Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Forage Orbit Garant Inc. annonce ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2020


VAL-D'OR, QC, le 28 sept. 2020 /CNW/ - Forage Orbit Garant inc. (TSX: OGD) (« Orbit Garant » ou « la Société ») a présenté aujourd'hui ses résultats pour les périodes de trois mois (« T4 2020 ») et l'exercice terminé le 30 juin 2020. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf si indication contraire. Les pourcentages sont calculés selon les chiffres contenus dans les états financiers et pourraient ne pas correspondre aux montants arrondis présentés dans ce communiqué de presse.

Le 11 mars 2020, l'Organisation mondiale de la Santé a déclaré que l'épidémie COVID-19 était une pandémie mondiale. Les gouvernements ont réagi en mettant en oeuvre des mesures d'urgence pour minimiser la propagation du virus, y compris la fermeture temporaire d'entreprises jugées non essentielles. Les opérations d'Orbit Garant ont été fortement affectées par ces mesures à partir de la mi-mars 2020, car un certain nombre de ses projets de forage ont été mis en attente ou reportés. Au Québec, en raison de l'ordre du gouvernement provincial de minimiser les activités commerciales non essentielles, les activités de la Société ont été suspendues du 24 mars 2020 au 20 avril 2020, date à laquelle elle a été autorisée à reprendre graduellement. De plus, les activités de forage sur certains projets du territoire du Nunavut et de l'Ontario ont été temporairement réduites ou suspendues. Les opérations de forage d'Orbit Garant à l'international ont également été touchées, soit en raison des restrictions imposées par les gouvernements à certaines activités commerciales, soit par les décisions des clients de réduire ou de retarder certains projets dans cet environnement difficile.

Faits saillants des résultats financiers

($ en millions de dollars,
sauf les résultats par action)

Trimestre clos le

30 juin 2020

Trimestre clos le

30 juin 2019

Période de 12
mois close le

30 juin 2020

Période de 12
mois close le

30 juin 2019

Produits tirés de contrats

20,2 $

44,4 $

137,8 $

152,8 $

Bénéfice brut

2,3 $

4,7 $

12,9 $

16,3 $

Marge brute (%)

11,5

10,6

9,4

10,7

Marge brute ajustée (%)1

23,3

15,8

16,3

16,4

BAIIA2

0,3 $

2,6 $

6,8 $

8,3 $

Perte nette

(2,7) $

(0,8) $

(7,4) $

(3,5)

Perte nette par action





    - de base et diluée

(0,08) $

(0,02) $

(0,20) $

(0,09) $

Total des mètres forés

186 138

438 582

1 297 838

1 427 587


1 La marge brute ajustée est une mesure financière non conforme aux IFRS, qui se définit comme la marge brute excluant la dotation aux amortissements. Voir « Rapprochement des mesures financières non conforme aux IFRS » à la page 5.

2 Le BAIIA est une mesure financière non conforme aux IFRS, qui se définit comme le résultat net avant intérêts, impôts, amortissements et dépréciation. Voir « Rapprochement des mesures financières non conforme aux IFRS » à la page 5.

« Nous avions connu une forte cadence dans nos activités de forage au pays au cours de l'exercice 2020 jusqu'à ce que nous soyons confrontés à la pandémie du COVID-19 à la mi-mars », a déclaré Éric Alexandre, président et chef de la direction d'Orbit Garant.  « Nous avons mis en oeuvre de multiples initiatives visant à réduire nos coûts et à gérer nos liquidités au cours de cette période de réduction des activités de forage, y compris une réduction des dépenses en immobilisations et une réduction des investissements dans le fonds de roulement. Fait important, nous avons mis en oeuvre ces mesures sans avoir d'incidence sur notre capacité à accroître nos activités à mesure que les conditions du marché s'améliorent.  De plus, à compter du 1er avril, 2020 notre équipe de haute direction et nos administrateurs ont pris une réduction temporaire de 15 % de leur rémunération afin de soutenir davantage la Société.  Au cours de notre quatrième trimestre, nous avons enregistré des prestations de soutien financier de 3,6 M$ provenant du programme canadien de Subventions Salariales d'Urgence, ce qui a contribué à atténuer l'impact du COVID-19 sur nos activités.  Nous avons également modifié nos accords de financement existants avec nos prêteurs et nous avons obtenu du financement au Chili par l'intermédiaire de notre filiale chilienne qui nous a fourni une flexibilité financière supplémentaire. Comme les gouvernements ont maintenant assoupli les restrictions commerciales liées au COVID-19, nous intensifions graduellement nos activités et nous nous réjouissons à l'idée de reprendre notre élan d'avant la pandémie ».

« Au fur et à mesure que nous continuerons d'intensifier nos activités, nous continuerons de mettre l'accent sur la priorité accordée à la santé et à la sécurité de nos employés et des collectivités dans lesquelles nous exerçons nos activités », a poursuivi M. Alexandre.  « Étant donné que le prix de l'or est actuellement proche d'un niveau record, l'économie de l'exploitation aurifère s'est considérablement améliorée et avec environ 66 % de nos revenus générés par les activités liées à l'or, nous nous attendons à ce que la demande pour nos services se renforce à mesure que les conditions économiques mondiales se stabilisent. »

Provision pour litige 

En juin 2020, une réclamation d'une institution financière (le «Requérant») pour dommages et intérêts contre une filiale de la Société d'un montant de 843,7million de francs ouest-africains ( XOF ) (1,97 M$) a été confirmée par un tribunal du Burkina Faso.  Cette réclamation concerne un montant de 8,6 millions XOF (0,02 M$) dû par la filiale de la Société à un fournisseur, qui était redevable au Requérant. La Société conteste vigoureusement cette réclamation et a fait un appel de la décision. Sur la base d'un avis juridique, la direction estime que la réclamation est non fondée et qu'elle aura gain de cause lors de l'appel.  Néanmoins, étant donné que la réclamation initiale a été confirmée par un tribunal, la Société a enregistré une provision de 871,5 XOF (2,03 M$) au T4 2020 pour cette réclamation et des frais juridiques connexes.

Résultats financiers du quatrième trimestre

Les produits pour T4 2020 ont totalisé 20,2 M$, comparativement à 44,4 M$ pour la période de trois mois terminés le 30 juin 2019 («T4 2019 »). Les produits du Canada ont totalisé 16,4 M$ au T4 2020, comparativement à 31,6 M$ au T4 2019, ce qui reflète l'impact négatif de la pandémie du COVID-19 sur les activités de forage. Les produits à international ont diminué pour s'établir à 3,8 M$ au T4 2020, comparativement à 12,8 M$ au T4 2019. La baisse des produits à l'international est principalement attribuable à l'impact de la pandémie du COVID- 19 et à l'achèvement d'un contrat de forage de plusieurs années au Chili au début du T4 2019.

Orbit Garant a foré un total de 186 138 mètres au T4 2020, comparativement à 438 582 mètres forés au T4 2019. Les produits moyens par mètre foré de la Société au T4 2020 se sont établis à 108,36 $, comparativement à 101,01 $ au T4 2019.  

Le bénéfice brut du T4 2020 s'est élevé à 2,3 M$, ou 11,5 % des produits, comparativement à 4,7 M$, ou 10,6 % des produits, au T4 2019.  Les charges d'amortissement totalisant 2,5 M$ sont incluses dans le coût des produits des contrats pour T4 2020, comparativement à 2,3 M$ au T4 2019. La marge brute ajustée, hors charges d'amortissement, s'est établie à 23,3 % au T4 2020, comparativement à 15,8 % au T4 2019. La baisse du bénéfice brut est principalement attribuable à l'incidence de la pandémie du COVID-19, qui a entraîné une réduction des activités de forage. Le coût des produits des contrats a été réduit de 3,2 M$ au T4 2020 en raison du soutien financier du programme de Subventions Salariales d'Urgence du Canada (« SSUC »), qui a eu une incidence positive sur la marge brute et la marge brute ajustée.

Les frais généraux et administratifs étaient de 2,9 M$, ou 14,1 % des produits au T4 2020, comparativement à 4,4 M$, ou 9,8 % des produits, au T4 2019. Au T4 2019, les des coûts d'acquisition et d'intégration de 0,2 M$ inclus l'acquisition des activités de forage de Projet Production International BF S.A. (« PPI ») au Burkina Faso. Il n'y a pas eu de tels coûts au T4 2020 et la Société a mis en oeuvre certaines mesures au cours du trimestre qui ont réduit les frais généraux et administratifs. La Société s'attend à ce que certaines de ces mesures se traduisent par une réduction des frais généraux et administratifs d'une année à l'autre au cours des trimestres à venir. Les frais généraux et administratifs au T4 2020 reflètent également une réduction de 0,4 M$ résultant du soutien financier du programme de SSUC.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (« BAIIA ») s'est établi à 0,3 M$ au T4 2020, comparativement à 2,6 M$ au T42019. L'impact de la pandémie et la provision de $2,03 M$ pour litige, comme indiqué ci-dessus, ont contribué à la baisse du BAIIA au T4 2020. Le BAIIA au T4 2020 comprend un soutien financier de 3,6 M$ que la Société a enregistré du programme de SSUC. La perte nette au T4 2020 était de 2,7 M$, ou 0,08 $ par action, comparativement à une perte nette de 0,8 M$, ou 0,02 $ par action, au T4 2019. L'impact de la pandémie et le $2.03 M$ de la provision pour litige, sont les principales raisons de la perte nette de la Société au T4 2020. Ces facteurs ont été partiellement compensée par la subvention de 3,6 M$ enregistrée du programme de SSUC.

Résultats financiers de l'exercice 2020

Les produits de l'exercice 2020 ont totalisé 137,8 M$, comparativement à 152,8 M$ pour l'exercice 2019. La baisse des produits est principalement attribuable à une diminution des activités de forage au Canada et à l'international en raison de l'incidence de la pandémie du COVID-19 à partir à la mi-mars 2020. Avant la pandémie, les produits étaient plus élevés au cours de l'exercice 2020 par rapport à l'exercice 2019, en raison de l'augmentation de l'activité de forage au Canada, partiellement compensée par une légère baisse de l'activité de forage à l'international. 

Les produits au Canada étaient de 109,0 M$ au cours de l'exercice 2020, comparativement à 109,5 M$ pour l'exercice 2019.  Cette diminution est principalement attribuable à une baisse importante des mètres forés à partir de la mi-mars 2020 en raison de la pandémie. Les produits à l'international ont totalisé 28,8 M$ au cours de l'exercice 2020, comparativement à 43,3 M$ pour l'exercice 2019.  La baisse des produits à l'international est attribuable à l'impact de la pandémie et à la conclusion d'un contrat de forage de plusieurs années au Chili au début du T4 2019.

Le bénéfice brut de l'exercice 2020 s'est élevé à 12,9 M$, ou 9,4 % des produits, comparativement à 16,3 M$ ou 10,7 % des produits, pour l'exercice 2019. Les charges d'amortissement totalisant 9,5 M$ sont incluses dans le coût des produits des contrats pour l'exercice 2020, comparativement à 8,8 M$ pour l'exercice 2019. La marge brute ajustée, hors charges d'amortissement, était à 16,3 % pour l'exercice 2020, comparativement à 16,4 % pour l'exercice 2019.La baisse du bénéfice brut et de la marge brute est principalement attribuable à l'incidence de la pandémie du COVID-19 et à la baisse des activités de forage spécialisées à l'échelle internationale. Le coût des produits des contrats a été réduit de 3,2 M$ au T4 2020 en raison du soutien financier reçu du programme de SSUC, qui a eu une incidence positive sur la marge brute et la marge brute ajustée pour l'exercice 2020.

Au cours de l'exercice 2020, les frais généraux et administratifs étaient de 15,4 M$, ce qui représente 11,2 % des produits, comparativement à 17,3 M$ ce qui représente 11,3 % des revenus pour l'exercice 2019. La diminution des frais généraux et administratifs reflète les coûts d'acquisition et d'intégration de 1,1 M$ lié à l'acquisition des activités de forage de PPI au cours de l'exercice 2019 et à une réduction de 0,4 M$ des frais généraux et administratifs au T4 2020, résultant du soutien financier du programme de SSUC et à des mesures d'économie de coûts mises en oeuvre au deuxième semestre de l'exercice 2020.

Le BAIIA a totalisé 6,8 M$ au cours de l'exercice 2020, comparativement à 8,3 M$ pour l'exercice 2019. Le baisse du BAIIA au cours de l'exercice 2020 reflète l'impact de la pandémie et la provision de $2,03 M$ pour litige au Burkina Faso, comme indiqué ci-dessus, partiellement compensée par l'augmentation des produits d'une année à l'autre de la Société avant la pandémie, les initiatives d'économie de coûts mises en oeuvre au deuxième semestre de l'exercice 2020 et la subvention de 3,6 M$ enregistrée du programme de SSUC au T4 2020.  Le BAIIA de l'exercice 2019 reflète également des coûts d'acquisition et d'intégration de 1,1 M$ liés à l'acquisition des activités de forage de PPI au cours de l'exercice 2019.

La perte nette pour l'exercice 2020 était de 7,4 M$, ou 0,20 $ par action, comparativement à une perte nette de 3,5 M$, ou 0,09 $ par action, pour l'exercice 2019. La baisse des activités de forage attribuable à l'impact de la pandémie à partir de la mi-mars 2020 et la provision de $2,03 M$ pour litige, tel que discuté plus haut, a contribué à la perte nette de la Société pour l'exercice 2020.  Ces facteurs ont été partiellement compensés par les 3,6 M$ enregistrés du programme de SSUC au T4 2020.  La perte nette de la Société pour l'exercice 2019 comprend des coûts d'acquisition et d'intégration de 1,1 M$ avant impôts, liés à l'acquisition des activités de forage de PPI (ou 0,8 M$ de coûts d'acquisition et d'intégration, déduction faite de l'impôt sur le revenu).

Liquidités et ressources en capital

Les principales sources de liquidité d'Orbit Garant sont les flux de trésorerie provenant des opérations et des emprunts dans le cadre d'une facilité de crédit (la « Facilité de Crédit ») auprès de la Banque Nationale du Canada. La Facilité de Crédit comprend une facilité de crédit renouvelable de 35,0 M$ et une facilité de crédit renouvelable de 5,0 M$US. La durée actuelle de la Facilité de Crédit expire le 2 novembre 2021. Au cours de l'exercice 2020, Orbit Garant a généré 3,7M$ provenant des activités de financement, comparativement à 10,7 M$ au cours de l'exercice 2019. La Société a prélevé un montant net de 3,2 M$ au cours de l'exercice sur sa Facilité de crédit, comparativement à 7,2 M$ au cours de l'exercice 2019. La dette à long terme de la Société dans le cadre de la Facilité de crédit, y compris 1,0 M$US (environ 1,4 M$) prélevés sur la Facilité de crédit de 5,0 M$ US et la portion courante, s'élevait à 28,7 M$ au 30 juin 2020, comparativement à 25,3 M$ au 30 juin 2019. Cette augmentation a été contractée pour soutenir les besoins en fonds de roulement et l'acquisition d'immobilisations corporelles. D'autres modifications à l'accord de crédit ont été exécutées en mars et juin 2020 afin de modifier certaines clauses restrictives de nature financière applicable au T4 2020 et les trimestres futurs.

Le 20 décembre 2018, Orbit Garant a conclu une entente de prêt additionnelle avec Exportation et développement Canada (« EDC ») pour un prêt à terme d'un montant pouvant aller jusqu'à 5,15 M$US. Orbit Garant est tenu de rembourser ce prêt en 57 versements mensuels consécutifs à compter de mai 2019 et à échéance janvier 2024. Le 23 avril 2020, la Société et EDC ont pris des dispositions pour qu'en autres, tous les paiements en capital et les intérêts courus en vertu des prêts avec EDC soient reportés au 16 octobre 2020 et les termes de ces prêts ont été prolongés de six mois.

En mai 2020, Orbit Garant Chile S.A., une filiale en propriété exclusive de la Société, a obtenu deux prêts totalisant CLP$1 000 millions (environ 1,7 M$) de Banco ScotiaBank. Les prêts portent des intérêts à un taux de 3,5 % par an, ont une durée de 36 mois et sont garantis à 70 % par le gouvernement chilien dans le cadre d'un programme gouvernemental en réponse au COVID-19. Les prêts n'ont pas de remboursements de capital pendant les six premiers mois et les intérêts courus sur cette période seront payables sur le premier versement.

Au 30 juin 2020, la Société avait un fonds de roulement de 52,1 M$ (55,1 M$ au 30 juin 2019) et 37 021 756 actions ordinaires émises et en circulation.

Les états financiers consolidés audités ainsi que le rapport de gestion de la Société pour le quatrième trimestre terminé le 30 juin 2020 se trouvent sur le site Web de la Société à l'adresse www.orbitgarant.com ou sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Conférence téléphonique

Éric Alexandre, président et chef de la direction, et Alain Laplante, vice-président et chef de la direction financière, tiendront une conférence téléphonique (en anglais) destinée aux analystes et investisseurs, le mardi 29 septembre 2020 à 10 h (heure de l'Est). Les numéros de téléphone pour participer à la conférence téléphonique sont le 416-764-8688 or 1-888-390-0546. Une retransmission audio en direct de la conférence téléphonique sera accessible sur Internet à l'adresse suivante : http://www.orbitgarant.com/en/sites/fog/investors.aspx.

Afin d'accéder à la reprise de la conférence téléphonique, veuillez composer le numéro 416-764-8677 or 1-888-390-0541 et entrer le mot de passe 961966 #.  Elle sera accessible jusqu'au 6 octobre 2020. Le flux audio sera archivé par la suite.

RAPPROCHEMENT DES MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS

Les données financières ont été établies conformément aux IFRS. Cependant, certaines mesures utilisées dans le présent rapport de gestion n'ont pas de définition normalisée en vertu des IFRS et pourraient être calculées différemment par d'autres sociétés. La Société est d'avis que certaines mesures financières non conformes aux IFRS offrent, lorsqu'elles sont présentées conjointement avec des mesures financières comparables établies conformément aux IFRS, des renseignements utiles aux investisseurs et aux autres lecteurs puisqu'elles permettent d'évaluer de manière adéquate la performance opérationnelle de la Société au chapitre de l'exploitation. À l'interne, la Société utilise ces mesures financières non conformes aux IFRS à titre d'indicateur de la performance de ses activités. Ces mesures sont fournies à titre informatif et doivent être considérées comme un complément aux mesures de la performance financière conformes aux IFRS et non comme des mesures pouvant remplacer celles-ci.

BAIIA : 

Le bénéfice net (perte nette) avant intérêts, impôt et amortissements.  



Bénéfice brut ajusté

Produits tirés de contrats moins les charges d'exploitation. Les charges d'exploitation comprennent les charges liées aux matières et aux services, les charges liées au personnel, les autres charges d'exploitation à l'exception de l'amortissement.

BAIIA

La direction estime que le BAIIA est une mesure importante aux fins de l'analyse de la rentabilité opérationnelle, car il élimine l'impact des coûts de financement, de certains éléments hors trésorerie et des impôts sur le résultat. Par conséquent, la direction considère qu'il s'agit d'une référence utile et comparable pour évaluer le rendement de l'entreprise, car les entreprises ont rarement la même structure de capital et de financement.

Rapprochement du BAIIA

(non audité)

(en millions de dollars)

Trimestre clos

le 30 juin 2020

Trimestre clos

le 30 juin 2019

Période de 12
mois close le 30
juin 2020

Période de 12
mois close le 30
juin 2019

Perte nette pour la période

(2,7)

(0,8)

(7,4)

(3,5)

Ajouter :





Charges financières

0,6

0,6

2,7

2,1

Charge d'impôt sur le résultat
(impôt sur le résultat recouvré)

(0,4)

0,2

0,2

(0,3)

Amortissements

2,8

2,6

11,3

10,0

BAIIA

0,3

2,6

6,8

8,3

Bénéfice brut ajusté et marge brute ajustée

Bien que le bénéfice brut ajusté et que la marge brute ajustée ne soient pas des mesures financières définies par les IFRS, la direction estime qu'elles constituent d'importantes mesures, puisqu'elles reflètent la rentabilité de base de la Société compte non tenue de l'incidence de la dotation aux amortissements. Par conséquent, la direction estime que ces mesures fournissent un repère utile et comparable pour évaluer le rendement de la Société.

Rapprochement du bénéfice brut ajusté et de la marge brute ajustée

(non audité)

(en millions de dollars)

Trimestre clos

le 30 juin 2020

Trimestre clos

le 30 juin 2019

Période de 12
mois close le 30
juin 2020

Période de 12
mois close le 30
juin 2019

Produits tirés de contrats

20.2

44.4

137.8

152.8

Coût des produits tirés de contrats
(incluant l'amortissement)

17.9

39.7

124.9

136.5

Moins l'amortissement

(2.4)

(2.3)

(9.5)

(8.8)

Charges directes

15.5

37.4

115.4

127.7

Bénéfice brut ajusté

4.7

7.0

22.4

25.1

Marge brute ajustée (%) (1)

23.3

15.8

16.3

16.4

(1) Bénéfice brut ajusté, divisé par les produits tirés de contrats, X 100.

À propos de Forage Orbit Garant       

Ayant son siège social, à Val-d'Or au Québec, Orbit Garant est l'une des plus importantes sociétés canadiennes de forage, offrant des services de forage souterrain et en surface au Canada et à l'international par ses 231 appareils de forage et plus de 1 100 employés. Orbit Garant offre des services aux grandes, moyennes et petites sociétés minières, à chaque étape de l'exploration minière, du développement et de la production. La Société offre aussi des services de forage géotechnique à des sociétés minières ou d'exploration, à des cabinets de consultants en ingénierie et en environnement ainsi qu'à des agences gouvernementales. Pour plus d'information, veuillez visiter le site Web : www.orbitgarant.com

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs (au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables) relativement aux activités de Forage Orbit Garant inc. (la « Société ») et à l'environnement au sein duquel elle exerce ses activités. Les énoncés prospectifs sont identifiés par des mots comme « croire », « prévoir », « s'attendre », « planifier », « sera », « pourrait » et autres expressions similaires. Ces énoncés sont établis selon les attentes, les estimations, les projections et les prévisions de la Société. Ils ne garantissent en rien les rendements futurs et comportent des risques et des incertitudes difficiles à contrôler ou à prévoir.  Les risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement, comprennent la capacité des juridictions dans lesquelles la Société exerce ses activités à gérer et à faire face aux implications du COVID-19 l'incidence des mesures prises par de contrôler l'étalement de COVID-19 sur les activités de la Société, les implications économiques et financières de COVID-19 pour la Société, y compris son incidence sur les flux de trésorerie, la liquidité et le respect par la Société de ses obligations en vertu de son les accords d'emprunt ainsi que les risques et les incertitudes sont discutés dans les documents réglementaires de la Société disponibles à www.sedar.com. Rien ne garantit l'exactitude de ces énoncés prospectifs, et les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier complètement à ces énoncés. De plus, ces énoncés ne sont valables qu'à la date à laquelle ils sont exprimés. La Société ne se tient pas obligée de mettre ces énoncés prospectifs à jour, ou de tenir compte de nouvelles informations, événements ou circonstances.

SOURCE Orbit Garant Drilling Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:23
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : SLAM Exploration Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : SXL Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 14 h 06...

à 14:04
Reprise des négociations pour : Société : Athabasca Minerals Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : AMI Les titres : Oui Reprise (HE) : 14 h 15 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à...

à 14:00
Pharmacy Brands Canada a le grand plaisir d'annoncer un nouveau partenariat avec Inforoute Santé du Canada (Inforoute) pour le lancement de PrescripTIon, le seul service national d'ordonnances électroniques à but non lucratif du Canada. Cette...

à 13:00
En prévision du Mois de la littératie financière, la Fondation canadienne d'éducation économique (FCEE), en partenariat avec la Banque Nationale, lance un programme de littératie financière et dévoile les résultats d'un sondage effectué auprès...

à 12:40
La Banque Scotia annonce qu'elle est prête à accepter les demandes relativement à la nouvelle phase du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), dont les critères d'admissibilité ont été élargis afin de soutenir les entreprises qui...

à 12:38
Les Fonds régionaux de solidarité FTQ Montréal (FRS) annoncent un investissement de 4,3 M$ en co-investissement avec Claude Lampron et Phoenix Partners qui se porte acquéreur de Groupe BBH Inc., un leader dans le secteur de l'équipement de protection...



Communiqué envoyé le 28 septembre 2020 à 17:58 et diffusé par :