Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Salon commercial, Contrats de license / de marketing, Essais cliniques / Découvertes médicales

Menarini annonce les résultats de nouvelles études précliniques sur le MEN1611 pour le traitement du cancer du sein lors du symposium sur le cancer du sein de San Antonio 2020


POMEZIA, Italie, 7 décembre 2020 /PRNewswire/ -- Menarini Group a annoncé aujourd'hui son intention de présenter les résultats de deux différentes études précliniques sur le MEN1611, un puissant inhibiteur sélectif du phosphoinositide 3-kinase (PI3Ki) en cours de développement clinique pour le traitement du cancer du sein, à l'occasion du prochain symposium sur le cancer du sein de San Antonio 2020, qui se tiendra en mode virtuel du 8 au 11 décembre.

« Nous sommes ravis de présenter, à l'occasion du symposium sur le cancer du sein de San Antonio, et sommes impatients de discuter plus en détail des résultats préliminaires encourageants obtenus lors de nos études précliniques sur le MEN1611 », a commenté Andrea Pellacani, directeur général de la division R&D de Menarini Ricerche, filiale du groupe Menarini. « Ces données contribuent à une meilleure compréhension du mécanisme d'action du MEN1611 et soutiennent davantage son développement clinique pour le traitement du cancer du sein, en renforçant notre solide engagement à faire progresserl'oncologie de précision au bénéfice des patientes atteintes de cancers difficiles à traiter ».

Le MEN1611 est un inhibiteur PI3Ki puissant et sélectif qui cible les isoformes p110 ?, ? et ?, tout en épargnant la sous-unité ?. L'étude B-PRECISE-01 est une étude multicentrique d'escalade et d'expansion des doses de phase Ib portant sur le MEN1611 destiné aux patientes atteintes d'un cancer du sein HER2+ ayant muté en PIK3CA, au stade avancé ou métastatique.

L'affiche intitulée « MEN1611 is a PI3K ?/? selective and ? sparing inhibitor with long-lasting antitumor activity in different genetic backgrounds of PIK3CA mutant breast cancer models » (Le MEN1611 est un inhibiteur du PI3K sélectif ?/? et épargnant les isoformes ? qui présente une activité antitumorale de longue durée sur les modèles de cancer du sein mutant en PIK3CA dans différents milieux génétiques) présente les résultats d'une étude préclinique relative à l'activité antitumorale du MEN1611 sur les tumeurs p110 ? et ?-dépendantes, en attestant que sur les modèles animaux concernés, le MEN1611 est actif contre les tumeurs mammaires HER2-positives, PIK3CA ayant muté et PTEN-nulles.

Une seconde affiche, intitulée « MEN1611 promotes immune activating myeloid cell polarization » (Le MEN1611 encourage la polarisation des cellules myéloïdes par activation immunitaire), présente les résultats d'une étude visant à caractériser les effets du MEN1611 sur l'isoforme PI3K?, fortement exprimée dans les macrophages associés aux tumeurs, afin de déterminer si la médiation de l'activité anti-tumorale du MEN1611 serait également possible en cas de modulation de l'environnement inflammatoire tumoral. Les résultats de cette étude montrent que l'inhibition du MEN1611 de l'isoforme PI3K? conduit à une reprogrammation des cellules macrophages entre un phénotype immunosuppresseur et un phénotype immunoactivateur. En outre, la régression tumorale induite par le MEN1611 a été associée à des modifications du micro-environnement inflammatoire caractérisées par un recrutement accru de cellules T, qui peut contribuer à l'activité anti-tumorale du MEN1611 dans ce modèle.

À propos du MEN1611 

Le MEN1611 est un inhibiteur PI3Ki puissant et sélectif qui cible les isoformes p110 ?, ? et ?, tout en épargnant la sous-unité ?. Il s'agit d'un composé expérimental, non approuvé pour une utilisation par les autorités réglementaires, actuellement évalué dans le cadre de l'essai B-PRECISE-01 (identifiant clinicaltrials.gov : NCT03767335), ainsi que de l'essai C-PRECISE-01 (identifiant clinicaltrials.gov : NCT04495621), respectivement pour le traitement du cancer du sein et du cancer colorectal.

À propos de Menarini 

Menarini Ricerche, la division du Groupe Menarini dédiée à la R&D, oeuvre avec un ferme engagement pour la recherche et le développement en oncologie, et participe activement à la recherche du domaine des maladies infectieuses, étant impliquée dans la lutte contre la menace de la résistance aux antimicrobiens, une préoccupation mondiale croissante.

Dans le cadre de son engagement en oncologie, le pipeline de Menarini comprend cinq composés expérimentaux pour le traitement d'une variété de tumeurs hématologiques et/ou solides : deux produits biologiques (l'anticorps monoclonal anti-CD157 MEN1112/OBT357 et l'anticorps anti-CD205 conjugué à des toxines MEN1309/OBT076) et trois petites molécules (l'inhibiteur double de la kinase FLT3 et PIM SEL24/MEN1703, l'inhibiteur de la PI3K MEN1611 et l'inhibiteur de l'histone désacétylase de classe I, II, et IV, le pracinostat). L'acquisition de Stemline Therapeutics, une société biopharmaceutique basée à New York, a renforcé le portefeuille d'oncologie de Menarini avec l'ajout d'actifs à la fois commerciaux et cliniques. Ces actifs incluent ELZONRIS® (tagraxofusp), un traitement ciblé destiné au CD123, approuvé par la FDA et commercialement disponible aux États-Unis pour le traitement des patients adultes et pédiatriques, âgés de deux ans et plus, atteints de néoplasme à cellules dendritiques plasmacytoïdes blastiques (NCDPB).

Menarini a également conclu un accord de licence avec Radius Health pour le développement et la commercialisation d'Elacestrant, un modulateur sélectif de l'activation des récepteurs aux oestrogènes MoSARE (SERM) par voie orale, dans le stade ultime de développement de Phase 3 en tant que traitement hormonal potentiel dans le cancer du sein. Grâce au travail de Menarini Silicon Biosystems, Menarini développe également des technologies et des produits de pointe pour étudier les cellules rares avec une précision à l'échelle cellulaire.

Le Groupe Menarini est une société diagnostique et pharmaceutique internationale de premier plan, produisant un chiffre d'affaires de 3,793 milliards d'euros et employant plus de 17 000 personnes. Menarini se concentre sur les domaines thérapeutiques présentant d'importants besoins non satisfaits avec des produits pour l'oncologie, la cardiologie, la gastro-entérologie, la pneumologie, les maladies infectieuses, la diabétologie, l'inflammation et l'analgésie. Comptant 17 sites de production et 10 centres de recherche et développement, Menarini distribue ses produits dans 140 pays du monde. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.menarini.com

Logo : http://mma.prnewswire.com/media/520214/Menarini_Ricerche_Logo.jpg  
Logo : https://mma.prnewswire.com/media/770614/Logo_B_Precise_Logo.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:33
Une enquête ponctuelle menée par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) révèle qu'il ne semble pas y avoir transmission communautaire du variant Omicron pour l'instant au Québec....

à 11:55
Theratechnologies Inc. (Theratechnologies ou la société) , une compagnie biopharmaceutique se spécialisant dans la commercialisation et le développement de traitements innovateurs, est heureuse d'annoncer le dépôt d'une demande supplémentaire de...

à 11:00
Ce lundi en milieu de journée, les employés syndiqués de l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel ont manifesté devant l'établissement pour réclamer des mesures de sécurité accrues afin de protéger autant le personnel que les patients...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 1 189 nouveaux cas, pour un total de 455 825 personnes infectées; 2 nouveaux décès, pour un total de 11 589 décès; 226 hospitalisations,...

à 11:00
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, est fier d'annoncer que plusieurs organismes communautaires recevront un financement supplémentaire dans le cadre d'un appel de projets visant la prévention et la réduction des...

à 10:51
Merck , connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu un accord avec Thermo Fisher Scientific pour la fabrication du molnupiravir, le médicament antiviral oral expérimental de Merck pour...



Communiqué envoyé le 7 décembre 2020 à 03:00 et diffusé par :