Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Politique intérieure, CFG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 22 novembre 2020


OTTAWA, ON, le 22 nov. 2020 /CNW/ - Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

« Alors que la recrudescence de la COVID-19 se poursuit au Canada, nous surveillons un ensemble d'indicateurs épidémiologiques pour déterminer où la transmission de la maladie est la plus forte, où elle se propage ainsi que ses répercussions sur la santé des Canadiens et la capacité des services de santé publique, des laboratoires et du système de santé. Voici le plus récent résumé des tendances et des chiffres nationaux, ainsi que des mesures que nous devons tous prendre pour maintenir le nombre de cas de COVID-19 à des niveaux gérables dans tout le pays.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu 325 711 cas de COVID-19, dont 11 406 décès au Canada; ces chiffres cumulés nous renseignent sur le fardeau global de la COVID-19 à ce jour. Comme ces chiffres sont élevés et que beaucoup de régions connaissent une croissance rapide, il est important de se rappeler que la vaste majorité des Canadiens demeurent vulnérables à la COVID-19. C'est pourquoi il est important que chacun continue de prendre des précautions individuelles pour assurer sa propre sécurité et celle de sa famille et de sa collectivité. 

À l'heure actuelle, il y a 53 907 cas actifs dans tout le pays. Les dernières données nationales indiquent des moyennes quotidiennes de 4 739 nouveaux cas (du 13 au 19 novembre) et montrent que chaque jour, plus de 58 400 personnes ont passé un test de dépistage, dont 6,6 % ont obtenu un résultat positif (du 8 au 14 novembre). La transmission communautaire et les éclosions contribuent à la propagation de la COVID-19 au Canada, y compris la propagation accrue chez les populations vulnérables et les milieux à risque. Le nombre de cas augmente chez les adultes âgées, particulièrement chez les personnes de 80 ans et plus, pour qui le taux d'incidence est le plus élevé au niveau national. Des éclosions de plus en plus importantes vont en augmentant dans les centres de soins de longue durée, les habitations collectives et les hôpitaux, et se propagent dans les communautés autochtones. Ces situations sont très préoccupantes car elles exposent d'innombrables Canadiens à une maladie potentiellement mortelle, provoquent de graves perturbations des services de santé et représentent des défis importants pour les régions qui ne sont pas suffisamment équipées pour gérer des urgences médicales complexes.

Partout au Canada, le nombre de personnes gravement malades continue d'augmenter. Les données provinciales et territoriales indiquent qu'en moyenne 1 840 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées dans les hôpitaux canadiens chaque jour au cours de la dernière période de sept jours (du 13 au 19 novembre), dont 376 se trouvaient dans une unité de soins intensifs. Au cours de la même période, 71 décès liés à la COVID-19 ont été signalés en moyenne chaque jour. Cette situation exerce une pression sur les ressources locales dans le milieu de la santé et force les représentants des hôpitaux à prendre la difficile décision d'annuler des chirurgies et des traitements non urgents dans plusieurs régions du pays.

Le Canada a besoin d'un effort collectif, de la part des individus et des autorités de la santé publique, pour appuyer et assurer l'intervention en santé publique jusqu'à la fin de la pandémie, tout en tenant compte des conséquences sanitaires, sociales et économiques. À la lumière des derniers développements, il est urgent que chacun prenne des mesures individuelles pour non seulement se protéger, mais aussi pour protéger nos populations et nos communautés à risque élevé. Pour ce faire, nous devons limiter nos contacts étroits aux personnes de notre ménage et réduire nos interactions en personne aux commissions et aux activités essentielles tout en suivant toujours les mesures de santé publique à la lettre : restez à la maison ou isolez-vous si vous avez des symptômes, maintenez une distance physique, portez un masque au besoin (y compris à l'intérieur avec des gens qui ne font pas partie de votre ménage) et respectez les règles d'hygiène, comme le lavage fréquent des mains, l'étiquette respiratoire en cas de toux et le nettoyage et la désinfection des surfaces. Évitez autant que possible les espaces clos mal aérés, les endroits achalandés où sont regroupées un grand nombre de personnes ainsi que les situations de contact étroit qui ne permettent pas de maintenir une distance de deux mètres. Il est important que vous suiviez les directives de vos autorités locales de santé publique.

Les Canadiens peuvent également en faire plus en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et les pratiques de prévention et sur les mesures pour réduire la COVID-19 dans les communautés et en téléchargeant l'application Alerte COVID pour rompre le cycle d'infection et aider à limiter la propagation de la maladie.

Comme le temps des Fêtes approche, j'encourage les Canadiens à prendre du temps aujourd'hui pour prévoir des célébrations sûres, notamment en tenant compte des risques pour eux-mêmes et leurs proches. La meilleure mesure de protection dont nous disposons actuellement et pendant les Fêtes consiste à limiter à l'essentiel les commissions et les sorties, à limiter nos activités sociales aux membres de notre foyer et à suivre à la lettre les mesures de santé publique. Cela ne veut  pas dire qu'il est impossible de continuer à trouver des moyens sûrs de tenir les célébrations significatives qui sont si importantes pour maintenir nos traditions et nos liens sociaux. Nous avons vu à quel point les Canadiens peuvent être créatifs, car ils ont, entre autres : tenu soirées jeux en ligne, partagé virtuellement des repas spéciaux avec des gens en dehors de leur ménage, faits des promenades bien emmitouflés en maintenant leurs distances et applaudis leurs voisins qui ont décoré leur balcon, leurs fenêtres et leur parterre.    

Ce qui se passera cet automne et cet hiver dépend des décisions et des actions de chacun de nous. Chaque geste que vous posez compte. Aplatissons la courbe de la COVID-19 ensemble! Veuillez consulter mon document d'information pour obtenir plus de renseignements et de ressources sur les moyens de réduire les risques d'infection à la COVID-19, et de vous protéger vous-même ainsi que les autres. »

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 164 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 133 206. Elles font également état de 13 nouveaux décès, pour un total de 6 842. De ces 13 décès, 3...

à 10:09
L'Institut d'hémato-oncologie et de thérapie cellulaire (iHOTC) de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), faisant partie du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, annonce aujourd'hui une avancée...

à 09:05
Nuvaira, un développeur de nouvelles stratégies thérapeutiques pour traiter les maladies pulmonaires obstructives, a annoncé aujourd'hui la publication des données de suivi sur deux ans de son essai randomisé, contrôlé par simulation et en double...

à 09:00
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) lance une vaste campagne publicitaire radio pour exiger que le gouvernement appuie et protège le personnel de la santé, des services sociaux et des services de garde éducatifs. Urgence...

à 08:30
La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, François Bonnardel, ainsi que la députée de Saint-François et whip adjointe du gouvernement,...

à 08:15
Passeport pour ma réussite Canada a lancé une importante campagne d'expansion au Québec pour aider à atténuer le problème du faible taux de diplomation au secondaire et les difficultés accrues des élèves des communautés à faible revenu qui tentent...



Communiqué envoyé le 22 novembre 2020 à 12:00 et diffusé par :