Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19

Les plus grands virologistes du GVN se regroupent pour évaluer les progrès les plus prometteurs dans la lutte contre la COVID-19 et élaborer des stratégies pour se préparer à de futures pandémies


Des tests diagnostiques rapides, l'adaptation des traitements médicamenteux et des vaccins ciblant l'immunité innée sont des facteurs essentiels pour atténuer les effets de la COVID-19

BALTIMORE, le 1er oct. 2020 /CNW/ - Le Global Virus Network (GVN), une coalition des principaux centres de recherche médicale et virologique fondamentale au monde qui travaillent à prévenir les maladies et les décès causés par les maladies virales, a convoqué une conférence de presse avec des participants de partout dans le monde pour discuter des principales conclusions de l'assemblée annuelle spéciale virtuelle 2020 du GVN, tenue les 23 et 24 septembre 2020.

Une vidéo de la conférence de presse complète est disponible ici.

« En ce qui concerne la COVID-19, nous ne savons pas ce que l'avenir nous réserve; il pourrait y avoir des variations saisonnières, des infections chroniques ou peut-être un ralentissement, a déclaré le Dr Christian Bréchot, président du GVN. Cependant, nous savons que nous devons nous préparer dès maintenant, et non après la fin de cette pandémie. Dans cet esprit de préparation, il est très opportun que nous ayons profité de l'assemblée annuelle spéciale pour réunir des experts internationaux et chercher à déterminer et analyser ce qui a mal tourné, ce qui a été abordé correctement et les recommandations que nous pouvons faire en toute confiance. »

Voici les principales conclusions de la réunion concernant la recherche sur le SRAS-CoV-2 et la COVID-19 :

Le Dr Bréchot, qui est également professeur à l'Université South Florida à Tampa, a poursuivi : « Il ne s'agit pas seulement d'une crise, mais d'une nouvelle ère. Nous avons de grands défis à relever. Nous avons besoin d'une nouvelle structure maintenant. Les efforts de collaborations à l'échelle mondiale permettront d'établir des bases solides. C'est pourquoi le GVN est très important et complémentaire aux organismes nationaux et internationaux. Le GVN est bien placé pour établir une alliance favorisant la préparation à une pandémie virale avec tous ses partenaires afin de faciliter la collaboration avec les universités, le secteur d'activité, les gouvernements et les collectivités, mettre nos efforts en commun et trouver des solutions ensemble. »

« Des vaccins simples, sûrs, oraux, peu coûteux et vivants comme le vaccin antipoliomyélitique oral auront de grands bienfaits dans la lutte contre la COVID-19. Ceux-ci peuvent également être utilisés lors de futures pandémies, en particulier pour les virus respiratoires, en induisant une immunité innée qui est immédiate et non limitative comme un vaccin spécifique », a déclaré le Dr Robert Gallo, cofondateur du GVN, professeur émérite en médecine de la fondation Homer & Martha Gudelsky, et cofondateur et directeur de l'institut de virologie humaine de l'École de médecine de l'Université du Maryland.

Le Dr Gallo, qui est reconnu pour ses découvertes de rétrovirus humains, sa contribution à la découverte du VIH comme cause du sida et le développement du test sanguin du VIH, a poursuivi : « Rien n'est plus nécessaire qu'un test de diagnostic rapide. Nous avons un besoin criant de tests moléculaires qui peuvent être effectués à peu de frais et à la maison, en deux heures ou moins. Il faut être en mesure d'effectuer la recherche des contacts, de faire des suivis et d'éduquer la population. C'est absolument fondamental, et sans cela, nous ne pouvons rien faire. À mon avis, rien n'est plus important que d'avoir des diagnostics rapides et fiables. »

Certains présentateurs de l'assemblée annuelle se sont joints au Dr Bréchot lors de l'événement médiatique, notamment :

Ensuite, David Scheer, conseiller et entrepreneur dans le domaine des sciences de la vie oeuvrant depuis de nombreuses années auprès d'organismes de santé publique sans but lucratif mondiaux, a animé une discussion intitulée « From HIV to SARS-CoV-2 and Beyond » (Du VIH au SRAS-CoV-2 et au-delà). Les panélistes étaient le Dr Gallo, le Dr Bréchot et le Dr Eric Rubin, rédacteur en chef du New England Journal of Medicine. La discussion franche sur la COVID-19 a porté sur les perspectives historiques, l'émergence de souches variantes de SRAS-CoV-2, la mise au point de vaccins et l'immunité innée, l'utilisation de pharmacothérapies existantes et nouvelles, la préparation aux pandémies en ce qui concerne l'industrie, le gouvernement et le milieu universitaire et le constat que le SRAS-CoV-2 est d'origine naturelle et non anthropique.

Vous trouverez le programme de l'assemblée ici.

À propos du Global Virus Network (GVN)

Le Global Virus Network (GVN) est essentiel à la préparation, à la défense et à la première réponse de recherche aux virus émergents, sortants et non identifiés qui représentent une menace claire et réelle pour la santé publique. Il travaille en étroite coordination avec différentes institutions nationales et internationales établies. Le GVN une coalition composée d'éminents spécialistes en virologie humaine et animale provenant de 57 centres d'excellence et de 10 affiliés dans 33 pays, qui travaille en collaboration pour former la prochaine génération, faire progresser les connaissances sur la façon d'identifier et de diagnostiquer les virus pandémiques, atténuer et contrôler la façon dont ces virus se propagent et engendrent des maladies ainsi que développer des médicaments, des vaccins et des traitements pour les combattre. Aucune institution au monde ne possède une expertise dans tous les domaines viraux, à l'exception du GVN. Celui-ci rassemble les meilleurs virologistes afin de mettre à profit leur expertise individuelle et réunit des équipes mondiales de spécialistes dans le but d'affronter les défis, les enjeux et les problèmes scientifiques posés par les virus pandémiques. Le GVN est un organisme sans but lucratif au titre du sous-alinéa 501(c)(3). Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.gvn.org. Suivez-nous sur Twitter @GlobalVirusNews.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1179678/GVN_Logo.jpg

SOURCE Global Virus Network


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:25
La valeur des ventes des robots de services professionnels a augmenté de 32 % pour atteindre 11,2 milliards de dollars américains dans le monde (2018-2019). La pandémie du COVID-19 redynamisera le marché. La forte demande de solutions de désinfection...

à 02:20
Récemment, des délégués du monde entier se sont réunis dans le cadre du Forum de la paix de Nankin, dans la province chinoise du Jiangsu, pour une communication et des discussions approfondies sur le thème « Building a comprehensive, diversified and...

27 oct 2020
Les produits ont augmenté de 2,2 % (1,6 % selon un taux de change constant) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 624,2 millions $. Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 299,9 millions $, une hausse de 6,7 % (6,1...

27 oct 2020
Les produits ont augmenté de 3,7 % (3,0 % selon un taux de change constant) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 605,2 millions $. Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 294,5 millions $, une hausse de 6,9 % (6,2...

27 oct 2020
Fitwel®, le système de certification des immeubles sains, est heureux d'annoncer que QuadReal Property Group et The Tower Companies comptent parmi les premières entreprises à certifier leurs politiques à...

27 oct 2020
Éléments financiers Depuis le début de l'année (cumul annuel au troisième trimestre) 2020, les revenus ont baissé de 3 % par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 1 057 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a...



Communiqué envoyé le 1 octobre 2020 à 15:34 et diffusé par :