Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Le Covid-19
Sujets : Enjeux environnementaux, CMG

Vancouver première ville au monde à adhérer au traité de non-prolifération des combustibles fossiles


VANCOUVER, Colombie britannique, 16 octobre 2020 /PRNewswire/ -- Vancouver est officiellement devenue la première ville à approuver le traité de non-prolifération des combustibles fossiles, approuvant à l'unanimité l'initiative visant à faire progresser une transition équitable vers des énergies propres et des solutions à faible teneur en carbone.

Un traité de non-prolifération des combustibles fossiles est absolument nécessaire. Les gouvernements nationaux des États membres du programme des Nations Unies pour l'environnement prévoient de développer les combustibles fossiles à des niveaux qui entraîneraient  120 % d'émissions supplémentaires par rapport à la limite de 1,5 °C de réchauffement. Malgré cela, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et l'Accord de Paris ne mentionnent pas le pétrole, le gaz ou le charbon, principale source d'émissions.

Tzeporah Berman, directrice du programme international de Stand.earth a déclaré « Vancouver envoie un signal fort aux gouvernements : l'expansion des combustibles fossiles ne peut pas continuer si le monde veut éviter l'urgence climatique. Il s'agit d'un appel aux autres villes pour qu'elles adoptent des politiques visant à éliminer progressivement les combustibles fossiles. Il est temps de protéger les gens contre les risques sanitaires, économiques et climatiques. Pour ce faire, nous avons besoin d'idées nouvelles et urgentes, et d'une coopération internationale. »

La conseillère municipale de Vancouver, Adriane Carr, qui a présenté la motion d'approbation du traité, a déclaré« Des villes comme Vancouver prennent des mesures pour lutter contre le climat, en faisant baisser de façon importante nos émissions. Pourtant, notre travail est réduit à néant par l'expansion du pétrole et du gaz, qui entraîne une augmentation des émissions. Le conseil municipal de Vancouver a approuvé à l'unanimité le Traité de non-prolifération des combustibles fossiles parce qu'une coopération mondiale est nécessaire pour soutenir les efforts locaux visant à responsabiliser l'industrie des combustibles fossiles. »

L'Espagne, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, le Costa Rica et d'autres pays limitent leur production et accélèrent l'adoption de l'énergie propre. Ce n'est pas le cas du Canada, qui prévoit des projets pétroliers et gaziers dont le réchauffement dépasserait 1,5 °C.  Les fonds de relance économique Covid-19 sont engloutis dans le pétrole et le gaz avec 12,79 milliards de dollars consacrés à ce jour contre 7,92 milliards de dollars pour l'énergie propre.

Le traité de non-prolifération des combustibles fossiles favorisera la coopération internationale en vue d'éliminer progressivement les combustibles fossiles et de promouvoir une transition énergétique équitable, en s'appuyant sur les efforts déployés pour arrêter la propagation des armes nucléaires et interdire l'amiante, les produits chimiques qui appauvrissent la couche d'ozone, les mines terrestres et d'autres menaces pour l'humanité. L'action se fera sur trois piliers :

Non-prolifération - N'aggravez pas le problème

Mettre fin à l'expansion des nouvelles réserves de charbon, de pétrole et de gaz naturel pour limiter les émissions de carbone.

Désarmement mondial - Se débarrasser de la menace existante

Éliminer progressivement les stocks actuels pour maintenir le monde sous la barre des 1,5 °C, étant donné que les champs de pétrole et de gaz existants et les mines de charbon contiennent suffisamment d'émissions de carbone pour dépasser cette limite.

Transition pacifique - Accélérer une transition équitable

Créer un plan proactif pour permettre la diversification économique, mettre en oeuvre des énergies renouvelables et d'autres solutions à faible émission de carbone qui n'oublient aucun travailleur, aucune communauté ni aucun pays.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site web etla vidéo d'introduction.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 oct 2020
« Pour avoir du développement durable, il faut d'abord du développement! ». C'est ce que le chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot, a mentionné au moment du dépôt par le PCQ d'un mémoire au BAPE appuyant le projet de gaz naturel...

24 oct 2020
Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, annonce l'attribution d'un montant total de 15 millions de dollars à trois organismes sans but lucratif afin d'appuyer le développement de projets mobilisateurs dans le domaine de...

23 oct 2020
Le secteur de l'énergie solaire de la Chine doit s'attendre à profiter d'une croissance accélérée dans la mesure où la Chine vise à atteindre un sommet d'émissions de CO2 avant 2030 et à atteindre la carboneutralité avant 2060, selon les experts...

23 oct 2020
Comme il l'avait fait pour les zones 12, 13 et 14 plus tôt ce mois-ci, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce la mise en place des modalités de remboursement des permis de chasse à l'orignal pour les zones 10 et 11 en raison de la...

23 oct 2020
Mitsubishi Chemical Holdings (« MCHC ») (TOKYO : 4188) a annoncé que lors de l'assemblée de son Conseil d'administration organisée aujourd'hui, la société avait adopté une résolution visant à changer de cadre dirigeant représentant, tel qu'indiqué...

23 oct 2020
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...



Communiqué envoyé le 16 octobre 2020 à 11:32 et diffusé par :