécialisées « Évasion » et « Zeste » ont été intégrées dans les résultats du secteur télédiffusion alors que les activités de postproduction ont été incluses dans les résultats du secteur des services cinématographiques et audiovisuels.

Les activités de la Société se composent dorénavant des secteurs suivants :

GROUPE TVA INC.
Information sectorielle (suite)

(non auditée)




(en milliers de dollars canadiens)






Périodes de trois mois
terminées les 31 décembre


Exercices terminés
les 31 décembre




2020

2019

2020

2019











Revenus










Télédiffusion


116 513

$

124 775

$

408 741

$

443 754

$

Services cinématographiques et audiovisuels


21 366


23 590


58 664


71 259


Magazines


13 419


13 694


46 318


56 598


Production et distribution


1 926


6 795


11 432


13 371


Éléments intersectoriels


(5 606)


(4 658)


(17 011)


(15 072)




147 618

$

164 196

$

508 144

$

569 910

$











BAIIA ajusté(1) (BAIIA ajusté négatif)










Télédiffusion


36 739


21 725


60 976


44 496


Services cinématographiques et audiovisuels


7 453


7 828


14 079


16 253


Magazines


2 122


1 603


8 675


8 639


Production et distribution


(369)


2 198


1 153


2 838


Éléments intersectoriels


125


214


423


214




46 070


33 568


85 306


72 440


Amortissement


8 204


10 369


33 330


40 311


Charges financières


566


850


2 535


3 892


Frais de rationalisation des activités d'exploitation

   et autres


1 359


853


6 197


5 890


Bénéfice avant impôts sur le bénéfice et part du

   bénéfice dans les entreprises associées


35 941

$

21 496

$

43 244

$

22 347

$



(1) 

Le chef de la direction utilise le BAIIA ajusté comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le BAIIA ajusté est défini comme le bénéfice net avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

SOURCE Groupe TVA


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 23:06
Apollo Hospitals, la plus grande chaîne de soins de santé intégrés en Inde, a annoncé en mars 2020, sa campagne du projet Kavach, une stratégie à plusieurs volets déployée pour freiner la pandémie de COVID-19 dans le pays. Kavach, qui se traduit par...

à 21:51
Un rapport du Science and Technology Daily : par rapport aux fêtes du printemps avant la pandémie COVID-19, la célébration de cette année est très différente. De nombreux Chinois ont choisi de ne pas retourner dans leur ville natale, car les gens...

à 20:30
Wipro Limited , une société mondiale de technologie de l'information, de conseils et de services de processus d'affaires, fête le 25e anniversaire de son partenariat d'affaires avec Cisco , le leader mondial de la technologie qui propulse l'Internet....

à 19:30
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. 11 h 30 Le premier ministre s'adressera aux Canadiens au sujet de la situation entourant la COVID-19. Un point de presse suivra. Le président du...

à 19:19
Les produits proportionnels ont augmenté de 12 % à 781,5 M$ en 2020 comparativement à 2019. Le BAIIA ajusté proportionnel a augmenté de 8 % à 560,3 M$ en 2020 comparativement à 2019. Les perspectives de croissance sont intéressantes, les liquidités...

à 17:02
Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, ainsi que la députée de Saint-François, Mme Geneviève Hébert, invitent les représentants des médias à une conférence de presse concernant l'entreprise Kruger. Date : Le...



Communiqué envoyé le 18 février 2021 à 17:20 et diffusé par :