Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, CFG, MAT

Déclaration commune des coprésidentes du Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes - Dernières données nationales sur les méfaits liés aux opioïdes


OTTAWA, ON, le 30 sept. 2020 /CNW/ - Les coprésidentes du Comité consultatif spécial fédéral, provincial et territorial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes, à savoir la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, et la Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, ont fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la publication de nouvelles données sur les méfaits liés aux opioïdes au Canada pour la période allant du 1er janvier 2016 au 31 mars 2020.

La crise des surdoses d'opioïdes continue d'avoir des effets dévastateurs sur la vie de nombreux Canadiens, ainsi que leur famille et leurs collectivités. Selon les nouvelles données nationales diffusées aujourd'hui, 16 364 personnes sont décédées d'une surdose présumée d'opioïdes au Canada du 1er janvier 2016 au 31 mars 2020, les trois premiers mois de 2020 ayant été marqués par 1 018 décès et 1 067 hospitalisations liés à une intoxication par des opioïdes.

Malheureusement, depuis mars 2020, le nombre de méfaits liés aux opioïdes, notamment les décès, est le plus élevé que plusieurs provinces et territoires ont signalé depuis qu'ils ont commencé à surveiller la crise. Cette situation pourrait s'expliquer par l'offre croissante de drogues de rue, imprévisible et toxique, par l'accès limité aux services proposés aux personnes qui consomment des substances pendant l'épidémie, et par les sentiments d'isolement et d'anxiété que la COVID-19 ainsi que les mesures de santé publique mises en oeuvre pour limiter les répercussions de la pandémie au Canada ont pu susciter. En conséquence, plus de gens prennent des drogues lorsqu'ils sont seuls, ce qui accroît leur risque de surdose et de décès.

Nous devons continuer à faire comprendre au plus grand nombre de personnes que le trouble de l'usage d'une substance n'est pas un choix, mais une affection médicale traitable requérant un large éventail d'options de soins et de traitement. Il est plus important que jamais de diminuer la stigmatisation associée à la consommation de substances, d'offrir aux gens les services et le soutien qui répondent le mieux à leurs besoins et de réduire les méfaits. La collaboration multisectorielle est nécessaire pour gérer les facteurs sous-jacents de cette crise, qui amplifient les risques pour les Canadiens, notamment les troubles mentaux, les facteurs socioéconomiques (logement, emploi), l'inclusion sociale et l'accès à des services de santé.

Les initiatives d'approvisionnement de drogues à risques réduits font partie des outils à notre disposition pour prévenir les surdoses et sont une composante importante d'une approche globale pour lutter contre la crise des opioïdes. Dans le cadre de ces initiatives vitales, des médicaments d'ordonnance sont fournis aux personnes aux prises avec des troubles liés à la consommation de substances comme solution de rechange aux drogues illégales et toxiques. De plus, elles constituent une bouée de sauvetage puisqu'elles mettent les patients en relation avec d'importants services sociosanitaires, notamment des services de traitement et de santé mentale, auxquels la pandémie de COVID-19 peut compliquer l'accès.

La COVID-19 fait partie de notre vie quotidienne depuis plus de six mois maintenant et sera vraisemblablement présente pendant encore de nombreux mois. Nous savons qu'elle a des conséquences tragiques sur les personnes qui consomment des substances, ainsi que sur leur famille et leurs collectivités. Nous devons tous unir nos efforts pour accroître l'offre de services de soutiens sociosanitaires, notamment en prenant des mesures de réduction des méfaits, de traitement et de prévention, et pour fournir des soins avec compassion.

Les Canadiens peuvent avoir l'assurance que la riposte à la crise des opioïdes reste l'une des grandes priorités des médecins hygiénistes en chef et des hauts fonctionnaires de la santé publique de tous les ordres de gouvernement à travers le Canada.

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique du Canada
Coprésidente, Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes

Dre Jennifer Russell
Médecin hygiéniste en chef, Nouveau-Brunswick
Coprésidente, Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes

Liens connexes

Crise des opioïdes au Canada 
Mesures fédérales sur les opioïdes à ce jour 
Venir en aide aux personnes qui utilisent des substances pendant la pandémie de COVID-19 
Carte interactive : La réponse du Canada à la crise des opioïdes 
Trousse d'outils de Santé Canada : COVID-19 et consommation de substances 
Espace mieux-être Canada : Soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances 
Obtenir de l'aide : ressources en matière de la consommation problématique de substances

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:05
Perfect Corp., l'entreprise leader en solutions de beauté tech en IA + RA a été honorée de recevoir l'e -COSMETIC360 Award dans la catégorie Tech. Cette annonce a été faite lors de l'évènement virtuel e-cosmetic360 des 12 & 13 Octobre derniers. Le...

à 02:25
La valeur des ventes des robots de services professionnels a augmenté de 32 % pour atteindre 11,2 milliards de dollars américains dans le monde (2018-2019). La pandémie du COVID-19 redynamisera le marché. La forte demande de solutions de désinfection...

à 02:20
Récemment, des délégués du monde entier se sont réunis dans le cadre du Forum de la paix de Nankin, dans la province chinoise du Jiangsu, pour une communication et des discussions approfondies sur le thème « Building a comprehensive, diversified and...

27 oct 2020
Les produits ont augmenté de 2,2 % (1,6 % selon un taux de change constant) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 624,2 millions $. Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 299,9 millions $, une hausse de 6,7 % (6,1...

27 oct 2020
Les produits ont augmenté de 3,7 % (3,0 % selon un taux de change constant) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 605,2 millions $. Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 294,5 millions $, une hausse de 6,9 % (6,2...

27 oct 2020
Fitwel®, le système de certification des immeubles sains, est heureux d'annoncer que QuadReal Property Group et The Tower Companies comptent parmi les premières entreprises à certifier leurs politiques à...



Communiqué envoyé le 30 septembre 2020 à 13:07 et diffusé par :