Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujet : Plaidoyer (politique)

Main-d'oeuvre féminine : l'industrie de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz s'outille pour favoriser le recrutement et l'intégration


Accéder au guide ici 

MONTRÉAL, le 24 sept. 2020 /CNW Telbec/ - Alors que seulement 30 % des emplois dans le secteur de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz sont occupés par des femmes, le comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie (CoeffiScience) lance aujourd'hui un Guide des meilleures pratiques pour faciliter et soutenir le recrutement ainsi que l'intégration de la main-d'oeuvre féminine en entreprise. L'initiative est soutenue par le ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec. 

« À la suite de la publication, en février 2019, du Rapport sur la place des femmes dans l'industrie et des constats qui en ont émané, nous nous sommes engagés à déployer plusieurs initiatives visant à améliorer la situation, notamment en démystifiant certains aspects des carrières de l'industrie » a affirmé M. Guillaume Legendre, directeur général de CoeffiScience. « Le guide lancé aujourd'hui permettra aux 600 entreprises du secteur de la chimie situées partout à travers le Québec d'être mieux outillées pour adresser plusieurs des freins à l'amélioration de la représentativité des femmes. »

Le guide, réalisé grâce à une revue exhaustive des outils publiés par plusieurs industries manufacturières et une compilation des meilleures pratiques, soutiendra notamment les entreprises dans le recrutement de travailleuses et leur intégration au sein des entreprises.

Parmi les pratiques suggérées, notons entre autres :

Démystifier l'industrie

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'une campagne plus large pour favoriser la place des femmes dans l'industrie, qui a été amorcée par CoeffiScience au printemps dernier. Les fausses impressions et la méconnaissance des métiers ainsi que de la réalité du travail en entreprises ont été identifiées comme étant l'un des principaux freins à l'attraction de femmes dans le domaine. Le Comité sectoriel s'est attaqué à ces perceptions notamment par la publication de portraits en ligne, sous forme de vidéos, de modèles féminins oeuvrant dans l'industrie. D'autres initiatives suivront au cours de la prochaine année.

Plusieurs appuis

CoeffiScience collabore avec l'Association pour le développement et l'innovation en chimie au Québec, Bitumar, Indorama Ventures, le Collège de Maisonneuve, Celanese, Greenfield Global, Knowlton Devlopment Corporation, Chimie ParaChem, Unifor Québec, la Fédération de l'industrie manufacturière, Suncor Énergie, Énergie Valero, le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur ainsi que la Commission des partenaires du marché du travail.

« Nous sommes fiers de former quotidiennement, à l'École de technologie gazière (ETG) d'Énergir, des techniciennes qui seront appelées à intervenir sur notre réseau gazier. Il demeure toutefois essentiel de poursuivre nos efforts collectifs pour pallier les défis d'intégration de main-d'oeuvre féminine dans notre industrie. C'est exactement ce que propose le guide en mettant à la disposition des organisations un outil d'accompagnement qui permet de concrétiser l'attraction et la rétention des femmes dans un secteur où elles ont plus que leur place?», a déclaré Mme Josée Bradette, coprésidente patronale de CoeffiScience et directrice du développement des compétences à l'ETG d'Énergir.

À propos de CoeffiScience

CoeffiScience, le comité sectoriel de main-d'oeuvre de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz, est l'organisme de concertation, d'orientation et de référence sur les questions de main-d'oeuvre dans le secteur. Il réunit les entreprises, les travailleurs et les partenaires de l'industrie pour déterminer les besoins communs en matière de développement de la main-d'oeuvre et mener des actions concertées pour y répondre.

Pour plus d'informations à propos de CoeffiScience, visitez coeffiscience.ca.

SOURCE Coeffiscience


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:39
La China Europe International Business School (CEIBS) s'est hissée au deuxième rang du classement 2020 du Financial Times regroupant les 100 meilleurs programmes de MBA pour cadres (EMBA) au monde. Pour une troisième année consécutive, le programme...

à 20:00
Drawbridge Health, une entreprise de technologie de soins de santé qui redéfinit l'expérience de prise de sang pour les patients et les fournisseurs de soins de santé, a annoncé aujourd'hui un investissement supplémentaire de Sumitomo Dainippon...

à 19:02
La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) s'inquiète pour le sort de milliers d'entreprises à la suite de l'annonce par le gouvernement du Québec du prolongement des mesures de restrictions pour les prochaines semaines. La FCCQ salue...

à 18:43
La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a pris acte de la décision du gouvernement du Québec de prolonger de 4 semaines les mesures sanitaires en zone rouge. Bien que nécessaire pour limiter l'ampleur de la deuxième vague, cette...

à 17:08
Placements Vanguard Canada Inc. a communiqué aujourd'hui les montants finaux de distributions au mois de octobre 2020 concernant les FNB Vanguard énumérés ci-dessous inscrits à la Bourse de Toronto . Les détenteurs de parts inscrits au 3...

à 16:27
Ce matin, les membres de la section locale 1951 du syndicat Unifor de l'usine de lingots d'aluminium de Rio Tinto située à Beauharnois ont été informés de la fermeture de leur établissement pour une durée indéterminée. « C'est une bien mauvaise...



Communiqué envoyé le 24 septembre 2020 à 07:00 et diffusé par :