Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Transport, Exploitation pétrolière
Sujets : Sans buts lucratifs, Enjeux environnementaux, Investissement Socialement Responsable

Les géants de l'industrie s'engagent à présenter des rapports transparents sur les émissions des navires


COPENHAGUE, Danemark, 7 octobre 2020 /PRNewswire/ ? La Sea Cargo Charter établit un nouveau standard en matière de transport maritime responsable, de rapports transparents sur le climat et de prise de décision améliorée conformément aux objectifs de décarbonisation des Nations Unies.

Le Forum maritime mondial, une organisation internationale à but non lucratif, a annoncé aujourd'hui qu'un groupe des plus grandes sociétés du monde dans les domaines de l'énergie, de l'agriculture, de l'exploitation minière et du commerce des produits de base évaluera et divulguera pour la première fois l'incidence de leurs activités de transport maritime sur le climat.

Les organismes des Nations Unies estiment que l'industrie du transport maritime international transporte environ 80 % des flux commerciaux mondiaux et est responsable de 2 à 3 % des émissions de gaz à effet de serre émises chaque année à l'échelle mondiale.

Les grandes sociétés industrielles sont d'importants utilisateurs des services de transport maritime international. Le transport de pétrole brut, de charbon, de minerai de fer, de céréales et d'autres marchandises en vrac utilisées dans le monde entier représente plus de 80 % du commerce maritime mondial. La Sea Cargo Charter est un cadre mondial qui permet d'intégrer des considérations climatiques dans les décisions d'affrètement pour favoriser un transport maritime adapté au climat.

La Sea Cargo Charter établit un cadre de référence commun pour évaluer et divulguer de façon quantitative si les activités de transport maritime sont harmonisées avec les objectifs climatiques adoptés. La Sea Cargo Charter est conforme aux politiques et aux objectifs adoptés par les États membres de l'Organisation maritime internationale des Nations Unies, y compris sa volonté de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant du transport maritime international d'au moins 50 % d'ici 2050.

« Un processus normalisé de déclaration des émissions de gaz à effet de serre simplifiera certaines des complexités souvent associées à la production de rapports. Il favorisera une approche plus transparente et plus cohérente du suivi des émissions, qui sera un élément essentiel pour rendre le transport maritime plus durable », a déclaré Jan Dieleman, président de Cargill Ocean Transportation et président du groupe de rédaction de la Sea Cargo Charter.

« L'industrie du transport maritime dans son ensemble doit adopter une approche transparente, préconisée par la Sea Cargo Charter, afin de bien comprendre l'empreinte globale du secteur en matière de gaz à effet de serre et pour que nous puissions collectivement relever les défis auxquels nous sommes confrontés », a affirmé Rasmus Bach Nielsen, chef mondial, Décarbonisation des carburants, à Trafigura.

« La Sea Cargo Charter est une étape importante pour jeter les bases d'une industrie du transport maritime à zéro émission nette. Une collaboration comme celle-ci, dans l'ensemble du secteur, est essentielle pour répondre à la demande des clients pour du transport à faible ou zéro émission. Ce même esprit de collaboration est également primordial dans la poursuite des progrès technologiques nécessaires pour créer des solutions de décarbonisation, et pour renforcer le soutien de l'industrie à la réglementation, qui peut créer des conditions ambitieuses mais équitables dans lesquelles investir. Pour continuer sur cette lancée, nous aimerions que l'OMI utilise son évaluation de la stratégie de 2023 pour établir la trajectoire qui permettra au secteur de passer à zéro émission nette d'ici 2050 », a déclaré Grahaeme Henderson, chef mondial à Shell Shipping & Maritime.

On compte parmi les signataires de la Sea Cargo Charter : Anglo American, ADM, Bunge, Cargill Ocean Transportation, COFCO International, Dow, Equinor, Gunvor Group, Klaveness Combination Carriers, Louis Dreyfus Company, Norden, Occidental, Shell, Torvald Klaveness et Trafigura.

« La Sea Cargo Charter permet aux dirigeants de divers secteurs de l'industrie d'exercer leur influence pour favoriser le changement et promouvoir la transition écologique du transport maritime en choisissant plutôt un transport maritime qui correspond aux objectifs climatiques convenus », a affirmé Johannah Christensen, chef, Projets et programmes à Global Maritime Forum, organisation internationale à but non lucratif.

L'élaboration de la Sea Cargo Charter a été dirigée par des expéditeurs mondiaux (Anglo American, Cargill Ocean Transportation, Dow, Norden, Total et Trafigura) et les principaux acteurs de l'industrie (Euronav, Gorrissen Federspiel et Stena Bulk), avec le soutien d'experts du Global Maritime Forum, du Smart Freight Centre, de la University College London Energy Institute/UMAS et de Stephenson Harwood.

Pour obtenir tout autre renseignement : Responsable des communications, Torben Vemmelund à tve@globalmaritimeforum.org ou +45 2224 1446.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 oct 2020
« Pour avoir du développement durable, il faut d'abord du développement! ». C'est ce que le chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot, a mentionné au moment du dépôt par le PCQ d'un mémoire au BAPE appuyant le projet de gaz naturel...

24 oct 2020
Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, annonce l'attribution d'un montant total de 15 millions de dollars à trois organismes sans but lucratif afin d'appuyer le développement de projets mobilisateurs dans le domaine de...

23 oct 2020
Le secteur de l'énergie solaire de la Chine doit s'attendre à profiter d'une croissance accélérée dans la mesure où la Chine vise à atteindre un sommet d'émissions de CO2 avant 2030 et à atteindre la carboneutralité avant 2060, selon les experts...

23 oct 2020
Comme il l'avait fait pour les zones 12, 13 et 14 plus tôt ce mois-ci, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce la mise en place des modalités de remboursement des permis de chasse à l'orignal pour les zones 10 et 11 en raison de la...

23 oct 2020
Mitsubishi Chemical Holdings (« MCHC ») (TOKYO : 4188) a annoncé que lors de l'assemblée de son Conseil d'administration organisée aujourd'hui, la société avait adopté une résolution visant à changer de cadre dirigeant représentant, tel qu'indiqué...

23 oct 2020
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...



Communiqué envoyé le 6 octobre 2020 à 19:00 et diffusé par :