Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujets : Salon commercial, Politique commerciale, Expansion d'entreprise

Le groupe En+ commence à négocier des certificats internationaux d'énergie renouvelable


LONDRES, 22 décembre 2020 /PRNewswire/ -- Le groupe En+, premier producteur mondial d'aluminium à faible teneur en carbone et plus grand producteur d'énergie hydraulique du secteur privé, est devenu le premier producteur et fournisseur d'énergie en Russie autorisé à échanger des certificats internationaux d'énergie renouvelable (I-REC).

Le groupe En+ fournira aux consommateurs finaux des I-REC correspondant à l'énergie électrique produite par les sociétés du groupe En+, telles que JSC EuroSibEnergo (centrale hydroélectrique de Krasnoïarsk) et LLC Abakan SPP (centrale solaire d'Abakansk).

L'énergie produite par ces entreprises est conforme aux normes internationalement reconnues pour le suivi des énergies renouvelables. Le groupe En+ peut fournir des I-REC aux consommateurs finaux intéressés par l'achat d'électricité renouvelable pour leurs opérations, produits et services. Les I-REC servent à accroître la transparence du secteur de l'énergie et à clarifier l'utilisation de l'électricité renouvelable pour les consommateurs finaux. La norme I-REC garantit que les certificats émis respectent les principales normes internationales en matière de durabilité et de responsabilité carbone, notamment le GHGP, le CDP et le RE100, et qu'ils répondent aux attentes des parties prenantes en matière de bonnes pratiques industrielles. Les consommateurs d'énergie peuvent utiliser les I-REC pour les aider à atteindre leurs objectifs en matière d'émissions de carbone dans le cadre de l'« objectif 2 » et pour soutenir leurs politiques internes de responsabilité sociale des entreprises.

L'émetteur des I-REC en Russie est une organisation à but non lucratif, Goal Number Seven (GNS). Le groupe En+ a commencé à être certifié dans le trading I-REC après avoir signé l'accord de coopération avec GNS en septembre.

Lord Barker, président exécutif du conseil d'administration du groupe En+, a déclaré :

« Le lancement des premiers I-REC de Russie est une nouvelle preuve de l'engagement du groupe En+ à contribuer à la lutte contre la crise climatique mondiale. Nous aidons nos clients à minimiser leur propre impact carbone en facilitant leur consommation d'énergie propre. Dans le même temps, notre programme « Nouvelle énergie » augmente l'efficacité de nos centrales hydroélectriques afin de réduire davantage nos propres émissions de gaz à effet de serre. »

Tatiana Lanshina, PDG de « Goal Number Seven » : 

« Nous sommes heureux d'annoncer que le groupe En+ a émis les premiers certificats internationaux d'énergie renouvelable russes. La demande des entreprises en matière d'énergie renouvelable se forme progressivement en Russie, et les I-REC apportent une contribution précieuse à ce processus. Les normes I-REC contribueront au développement de l'industrie des énergies renouvelables en Russie et augmenteront les investissements. »

À propos du groupe EN+ 

Le groupe En+ est le premier producteur international d'aluminium et d'électricité intégré verticalement. La société regroupe des centrales électriques d'une capacité totale installée de 19,6 GW (dont 15,1 GW d'actifs hydroélectriques), et une capacité de production annuelle d'aluminium de 3,9 mt (par le biais d'une participation de contrôle dans RUSAL, le plus grand producteur mondial d'aluminium ex-Chine en 2018) qui est le principal consommateur d'hydroélectricité du groupe En+.

À propos de The International REC Standard Foundation (norme I-REC) 

La norme I-REC est une organisation à but non lucratif qui fournit une norme robuste de suivi des attributs pour une utilisation dans le monde entier. La norme réglemente l'ensemble du cycle de vie du certificat, de l'émission par des émetteurs indépendants au rachat par des acteurs du marché pour le compte d'un utilisateur final. Les I-REC peuvent être délivrés dans plus de 35 pays et sont utilisés par plus d'un millier d'entreprises pour leurs rapports de type « objectif 2 ».

Cette annonce peut inclure des déclarations qui sont, ou peuvent être considérées comme étant, des « déclarations prospectives ». Ces déclarations prospectives peuvent être identifiées par l'utilisation d'une terminologie prospective, y compris les termes « croit », « estime », « planifie », « projette », « anticipe », « s'attend », « a l'intention », « peut », « va » ou « devrait » ou, dans chaque cas, leurs variations négatives ou autres ou une terminologie comparable, ou par des discussions sur la stratégie, les plans, les objectifs, les buts, les événements futurs ou les intentions. Les déclarations prospectives peuvent et sont souvent très différentes des résultats réels. Toute déclaration prospective reflète la vision actuelle de la société en ce qui concerne les événements futurs et est soumise à des risques liés aux événements futurs et à d'autres risques, incertitudes et hypothèses concernant l'activité, les résultats d'exploitation, la situation financière, les liquidités, les perspectives, la croissance ou les stratégies du groupe. Les déclarations prospectives ne sont valables qu'à partir de la date à laquelle elles sont faites.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:03
Chaque année, des bénévoles partout au pays donnent de leur temps et de leurs ressources pour avoir une incidence positive sur leur collectivité. À l'occasion de la Journée internationale des bénévoles cette année, nous célébrons les innombrables...

à 11:00
Une coalition formée par des syndicats, des associations de personnes non syndiquées et de parents, de même que des représentants des partis d'opposition demandent l'intervention du premier ministre du Québec, François Legault, pour régler le dossier...

à 10:00
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) souligne la journée du 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence à l'encontre des femmes. Il s'agit d'une journée instituée pour rappeler à notre...

4 déc 2021
L'International Finance Forum (IFF) a publié aujourd'hui son premier "IFF Global Finance and Development Report", dont l'objectif est d'analyser, de décrire et de prévoir les perspectives économiques mondiales, les risques et les priorités...

4 déc 2021
Selon une nouvelle étude de Catalyst, 62 % des hommes dont les gestionnaires manifestent un haut niveau d'ouverture, c'est-à-dire qui écoutent et tiennent compte de leurs idées, disent qu'ils sont susceptibles d'intervenir directement pour...

3 déc 2021
Le Forum financier international (IFF) a publié aujourd'hui son premier rapport intitulé « IFF Global Finance and Development Report », qui vise à analyser, à décrire et à prévoir les perspectives économiques mondiales, les risques et les priorités...



Communiqué envoyé le 22 décembre 2020 à 00:25 et diffusé par :