Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, CFG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 17 octobre 2020


OTTAWA, ON, le 17 oct. 2020 /CNW/ - Au lieu de faire sa mise à jour aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis la déclaration suivante aujourd'hui :

« On a signalé 194 106 cas de COVID-19 au Canada, dont 9 722 décès. À l'échelle nationale, il y a 20 740 cas actifs. Selon les données nationales de la dernière période de sept jours, des laboratoires de tout le Canada ont analysé quotidiennement les tests de dépistage de plus de 77 000 personnes en moyenne, dont 2,4 % ont reçu un résultat positif. En date du vendredi 16 octobre 2020, le nombre moyen de cas signalés quotidiennement au Canada sur une période de sept jours s'élevait à 2 310. Comme les provinces et les territoires ne signalent pas tous les nouveaux cas au cours de la fin de semaine, la prochaine mise à jour du nombre moyen de cas par jour sera présentée mardi, une fois que ces chiffres auront été compilés.

Comme nous pouvons le constater d'après l'activité actuelle de la maladie, les effets de la pandémie sont différents dans chaque région du pays. Je reconnais que cette situation peut causer de l'incertitude quant aux mesures à prendre pour veiller à notre sécurité.

Cette fois-ci, les choses sont compliquées, comme les écoles et les entreprises sont ouvertes; la population et les familles font face à des défis et à des choix bien différents. Je sais que cette situation ardue nous oblige tous à prendre des décisions difficiles. Les autorités de santé publique doivent aussi faire des choix difficiles, alors qu'elles travaillent à ramener l'activité de COVID-19 à des niveaux gérables dans certaines régions. Il n'existe pas de solutions faciles, et la COVID-19 ne disparaîtra pas. Les responsables de santé publique s'emploient donc à mener une intervention durable jusqu'à la fin de la pandémie, tout en maintenant un équilibre entre les répercussions sanitaires, sociales et économiques.

Ce qui est sûr, c'est que notre réponse nécessite un effort collectif. Les actions de chacun comptent. Que nos efforts soient nécessaires pour réduire les taux d'infection élevés ou pour maintenir l'activité de la maladie à un bas niveau, la façon d'y arriver est la même. Nous devons limiter notre nombre de contacts étroits en personne et suivre les pratiques éprouvées de santé publique, ce qui comprend l'auto-isolement chez soi si vous avez des symptômes, le maintien de l'éloignement physique, le port d'un masque au besoin, le respect de l'hygiène des mains et de l'étiquette respiratoire en cas de toux ainsi que le nettoyage et la désinfection des surfaces. Cela peut vouloir dire de réduire le nombre d'activités parascolaires en personne pour les enfants, de participer à des clubs de lecture en ligne et de faire de l'activité physique à l'extérieur.

Parmi ces pratiques, je sais que l'éloignement physique présente des défis différents selon les personnes. Nous avons tous des situations et des responsabilités différentes. Lorsqu'il est question de contact étroit avec les autres, nous devons nous rappeler que chaque personne que nous rencontrons a tout un réseau de contacts. Dans le but de maintenir des pratiques de santé publique efficaces, chacun des efforts que nous faisons compte et fait une grande différence dans la réduction du risque global et des taux d'infection. Alors, je vous demande, dans la mesure du possible, de réduire le nombre de rencontres avec des personnes qui ne font pas partie de votre cercle régulier de contacts proches et fiables. Surtout, je vous demande d'éviter ces rencontres dans des lieux fermés et bondés qui sont peu ventilés. L'éloignement physique est difficile à maintenir, mais c'est ce qui nous rendra forts, résilients et aptes à poursuivre les efforts de santé publique au cours de l'automne et de l'hiver.

Pour connaître plus de renseignements et de ressources sur les moyens de réduire les risques et d'assurer votre protection et celle des autres, veuillez lire mon document d'information sur la COVID-19. »

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 oct 2020
Des dizaines d'employé-es de soutien scolaire affiliés au syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau - (SEPB-Québec-FTQ) manifestent devant le bureau de circonscription du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge à...

24 oct 2020
Au lieu de faire une mise à jour aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis aujourd'hui la déclaration suivante : « Alors que la transmission intense de la COVID-19 se poursuit au...

24 oct 2020
En vertu de la Loi sur la sécurité civile, le comité exécutif a renouvelé le 24 octobre l'état d'urgence pour une durée de 5 jours, à l'égard du territoire de l'agglomération de Montréal. Lors de l'assemblée ordinaire du conseil...

24 oct 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 009 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 99 235. Aussi, 26 décès ont été déclarés aujourd'hui, dont 5 décès sont survenus dans les 24...

24 oct 2020
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée des Nations Unies : « Aujourd'hui, en cette Journée des Nations Unies, nous reconnaissons ce qu'il est possible d'accomplir lorsque les pays du...

23 oct 2020
La direction d'Olymel annonce que suite à une recommandation des Services de santé publique de Chaudière-Appalaches, l'ensemble de ses employés oeuvrant à son usine d'abattage et de découpe de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce, sera soumis à un...



Communiqué envoyé le 17 octobre 2020 à 12:00 et diffusé par :