Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Politique commerciale

CGTN : La Chine déploiera des efforts majeurs dans son marché intérieur, tout en cherchant activement des débouchés à l'étranger


BEIJING, 20 novembre 2020 /PRNewswire/ -- Dans un monde secoué par la pandémie de COVID-19 et l'escalade des tensions avec les États-Unis, la Chine est bien préparée, avec un nouveau modèle économique dit à « double circulation », qui doit orienter le plan directeur du pays pour les cinq prochaines années.

La nouvelle stratégie, la « double circulation », aussi appelée « dynamique du double développement », fait référence aux deux cercles économiques, soit le commerce au pays et à l'international, mais cette fois en mettant davantage l'accent sur le marché intérieur. Les analyses de cette mesure tendent immédiatement à penser que l'économie chinoise « se replierait sur elle-même », car on soutient que se concentrer sur le commerce intérieur signifie « fermer les portes » au monde extérieur.

Pour lire l'article original, cliquez ici.

Pourtant, pour Beijing, ouvrir toutes grandes ses portes semble être un plan à long terme qu'il n'est pas question d'abandonner. Mardi, le président chinois Xi Jinping a déclaré au 12e sommet des BRICS que la Chine « s'intégrera plus activement au marché mondial ». « Au lieu de fermer ses portes à l'ouverture, la Chine accueillera le monde à bras ouverts », a souligné le président Xi.

BRICS est l'acronyme d'un bloc de marchés émergents regroupant le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud. La réunion de mardi a été organisée par la Russie, qui assure cette année la présidence des BRICS.

« La Chine redoublera d'efforts pour accroître la demande intérieure, approfondir les réformes dans tous les aspects et promouvoir l'innovation dans les sciences et la technologie pour donner un élan à sa croissance économique », a-t-il ajouté.

« Le renforcement de la circulation intérieure ne contredit en rien la politique d'ouverture de la Chine », a commenté le professeur Gao Liankui de l'EU Business School dans un article d'opinion pour le Global Times. « Le nouveau modèle de développement [...] a été mis en oeuvre en fonction de l'objectif de développement de l'économie chinoise, qui a connu une valorisation industrielle et une expansion du marché intérieur.

Parallèlement au développement technologique, une entité économique verra ses avantages comparatifs évoluer, ce qui entraînera un certain degré de substitution des importations. Il ne s'agit pas de la seule voie pour la Chine », a déclaré le professeur Gao dans l'article.

Lors du sommet des BRICS, le président Xi a également souligné la nécessité d'une solidarité internationale dans la lutte contre le coronavirus. « Nous devons surmonter les différences et les préjugés en faisant preuve d'esprit d'unité et de rationalité, et ainsi créer la plus grande des synergies dans la lutte contre le virus », a-t-il affirmé.

L'engagement de la Chine envers la neutralité carbone 

Lors de la réunion des BRICS, le président Xi a également réitéré l'engagement du pays à atteindre la neutralité carbone avant 2060. Selon les experts, cet objectif exigerait de Beijing d'atteindre un niveau d'émissions presque équivalent à zéro d'ici 2050.

« La Chine intensifiera ses contributions établies au niveau national et s'efforcera d'atteindre un plafond d'émissions de dioxyde de carbone d'ici 2030, a-t-il promis. Vous pouvez compter sur la Chine pour tenir sa promesse. »

« Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2060, il faut une énorme transformation dans tous les aspects des systèmes sociaux, économiques, énergétiques et technologiques », a déclaré He Jiankun, vice-président du Comité national d'experts sur le changement climatique lors d'une interview accordée à l'agence de presse Xinhua. Cela signifie que la nouvelle énergie et les énergies renouvelables seront les principales sources d'énergie.

Les données officielles montrent que les émissions de dioxyde de carbone de la Chine en 2018 étaient inférieures de 45,8 % à celles de 2005, ce qui signifie que le pays avait atteint son objectif de réduction des émissions deux ans plus tôt que prévu.

De plus, le gouvernement a trouvé des moyens de promouvoir le « développement environnemental ». Depuis 2011, la Chine fait la promotion de l'échange de droits d'émission de carbone dans sept de ses provinces et de ses villes, dont Beijing et Shanghai, afin d'explorer des mécanismes axés sur le marché pour contrôler les émissions de gaz à effet de serre.

« La Chine est prête à s'acquitter de ses responsabilités internationales en fonction de son niveau de développement », a déclaré le président Xi lors de la réunion de mardi.

Développer le partenariat des BRICS sur la nouvelle révolution industrielle 

En ce qui concerne le partenariat avec les BRICS, le président Xi a souligné que la Chine est disposée à travailler avec d'autres membres des BRICS pour accélérer l'établissement d'un partenariat sur la nouvelle révolution industrielle.

Plus précisément, la Chine mettra en place un centre d'innovation dans le cadre d'un tel partenariat dans la ville de Xiamen, située dans la province du Fujian au sud-est de la Chine, a annoncé le président chinois lors du sommet. Le centre d'innovation facilitera la coopération dans des domaines tels que la coordination des politiques, la formation du personnel et le développement de projets, selon le président Xi.

Créé en 2009, le groupe BRICS a été mis sur pied pour instaurer un ordre mondial équitable, démocratique et multipolaire, tout en aidant à façonner un système monétaire international stable, prévisible et plus diversifié.

« Les BRICS servent d'antidote au G7 et à d'autres institutions dominées par les États-Unis, a souligné Freddie Reidy, analyste politique basé à Londres. « On l'a perçu (son établissement) comme une réponse au besoin de trouver une nouvelle monnaie de réserve mondiale, ce qui a entraîné une baisse immédiate de la valeur du dollar, démontrant de ce fait l'influence considérable du groupe. »

Le président Xi a également appelé les pays du BRICS à réaffirmer l'importance du multilatéralisme et à protéger les objectifs et les principes de la Charte des Nations Unies et de l'ordre international soutenu par le droit international.

« Le bien-être des peuples doit toujours demeurer au coeur de nos priorités », a-t-il souligné dans son discours, exhortant également le bloc à maintenir sa vision d'une communauté partageant un avenir commun pour l'humanité.

« À l'heure actuelle, le monde est pris entre la pandémie la plus grave du siècle dernier et des changements majeurs jamais vus au cours des cent dernières années », a affirmé le président Xi, faisant référence à la pandémie de COVID-19 qui a plongé le monde dans la pire récession depuis la Grande Dépression des années 1930.

Malgré tout cela, nous demeurons convaincus que le thème central de notre époque, la paix et le développement, n'a pas changé et que la tendance à la multipolarité et à la mondialisation économique ne peut pas être renversée », a-t-il déclaré.

Vidéo ? https://www.youtube.com/watch?v=7TrCaS4AHBw 

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 23:05
Abionic SA, entreprise suisse de Medtech basée à Lausanne, a développé le score cSOFA, une nouvelle mesure pour évaluer la sévérité Covid-19. Le score cSOFA (Covid Sequential Organ Failure Assessment) mesure la probabilité de détérioration clinique...

à 22:34
Groupe Birks inc. (la « Société » ou « Groupe Birks ») , a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour la période de vingt-six semaines se terminant le 26 septembre 2020.  ...

à 21:31
La nouvelle selon laquelle des vaccins efficaces contre la COVID-19 sont en préparation nous fait tous espérer qu'il y aura un certain retour à la normale en 2021. C'est notre lumière au bout du tunnel. Cependant, nous devons être réalistes et...

à 19:17
Voici l'agenda public du premier ministre du Québec, M. François Legault, pour ce 26 novembre 2020. Veuillez noter que celui-ci peut changer sans préavis.   Période des questions et réponses orales Heure : 10 h Lieu : Salon Bleu Assemblée nationale...

à 19:15
Le Centre pour le transport maritime responsable Clear Seas et l'Institut Angus Reid tiendront un point de presse le 30 novembre prochain à 10:00 (PST) pour dévoiler les conclusions de leur plus récent sondage national d'opinion publique portant sur...

à 19:15
ViacomCBS Inc. annonce ce jour avoir signé un accord définitif pour vendre l'activité d'édition Simon & Schuster ("Simon & Schuster") à Penguin Random House LLC ("Penguin Random House"), une filiale détenue en exclusivité par Bertelsmann SE & Co....



Communiqué envoyé le 20 novembre 2020 à 11:11 et diffusé par :