Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Calendrier d'événements

Goodfood génère un BAIIA¹ positif et un bénéfice net pour un deuxième trimestre consécutif et affiche des produits annuels record, un BAIIA¹ positif et une perte nette réduite pour l'ensemble de l'exercice


MONTRÉAL, 11 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Marché Goodfood Corp. («?Goodfood?» ou «?la Société?») (TSX : FOOD), chef de file canadien de l'épicerie en ligne, a annoncé aujourd'hui de solides résultats financiers pour son quatrième trimestre et son exercice clos le 31 août 2020, enregistrant deux trimestres consécutifs de bénéfice net et de BAIIA ajusté1 positif pour la toute première fois grâce à une forte croissance des nouveaux abonnés1, à la taille et à la fréquence plus élevées des commandes ainsi qu'à la hausse continue de la marge.

« L'exercice 2020 a été une année record pour ce qui est de plusieurs indicateurs clés. Le nombre d'abonnés actifs1, les produits et le bénéfice brut ont tous enregistré des hausses significatives attribuables à la forte croissance interne, à l'évolution des habitudes des consommateurs et à l'amélioration continue de la marge. Nous avons aussi affiché un BAIIA ajusté1 positif et un bénéfice net pour un deuxième trimestre consécutif, de même qu'un BAIIA ajusté1 positif pour l'exercice complet, ce qui représente un jalon important dans notre histoire et dans notre évolution en tant que service d'épicerie en ligne », a déclaré Jonathan Ferrari, Chef de la direction de Goodfood. « L'exercice écoulé a été caractérisé par une période pré-pandémie, où des tendances à long terme positives favorisant l'adoption de l'épicerie en ligne ont été observées, et par la période pandémique qui a fait accélérer ce virage, devançant de plusieurs années les projections de l'industrie. Les Canadiens adoptent l'épicerie en ligne, et le fait de saisir cette occasion a permis à Goodfood de poursuivre sa croissance exceptionnelle, renforçant notre positionnement comme chef de file de l'épicerie en ligne au Canada », ajoute M. Ferrari.

« Nous sommes très satisfaits d'annoncer un bénéfice brut record et un premier BAIIA ajusté1 positif pour un exercice complet. Ces résultats reflètent notre investissement soutenu pour enrichir l'offre de produits de Goodfood et notre capacité à générer plus de gains d'efficience opérationnelle et d'économies d'échelle, et ils révèlent un véritable levier d'exploitation, en partie contrebalancé par les coûts supplémentaires liés aux mesures pour contrer la COVID-19 », mentionne Neil Cuggy, Président et Chef des opérations de Goodfood. « Nous avons aussi élargi notre présence opérationnelle à travers le pays cette année et nous disposerons de sept installations lorsque notre centre de distribution phare de Toronto sera opérationnel en 2021. En plus de nos liquidités importantes et de nos investissements constants en automatisation, l'envergure nationale de nos activités nous confère un positionnement unique pour tirer parti de la croissance des ventes d'épicerie en ligne, pour remplir une part grandissante du panier d'épicerie des Canadiens et pour consolider notre position dominante sur le marché », a conclu M. Cuggy.

« Finalement, et c'est le plus important, notre écosystème et notre communauté nous ont permis de surpasser nos attentes durant cette pandémie. Nos employés, tout en suivant les protocoles de sécurité renforcés que nous avons mis en place pour protéger la sécurité de tous, ont travaillé sans relâche pour fournir des repas et des produits d'épicerie aux Canadiens et Canadiennes d'un océan à l'autre. Nous sommes ravis et reconnaissants que notre personnel nous ait permis de mettre en oeuvre notre plan de croissance cette année malgré les obstacles auxquels nous avons été confrontés, et nous poursuivrons notre essor au cours du prochain exercice », affirme en terminant M. Ferrari.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS

Principaux faits saillants financiers :
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars canadiens, à l'exception des pourcentages ? audités)

Trimestres clos les 31 août
 Exercices clos les 31 août
 
 2020 2019 Variation 2020 2019 Variation 
Produits
Croissance (%)
83 691$45 259$38 432
85
$
%
285 372$161 333$124 039
77
$
%
Bénéfice brut
Marge brute (%)
27 474
32,8

%
12 077
26,7

%
15 397
6,1 pp
 86 419
30,3

%
40 310
25,0

%
46 109
5,3 pp
 
Bénéfice net (perte nette)1 590 (5 887)7 477 (4 136)(20 937)16 801 
Flux de trésorerie provenant (affectés aux) des activités d'exploitation2 423 (2 710)5 133 8 555 880 7 675 

PRODUITS

Les produits pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020 ont augmenté de 38,4 millions de dollars pour atteindre 83,7 millions de dollars, contre 45,3 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice 2019. La hausse des produits est en grande partie attribuable à la croissance du nombre d'abonnés actifs1, à l'augmentation de la valeur moyenne des commandes résultant de l'offre de produits élargie de Goodfood et à la fréquence élevée des commandes. La diminution des incitatifs et des crédits en pourcentage des produits, qui sont passés de 23,7 % au T4 2019 à 12,1 % au T4 2020, a également contribué à la hausse des produits. Pour l'exercice clos le 31 août 2020, les produits ont progressé de 77 % pour atteindre 285,4 millions de dollars, comparativement à 161,3 millions de dollars pour la période correspondante du précédent exercice, pour les mêmes raisons que celles indiquées plus haut.

MARGE BRUTE

La marge brute pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020 a atteint 32,8 %, comparativement à 26,7 % pour la période correspondante de l'exercice 2019. La hausse du bénéfice brut et de la marge brute résulte essentiellement de la diminution des incitatifs et des crédits ainsi que de la baisse des coûts des aliments en pourcentage des produits. De plus, les coûts unitaires moindres afférents à l'emballage et à la livraison, lesquels sont surtout attribuables à la réalisation d'efficiences opérationnelles supplémentaires, à une augmentation des investissements en automatisation, à la plus grande densité au sein des zones de livraison, et à un pouvoir d'achat accru auprès des fournisseurs clés, ont contribué à la progression du bénéfice brut et de la marge brute. Ces facteurs ont été contrés en partie par les coûts supplémentaires engagés en conséquence directe de la pandémie de la COVID-19 au deuxième semestre de l'exercice 2020 relativement aux employés de production supplémentaires, les augmentations temporaires des salaires, de même que la montée des autres coûts de production.

Pour l'exercice clos le 31 août 2020, la marge brute s'est établie à 30,3 %, comparativement à 25,0 % pour la même période du précédent exercice.

BÉNÉFICE NET (PERTE NETTE), BÉNÉFICE NET (PERTE NETTE) PAR ACTION et BAIIA1

Le bénéfice net pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020 s'est établi à 1,6 million de dollars soit 0,03 $ par action (de base et diluée), comparativement à une perte nette de 5,9 millions de dollars, ou 0,10 $ par action (de base et diluée) pour la période correspondante de l'exercice 2019. Pour l'exercice clos le 31 août 2020, la perte nette s'élève à 4,1 millions de dollars, soit 0,07 $ par action (de base et diluée), comparativement à une perte nette de 20,9 millions de dollars, ou 0,38 $ par action (de base et diluée) pour la même période l'an dernier. L'augmentation du bénéfice net s'explique principalement par la hausse des produits et du bénéfice brut ainsi que par la baisse des frais de vente et charges générales et administratives, facteurs légèrement contrebalancés par la hausse des salaires visant à soutenir la croissance des activités.

Pour le trimestre et l'exercice clos le 31 août 2020, la marge du BAIIA ajusté1 s'est améliorée respectivement de 16,0 points de pourcentage et de 11,6 points de pourcentage pour atteindre 6,3 % pour le trimestre et 1,6 % pour l'exercice. La hausse de la marge du BAIIA ajusté1 s'explique principalement par l'élargissement de la base de revenus, qui a accéléré l'effet de levier d'exploitation alors que les frais de vente et charges générales et administratives en pourcentage des produits ont diminué, et par la marge brute plus élevée, facteurs contrebalancés par les charges supplémentaires attribuables au lancement de nouvelles gammes de produits et de nouvelles installations et aux coûts supplémentaires engagés en raison de la COVID-19.

Rapprochement des mesures non conformes aux IFRS
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars canadiens, à l'exception des pourcentages ? audités, sauf les mesures financières non conformes aux IFRS)

Trimestres clos les
31
 août
  Exercices clos les
31 août
  
 2020 2019  2020  2019  
Bénéfice net (perte nette)1 590$(5 887)$(4 136)$(20 937)$
Charges financières nettes911 81  2 380  346  
Amortissements1 818 874  5 361  2 617  
Charge (recouvrement) d'impôt différé526 ?  (804) ?  
BAIIA14 845$(4 932)$2 801 $(17 974)$
Paiements fondés sur des actions418 541  1 874  1 810  
BAIIA ajusté15 263$(4 391)$4 675 $(16 164)$
Produits83 691$45 259 $285 372 $161 333 $
Marge du BAIIA ajusté1 (%)6,3%(9,7)%1,6 %(10,0)%

SITUATION DE TRÉSORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation au quatrième trimestre de l'exercice 2020 se sont élevés à 2,4 millions de dollars, comparativement à des flux de trésorerie affectés aux activités d'exploitation de 2,7 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent, en raison principalement de la hausse du bénéfice net, en partie contrebalancée par une variation défavorable des éléments hors trésorerie du fonds de roulement d'exploitation. Pour l'exercice clos le 31 août 2020, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation se sont élevés à 8,6 millions de dollars, comparativement à 0,9 million de dollars lors de la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison d'une diminution de la perte nette enregistrée pour l'exercice clos le 31 août 2020, en partie atténuée par une variation moins favorable des éléments hors trésorerie du fonds de roulement d'exploitation principalement imputable aux variations des créditeurs.

Au quatrième trimestre de l'exercice 2020, la Société a effectué des dépenses d'investissement de 2,9 millions de dollars visant principalement des ajouts aux immobilisations corporelles attribuables à l'instauration de technologie et au réaménagement des installations. Pour l'exercice clos le 31 août 2020, la Société a investi 10,2 millions de dollars dans des immobilisations corporelles et des immobilisations incorporelles.

Au 31 août 2020, la Société avait une dette totale de 38,1 millions de dollars (incluant les débentures convertibles et excluant les obligations découlant de contrats de location) et 106,9 millions de dollars en trésorerie, équivalents de trésorerie et trésorerie soumise à des restrictions.

INCIDENCE DE LA COVID-19 ET MESURES CONNEXES

Le 11 mars 2020, l'Organisation mondiale de la Santé a déclaré que l'épidémie de la COVID-19 était une pandémie et cette éclosion a eu une incidence sur l'exploitation et les opérations de Goodfood. Puisque la Société est considérée comme un service essentiel au Canada, Goodfood a poursuivi son exploitation sans interruption.

Au deuxième semestre de l'exercice 2020, Goodfood a profité de plusieurs retombées positives qui ont eu une incidence sur ses résultats financiers liées à la pandémie de la COVID-19 comme la croissance du nombre d'abonnés1, du nombre de commandes et de la valeur moyenne des commandes, lesquels facteurs ont tous eu un impact positif sur les produits. Toutefois, la Société a également fait face à des enjeux liés à la main-d'oeuvre et à la chaîne d'approvisionnement qui ont donné lieu à des coûts additionnels directs d'environ 3,5 millions de dollars pour l'exercice clos le 31 août 2020. Les coûts liés à la COVID-19 comprennent des coûts additionnels de main-d'oeuvre de 3 millions de dollars incluant des hausses de salaire temporaires de 1,7 million de dollars et des primes envers des agences temporaires de 1,3 million de dollars (mais excluent le coût des salaires horaires réguliers), de même que d'autres coûts de production et des frais de vente et charges générales et administratives de 0,5 million de dollars (incluant de l'équipement de protection personnel, du désinfectant pour les mains, du personnel infirmier, et des mesures de santé et de sécurité additionnelles). Les coûts directs susmentionnés engagés ne comprennent pas les heures travaillées par la direction pendant la crise. Afin d'atténuer la pression sur les opérations attribuable à la hausse de la demande et de maintenir des normes de qualité élevées pour nos membres existants, la Société a restreint certains jours de livraisons pour quelques semaines et a stratégiquement adapté ses dépenses de marketing aux capacités de sa chaîne d'approvisionnement sur une base temporaire.

La Société a également mis de l'avant les initiatives suivantes liées à la pandémie :

Au début de la pandémie, des bulletins hebdomadaires du chef de la direction de Goodfood ont été envoyés aux membres afin de communiquer des mises à jour sur les opérations de la Société et sur les mesures supplémentaires mises en place dans ses installations en plus de ses normes de sécurité alimentaire rigoureuses. Ces mesures comprenaient, sans s'y limiter, ce qui suit :

PERSPECTIVES

L'industrie de l'épicerie en ligne est l'un des secteurs affichant la plus forte croissance dans le monde. En conséquence, Goodfood est d'avis qu'il existe d'importantes opportunités d'accroître rapidement sa base d'abonnés1 en continuant d'investir dans des campagnes de marketing très ciblées, dans l'élargissement de la capacité de production au moyen de nouvelles installations et d'investissements liés à l'automatisation, dans l'enrichissement de ses gammes de produits et dans la poursuite de l'expansion de sa plateforme nationale.

La stratégie de Goodfood implique en partie de différer la rentabilité à court terme afin d'investir dans la création de valeur à long terme pour ses actionnaires, ainsi que de continuer d'améliorer sa structure de coûts pour atteindre ses objectifs de marge et rentabilité à long terme. Accroître la base d'abonnés1, la part de marché, la taille et l'offre de produits de Goodfood permettra à la Société d'augmenter la valeur offerte à ses clients ainsi que de réaliser des rendements élevés sur le capital investi. À mesure que la Société augmente sa base d'abonnés1, elle est persuadée qu'elle réalisera des économies d'échelle et d'autres gains d'efficience, ce qui contribuera à l'amélioration de la rentabilité tout en continuant d'engendrer une expérience client sans égale.

La pandémie de COVID-19 a eu une incidence sur l'exploitation et les opérations de Goodfood. En tant que service essentiel au Canada, Goodfood a poursuivi ses activités durant la pandémie et a profité d'une croissance accélérée de la demande. Bien que les commandes des abonnés1 aient été remplies, et que le comportement des consommateurs durant la pandémie ait contribué à une hausse de la base d'abonnés1, des commandes par les abonnés1 et des activités globales, les opérations et la chaîne d'approvisionnement ont grandement été mises à l'épreuve. Certains fournisseurs ont arrêté leurs activités temporairement alors que certains ingrédients non disponibles ont dû être remplacés. Ces facteurs, jumelés à la pénurie de main-d'oeuvre et aux mesures sanitaires additionnelles ont exercé une pression sur le coût des aliments et de la main-d'oeuvre. La pression sur les chaînes d'approvisionnement et sur les niveaux de stocks, l'augmentation des coûts opérationnels, ainsi que les perturbations et la pénurie de main-d'oeuvre pourraient s'accroître en fonction de la durée et de la gravité de la pandémie et des modifications apportées à la réglementation gouvernementale à laquelle l'industrie de Goodfood est assujettie.

En raison de la pandémie de COVID-19, le nombre d'employés en télétravail a augmenté considérablement, ce qui a entraîné une plus grande sollicitation des ressources et des systèmes de technologies de l'information et un risque accru d'hameçonnage et d'autres cyberattaques.

L'ampleur, la durée et la gravité de la pandémie de COVID-19 sont difficiles à prévoir et pourraient avoir une incidence sur les estimations et jugements critiques utilisés pour l'établissement des états financiers consolidés de la Société.

Les objectifs s'appuient sur des hypothèses et comportent des risques et des incertitudes, dont plusieurs sont indépendants de notre contrôle. Ces risques et incertitudes pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces objectifs. Il y a lieu de se reporter aux rubriques « Déclarations prospectives » et « Risque d'entreprise » du rapport de gestion.

TÉLÉCONFÉRENCE

Goodfood tiendra une conférence téléphonique le 11 novembre 2020 à 8 h, heure de l'Est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à la téléconférence en composant le 1647-788-4922 (pour les participants de Toronto et d'outre-mer) ou le 1-877-223-4471 (ailleurs en Amérique du Nord). Pour accéder à la diffusion sur le Web et voir la présentation, veuillez cliquer sur ce lien : https://www.makegoodfood.ca/en/investisseurs/evenements

Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en composant le 1 800-585-8367 et en entrant le code 4589249 sur votre clavier téléphonique. L'enregistrement sera accessible à compter de 11 h, heure de l'Est, le mercredi 11 novembre 2020 jusqu'à 23 h 59, heure de l'Est, le mercredi 18 novembre 2020.

Une version complète de l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation de la Société (rapport de gestion) et des états financiers consolidés audités pour les exercices clos le 31 août 2020 et 2019 sera publiée au http://www.sedar.com plus tard aujourd'hui.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS

Certaines mesures financières et non financières mentionnées dans ce communiqué de presse n'ont pas de définition normalisée en vertu des IFRS et, par conséquent, pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres entreprises. La Société présente ces mesures, car elle croit qu'elles fournissent à certains investisseurs une façon significative d'évaluer le rendement financier. Pour une description plus exhaustive de ces mesures et un rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS de Goodfood aux résultats financiers, veuillez consulter l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation (rapport de gestion) pour l'exercice clos le 31 août 2020.

La définition des mesures financières non conformes aux IFRS de Goodfood est comme suit :

ABONNÉS ACTIFS

Un abonné qui doit recevoir une livraison, qui a décidé de suspendre la livraison pour le prochain cycle de livraison hebdomadaire ou qui est inscrit à Marché Goodfood WOW. Les abonnés actifs excluent les abonnements annulés. Pour plus de certitude, les abonnés actifs ne sont comptabilisés qu'une seule fois, même s'ils peuvent avoir commandé différents produits au cours d'un cycle de livraison hebdomadaire donné. Bien que les abonnés actifs ne constituent ni une mesure financière conforme aux IFRS ni une mesure financière non conforme aux IFRS, et que, par conséquent, ils ne figurent pas dans nos états financiers consolidés et qu'aucun rapprochement ne peut être fait entre ce paramètre et tout poste des états financiers consolidés de la Société, nous estimons que le paramètre des abonnés actifs est utile pour les investisseurs puisqu'il reflète les produits futurs potentiels qui seront générés. La Société présente le nombre d'abonnés actifs à l'ouverture et à la clôture de la période, arrondi en milliers.

À PROPOS DE GOODFOOD

Goodfood (TSX : FOOD) est un chef de file canadien de l'épicerie en ligne, livrant des solutions de repas et des produits d'épicerie frais facilitants pour ses membres à l'échelle du Canada, la dégustation de délicieux repas à la maison chaque jour. La mission de Goodfood est de réaliser l'impossible, de la ferme à la cuisine, en permettant aux membres d'effectuer leur planification de repas et leur épicerie hebdomadaire en quelques minutes. Les membres de Goodfood ont accès à une sélection unique de produits en ligne ainsi qu'à des prix exclusifs rendus possibles grâce à son écosystème d'approvisionnement de classe mondiale relié directement au consommateur qui élimine le gaspillage de nourriture et les frais généraux de vente au détail onéreux. La principale installation de production et les bureaux administratifs de la Société sont établis à Montréal (Québec). La Société dispose aussi de cinq installations de production situées au Québec, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. Une septième installation de production située en Ontario est actuellement en construction et devrait être opérationnelle en 2021. Au 31 août 2020, Goodfood comptait 280 000 abonnés actifs1. www.makegoodfood.ca

Sauf indication contraire, tous les montants indiqués dans ce communiqué sont exprimés en dollars canadiens.

Pour de plus amples renseignements :

Investisseurs et médias 
  
Philippe Adam
Chef de la direction financière
(855) 515-5191
IR@makegoodfood.ca
Roslane Aouameur
Directeur, Planification financière et Relations investisseurs
(855) 515-5191
IR@makegoodfood.ca

INFORMATIONS PROSPECTIVES

Ce communiqué de presse contient des «?informations prospectives?» au sens attribué à ce terme par les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. De telles informations prospectives peuvent inclure, mais ne se limitent pas à des informations concernant nos objectifs et les stratégies pour atteindre ces objectifs ainsi que des informations relativement à nos opinions, plans, attentes, anticipations, estimations et intentions. Ces informations prospectives se reconnaissent à l'utilisation de termes et d'expressions comme «?peut?», «?devrait?», «?pourrait?», «?s'attend à?», «?a l'intention de?», «?estime?», «?anticipe?», «?planifie?», «?envisage?», «?croit?» ou «?continue?», à l'utilisation de la forme négative de ces termes et expressions et à l'utilisation de toute autre terminologie semblable, dont des références à des hypothèses, bien que ce ne soient pas toutes les informations prospectives qui utilisent ces termes et ces expressions. Les informations prospectives sont fournies dans le but d'aider le lecteur à comprendre la Société et ses activités, opérations, possibilités et risques à un temps donné dans un contexte de développements historiques et possiblement futurs et, par conséquent, le lecteur est mis en garde que de telles informations peuvent ne pas être appropriées à d'autres fins.

Les informations prospectives sont fondées sur un nombre d'hypothèses et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, plusieurs étant hors de notre contrôle, ce qui pourrait faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés de manière explicite ou implicite dans ces informations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, mais ne se limitent pas, aux facteurs de risques suivants qui sont examinés plus en détail dans la section intitulée «?Facteurs de risque?» du formulaire d'information annuel de la Société pour l'exercice financier clos le 31 août 2020 disponible sur SEDAR au www.sedar.com : des antécédents limités en matière d'exploitation, des flux de trésorerie négatifs liés aux activités d'exploitation, l'industrie alimentaire, les inquiétudes suscitées quant au contrôle de la qualité et à la santé, la conformité réglementaire, la réglementation de l'industrie, les questions de santé publique, les rappels de produits, une atteinte à la réputation de Goodfood, les perturbations dans le transport, la responsabilité associée aux produits, la possession et la protection de la propriété intellectuelle, l'évolution du secteur d'activité, les activités syndicales, la dépendance à l'égard de la direction, les facteurs pouvant avoir un impact sur l'atteinte des cibles de croissance, la concurrence, la disponibilité et la qualité des matières premières, la réglementation en matière d'environnement et de santé et sécurité des membres du personnel, les interruptions ou les failles en matière de sécurité en ligne, la fiabilité des centres de données, la conformité aux modalités de licences de logiciels ouverts, les besoins futurs en capitaux, le risque d'exploitation et le risque assuré, la gestion de la croissance, le nombre restreint de produits, les conflits d'intérêts, les litiges, les sinistres catastrophiques, les risques associés aux paiements des clients et des tierces parties, le fait que la Société soit accusée de violation des droits de propriété intellectuelle d'autrui, ainsi que le changement climatique et les risques liés à l'environnement. Bien que les informations prospectives ci-incluses soient fondées sur ce que nous croyons être des hypothèses raisonnables, les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indûment à ces informations, puisque les résultats actuels peuvent varier des informations prospectives. Lors de la préparation de ces informations prospectives, certaines hypothèses ont été faites concernant la disponibilité des ressources en capital, la performance de l'entreprise, les conditions du marché et la demande des consommateurs. En outre, les informations et les attentes énoncées dans le présent communiqué pourraient changer de manière importante du fait qu'elles sont assujetties à l'évolution de la pandémie de COVID-19 et son incidence sur la demande de produits, la mobilité de la main-d'oeuvre, la continuité de la chaîne d'approvisionnement et d'autres éléments hors de notre contrôle. Par conséquent, les mises en garde qui précèdent s'appliquent à toutes les informations prospectives ci-incluses et il n'y a aucune garantie que les résultats ou les progrès anticipés se réaliseront ou, même s'ils se réalisent en grande partie, qu'ils entraîneront les retombées ou effets escomptés pour notre entreprise, notre condition financière ou nos résultats d'exploitation. À moins d'avis contraires, ou que le contexte ne l'exige, les informations prospectives ci-incluses sont faites en date des présentes et nous ne nous engageons pas à mettre à jour ou modifier ces informations prospectives en raison de nouvelles informations, d'évènements futurs ou autrement, sauf si nous y sommes tenus par les lois applicables.

1 Consulter les sections de ce communiqué de presse traitant des mesures financières non conformes aux IFRS et des abonnés actifs.
2 Comprend la trésorerie, les équivalents de trésorerie et la trésorerie soumise à des restrictions


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:31
Dans un nouveau rapport souscrit par Equisoft, la firme de recherche mondiale Celent présente les...

à 11:30
Reprise des négociations pour : Société : Fireweed Zinc Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : FWZ Les titres : Oui Reprise (HE) : 11 h 45 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...

à 11:21
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Vertical Exploration Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VERT Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 10...

à 11:13
Le Groupe Banque TD (la TD) a annoncé aujourd'hui qu'il accorderait 10 millions de dollars canadiens au cours des cinq prochaines années au Black Opportunity Fund. Ce don substantiel est l'une des plus grosses sommes d'argent jamais octroyées au...

à 11:12
L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) accueille favorablement les 31 recommandations contenues dans le rapport des commissaires des États généraux, visant à améliorer l'attrait pour la profession et la rétention des infirmières et...

à 11:00
Le Fonds immobilier de solidarité FTQ s'associe une fois de plus à Cloriacité Investissements, dans le cadre de la réalisation d'un tout nouveau projet commercial et résidentiel locatif - CLORIA Trois-Rivières qui comptera 120 unités locatives...



Communiqué envoyé le 11 novembre 2020 à 06:30 et diffusé par :