Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service

Continental Structural Plastics perfectionne son procédé de RTM de la fibre de carbone et lance plusieurs programmes de production


Après avoir remporté un JEC Innovation Award en 2016 pour son concept de béquet arrière pour Lincoln MKS (panneau extérieur TCA Ultra Lite® et intérieur de prototype RTM de fibre de carbone), Continental Structural Plastics (CSP) a perfectionné son procédé de Moulage par transfert de résine (Resin Transfert Moulding, RTM), de la fibre de carbone (CF-RTM) à tel point qu'un constructeur automobile haut de gamme utilisera la technologie pour les fermetures sur de futures plateformes de véhicules. Ces portières seront dotées de panneaux intérieurs et extérieurs, ainsi que de renforcements structurels moulés, en utilisant le procédé de CF-RTM à la pointe de la technologie, de CSP.

Lorsque CSP a établi son Centre d'excellence pour les technologies légères et les procédés de fibre de carbone, à Pouancé en France, en 2013, l'objectif consistait à développer des procédés permettant de rendre abordable et faisable l'utilisation de fibres de carbone dans le cadre d'applications à volumes élevés. Depuis, l'équipe de CSP en Europe a travaillé sur le développement d'un procédé CF-RTM haute performance, permettant d'aboutir à des composants ultrasolides et ultralégers, afin d'aider les FEO à satisfaire aux réglementations strictes sur les émissions de CO2. L'équipe s'est plus précisément concentrée sur l'amélioration du temps de cycle en utilisant un préformage automatisé, ainsi que sur la réduction du coût des matériaux à base de fibre de carbone.

« Nous avons ciblé un temps de cycle de 3 minutes, en utilisant 100 % de fibre de carbone recyclée. Grâce à notre concept de béquet à matériaux multiples, nous avons démontré que c'était parfaitement réalisable », a déclaré Marc Philippe Toitgans, directeur Recherche et développement, chez CSP Europe. « Désormais, nous sommes fiers de pouvoir dire que nous collaborons avec des FEO majeurs aux États-Unis et en Europe, sur des programmes de RTM de la fibre de carbone, et que nous commencerons très bientôt à observer les premières applications commerciales de cette technologie. »

Qu'il s'agisse de l'analyse IAO, de la simulation de flux, du procédé de préformage, de la conception de moules, ou de l'automatisation complète, CSP a bâti un savoir-faire de premier ordre pour soutenir d'importants programmes structurels et de CF-RTM de classe A, pour les fermetures et autres applications BIW. Les différenciateurs clés de SCP reposent sur les éléments suivants :

Pour soutenir plusieurs programmes de RTM de fibre de carbone qui débuteront dès la fin de l'année 2020, CSP et la société mère Teijin investissent actuellement dans une ligne de production de CF-RTM spécialisée, à Palmela, au Portugal. L'investissement initial de 5,5 millions ? inclura l'installation des presses de compression, d'unités d'injection RTM, et d'une cellule de liaison.

« Nous sommes heureux de travailler main dans la main avec nos clients en Europe, afin de démontrer nos capacités de RTM », a confié Ricardo Barros, directeur de programmes chez CSP/Inapal. « Le niveau d'industrialisation et d'automatisation que nous installons actuellement à Palmela est sans égal dans les applications similaires de fibre de carbone. »

En plus de réduire le poids des composants et le temps de cycle, l'équipe de CSP en Europe poursuit la mise au point d'un certain nombre de méthodologies qui aboutiront à des procédés de fabrication plus durables. Concentrée sur l'objectif de zéro émission nette, CSP Europe travaille sur le procédé de CF-RTM de demain, en s'attachant particulièrement à l'exploitation des fibres naturelles ou recyclées, des sources thermoplastiques/bio, des résines haute technologie, ainsi qu'à la réduction des pertes et déchets.

« Notre objectif consiste à continuer de travailler sur une proposition de valeur durable, en mettant tout en oeuvre pour atteindre un chiffre nul d'émissions nettes de CO2 », a indiqué Philippe Bonte, président de CSP Europe. « Nous y parviendrons grâce à des technologies de fabrication avancées et l'utilisation de matériaux renouvelables, dans le but de devenir un contributeur positif de l'environnement planétaire. »

À propos de Continental Structural Plastics

Continental Structural Plastics (CSP), une société du groupe Teijin propose, depuis plus de 50 ans, des technologies de pointe dans des solutions composites légères, destinées aux secteurs de l'automobile, des poids lourds, des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC), et de la construction. Basée à Auburn Hills dans le Michigan, CSP propose une offre complète d'ingénierie et détient de nombreux brevets couvrant le développement des matériaux et les procédés de fabrication. La société exerce ses activités sur trois continents et compte plus de 4 300 employés. Pour en savoir plus, consultez le site cspplastics.com.

À propos du groupe Teijin

Teijin (TOKYO : 3401) est un groupe mondial axé sur la technologie, qui propose des solutions de pointe dans les domaines de la valeur environnementale, de la sûreté, de la sécurité et de la prévention des catastrophes, ainsi que dans celui du changement démographique et de la prise de conscience accrue de la santé. Créé à l'origine en tant que premier fabricant de rayonne au Japon en 1918, Teijin a évolué en une entreprise unique incluant trois secteurs d'activité principaux : les matériaux haute performance parmi lesquels les fibres d'aramide et de carbone et les composites, ainsi que les traitements en résine et en plastique, les films, les fibres polyester et la conversion des produits ; les soins de santé avec notamment les équipements pharmaceutiques et de santé à domicile pour les maladies osseuses et des articulations, respiratoires et cardiovasculaires/métaboliques, les soins infirmiers et la santé présymptomatique ; et l'informatique avec notamment les solutions B2B destinées aux systèmes médicaux, d'entreprise et publics, ainsi que les logiciels intégrés et les services en lignes B2C de divertissement numérique. Profondément engagée envers ses parties prenantes, tel qu'elle l'exprime dans l'énoncé de la marque « Chimie humaine, solutions humaines », Teijin vise à être une entreprise qui prend en charge la société du futur. Le groupe est composé de plus de 170 entreprises et emploie près de 20 000 personnes dans 20 pays du monde entier. Teijin a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 853,7 milliards JPY (8,0 milliards USD) avec un total des actifs de 1 004,2 milliards JPY (9,4 milliards USD) lors de l'exercice fiscal clos le 31 mars 2020. Veuillez consulter le site www.teijin.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. 11 h 30 Le premier ministre s'adressera aux Canadiens au sujet de la situation entourant la COVID-19. Un point de presse suivra. La vice-première...

à 07:00
Un convoi composé d'un autobus et d'une vingtaine de voitures, organisé par la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), se rendra aujourd'hui à la Cité-de-la-Santé de Laval et au service de garde d'urgence de l'école Saint-Vincent-Marie, à...

à 06:00
La troisième édition annuelle de la Journée du chandail vert aura lieu dans un mois. D'ici la Journée du chandail vert le 7 avril, l'Association canadienne des greffés, La Fondation du rein, la Société canadienne du sang et la communauté à l'oeuvre...

à 06:00
En vue du prochain budget du Québec, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et l'Union étudiante du Québec (UEQ) unissent leur voix pour réclamer que le prochain budget du Québec soutienne pleinement les projets du ministère de...

à 05:00
Le gouvernement du Canada, par l'intermédiaire de son Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19 (GTIC), finance une étude dans les Maritimes visant à déterminer quels sont les facteurs de santé qui entraînent de graves conséquences liées à...

à 01:05
Regulatory News: Le groupe Vifor Pharma a enregistré un chiffre d'affaires net stable et une forte augmentation de sa rentabilité en 2020, malgré les difficultés d'accès des patients aux traitements dues à la COVID-19 et l'impact causé par...



Communiqué envoyé le 3 décembre 2020 à 05:55 et diffusé par :