Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujet : Acquisitions et fusions d'entreprises

Acquisition de la participation de 49 % détenue par la CPDQ dans 3 parcs éoliens


Boralex deviendra propriétaire unique de 3 parcs éoliens québécois, d'une puissance installée de 296 MW

MONTRÉAL, le 20 nov. 2020 /CNW Telbec/ - Boralex inc. (« Boralex » ou la « Société ») (TSX : BLX) est heureuse d'annoncer la conclusion d'une entente définitive visant l'acquisition de la totalité de la participation de 49 % de la Caisse de dépôt et placement du Québec (la « CDPQ ») dans 3 parcs éoliens au Québec, déjà détenus à 51 % par Boralex. La participation de 49 % de la CDPQ représente 145 MW de puissance installée nette et les trois parcs éoliens représentent un total de 296 MW de puissance. Situés dans la MRC d'Avignon en Gaspésie et dans la MRC des Appalaches dans l'Est du Québec, ces parcs sont munis de turbines Enercon et bénéficient de contrats d'achat d'électricité (CAE) à long terme conclus avec Hydro-Québec Distribution, expirant entre 2032 et 2033 avec une durée moyenne pondérée restante sous contrat de près de 12,5 ans.

« Nous sommes très heureux d'annoncer l'acquisition de la participation de la CDPQ dans des parcs éoliens de grande qualité que nous détenons à 51 % et gérons depuis plus de deux ans à la suite de notre acquisition de la participation d'Invenergy dans ces actifs. L'exploitation de ces parcs éoliens a procuré les synergies prévues et a généré des résultats 10 % supérieurs à nos attentes en 2019 », a déclaré Patrick Lemaire, président et chef de la direction de Boralex.

« Cette transaction renforce notre positionnement dans l'industrie éolienne au Canada et est conforme à l'orientation croissance de notre plan stratégique. L'acquisition de la participation de la CDPQ ajoutera d'importants flux de trésorerie pour les prochaines années et une contribution positive aux flux de trésorerie discrétionnaires par action de l'entreprise dès la première année suivant la clôture de la transaction. Nous anticipons également générer des synergies opérationnelles et financières additionnelles au cours des années à venir », a ajouté Patrick Decostre, vice-président et chef de l'exploitation de Boralex.

Dans le cadre de l'acquisition, Boralex paiera une contrepartie en espèces de 121,5 millions de dollars à la CDPQ lors de la clôture, à laquelle pourrait s'ajouter une contrepartie conditionnelle pouvant atteindre 4 millions de dollars sous réserve du règlement de certaines conditions futures à rencontrer. Il est prévu que la clôture ait lieu à la fin novembre 2020, sujette à des conditions de clôture usuelles. À l'issue de cette transaction, la puissance installée de Boralex sera de 2212 MW.

Faits saillants

Description des parcs éoliens
Le parc éolien Des Moulins I (136 MW) est situé dans la MRC des Appalaches, au Québec. Ce parc dispose de 59 éoliennes E-82. Le parc éolien Des Moulins II (21 MW) est situé dans la MRC d'Avignon en Gaspésie, au Québec. Ce parc dispose de 9 éoliennes E-92. Ces deux parcs sont visés par un CAE en vigueur qui expire en décembre 2033.

Le parc éolien Le Plateau I (139 MW) est situé dans la MRC d'Avignon en Gaspésie, au Québec. Ce parc dispose de 60 éoliennes E-70 E4 et est visé par un CAE en vigueur qui expire en mars 2032.

Chaque parc éolien est financé à long terme auprès de consortiums d'institutions financières internationales. Les financements se composent d'une combinaison de prêts à terme à taux d'intérêt variable (dont une grande portion est couverte par des swaps de taux d'intérêt) et de billets ou de prêts à taux fixe. La dette liée aux projets au 30 septembre 2020 totalisait 402 millions de dollars (la quote-part de la participation de 49 % acquise est donc de 197 millions de dollars).

Questions relatives aux opérations avec une personne apparentée
La CDPQ détient environ 17,28 % des actions ordinaires émises et en circulation de la Société au 20 novembre 2020. L'acquisition pourrait être considérée comme une « opération avec une personne apparentée », pour l'application du Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d'opérations particulières (le « Règlement 61-101 »). La Société s'est prévalue des dispenses d'évaluation et d'approbation des porteurs minoritaires prévues aux alinéas 5.5a) et 5.7a) du Règlement 61-101.

Les deux administrateurs indépendants représentants la CDPQ au conseil d'administration de Boralex n'ont pas participé aux délibérations sur l'acquisition, et ils se sont abstenus de voter sur ces questions.

À propos de Boralex
Boralex développe, construit et exploite des sites de production d'énergie renouvelable au Canada, en France, au Royaume-Uni, et aux États-Unis. Un des leaders du marché canadien et premier producteur indépendant de l'éolien terrestre en France, la Société se distingue par sa solide expérience d'optimisation de sa base d'actifs dans quatre types de production d'énergie - éolienne, hydroélectrique, thermique et solaire. Boralex s'assure d'une croissance soutenue grâce à son expertise et sa diversification acquises depuis 30 ans. Les actions de Boralex se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole BLX.

Pour de plus amples renseignements, visitez www.boralex.com ou www.sedar.com. Suivez-nous sur Facebook, LinkedIn et Twitter.

Mise en garde à l'égard d'énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué, incluant celles ayant trait aux ajouts aux flux de trésorerie provenant des participations, à la contribution positive des participations aux fonds discrétionnaires par action de Boralex, à la contribution au BAIIA(A) des participations, au potentiel de synergie opérationnelles et financières additionnelles, à la date de clôture anticipée de la transaction, au montant de prix d'achat additionnel pouvant être versé suite à la clôture, aux résultats et au rendement pour des périodes futures, au plan stratégique, au modèle d'affaires et à la stratégie de croissance de la Société constituent des déclarations prospectives fondées sur des prévisions actuelles, au sens des lois sur les valeurs mobilières.

Les déclarations prospectives reposent sur des hypothèses importantes, y compris les suivantes : les hypothèses posées quant au rendement que la Société tirera de ses projets, selon les estimations et les attentes de la direction en ce qui a trait aux facteurs liés aux vents et à d'autres facteurs, les opportunités qui pourraient être disponibles dans les divers secteurs visés pour la croissance ou la diversification, les hypothèses posées quant aux marges du BAIIA(A), les hypothèses posées quant à la situation dans le secteur et à la conjoncture économique en général, la concurrence et la disponibilité du financement et de partenaires. Bien que la Société estime que ces facteurs et hypothèses sont raisonnables, selon les renseignements dont elle dispose actuellement, ceux-ci pourraient se révéler inexacts.

Boralex tient à préciser que, par leur nature même, les déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes et que ses résultats, ou les mesures qu'elle adopte, pourraient différer significativement de ceux qui sont indiqués ou sous-jacents à ces déclarations, ou pourraient avoir une incidence sur le degré de réalisation d'une déclaration prospective donnée. Les principaux facteurs pouvant entraîner une différence significative entre les résultats réels de la Société et les informations financières prospectives ou attentes formulées dans les déclarations prospectives incluent notamment, l'effet général des conditions économiques, les fluctuations de diverses devises, les fluctuations des prix de vente d'énergie, la capacité de financement de la Société, la concurrence, les changements dans les conditions générales du marché, la réglementation régissant son industrie, les litiges et autres questions réglementaires liées aux projets en exploitation ou en développement, ainsi que certains autres facteurs énumérés dans les documents déposés par la Société auprès des différentes commissions des valeurs mobilières.

À moins d'indication contraire de la Société, les déclarations prospectives ne tiennent pas compte de l'effet que pourraient avoir sur ses activités, des transactions, des éléments non récurrents ou d'autres éléments exceptionnels annoncés ou survenant après que ces déclarations ont été faites. Rien ne garantit que les résultats, le rendement ou les réalisations, tels qu'ils sont formulés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives, se concrétiseront. Le lecteur est donc prié de ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

À moins de n'y être tenue en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, la direction de Boralex n'assume aucune obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres changements.

Les données exprimées en pourcentage sont calculées à partir de montants en milliers de dollars.

SOURCE Boralex inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:12
Larsen & Toubro Infotech (LTI), une société mondiale de conseil en technologie et de solutions numériques, s'est associée à Temenos, la société de logiciels bancaires, pour lancer une plate-forme bancaire numérique, basée sur la technologie Temenos....

1 déc 2020
Mindtree, une société de services technologiques et de transformation numérique de premier plan, a annoncé aujourd'hui qu'elle s'était associée à Databricks, la société de données et d'IA, pour aider ses clients à mettre en oeuvre des plates-formes...

1 déc 2020
ACE Money Transfer, l'un des principaux fournisseurs de transferts de fonds transfrontaliers, a aujourd'hui fait évoluer ses services et son partenariat avec la banque Bank Alfalah en lançant une campagne d'incitation géante pour ses clients qui...

1 déc 2020
Epsilon, un fournisseur mondial de services de connectivité, s'est associé à Aviatrix, une plateforme de réseau cloud de premier plan, pour proposer un service multicloud aux entreprises. Epsilon Cloud Networking est un service multicloud de bout en...

1 déc 2020
La Société prévoit que le passage à un modèle d'affaires axé sur des revenus provenant de nouvelles catégories de produits de marque dans le créneau B2C, notamment les fleurs de cannabis et les vapoteuses, dégagera des marges plus élevées au sein...

1 déc 2020
Epsilon, un fournisseur mondial de services de connectivité, s'est associé à Aviatrix, une plateforme de réseau en nuage de premier plan, pour proposer un service multinuagique aux entreprises. Epsilon Cloud Networking est un service multinuagique de...



Communiqué envoyé le 20 novembre 2020 à 07:00 et diffusé par :