Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, CFG

Principal défi économique, la pandémie n'a pas les mêmes effets pour tous - Sondage CPA Canada Tendances conjoncturelles (T3 2020)


TORONTO, le 22 sept. 2020 /CNW/ - Une majorité de dirigeants d'entreprise du Canada considère que les effets de la pandémie de COVID-19 sont le principal frein à l'essor économique du pays, selon un nouveau sondage mené pour Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

Environ la moitié (52 %) des répondants ont mentionné les ravages découlant de la pandémie comme principal défi pour l'économie, une inquiétude qui devance largement le deuxième facteur d'importance cité. Cela dit, les constatations du plus récent sondage CPA Canada Tendances conjoncturelles (T3 2020) montrent aussi que les entreprises ne sont pas toutes mises à mal. Ainsi, la majorité des comptables professionnels occupant un poste de direction ayant pris part au sondage (58 %) ont fait état d'un chiffre d'affaires en baisse pour leur organisation depuis le début de la pandémie, mais 20 % ont rapporté des revenus inchangés et 21 %, des revenus en hausse.

L'optimisme ne règne que chez 17 % des répondants, peu nombreux, donc, comparativement à la plupart des autres (46 %), qui se disent pessimistes à propos de l'économie canadienne. Une proportion de 36 %, à l'attitude réservée, n'est ni optimiste ni pessimiste. Les répondants sont partagés sur la durée pendant laquelle seront maintenues les mesures sanitaires mises en place par les entreprises pour protéger clients et employés : 31 % d'entre eux avancent moins de 18 mois, tandis que 55 % disent entre 18 mois et 3 ans. Seuls 9 % des répondants pensent que ces mesures seront nécessaires pendant plus de trois ans.

Constatations sur l'entreprise des répondants
Malgré l'incertitude économique à laquelle le pays est confronté en raison de la pandémie, les participants au sondage sont quelque peu optimistes quant à l'avenir de leur entreprise pour les 12 prochains mois. Près de la moitié (46 %) sont optimistes quant aux perspectives de leur entreprise, un chiffre similaire à celui du dernier rapport produit avant la pandémie (T4 2019). Seulement 17 % des répondants se disent pessimistes quant aux perspectives de leur entreprise, tandis que 37 %, prudents, ont des attentes neutres.

En réaction à la pandémie, 40 % des personnes interrogées indiquent que leur organisation a temporairement mis à pied des employés et 32 % ont temporairement réduit les heures de travail. Bien que 20 % aient embauché du personnel permanent, 26 % ont dû licencier des employés.

La Subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) se révèle populaire chez les organisations des participants au sondage : 55 % en ont fait la demande et 5 % entendent le faire. Dix pour cent des répondants qui ont demandé cette aide déclarent que leur entreprise n'aurait pas résisté sinon, et 82 % affirment qu'elle aurait probablement survécu, mais que la SSUC les a aidés à éviter de prendre des mesures difficiles telles que des licenciements.

En dépit des défis actuels, 47 % des personnes interrogées prévoient une augmentation des revenus de leur entreprise au cours des 12 prochains mois; 43 % prévoient une augmentation des bénéfices et 28 % pensent qu'il y aura une augmentation du nombre d'employés.

Discours du Trône
Les chefs d'entreprise canadiens seront très attentifs au prochain discours du Trône, qui présentera le programme du gouvernement pour la prochaine session. Comme élément qu'ils souhaiteraient voir couvert dans le discours du Trône, la majorité (60 %) des gens d'affaires interrogés citent la nécessité d'un calendrier pour rétablir l'équilibre budgétaire à l'échelle fédérale. Parmi leurs autres desiderata, mentionnons des réductions d'impôts pour encourager les investissements des entreprises (35 %), un soutien accru aux entreprises touchées par la COVID-19 (25 %) et une aide accrue aux provinces et aux municipalités (22 %).

« Nous sommes face à un tournant décisif pour l'économie canadienne, affirme Charles-Antoine St-Jean, président et chef de la direction de CPA Canada. Les provinces sont à divers stades de réouverture, et les nouveaux cas de COVID-19 sont en hausse, de sorte que l'incertitude demeure très élevée. On le voit d'ailleurs dans les résultats du sondage de ce trimestre. Le Canada a besoin d'un plan clair et ferme pour relever les défis auxquels il est confronté, notamment des mesures visant à soutenir la reconversion et l'amélioration des compétences, la transition vers une économie numérique à faible empreinte carbone et un plan à long terme axé sur la viabilité budgétaire. »

Méthodologie
Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles, commandé par CPA Canada et mené par Nielsen, fait état des points de vue qu'ont, sur divers aspects du monde des affaires, les comptables professionnels occupant un poste de direction dans une société à capital ouvert ou fermé.

À noter qu'en raison des perturbations liées à la pandémie de COVID-19, les éditions T1 et T2 du rapport CPA Canada Tendances conjoncturelles ont été annulées. Le rapport du troisième trimestre de 2020 est le fruit d'un sondage effectué par courriel, auquel ont répondu 323 personnes sur les 3 795 qui, selon les dossiers de CPA Canada, occupent un poste de haut niveau (tel que chef des finances, chef de la direction ou chef de l'exploitation). Le taux de réponse a été de 11,6 %. La marge d'erreur associée à ce type d'enquête est de ± 5,4 %, au niveau de confiance de 95 %. Le sondage a été mené entre le 1er septembre et le 16 septembre 2020. Pour en savoir plus, consultez le document d'information à cpacanada.ca/tendancesconjoncturellesT32020.

SOURCE CPA Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:42
Neptune Solutions Bien-être inc. (« Neptune » ou la « Société ») a conclu une convention d'approvisionnement avec l'Ontario Cannabis Store (OCS), le grossiste et unique détaillant en ligne de produits de cannabis à usage récréatif de cette...

27 oct 2020
Les produits ont augmenté de 2,2 % (1,6 % selon un taux de change constant) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 624,2 millions $. Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 299,9 millions $, une hausse de 6,7 % (6,1...

27 oct 2020
Les produits ont augmenté de 3,7 % (3,0 % selon un taux de change constant) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 605,2 millions $. Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 294,5 millions $, une hausse de 6,9 % (6,2...

27 oct 2020
Fitwel®, le système de certification des immeubles sains, est heureux d'annoncer que QuadReal Property Group et The Tower Companies comptent parmi les premières entreprises à certifier leurs politiques à...

27 oct 2020
Le 26 octobre, le Financial Times (FT) a révélé son classement annuel des 100 meilleurs programmes EMBA au monde pour 2020. L'Antai College of Economics and Management (ACEM) de l'Université Jiao Tong de Shanghai (SJTU) a réaffirmé sa meilleure...

27 oct 2020
Clements Worldwide continue de faire partie d'un groupe d'élite d'agences d'assurance indépendantes des États-Unis : le groupe Best Practices Study de l'Independent Insurance Agents and Brokers of America (IIABA). Le sondage et l'étude annuels des...



Communiqué envoyé le 22 septembre 2020 à 09:05 et diffusé par :