Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Rappels de produits, Sécurité publique, CFG

Avis de rappel d'aliments - Rappel de Champignon noir (Kikurage) de marque Shirakiku en raison de la bactérie Salmonella


Photos des produits disponibles : https://www.inspection.gc.ca/fra/1600976230814/1600976237089

OTTAWA, ON, le 24 sept. 2020 /CNW/ - Aliments Asiatiques Wismettac Inc. procède au rappel de Champignon noir (Kikurage) de marque Shirakiku parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Salmonella. Les consommateurs ne devraient pas consommer et les restaurants ne doivent pas servir, utiliser ou vendre le produit visé décrit ci-dessous.

Le produit suivant a été vendu aux restaurants en Colombie-Britannique, en Alberta, et au Manitoba et pourrait avoir été distribué dans d'autres provinces ou territoires.

Produit visé par le rappel

Marque

Produit

Format

CUP

Codes

Shirakiku

Champignon noir (Kikurage)

2,27 kg

0 74410 60403 5

Tous les codes vendus jusqu'au 24 septembre 2020

Ce qu'il faut faire

Si vous croyez avoir été malade après avoir consommé un produit visé par un rappel, communiquez avec votre médecin.

Vérifiez si vous avez le produit visé par le rappel à la maison ou dans votre établissement. Des produits visés par un rappel devraient être jetés ou rapportés à l'établissement où ils ont été achetés.

Les aliments contaminés par la bactérie Salmonella ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte, mais peuvent quand même vous rendre malade. Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent contracter des infections graves et parfois mortelles. Chez les personnes en bonne santé, la salmonellose peut se manifester par des symptômes de courte durée comme la fièvre, des maux de tête, des vomissements, des nausées, des douleurs abdominales et de la diarrhée. La salmonellose peut entraîner des complications à long terme, notamment une forme grave d'arthrite.

Contexte

Ce rappel a été déclenché par l'entreprise. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) procède actuellement à une enquête sur la salubrité des aliments qui pourrait entraîner le rappel d'autres produits. Tout autre rappel de produit à haut risque sera signalé au public au moyen d'une mise à jour de l'avis de rappel d'aliments.   

L'ACIA veille à ce que l'industrie retire du marché le produit faisant l'objet du rappel.

Cas de maladie

Des cas de maladie qui pourraient être associés à la consommation de ce produit ont été signalé aux États-Unis.

SOURCE Agence canadienne d'inspection des aliments


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:20
Medicago, une société biopharmaceutique basée à Québec, au Canada, a annoncé aujourd'hui la nomination de Takashi Nagao au poste de président et de directeur général de la société. Avant de devenir PDG, M. Nagao a été président du conseil...

à 15:21
L'Assemblée nationale du Québec a adopté unanimement une motion présentée par la députée indépendante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, demandant au gouvernement du Québec d'étudier la possibilité de rendre les produits hygiéniques féminins...

à 14:46
La protection des Canadiens contre la menace croissante de la COVID-19 est importante pour limiter la propagation du virus, et aujourd'hui, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et le gouvernement du Canada ont annoncé un investissement de...

à 14:38
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce aujourd'hui une mise à jour des paliers d'alerte de certains secteurs de l'est de la région du Bas-Saint-Laurent, soit ceux de Rimouski-Neigette, de La Mitis, de La Matanie et...

à 14:23
La deuxième vague de COVID-19 frappe le Québec et les CPE ne sont pas épargnés. Pour la CSN, il est primordial que le gouvernement prenne tous les moyens pour minimiser les risques de transmission dans les CPE en s'assurant notamment de financer tous...

à 13:39
La pandémie de COVID-19 a souligné le rôle critique joué par les travailleurs du secteur des services de soutien à la personne dans notre système de santé. La pénurie de préposés aux services de soutien à la personne prend de l'ampleur depuis...



Communiqué envoyé le 24 septembre 2020 à 16:55 et diffusé par :