Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le Covid-19
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Front commun de milliers de travailleurs impactés par la COVID-19


MONTRÉAL, le 20 janv. 2021 /CNW Telbec/ - Dans une vaste offensive coordonnée, plus d'une trentaine de syndicats représentant des milliers de travailleuses et de travailleurs feront parvenir une missive à leurs employeurs respectifs afin de réclamer des actions concrètes pour contrer les effets de la COVID-19. Affiliés à la Fédération du Commerce-CSN (FC-CSN), ces syndicats représentent principalement des travailleurs des entrepôts alimentaires et pharmaceutiques, des établissements hôteliers, des abattoirs, des épiceries, des caisses populaires et compagnies d'assurance, ainsi que d'usines agroalimentaires.

« Les échanges avec nos membres nous ont permis d'identifier plusieurs irritants. Afin de les corriger, nous exigeons immédiatement de la part des employeurs la mise en place de quatre mesures simples, soit le retour de primes COVID-19, l'octroi d'un salaire lorsqu'en isolement, le maintien du lien d'emploi et des avantages sociaux et la poursuite des mesures de santé et de sécurité », explique le trésorier de la FC-CSN, Michel Valiquette.

Ancienneté et avantages sociaux
Plusieurs travailleuses et travailleurs qui ne peuvent travailler depuis des mois voient leur lien d'emploi rompu. C'est notamment le cas pour des centaines d'employé-es de l'industrie hôtelière qui perdent leur ancienneté. « Nous avons des préposées aux chambres qui ont des dizaines d'années d'ancienneté, mais qui ne travaillent pas, car les hôtels sont fermés. Certains employeurs en profitent pour couper leurs liens d'emploi et ne les rappelleront pas lorsque les hôtels rouvriront. C'est injuste et cela manque cruellement de solidarité. » Toujours dans le secteur de l'hôtellerie, plusieurs employé-es perdent aussi l'accessibilité aux avantages sociaux. Il n'est pas rare que des travailleuses et des travailleurs ne travaillent pas assez pour maintenir certains avantages liés au travail à temps plein. « Ces travailleuses et travailleurs devraient toujours avoir accès notamment au régime d'assurance et de retraite, même en cas de mise à pied complète ou partielle, mais certains employeurs leur retirent », dénonce le trésorier de la FC-CSN.

Isolement et télétravail
Les syndicats réclament aussi le maintien du salaire lorsque les travailleurs sont obligés de s'isoler. « Personne ne devrait voir son revenu coupé pendant des semaines parce qu'ils sont obligés de s'isoler. » De plus, dans les cas où le télétravail est requis, les employeurs doivent fournir l'équipement nécessaire.

Santé et sécurité et prime COVID
Rappelons aussi qu'il est primordial que tous les employeurs s'assurent du maintien constant des mesures de santé et de sécurité dans tous les milieux. « On assiste à un relâchement dans certains milieux de travail. Il faut rester vigilants et s'assurer que le matériel de protection soit disponible en quantité suffisante, et ce, en tout temps ».

Finalement, les milliers de travailleuses et travailleurs exigent le retour de la prime COVID. « Nous le martelons depuis des mois. Le scénario est exactement le même qu'au printemps?; le danger est le même, le nombre de cas est en explosion, le confinement est pratiquement total. Même les profits sont encore au rendez-vous. Pourtant, un seul joueur est absent : la prime. C'est injustifiable », conclut Michel Valiquette.  

À propos
Fondée en 1938 et affiliée à la CSN, la Fédération du commerce (FC-CSN) compte aujourd'hui près de 30?000 membres regroupés au sein de 330 syndicats. La FC-CSN représente près de 3500 travailleuses et travailleurs dans l'alimentation, 8500 dans la production et la transformation alimentaires, 2500 dans les différents entrepôts alimentaires et pharmaceutiques et environ 4000 dans le secteur de l'hôtellerie.

SOURCE Fédération du commerce (FC-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:29
ZTE Corporation (0763.HK / 000063.SZ), un important fournisseur international de solutions technologiques de télécommunications, d'entreprise et grand public pour l'Internet mobile, a publié aujourd'hui le Livre blanc de la solution Precise RAN pour...

à 18:55
KPS Capital Partners, LP (« KPS ») a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord définitif pour acquérir l'ensemble des exploitations mondiales de laminage d'aluminium (« Rolling » ou la « Société ») de Norsk Hydro ASA (NHY.OL, « Hydro ») pour...

à 17:36
Le groupe Sandvik, l'un des principaux fabricants mondiaux de machines de génie minier, investit 15 millions de dollars pour construire une nouvelle usine de fabrication à Menghe Town, dans le district national de haute technologie de Changzhou,...

à 17:31
Sous l'effet de l'augmentation des gains découlant de la variation de la juste valeur des actifs biologiques et des produits agricoles, laquelle est principalement due à la hausse des prix des produits agricoles à l'échelle mondiale, le bénéfice brut...

à 17:19
Reprise des négociations pour : Société : Denarius Silver Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : DSLV Les titres : Non Reprise (HE) : 9 h 30 3/8/2021 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations...

à 16:59
Reprise des négociations pour : Société : Clarke Inc. Symbole TSX : CKI Les titres : Oui Reprise : 16 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une société cotée en...



Communiqué envoyé le 20 janvier 2021 à 10:13 et diffusé par :