Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Navire NM F.-A. Gauthier - La vérificatrice générale dépose un rapport accablant


QUÉBEC, le 29 oct. 2020 /CNW Telbec/ - Le député de Matane-Matapédia et chef parlementaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé, le député de René-Lévesque et leader parlementaire, Martin Ouellet, ainsi que le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, sont consternés et indignés devant les conclusions accablantes que contient le rapport de la vérificatrice générale (VG) concernant la gestion de la conception et de la construction du navire NM F.-A. Gauthier.


EN BREF


« C'est un véritable gâchis. La VG nous confirme ce dont on se doutait : la Société des traversiers du Québec a commis une suite d'erreurs majeures, dans pratiquement toutes les étapes du processus. En fait, elle ne possédait pas les compétences pour mener à bien un projet d'une telle envergure et, pire, elle n'a même pas cherché à pallier ses lacunes », a déploré d'entrée de jeu Pascal Bérubé.

À la lecture du rapport de la VG, on apprend en effet que le manque de ressources et d'expertise à la Société des traversiers (STQ) - additionné à une surveillance inadéquate pendant la construction du navire - a fait en sorte que le F.-A. Gauthier compte aujourd'hui 54 défauts jugés impossibles à corriger, dont plusieurs sont majeurs.

« Peut-être qu'on n'en serait pas là si le processus pour la sélection du constructeur avait été, au moins, conforme aux pratiques de l'industrie navale, ou encore si la STQ avait été en mesure de bien négocier le contrat de construction. Or, ces deux éléments ont fait défaut, eux aussi. C'est extrêmement préoccupant de savoir que la STQ n'a pas les compétences requises en ces matières pourtant fondamentales à son champ d'activité », a ajouté Martin Ouellet.

Comme ses collègues, Joël Arseneau n'a caché ni sa déception, ni sa colère. « Cette saga a déjà fait perdre plusieurs dizaines de millions de dollars aux Québécois, sans compter toutes les perturbations avec lesquelles les citoyens de nos régions - le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles et la Côte-Nord - ont dû composer. Quelqu'un est nécessairement responsable de ce fiasco; le gouvernement admettra-t-il ses torts? », a demandé le député.

Le Parti Québécois estime que dorénavant, la STQ doit devenir imputable de ses décisions, et que le gouvernement doit impérativement présenter un plan pour répondre adéquatement aux enjeux de transport interrives dans l'Est du Québec. « C'est une question de respect pour les populations concernées, ainsi que pour l'ensemble des contribuables québécois », a conclu Pascal Bérubé. 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:38
L'Union des municipalités du Québec (UMQ) a pris connaissance de la mise à jour économique et financière du Canada présentée aujourd'hui par la vice-première ministre et ministre fédérale des Finances, l'honorable Chrystia Freeland. La porte-parole...

à 20:10
Le Conseil national des lignes aériennes du Canada qui représente les plus grands transporteurs aériens du Canada (Air Canada, Air Transat, Jazz Aviation LP et WestJet), a publié la déclaration suivante du président et directeur général Mike McNaney,...

à 18:10
Flexjet Ltd., qui offre aux voyageurs l'accès à la flotte de jets privés la plus luxueuse du monde, a accepté la livraison du premier avion Praetor 600 au sein de sa flotte basée en Europe, ce qui marque une étape importante dans l'expansion des...

à 17:34
Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou reportés en...

à 17:08
La Société des traversiers du Québec (STQ) informe sa clientèle que le service sera assuré par le NM Saaremaa I au cours des prochaines semaines à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout....

à 14:00
Comme d'autres acteurs de l'industrie des transports, VIA Rail Canada (VIA Rail) continue d'être fortement touchée par la pandémie de la COVID-19, notant une baisse...



Communiqué envoyé le 29 octobre 2020 à 14:34 et diffusé par :