Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : Contract/Agreement

LafargeHolcim signe un engagement net zéro avec des objectifs basés sur la science


LafargeHolcim rejoint l'initiative SBTi (Science-Based Targets) "Business Ambition for 1.5°C", devenant ainsi la première entreprise mondiale de matériaux de construction à signer l'engagement avec des objectifs intermédiaires pour 2030, validés par SBTi. Cet engagement s'appuie sur le leadership de LafargeHolcim dans la construction verte avec des solutions de pointe telles que l'ECOPact, son béton vert, et Susteno, son ciment circulaire phare.

Dans ses objectifs pour 2030, LafargeHolcim réduit encore son objectif d'intensité en CO2 dans le ciment à 475 kg de CO2 net par tonne de matériau cimentaire (CO2/t.cem. net). L'Europe est en passe de devenir la première région à atteindre cette ambition de zéro émission nette, en s'appuyant sur sa feuille de route d'investissement de 160 millions de francs suisses lancée l'année dernière.

Pour aller encore plus loin, LafargeHolcim s'est associée à SBTi pour élaborer une feuille de route visant à aligner les objectifs climatiques sur un avenir à 1,5°C dans le secteur du ciment, repoussant ainsi les limites de la construction verte.

Jan Jenisch, PDG : « Je crois en la construction d'un monde qui fonctionne pour les gens et la planète. C'est pourquoi nous réinventons la façon dont le monde se construit aujourd'hui pour le rendre plus vert grâce à des solutions circulaires et à faible émission de carbone. Je suis très heureux de travailler avec SBTi, en adoptant une approche scientifique rigoureuse pour façonner notre feuille de route ?nette zéro' et en accélérant nos efforts pour réduire considérablement notre empreinte carbone. Je ne cesserai de repousser les limites pour montrer la voie de la construction verte ».

Magali Anderson, responsable du développement durable : « En tant que premier producteur mondial de ciment, nous avons un rôle clé à jouer dans la lutte contre la crise climatique actuelle. Sur la voie de notre objectif de devenir une entreprise ?nette zéro', nous ne sommes pas seulement une partie de la solution, nous nous engageons à soutenir nos clients dans leurs ambitions de réduction des émissions de CO2. Aucune entreprise ne peut relever à elle seule le défi climatique actuel, c'est pourquoi nous sommes partenaires pour l'impact ».

David Redfern, PDG de Lafarge Est du Canada, explique : « Pour faire la différence en matière de durabilité, il faut plus que de bonnes intentions. Nous avons besoin de science, de partenaires stratégiques et d'objectifs opérationnels. L'engagement ?net zéro' de LafargeHolcim avec l'initiative SBTi (Science-Based Targets), une collaboration mondiale entre le Carbon Disclosure Project (CDP), le Pacte mondial des Nations unies (UNGC), l'Institut des ressources mondiales (WRI) et le Fonds mondial pour la nature (WWF) souligne notre leadership en durabilité dans le secteur des matériaux de construction. »

« Nos activités canadiennes continuent d'innover et de donner l'exemple avec la mise en oeuvre d'études sur le captage du carbone, de mesures de réduction de la consommation d'énergie et de collaboration avec nos partenaires industriels. Ensemble, nous pouvons construire un avenir durable non seulement pour le Canada, mais aussi pour la planète entière », affirme Brad Kohl, PDG de Lafarge Ouest du Canada.

Alberto Carrillo, directeur des objectifs scientifiques au CDP, l'un des partenaires de l'initiative SBTi, a déclaré : « Nous, à SBTi, sommes ravis que LafargeHolcim ait rejoint le groupe de plus de 290 leaders de l'industrie engagés dans un avenir à 1,5°C. En tant qu'acteur principal de l'une des industries les plus intensives en carbone, le leadership de LafargeHolcim démontre qu'une économie ?nette zéro' est à portée de main ».

Le SBTi a approuvé l'engagement de LafargeHolcim de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ampleur 1 et 2 de 21%2 par tonne de matériaux cimentaires d'ici 2030 par rapport à l'année de référence 2018. Avec cet objectif, LafargeHolcim s'engage à réduire les émissions de GES d'ampleur 1 de 17,5 % par tonne de matériaux cimentaires et les émissions de GES d'ampleur 2 de 65 % par tonne de matériaux cimentaires dans le même délai.

D'ici 2030, LafargeHolcim s'engage à:

En plus de cette promesse de réduire les émissions d'ampleur 1 et 2, LafargeHolcim élargira ses actions sur l'ensemble de sa chaîne de valeur pour inclure les émissions d'ampleur 3. Grâce à cette approche holistique, LafargeHolcim réduira de 20 % ses émissions liées au transport et au carburant.

Dans le cadre de son parcours ?net zéro', LafargeHolcim accélérera la construction circulaire en augmentant l'utilisation de matériaux recyclés dans ses produits et ses processus tout en récupérant les matériaux à la fin de leur cycle de vie. Rien qu'en 2019, LafargeHolcim a recyclé 48 millions de tonnes de déchets, ce qui en fait un leader mondial en matière de solutions de gestion des déchets, contribuant à des villes plus propres tout en préservant les ressources limitées de la planète.

L'entreprise utilisera la prochaine décennie pour développer et déployer des technologies avancées, préparant ainsi la prochaine étape de son parcours vers le ?net zéro'. Elle pilotera notamment plus de vingt projets de captage, d'utilisation et de stockage du carbone (CCUS) en Europe et en Amérique du Nord.

Pour plus d'informations sur l'engagement climatique de LafargeHolcim, veuillez consulter la section détaillée sur le climat sur le site www.lafargeholcim.com. Pour plus d'informations sur l'économie circulaire et d'autres aspects de sa stratégie de durabilité, voir www.lafargeholcim.com/climate-energy.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:19
Une aide financière fournie par l'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) est mise à la disposition du public et des groupes autochtones pour favoriser leur participation à l'évaluation d'impact fédérale potentielle du projet...

à 13:40
Le ministère de l'Économie du Luxembourg vient de lancer la deuxième phase du développement d'une norme internationale, qui fournit des informations relatives à la circularité des produits de toutes les parties prenantes, sur l'ensemble de leurs...

à 13:00
Le gouvernement du Canada est déterminé à bâtir un avenir fondé sur l'énergie propre pour stimuler l'économie, créer de bons emplois et soutenir le secteur des ressources naturelles. Cet engagement est plus important que jamais maintenant que nous...

à 11:40
Selon un nouveau sondage mené par la HSBC auprès d'émetteurs et d'investisseurs, tous les émetteurs canadiens, sauf 2 %, tiennent déjà compte du développement durable dans leurs activités. Mais si certaines occasions d'investir dans les...

à 09:54
Le ministère des Transports a présenté, lors d'une séance d'information publique tenue le 26 novembre, le concept final de la bande verte située au pied de la falaise Saint-Jacques. Cet aménagement permettra de bonifier la zone de conservation de la...

à 09:00
Le député de Whitby, Ryan Turnbull, fera une annonce virtuelle, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Seamus O'Regan, en appui au réseau de recharge pour véhicules électriques de la région de Durham. Un point de presse...



Communiqué envoyé le 21 septembre 2020 à 13:05 et diffusé par :