Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Services aux petites entreprises, Plaidoyer (politique), CPG

Projet de loi n° 66 : relancer l'économie grâce aux investissements dans les infrastructures publiques


MONTRÉAL, le 23 sept. 2020 /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) salue le dépôt du projet de loi n° 66, Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure, présenté ce matin par la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Mme Sonia Lebel.

« Le projet de loi n° 66 sera une pièce maîtresse dans la reprise économique au Québec. Ce ne sont pas moins de 181 projets de transports collectifs, d'écoles et d'hôpitaux qui seront mis en chantier rapidement et qui agiront comme électrochoc sur l'économie régionale. Cela créera des centaines d'emplois partout au Québec. En tant que porte-parole des PME, la FCEI ne peut que reconnaître les mérites d'un tel projet, » déclare François Vincent, vice-président Québec à la FCEI. 

La FCEI est également heureuse que ce projet de loi s'attarde sur la question des paiements rapides dans le secteur de la construction. L'arrimage du présent projet de loi avec le Projet pilote visant à faciliter le paiement est une bonne nouvelle pour les entrepreneurs québécois de ce secteur. La FCEI souligne aussi l'implication de l'Autorité des marchés publics dont l'objectif sera d'assurer une saine gestion des projets mis en oeuvre. 

Des améliorations possibles
Les travaux de construction du présent projet de loi peuvent avoir des impacts collatéraux pour certaines PME. En effet, selon les données de la FCEI, 41 % des PME canadiennes ont vu leurs activités perturbées par des travaux de construction.

« Nous invitons le gouvernement du Québec à accompagner les PME qui auront à subir les travaux en adoptant un programme de mitigation et de compensation. Le gouvernement du Québec peut s'inspirer de l'action de la Ville de Montréal ou encore de la Ville de Québec qui ont, toutes deux, adopté de telles mesures, » commente M. Vincent.

La FCEI souhaite également que soient analysées les dispositions sur l'accélération des expropriations afin de s'assurer que les commerces visés puissent bénéficier de recours juridiques accélérés et de sommes égales à la valeur de leur commerce.

Déposer rapidement les amendements pour contrer les évictions et alléger la réglementation
Enfin, la FCEI encourage le gouvernement à trouver un véhicule législatif pour faire atterrir rapidement les amendements qui avaient été déposés dans le cadre du projet de loi n° 61, particulièrement ceux qui interdisent les évictions et saisies commerciales ainsi que ceux qui concrétisent les allégements relatifs à l'encadrement des permis d'alcool dans les restaurants et bars.

« Le secteur de l'hébergement et de la restauration est durement touché par cette crise. Selon nos estimations pour le Canada, si la reprise économique ne gagne pas en vigueur rapidement, il faudra huit ans à ce secteur pour retrouver un niveau de ventes équivalent à ce qu'il était avant la COVID-19. Les amendements pour contrer les évictions et leur accorder des possibilités de ventes, grâce aux allégements réglementaires proposés, pourraient les aider, » conclut M. Vincent.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110?000 membres dans tous les secteurs d'activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 oct 2020
Des dizaines d'employé-es de soutien scolaire affiliés au syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau - (SEPB-Québec-FTQ) manifestent devant le bureau de circonscription du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge à...

24 oct 2020
Au lieu de faire une mise à jour aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis aujourd'hui la déclaration suivante : « Alors que la transmission intense de la COVID-19 se poursuit au...

24 oct 2020
En vertu de la Loi sur la sécurité civile, le comité exécutif a renouvelé le 24 octobre l'état d'urgence pour une durée de 5 jours, à l'égard du territoire de l'agglomération de Montréal. Lors de l'assemblée ordinaire du conseil...

24 oct 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 009 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 99 235. Aussi, 26 décès ont été déclarés aujourd'hui, dont 5 décès sont survenus dans les 24...

24 oct 2020
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée des Nations Unies : « Aujourd'hui, en cette Journée des Nations Unies, nous reconnaissons ce qu'il est possible d'accomplir lorsque les pays du...

23 oct 2020
La direction d'Olymel annonce que suite à une recommandation des Services de santé publique de Chaudière-Appalaches, l'ensemble de ses employés oeuvrant à son usine d'abattage et de découpe de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce, sera soumis à un...



Communiqué envoyé le 23 septembre 2020 à 14:26 et diffusé par :