Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le Covid-19
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail - COVID-19 : le gouvernement doit dépoussiérer d'urgence les lois en matière de santé et sécurité au travail


MONTRÉAL, le 17 oct. 2020 /CNW Telbec/ - Deux vagues de pandémie de COVID-19 qui frappent : jamais nos milieux de travail n'auront été aussi fortement soumis aux multiples défis que représente la santé-sécurité au travail (SST). Nos 300?000 membres doivent adapter leur quotidien et placer la SST au centre de leurs préoccupations. Or, il s'agit d'une responsabilité partagée.

«?Je veux inciter les travailleuses et les travailleurs du Québec à se protéger, mais aussi à être très vigilants face aux employeurs pour que ceux-ci fournissent les équipements de protection individuelle adéquats. Il est primordial de défendre le droit de travailler sans risquer sa vie ou celle de nos proches?», martèle Jean Lacharité, vice-président de la CSN.

Le Québec en queue de peloton

Pour accroître la protection des travailleuses et des travailleurs, le gouvernement Legault doit agir de toute urgence. «?Je demande au ministre du Travail, Jean Boulet, de déposer au plus vite les projets de loi qu'il devait présenter en 2019 afin de moderniser la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) et la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP). Ces deux lois doivent être dépoussiérées sans délai?», exhorte Jean Lacharité.

En effet, si le Québec agissait en réel précurseur dans les années 80 en matière de SST, nous traînons désormais en queue de peloton. Aujourd'hui, 75 % des travailleuses et travailleurs ne sont pas protégés par les mécanismes de prévention législatifs. Aussi, alors que le monde du travail change à la vitesse grand V, la liste des maladies professionnelles reconnues n'a été ni revue ni mise à jour depuis son adoption en 1985. Par exemple, les maladies à caractère psychologique n'y figurent même pas.

Du 18 au 24 octobre, lors de la Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail (semaineSST.org), la CSN réitère l'importance d'adopter des mesures préventives visant l'élimination des dangers à la source. En ce sens, la réforme des lois est un allié incontournable.

À propos

Fondée en 1921, la CSN regroupe 300?000 travailleuses et travailleurs des secteurs public et privé, et ce, dans l'ensemble des régions du Québec.  

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 oct 2020
Des dizaines d'employé-es de soutien scolaire affiliés au syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau - (SEPB-Québec-FTQ) manifestent devant le bureau de circonscription du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge à...

24 oct 2020
Au lieu de faire une mise à jour aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis aujourd'hui la déclaration suivante : « Alors que la transmission intense de la COVID-19 se poursuit au...

24 oct 2020
En vertu de la Loi sur la sécurité civile, le comité exécutif a renouvelé le 24 octobre l'état d'urgence pour une durée de 5 jours, à l'égard du territoire de l'agglomération de Montréal. Lors de l'assemblée ordinaire du conseil...

24 oct 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 009 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 99 235. Aussi, 26 décès ont été déclarés aujourd'hui, dont 5 décès sont survenus dans les 24...

24 oct 2020
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée des Nations Unies : « Aujourd'hui, en cette Journée des Nations Unies, nous reconnaissons ce qu'il est possible d'accomplir lorsque les pays du...

23 oct 2020
La direction d'Olymel annonce que suite à une recommandation des Services de santé publique de Chaudière-Appalaches, l'ensemble de ses employés oeuvrant à son usine d'abattage et de découpe de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce, sera soumis à un...



Communiqué envoyé le 17 octobre 2020 à 07:00 et diffusé par :