Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Entente intérimaire de deux ans entre les pharmaciens et le gouvernement du Québec


Les pharmaciens seront prêts à faire face aux défis de la prochaine année

MONTRÉAL, le 21 déc. 2020 /CNW Telbec/ - Alors qu'une entente avec le gouvernement du Québec pour la prestation de services en pharmacie vient tout juste d'être entérinée par ses membres, l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) tient à dresser le bilan de cette année charnière pour le réseau des pharmacies communautaires et à rappeler l'importance des défis auxquels les patients et les pharmaciens seront confrontés en 2021.

Une entente avec le gouvernement, pour maximiser le rôle du pharmacien 

L'entente intérimaire acceptée par les membres de l'AQPP le 21 décembre 2020 porte notamment sur les activités cliniques prévues au projet de loi 31, adopté plus tôt cette année, ainsi que sur leur rémunération globale. De plus, l'entente permet l'entrée en vigueur de deux autres activités cliniques extrêmement importantes pour les patients québécois, soit la prise en charge de la clientèle en soins palliatifs et la prise en charge après une hospitalisation.

« Cette entente, d'une durée de deux ans, nous permettra d'améliorer notre offre de services cliniques pour le meilleur bénéfice des patients québécois. Avec la récente annonce du gouvernement d'abolir les frais de franchise et de coassurance sur ces services, nous sommes maintenant en meilleure position pour améliorer l'accès aux soins pour les patients. Je tiens à saluer le travail des équipes de négociation qui ont oeuvré à la concrétisation de cette entente », se réjouit le président de l'AQPP, M. Benoit Morin.

Bien que l'adoption d'une entente avec le gouvernement du Québec constituait une étape clé pour renforcer le rôle que jouent les pharmaciens en première ligne de soins, des négociations se poursuivront dans les prochains mois afin de mieux arrimer la rétribution des actes des pharmaciens aux besoins grandissants des patients et du réseau de la santé. Force est de constater que le modèle actuel de rémunération, établi en 1970, ne reflète plus les nombreuses avancées réalisées dans le développement de la profession de pharmacien, ni le contexte actuel de soins.

Un réseau indispensable en temps de pandémie

Alors que le système de santé subit une pression historique menant même au délestage de plusieurs activités, le réseau des pharmacies communautaires démontre quotidiennement combien il peut jouer un rôle majeur dans la prestation de soins de première ligne aux patients.  

Depuis le début de la pandémie, les pharmaciens propriétaires de partout au Québec ont orchestré efficacement l'implantation des mesures sanitaires nécessaires afin de préserver les services essentiels pour les Québécois, et ce, en relevant d'importants défis logistiques, dont une augmentation atteignant parfois 300 % des demandes de livraison en période de confinement.

Malgré ces bouleversements, plus de 3 000 pharmaciens ont suivi la formation de 25 heures nécessaire pour devenir vaccinateurs et près de 900 000 doses de vaccins contre l'influenza auront ainsi été administrées en pharmacie au terme la campagne 2020. Cela signifie qu'environ 40 % des Québécois ayant reçu le vaccin contre l'influenza auront été vaccinés dans leur pharmacie de quartier. De ce fait, l'AQPP attend le signal du gouvernement pour se joindre à l'effort de vaccination sans précédent contre la COVID19.

« Il n'y a aucun doute que, pour traverser cette crise le plus rapidement possible, le gouvernement et la population pourront compter sur le réseau des pharmacies communautaires. L'année à venir ne sera pas facile, mais forts de l'apprentissage des derniers mois, nous serons présents auprès de nos patients. Plus que jamais, grâce à la solidité du réseau des pharmacies depuis le début de cette crise, les Québécois ont renforcé le lien qui les unit à leur pharmacien », conclut M. Morin.

À propos de l'AQPP 

L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires, constituée en vertu de la Loi sur les syndicats professionnels, est la seule association qui représente les pharmaciens propriétaires du Québec auprès des organismes officiels et du gouvernement. Elle regroupe donc les 2048 pharmaciens propriétaires des 1900 pharmacies du Québec, qu'ils soient affiliés ou non à une chaîne ou à une bannière commerciale. Employant plus de 44 000 personnes partout au Québec, la pharmacie communautaire constitue l'un des plus importants employeurs privés du Québec. Plus d'un million de consultations sont effectuées en pharmacie chaque semaine, ce qui fait du pharmacien l'un des professionnels de la santé les plus disponibles et appréciés au Québec. 

SOURCE Association québécoise des pharmaciens propriétaires


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

5 mar 2021
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs en intervention communautaire-CSN (STTIC-CSN) manifestera à la prison de Bordeaux le 6 mars à 14 h en soutien aux détenu-es du Québec. En effet, le STTIC-CSN dénonce les conditions de détention dans le...

5 mar 2021
RésuméProduit : Perfect Sports Core Series Pure Creatine (également appelé poudre de créatine, NPN 80012948)Problème : Santé Canada a suspendu la licence de produit, ce qui signifie que le produit ne peut plus être vendu légalement. Tous les lots...

5 mar 2021
Alors que les industries et les économies du monde entier sont à la recherche d'opportunités pour reprendre leurs activités suite à la pandémie de COVID-19, Informa Markets, un organisateur mondial créateur de plateformes pour toutes sortes...

5 mar 2021
Groupe Santé Devonian inc. (« Devonian » ou la « Société ») , une société biopharmaceutique botanique en stade avancé de développement axée sur l'élaboration d'un portefeuille unique de médicaments d'ordonnance et de produits cosméceutiques d'origine...

5 mar 2021
Les résultats présentés aujourd'hui dans le Rapport mensuel des opérations financières au 30 novembre 2020 indiquent un déficit budgétaire de 4,7 milliards de dollars pour les huit premiers mois de l'exercice 2020-2021. Le déficit budgétaire découle...

5 mar 2021
Services aux Autochtones Canada (SAC) surveille étroitement le nombre de cas de COVID-19 signalés dans les communautés des Premières Nations à l'échelle du pays. Globalement, le nombre de cas actifs continue de diminuer, 1300 cas actifs ayant été...



Communiqué envoyé le 21 décembre 2020 à 21:30 et diffusé par :