Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Le Covid-19
Sujets : Politique environnementale, CFG

Le gouvernement du Canada trace la voie à suivre pour assurer une croissance propre en présentant un projet de loi sur les mesures pour atteindre la carboneutralité d'ici 2050


OTTAWA, ON, le 19 nov. 2020 /CNW/ - Alors que le gouvernement du Canada continue de protéger et d'aider les Canadiens pendant la pandémie de COVID-19, nous devons poursuivre nos efforts afin de créer un avenir meilleur. Les Canadiens aspirent à un avenir où leurs enfants et leurs petits-enfants respireront un air plus pur et vivront dans des collectivités plus saines; un avenir où le monde entier associe les produits « fabriqués au Canada » à des produits respectueux de l'environnement grandement convoités, sur un marché qui valorise la qualité et la durabilité; un avenir qui offre de nouveaux emplois et de nouvelles carrières dans une économie résiliente, tant l'an prochain qu'en 2030, en 2040 et au-delà. Cet avenir est à notre portée, mais nous devons nous y préparer dès maintenant. Pour ce faire, nous devrons prendre des mesures de lutte contre les changements climatiques, puisque ceux-ci continuent de menacer notre santé et notre économie.

Aujourd'hui, le ministre de l'Environnement et du Changement climatique, l'honorable Jonathan Wilkinson, a donné suite à l'engagement du gouvernement de légiférer pour atteindre la carboneutralité au Canada d'ici 2050 en déposant la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité à la Chambre des communes.

Cette loi :

Afin de créer des emplois à long terme, nous devons obtenir des investissements à long terme, et les investisseurs et les consommateurs optent de plus en plus pour des projets à faibles émissions de carbone et résilients aux effets des changements climatiques. Nos principaux partenaires commerciaux et concurrents économiques se positionnent déjà pour attirer de tels investissements. Le Canada est bien placé : nous avons une économie diversifiée, une main-d'oeuvre qualifiée et des entreprises dans toutes les régions du pays qui innovent pour réduire leurs émissions. Nous devons toutefois continuer de montrer que nous tenons absolument à répondre aux futures demandes des marchés mondiaux et que nous comprenons les risques d'un réchauffement climatique. C'est exactement ce que permettra de faire la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité en continuant de suivre l'orientation que les entreprises ont déjà prise.

En particulier, nous savons que les changements climatiques représentent à la fois un risque et une occasion à saisir pour les décideurs. C'est pourquoi un nombre croissant d'entreprises et de pays tiennent compte des risques climatiques dans leur planification, et nous croyons que le gouvernement du Canada ne devrait pas faire exception. Les mesures de planification et les rapports requis au titre de la Loi amèneront le gouvernement du Canada à planifier et à investir judicieusement pour aujourd'hui et les décennies à venir. Ainsi, nous serons en mesure de prendre de meilleures décisions en vue d'un Canada plus sécuritaire et plus propre.

Selon les meilleures données scientifiques existantes, la concrétisation d'une économie carboneutre d'ici 2050 est l'objectif qu'il faut atteindre pour éviter les pires effets des changements climatiques. Au cours des prochaines semaines, le gouvernement annoncera un plan de croissance propre amélioré et de nouveaux investissements qui encourageront, accéléreront et faciliteront le travail des entreprises canadiennes afin de passer à une économie carboneutre.

Si nos industries continuent à innover et si les gouvernements de tout le pays continuent à travailler ensemble pour les soutenir, les Canadiens s'approprieront une part importante de l'occasion en or qu'offre la croissance propre. En travaillant ensemble, nous créerons un avenir plus propre et une économie plus forte pour appuyer nos efforts de relance dans le contexte de la pandémie.

Citations

« La science nous dit que nous devons réduire à zéro les émissions nettes de gaz à effet de serre, et ce projet étalé sur 30 ans exigera de tous les futurs gouvernements de prendre des mesures pour faire prospérer notre économie tout en réduisant les émissions dans chaque secteur. Ces mesures sont nécessaires pour que nos enfants et nos petits-enfants puissent vivre dans un monde où l'air et l'eau sont plus propres et pour que nos entreprises conservent et acquièrent un avantage concurrentiel en fabriquant les produits à faible teneur en carbone qui auront la cote dans le monde entier à l'avenir. »
- L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

Produits connexes

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d'Environnement et Changement climatique Canada

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:07
- CAE Inc. (« CAE » ou « Société ») a mené à bien aujourd'hui son placement par voie de prise ferme (« placement ») d'actions ordinaires (« actions ordinaires ») annoncé précédemment, y compris l'exercice intégral de l'option de surallocation...

à 09:00
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Guru Nanak Dev Ji : « Aujourd'hui, les sikhs au Canada et à travers le monde célébreront l'anniversaire de la naissance...

à 08:56
Lucerne...

à 07:05
Les liens entre les différentes régions du globe ont été beaucoup plus remarqués cette année, alors que la pandémie de COVID-19 a mis à rude épreuve les réseaux commerciaux et le transport de marchandises. En effet, cette année, sept Canadiens sur...

à 07:00
Les femmes représentent plus du tiers des nouvelles nominations effectuées au cours des six dernières années au sein des conseils d'administration des 100 plus grandes sociétés canadiennes cotées en bourse, révèle un nouveau rapport de recherche de...

à 07:00
TD Assurance (TDA) créée plus d'emplois dans la région de l'Atlantique en ouvrant un Centre de conseils clients (CCC) bilingue, à Dieppe, au Nouveau-Brunswick....



Communiqué envoyé le 19 novembre 2020 à 14:54 et diffusé par :