Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Sans buts lucratifs, Responsabilité sociale des entreprises

Le secteur des finances du Cambodge tend la main aux personnes dans le besoin


PHNOM PENH, Cambodge, 24 novembre 2020 /PRNewswire/ -- Tandis que les Cambodgiens sont confrontés aux défis engendrés par la COVID-19 et la dévastation des récentes inondations dans tout le pays, les banques et les institutions financières (BFI) du Royaume, notamment l'Association of Banks in Cambodia, offrent leur aide pour surmonter ces temps difficiles.

A microfinance loan officer visits a farmer in a rice field in Cambodia

Depuis le début de 2020, les BFI du Cambodge ont recueilli plus de 500 000 dollars américains en dons pour la santé, l'hygiène et l'approvisionnement en nourriture afin de soutenir les communautés vulnérables.

« Les banques et les institutions financières placent les personnes au centre de leurs préoccupations, et sont animées par l'ambition d'aider les gens à réussir et à prospérer grâce à leurs services financiers officiels. Cependant, cette ambition s'étend manifestement à l'aide aux personnes dans le besoin de toutes les façons possibles », a déclaré M. In Channy, président de l'Association des banques du Cambodge (ABC).

Selon une récente enquête de cet organisme, plus de la moitié des BFI du Cambodge ont intégré les retombées sociales dans leurs énoncés de mission de base. Plusieurs consacrent un pourcentage fixe de revenus pour soutenir des causes sociales liées à l'environnement, à l'éducation, aux soins de santé et à l'inclusion financière.

« Les institutions de microfinance (IMF) occupent une place spéciale dans la société cambodgienne d'après-guerre et la grande majorité de nos membres placent l'incidence sociale au coeur de leurs opérations, a expliqué le président de l'Association de microfinance du Cambodge (CMA), M. Kea Borann. Il ne s'agit pas seulement de dons de bienfaisance et de bénévolat, même si cela compte beaucoup, mais aussi de la façon dont les IMF mettent le bien-être de leurs clients au premier plan dans tout ce qu'elles font. »

« Au cours de la pandémie de COVID-19, nous avons redoublé d'efforts pour aider nos clients en restructurant plus de 270 000 prêts évalués à plus de trois milliards de dollars, et nous poursuivons nos travaux à mesure que l'ampleur de la pandémie et ses effets sur l'économie se précisent », a-t-il déclaré.

« Nous travaillons également avec nos membres pour préparer la législation en cours d'élaboration, afin d'intégrer la protection des clients dans la loi cambodgienne, une mesure que nous appuyons fermement », a ajouté M. Kea, faisant remarquer que les neuf institutions de microfinance et banques de premier plan du Cambodge sont déjà certifiées par les Principes de Protection des Clients de la Smart Campaign, l'action mondiale qui certifie l'adhésion des institutions de microfinance aux principes de protection des clients.

Au-delà du resserrement de la législation, les associations et la Banque nationale du Cambodge (BNC) ont accéléré leurs efforts pour améliorer l'alphabétisation et l'inclusion financières au Royaume avec une campagne ambitieuse expliquant les bases de l'emprunt et du prêt durables.

La campagne comprendra des médias sociaux et traditionnels ainsi que des ateliers ciblés pour les PME, les entrepreneuses et les entreprises agricoles, afin d'améliorer la qualité des emprunts de la part des segments traditionnellement « sous-financés » de la population.

« Notre industrie est en évolution presque constante, alors que nous faisons face aux défis de la pandémie ainsi qu'aux possibilités d'une économie de plus en plus diversifiée où l'adoption du numérique change la façon dont tout le monde fait des affaires, a souligné M. In Channy. Le secteur financier est déterminé à faire en sorte que cette évolution se poursuive, en plaçant nos clients au centre de tout ce que nous faisons grâce à des protections améliorées et à une meilleure éducation financière, pour les aider à résister au ralentissement économique mondial provoqué par la pandémie de coronavirus », a-t-il ajouté.

Photo ? https://mma.prnewswire.com/media/1340496/microfinance_loan_officer.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:00
Au cours du dernier mois, l'homologation de deux vaccins contre la COVID-19 a donné une lueur d'espoir à de nombreux Canadiens, dont moi, que la fin de la pandémie approche. Cet espoir survient près d'un an après le début de la pandémie de COVID-19...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 457 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 253 633 personnes infectées. Parmi celles-ci, 227 215 sont rétablies. Elles font également état de...

à 10:24
Aujourd'hui, cinq lauréats du prix Nobel et plus de 3 000 scientifiques de plus de 100 pays ont signé la Déclaration scientifique de Groningue appelant les dirigeants, les décideurs et les investisseurs du monde entier à changer notre façon de...

à 10:00
Le vendredi 22 janvier 2021, Postes Canada a renvoyé à la maison les travailleurs et travailleuses du quart d'après-midi de l'établissement Gateway East pour qu'ils s'isolent durant 14 jours, et ce, sur recommandation de la Santé publique de Peel. La...

à 09:00
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante : « Aujourd'hui, en cette Journée mondiale de la culture africaine et...

à 07:00
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et l'ensemble de ses fédérations du réseau scolaire, soit la Fédération des syndicats de l'enseignement , la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ), la Fédération des professionnelles et...



Communiqué envoyé le 23 novembre 2020 à 21:55 et diffusé par :